#France #MacronGate Les faux documents et vrais mensonges de l’affaire Benalla

Les faux documents et vrais mensonges de l’affaire Benalla

 PAR  ET 

Mediapart a pu identifier plusieurs documents produits par Alexandre Benalla sur lesquels planent des soupçons de faux, mais aussi plusieurs mensonges proférés dans le cadre professionnel par l’ancien collaborateur du président pour obtenir certains avantages.

Cela commence à ressembler à un inventaire à la Prévert. Déjà mis en cause pour des violences volontaires le 1er mai 2018 et pour l’utilisation « sans droit » de ses passeports diplomatiques ; visé par une enquête pour « atteinte à la manifestation de la vérité » après la probable destruction de preuves ; par des investigations sur un possible port d’armes illégal – l’affaire du « pistolet à eau » –, mais aussi par une autre enquête pour « corruption » s’agissant de ses contrats russes, Alexandre Benalla est aussi soupçonné de « faux » et d’« usage de faux ».

Alexandre Benalla devant la commission d’enquête du Sénat. © ReutersAlexandre Benalla devant la commission d’enquête du Sénat. © Reuters

En janvier, le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, Patrick Strzoda, avait affirmé devant le Sénat que l’ex-collaborateur du chef de l’État avait utilisé « régulièrement des faux pour obtenir un certain nombre de titres officiels ».

Mediapart a pu depuis identifier plusieurs documents produits par Alexandre Benalla sur lesquels planent des soupçons de faux, mais aussi plusieurs mensonges proférés dans le cadre professionnel par l’ancien collaborateur du chef de l’État pour obtenir certains avantages.

En voici la recension.

  • Un faux contrat de « conseiller » avec l’homme d’affaires Philippe Hababou Solomon

Le contrat est daté du 11 octobre 2018. Il est signé d’une seule main, d’une écriture tremblante, à l’encre bleue. Ce contrat à durée indéterminée (CDI) lie Alexandre Benalla et son employeur, l’homme d’affaires Philippe Hababou Solomon. Pour 40 heures par semaine, rémunérées 10 000 euros brut par mois, Benalla assure la fonction de « conseiller personnel » du businessman franco-israélien, peut-on lire sur ce document de quatre pages que Mediapart s’est procuré.

Le contrat a notamment été présenté par Alexandre Benalla pour justifier deux virements d’un montant total de 15 000 euros versés par Philippe Hababou Solomon en octobre et novembre 2018.

Problème, et de taille : ce document est un faux et n’a jamais été signé par Philippe Hababou Solomon. Sollicité par Mediapart, l’homme d’affaires dit découvrir ce contrat, qu’il qualifie de « faux grossier », rempli de « fausses informations » : « Je ne suis pas né à Paris le 18/05/1955, je ne suis pas français mais israélien, le numéro de sécurité sociale est faux, mon adresse est fausse, ce n’est pas ma signature. »

Il indique qu’« Alexandre Benalla n’a jamais été [son] employé », et que s’il devait l’être « ce serait au titre d’une de [ses] sociétés et non pas à titre personnel ». Il dit « [se] réserver le droit d’entamer toute action légale au vu de ce document à l’encontre de l’auteur de ce faux ».

L’homme d’affaires confirme en revanche à Mediapart avoir versé 15 000 euros sur le compte d’Alexandre Benalla ouvert dans une banque en ligne, Revolut, mais qu’il s’agit d’un prêt et en aucun cas d’une quelconque rémunération.

Nous avons fait expertiser le « contrat » par Christine Jouishomme, graphologue et présidente de la compagnie des experts en écritures et documents, agréée par la Cour de cassation. Pour l’experte, qui a comparé ce document avec d’autres portant l’écriture et la signature de Philippe Solomon, celui-ci n’a ni rempli, ni signé ce contrat. Selon elle, la signature de l’homme d’affaires a été imitée à partir de sa véritable écriture (lire notre Boîte noire).

Faites glisser le curseur pour comparer la vraie signature de Philippe Solomon et son imitation :

  • Les étranges documents de la société du contrat russe

Comme Mediapart l’a révélé, Alexandre Benalla anime en sous-main la société France Close Protection qui a récupéré en octobre dernier le contrat de sécurité passé avec l’oligarque russe Iskander Makhmudov, d’un montant total de 980 000 euros. Sur le papier, la société a été créée par le demi-frère de Benalla, Kevin Piquet, 18 ans, et est présidée par l’un de ses amis, Yoann Petit, un ancien militaire de 44 ans.

Mais les documents officiels de France Close Protection remis au tribunal de commerce interrogent : d’après la graphologue Christine Jouishomme, ils sont signés, pour les deux dirigeants, d’une seule et même écriture (avec l’application de signature électronique DocuSign), au lieu de deux distinctes :

Les signatures des statuts de France Close Protection.Les signatures des statuts de France Close Protection.

Les deux dirigeants ont-ils validé et signé eux-mêmes ces documents ? Sollicités, Kevin Piquet et Yoann Petit n’ont pas répondu.

  • Accusé par l’Élysée d’avoir utilisé des « faux » documents pour obtenir des titres

« On est confronté à un monsieur qui visiblement utilise régulièrement des faux pour obtenir un certain nombre de titres officiels. » Cette confidence de Patrick Strzoda, le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, devant la commission d’enquête sénatoriale, le 16 janvier dernier, ne cesse d’intriguer. Pourquoi certaines personnes, à l’Élysée, ont-elles protégé pendant des mois un collaborateur qui aurait, selon leurs dires, multiplié les faux documents ?

Patrick Strzoda a détaillé un exemple de possible « faux », pour permettre aux sénateurs « de cerner [sa] personnalité », a-t-il dit : une note dactylographiée, « non signée », « manuscrite »« à en-tête du chef de cabinet », qu’Alexandre Benalla avait adressée au ministère de l’intérieur pour obtenir un deuxième passeport de service, qui lui sera délivré le 28 juin 2018.

« Quand on a vu ce document, bien évidemment, on a demandé au chef de cabinet si c’est lui qui avait adressé ce document au ministère de l’intérieur, et il n’est pas l’auteur de cette note. Donc, soupçonnant une falsification faite par M. Benalla, nous avons signalé ce fait au procureur de la République par un article 40 [le 16 janvier 2019 – ndlr] », a déclaré, sous serment, le directeur de cabinet de l’Élysée.

Patrick Strzoda, directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, entendu mercredi 16 janvier par la commission d'enquête sénatoriale. © Vidéo Public SénatPatrick Strzoda, directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, entendu mercredi 16 janvier par la commission d’enquête sénatoriale. © Vidéo Public Sénat

L’Élysée a en tout cas tardé à alerter la justice sur ces éléments : s’il a eu connaissance de l’existence de « ce document » soupçonné d’être un faux « dans le courant de l’automne », il ne l’a signalé que le matin de l’audition de Patrick Strzoda devant la commission d’enquête, le 16 janvier suivant. Depuis ce signalement, l’enquête visant Alexandre Benalla pour l’usage de ses passeports diplomatiques a été élargie à des soupçons de « faux et usage de faux document administratif » et « obtention indue de document administratif » (qualifications pour lesquelles il a été placé sous le statut de témoin assisté).

  • Mensonges et accident à Bercy

Le passage éclair d’Alexandre Benalla à Bercy comme chauffeur du ministre du redressement productif Arnaud Montebourg aurait également dû intriguer l’Élysée. En 2012, le jeune Benalla ne restera que cinq semaines en poste au ministère avant de se faire licencier pour une accumulation de fautes et un comportement bien éloigné de la « discrétion », la « responsabilité » et la « tempérance » requises par la fonction, souligne alors le chef de cabinet d’Arnaud Montebourg dans son courrier de licenciement daté du 9 juillet 2012 (lire ici la lettre en intégralité).

À l’époque déjà, Alexandre Benalla, âgé de 20 ans, se serait prévalu, d’après le cabinet d’Arnaud Montebourg, « d’un soutien du Ministre pour une demande de port d’arme auprès des services du ministère de l’intérieur, sans que le Ministre ait été informé préalablement de cette demande ». Ironie de l’histoire, l’attestation de formation au pistolet automatique qu’il avait fournie était signée de la main du gendarme…Vincent Crase.

L'attestation de formation au pistolet automatique signée de la main du gendarme Vincent Crase. © Document MediapartL’attestation de formation au pistolet automatique signée de la main du gendarme Vincent Crase. © Document Mediapart

Le futur conseiller élyséen avait aussi, un week-end, introduit l’ancien champion de boxe Jean-Marc Mormeck et son véhicule au sein du ministère, « sous le couvert d’un rendez-vous supposé avec le ministre, obligeant ce dernier à démentir le rendez-vous », précise la lettre de licenciement. Un ancien du cabinet de Montebourg se souvient de sa surprise en arrivant au ministère ce jour-là : « Une Porsche était garée dans la cour, à la place de la voiture du ministre [et non au parking des visiteurs – ndlr]. Je demande au douanier ce qui se passe, il me dit : “C’est quelqu’un qui a rendez-vous avec le ministre.” Moi je savais très bien ce jour-là où était le ministre et que cette personne n’avait pas rendez-vous avec lui. Benalla avait les jouets de la République et il voulait le montrer. »

Joint par Mediapart, Jean-Marc Mormeck assure qu’il avait ce jour-là rendez-vous avec le ministre de l’économie sociale, Benoît Hamon, pour un déjeuner. « Comme je connaissais Alexandre, je l’ai appelé, j’ai dit : je suis arrivé, comment je fais pour rentrer ? Il connaissait la maison, il a voulu me faire rentrer. J’étais en voiture, il a garé ma Porsche. » Une manière de faire assez éloignée du protocole.

D’après l’ex-collaborateur d’Arnaud Montebourg, les soucis avaient commencé peu après l’embauche d’Alexandre Benalla. Un week-end de juin, le jeune chauffeur aurait utilisé la voiture du ministre pour se rendre chez lui, à Évreux, et il aurait écopé d’une contravention pour excès de vitesse. « J’avais reçu le P.-V., je lui avais fait payer en lui disant : c’est une faute, je t’interdis de faire ça, quand le ministre n’est pas là, tu prends ta voiture perso, pas celle du ministre. Tu as utilisé ton joker, la prochaine fois, ce sera plus violent, se rappelle l’ancien collaborateur. Je pense qu’il n’a pas compris, à cette époque-là, que mon rôle c’était de protéger Montebourg. »

Le jeune homme semble en effet ne pas avoir saisi. Quelques semaines plus tard, un samedi, à Paris, Alexandre Benalla tente de s’enfuir après avoir accroché une voiture, près de la gare de Lyon. « C’était la deuxième fois qu’il me conduisait, se remémore Arnaud Montebourg. J’étais plongé dans mes dossiers et mon portable, je le trouvais un peu agité, passant son temps à insulter les gens, alors que les chauffeurs sont en général impressionnants par leur calme. Dans mes souvenirs, il a embouti une voiture à l’arrêt. Je lui dis qu’il doit faire un constat, et il me met la main sur la tête en disant : “Monsieur, cachez-vous, cachez-vous !” Je lui dis : non seulement je ne vais pas me cacher, mais surtout, vous allez vous arrêter et faire un constat, ou s’il n’y a personne, vous laissez vos coordonnées, car vous venez de commettre un préjudice, sinon c’est un délit de fuite. Il insiste. Et je lui dis : non, vous faites comme ça. »

Le ministre décide de finir le trajet à pied, « parce que je n’étais pas en sécurité et pas content de cette attitude », relate-t-il. En arrivant, il se précipite, furieux, dans le bureau de son chef de cabinet : « Tu me vires ce type, c’est un dingue, il est extrêmement dangereux pour moi ! » lui dit-il.

Dans son C.V. fourni à son arrivée à Bercy, Alexandre Benalla notait pourtant, à la rubrique « compétences » : « protection rapprochée et procédure de sécurisation d’une personnalité », mais aussi « gestion des conflits »« de l’agressivité », et « des situations difficiles » (voir notre document ci-dessous).

Cet épisode de l’accrochage automobile déclenchera le licenciement d’Alexandre Benalla. « C’était la fois de trop. Mais il a été licencié pour l’ensemble de son œuvre », ironise cet ancien collaborateur du ministre. À l’époque, l’apprenti chauffeur ne conteste ni les faits, ni ce licenciement. « C’est sans doute le plus beau licenciement que j’ai fait de ma vie, poursuit l’ex-collaborateur d’Arnaud Montebourg. J’avais en face de moi un garçon très sympa qui m’a dit : “Oui, je sais, bon, bah ! c’est comme ça, merci, au revoir.” Il a signé, on s’est séparés. »

Mais lorsque l’épisode refait surface, cet été, après les révélations du Monde, Alexandre Benalla explique devant la commission d’enquête sénatoriale ne pas avoir quitté Bercy « pour les raisons qui ont été avancées ». Dans la presse, il affirme avoir été licencié parce qu’il s’était opposé au ministre Montebourg, qui avait voulu circuler à Vélib sur le périphérique…

Cette version est rapportée et confirmée par Closer en juillet, puis par Valeurs actuelles en octobre, mais fermement démentie par Arnaud Montebourg et son ex-collaborateur. « Ce type est fou. Je n’ai jamais fait de vélo sur le périphérique, vous imaginez qu’un ministre a mieux à faire… », soupire l’ancien ministre du redressement productif. « Imaginez Montebourg en Vélib sur le périph’… À l’heure des smartphones, il y aurait eu au moins une photo. Ça, c’est un vrai mensonge », estime son ancien collaborateur.« Benalla, c’est Rocancourt en politique, poursuit-il. Très sympathique, agréable, instinctif, avec cette faculté à séduire quel que soit le milieu dans lequel il se trouve, et à raconter une histoire tellement bien faite – en tout cas au départ – que personne ne vérifie et tout le monde pense qu’elle est vraie, d’autant qu’il est bien introduit à haut niveau. Hier, c’était dans le champ politique, mais demain, ce sera peut-être dans le champ des affaires. » Un phénomène inquiétant, selon lui : « Il était blacklisté à Bercy mais il est arrivé à l’Élysée. Macron est victime de son entourage qui ne l’a pas suffisamment protégé. »

Contacté par Mediapart, Alexandre Benalla et son avocate, Me Jacqueline Laffont, n’ont pas répondu à nos questions.

TOUS LES COMMENTAIRES

Que voulez vous dire exactement par « blouser »?

Mercichatbleu 19 mars 09.28: « […] Reste à trouver la preuve. »

 

Lorsque Benalla et son gendarme complice ont, notoirement, tabassé des manifestants légaux et en ont livré d’autres à la police dont ils portaient, abusivement, le brassard (Benalla donnait même des ordres…!). Ce qui est un déli, qui, en l’espèce, est multiplié. Macron qui, au lieu d’immédiatement, sans délai, dénoncer les individus à la justice, ne l’a pas fait ni exigé de ses services qu’ils le fassent immédiatement ; mais bravache, roitelet cynique et provocateur, il a, on ne peut guère plus publiquement couvert ces dangereux délinquants, proches du plus haut pouvoir, en assumant, en substance, la responsabilité de ce que la presse révélait en assénant: « qu’ils viennent ME chercher… »

Quelle preuve plus incontestable que cette phrase prononcée par le plus haut magistrat de France que la protection des délinquants, le barrage que lui, Macron président, entendait faire tomber ( une sorte de mur à la « trump » contre les intrus ») sur ce qu’il le décidait ne relevait que de lui! (*). Ce qui est un flagrant abus de pouvoir, intolérable en état de droit.   Qu’importe le pourquoi? Le fait est là!

 

(*) Un certain Sarkozy, son convive coutumier semble-t-il et à nos frais, avait lui usé de sa fonction pour juger, de quel droit! c’est anticonstitutionnel, coupable un adversaire politique, auquel il promettait la pendaison à un crochet de boucher!

Macron n’a rien promis de tel. Jusqu’alors, la justice sous son règne,  par l’intermédiaire de procureurs qu’à l’occasion lui nomme, n’en n’en resté qu’à des perquisitions.

Pendant ce temps Benalla se prélasse dans un hôtel luxueux à Marrakech… Son avocate dit : « Mon client n’a pas l’obligation de rester sur le territoire français ». Eh bien de là-bas il va être à son aise pour appeler son pote Vincent Crasse… Le roi du Maroc est peut-être sa prochaine cible ?

Nous voilà obligés de chercher définitivement un autre scénario : ce type est tellement con qu’il n’est plus possible d’envisager un missi dominici chargé de véhiculer les valises de rétrocomissions. Bon d’accord, Hortefeux n’était pas une flèche non plus, mais abruti à ce point, quand même pas !

C’est quoi alors ?

Des menaces ? Vous allez voir ce qu’il va vous en coûter ! laughing

Chère Annie,

Je ne menace personne ! Ce n’est qu’une simple constatation que toute personne est en droit de se poser dans un Etat de droit nan wink? La séance parlementaire s’annonce houleuse…laughing suivie d’une convocation devant la commission du Sénat laughing… Voyons voir qui les posent et les réponses apportées… sealed

PS: Hélas, cet article aurait dû être publié à 14h55… cool

En Fraternité innocent

@mouillé jusqu’au cou. Reste à trouver la preuve.

Il y a des coïncidences parlantes C’est Mimi Marchand – qui après avoir fabriqué l’image à vendre du produit couple Macron avant les présidentielles  (ref: Crépuscules de Juan Branco -)  qui était donc chargée de repoudrer l’image de Benalla par les mêmes canaux Closer et Valeurs actuelles.

« Cette version est rapportée et confirmée par Closer en juillet, puis par Valeurs actuelles en octobre, mais fermement démentie par Arnaud Montebourg »

 

Prenez un dictionnaire.

Peut être que Benalla est aussi le dealer de coke du PR et des Mignons et Coquins du Palais ?

MDR

laughing

Je pense au contraire que Macron est fasciné par Benalla. Comme Benalla l’aime, se plie en 4 pour le couple, surtout « Brigitte » , Macron ne le lâchera que si il y va de sa peau.

Par contre si Benalla est empêché de continuer ses trafics là …

Quand on pense que des gilets jaunes sont en prison et que Benalla est dehors …Mieux vaut être une crapule du pouvoir.

Si vraiment Benalla est au Maroc on ne va pas le revoir de sitôt si jamais il a aussi la nationalité marocaine.

En un mot comme en cent : il est en fuite pour éviter la justice française.

Macron s’est fait blouser par Benalla, en long, en large et en travers, on comprend pourquoi il se sent le besoin de faire diversion avec un débat façon campagne électorale.
Y en a marre de ce jeu de l’Homme Providentiel, l’Homme Numéro de Cirque, mais qui dit à la fin :  » Ah ça non, on y touche pas…Et ça, on verra plus tard….Aéroport de Paris, ça, oui, il faut vendre (aux petits copains). Un seul homme qui décide de tout, c’est une folie, l’inverse de la démocratie.

Pour lui, le président et par connerie certainement !

Vous avez entièrement raison !

Christophe Dettinger fut condamné

pendant qu’à Toulon le capo

gambade en toute impunité

grâce à l’infidèle du Noto…surprised

Il ne parle pas de tutelle mais de propagande/corruption. C’est le rôle de l’entourage de Macron.

Benalla dealer pharmacologique, rédigeant de fausses ordonnances de Ritaline pour le patron ? laughing

 

Quel feuilleton… opportun !…

A chacun sa manière de promouvoir le slogan « Macron, démission !… » mais que chacun sache et comprenne à qui cela profite, d’abord et avant tout…

« Benalla, c’est Rocancourt en politique… » Probablement et de loin ce qu’on peut dire de plus juste sur l’individu… de là à déstabiliser une institution républicaine fondamentale… dans un contexte politique dangereux… pour la démocratie même et sans toutefois attaquer une « haute administration » qui la joue « à l’insu de son plein gré »…

Pardon, mais il est permis d’interroger ici… le journalisme d’opinion sur les motivations, profondes, autant que sur l’acharnement… de cette macronphobie pugnace… tant elle jure avec une macronphilie originelle remarquée… et de considérer l’égalité d’une irresponsabilité politique… dans les deux comportements.

Tout se passe à Mediapart comme s’il s’agissait, depuis ce funeste dimanche 15 avril 2018… jour après jour, de faire payer aujourd’hui au président de la république l’engouement inapproprié… d’hier…

Toute proportion gardée… et en espérant le hasard… c’est assez semblable à la démarche, aujourd’hui contrite, de la FI d’un Mélenchon… qui pour cause d’irréversible patho(s)logie mégalomane servît sur un plateau la présidence à l’ectoplasmique marionnette du Medef et de l’ENA réunis… qui pourtant de ses origines comme de son « projet »… ne cachât rien… à personne.

Sans même évoquer une dynamique d’union… HAMON 6,36 + MÉLENCHON 19,58 = 25.94… MACRON 24.01 LE PEN 21,30 au 1er tour 2017

Gens de gauche… n’oublions… jamais… à qui nous devons « le cadeau »… Merci qui ?…

Celui là même qui, toujours pour la même cause en y ajoutant l’urgence sénile, nous impose de regarder Macron, aussi désagréable que cela soit, comme seule alternative républicaine démocratique… et dire que même à gauche… certains persistent à ne pas voir l’ennemi… intérieur !…

 

 

« Pathétique…. » mais presque, vous en témoignez…

 

+

Oui, Appoline, Macron a réponse à tout mais, non, il n’est pas conscient de tout….. C’est vrai vous paraissez le kiffer très très beaucoup. A quand la promotion ?

Ne plus voter. Voilà une des solutions

« Macron a réponse à tout »

Non, pas à tout.

Il récite, comme sur la plupart des « médias » d’état et en main de ceux qui ont payé pour qu’il soit élu, la réponse aux questions qu’il a décidé de traiter!

Jouer sur son terrain, selon ses règles et avec ses arbitres, ce n’est rien d’autres qu’un NON match. Et acheté.

 

« C’est vrai il existe une presse d’opinion, celle qui appartient à quelques milliardaires et qui chantent des louanges au banquier macron. »

Si l’on en croit « Crépuscule », le très récent livre de Juan Branco, cette presse et les médias liés ont complètement fabriqué Macron (29 unes de Paris Match en quelques mois !) dans le seul but qu’il soit au service du portefeuille de nos oligarques et non de celui de la population.
Sa mission, qu’il a acceptée, est en train d’être parfaitement remplie.

Écoutez donc cet auteur.
Ça dure deux heures, mais ça vaut son pesant de noix de cajou…

 

J’ignore si c’est du second degré de votre part… si ce n’est pas le cas… autant vous dire que je suis… assez d’accord avec vous…

Une seule posture démocratique admissible : une abstention citoyenne pour retrouver une république que ceux qui en ont la charge ont volée au peuple.

RÉVOLUTION MODE D’EMPLOI :

1- Rendre le VOTE OBLIGATOIRE, ce qui, en soit, n’est pas plus coercitif, en terme de citoyenneté, que la soumission à l’impôt.

2- COMPTER les « VRAIS » ABSTENTIONNISTES ainsi devenus des « voteurs blanc » (qui, pour le coup ne pourront plus être considérés comme des « rigolos je-m’en-foutistes » mais reconnus pour ce qu’ils devraient être : des citoyens responsables refusant la règle du « jeu » actuel).

3- Au delà de 50% de « votes blancs » : nouvelle constitution obligatoire… avec, inscrit dans le marbre de nos institutions, le fameux QUORUM de 50 % DES INSCRITS.

En deçà duquel, faut-il le rappeler… , la démocratie ET les institutions républicaines ET… la représentation nationale… ne signifient… rien… ce qui rend légitime la désobéissance civile.

En France, aujourd’hui et maintenant, le cadre actuel de l’expression de la volonté du peuple n’a pas pour fonction première de garantir la légitimité de la représentation nationale, des institutions et de la constitution…

Tant que cette aberration démocratique perdurera : « VOTER C’EST VEAUTER »

En toute hypothèse… une abstention maximale c’est la clé… le préalable à un nécessaire changement constitutionnel… et c’est la « majorité silencieuse » qui la détient… faut juste que les « veautants » le comprennent… Le message n’est pas : Continuez !…

Les autres, les citoyens abstentionnistes, le savent, pour l’heure, en France le seul bon slogan demeure : Élections ! Pièges à cons !…

 

 

RUFFIN, oui, bien sûr… ÉVIDEMMENT mais Mélenchon, non, définitivement non.

SOUTENIR MÉLENCHON SI PEU QUE CE SOIT C’EST DÉJÀ VEAUTER LE PEN…

 

 

« …il se prétend de gauche mais est en service commandé pour LREM. »

Il a tout compris l’pierrot de la Drôme… ça doit être un perdreau de l’année qui croit voler à gauche… on est avec FI ou contre FI… tout dans la nuance le monsieur… avec les gogos collabos à son pépère, pas de doute : question conscience politique, y a du boulot !…

 

 

« …Macron … est à l’origine du fait qu’ils ne peuvent plus se chauffer correctement,qu’ils se restreignent sur tout,qu’ils ne peuvent plus aider leurs enfants et leurs petits enfants. »

Si seulement c’était vrai… s’il suffisait de casser les marionnettes…

Don Quichotte + Robin des bois… comme la vie serait simple et le monde heureux…

Seulement voilà… c’est un poil plus compliqué… l’origine du désastre… et la prise de conscience qui devrait aller avec… aussi…

COMMENT ET POURQUOI L’OCCIDENT A ASSASSINÉ KEYNES…

 

 

La Macronphilie, je l’ai surtout vue sur la couverture des revues dominantes. Autrement, c’est pour échapper au pire (tactique qui commence à être usagée mais toujours efficace) que la majorité des votants (pas très nombreux) a voté pour lui. Il me semble, et je n’aurais jamais cru dire ça un jour, que Chirac était plus intelligent que lui.

La Macronphilie, je l’ai surtout vue sur la couverture des revues dominantes. Autrement, c’est pour échapper au pire (tactique qui commence à être usagée mais toujours efficace) que la majorité des votants (pas très nombreux) a voté pour lui. Il me semble, et je n’aurais jamais cru dire ça un jour, que Chirac était plus intelligent que lui.

ou p-tête qui fait semblant de pas comprendre ?

 

« Vous détournez le sujet. »

Ça se discute… Traiter Benalla comme un scandale d’état c’est en faire un détonateur… dans une poudrière qui fait long feu…

Je reste pour ma part sur le côté Roquencourt du personnage…  qui positionne l’affaire plus sur les dérives de la haute administration que sur une supposée culpabilité présidentielle… ce quand bien même certaines sympathies apparaitraient trop marquées pour n’être que naïvement… naïves, clairement ce qui intéresse chez Benalla c’est plus ce qu’il tait que ce qu’il sait.

En toute hypothèse, dans un « contexte globalisé » qui, d’évidence, fait essentiellement  le lit du RN sur fond de « ressemblement national » populiste, il ne me paraît pas des plus judicieux de crier haro sur le baudet…

Quand et plus que jamais, par la consternante erreur stratégique d’un piège à cons, des néo fachos bon teint grattent à la porte de l’Élysée je prétends que oui, il y a du souci à se faire… « Macron démission ! » = Sortie de l’intéressé au 1er tour = Élection de Le Pen ga-ran-tie… et le tam-tam autour de Benalla est une manière de soutenir cette très dangereuse problématique liberticide… de manière irresponsable, politiquement irresponsable.

Le sujet Benalla n’est pas détourné… il fait boucle… dans le contexte… reste à comprendre pourquoi… Que veut exactement Mediapart au delà de la langue de bois du journalisme informatif ?…

 

 

« L’article démontre que le personnage est non seulement du ressort de la justice, mais également de la psychiatrie. Le fait qu’un tel malade ait réussi, sans filtre aucun, à jouxter les plus hautes sphères de l’état ne semble pas vous interpeller plus que ça. »

Vous avez totalement raison… « du ressort de la justice, mais également de la psychiatrie »… comme Roquencourt… et la plupart des dangereux mythomanes… mais ni plus ni moins.

Il n’est ni possible, ni pensable de « jouxter les plus hautes sphères de l’état » à « l’insu du plein gré » de la haute administration… française… prétendre le contraire relève d’une coupable naïveté… ou d’un très gros culot… mais plus probablement d’une rouerie coutumière… à mon sens insuffisamment recherchée, au profit d’une focalisation sur l’honni Macron… que je me permets de considérer un peu dangereuse pour ne pas dire irresponsable dans le contexte politique actuel…

 

 

Française sans doute, vous avez la mémoire courte… vous oubliez la divine idylle Macron / Mediapart en phase pré-présidentielle… les ronds de jambes presque gênants… avant la prise de position nette et claire du patron… en faveur de celui qui ne s’est jamais caché, comment aurait-il pu, d’être la marionnette opérationnelle concoctée d’un entre soi médéfien énarchisé.

Le rêve messianique « rassembleur-au-delà-des-clivages-partisans-Amen » s’est brisé au soir d’un funeste dimanche de la mi-avril 2018…

Depuis, Mediapart s’adonne au Macron bashing quotidien… sans retenue… le problème c’est qu’il faudrait suspendre la revanche…

« Macron démission ! », tout ce qui peut y concourir… n’est pas la bonne idée quand son éviction au 1er tour est devenue TRÈS envisageable… et que le résultat d’un second tour sans Macron est déjà connu de tous… ou le devrait…

La gauche n’a aucun autre choix démocratique possible : le vaincre… ou le protéger… Macron, c’est le panda de la 5ème république… 

 

 

La prise de conscience ne remplit pas les assiettes!!

Les gens sont moins bêtes que vous ne le pensez.Ils savent faire des relations entre les choses.

Ils voient Macron au ski,alors qu’à Paris,les ordres sont de laisser faire les casseurs,pour pourrir le mouvement des Gilets Jaunes.

Ils voient que Castaner se moque bien de son travail de Ministre.Il ne veut pas faire arrêter les Blacks Blocks.Il préfère aller en boîte.

D’ailleurs les Gilets Jaunes Pacifiques sont déjà aux  carrefours et les voitures s’arrêtent pour les soutenir et les encourager.Rien n’y fera,les grands discours ,la monopolisation de toutes les chaînes de télé ne pourront contenir la Révolte Grandissante.

 

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

« Révolte Grandissante »… la RG… du RN… chacun chez soi… ou chacun ses choix… si seulement FI s’en était tenue là… au lieu d’une collaboration malsaine…

Quelle fine analyse politique:c’est celle de LREM.Vous n’avez pas encore compris que les gens qui sont précarisés par la Politique de Macron  se moquent bien du Front National,comme des autres Partis d’ailleurs.Ils veulent vivre décemment de leur travail et de leurs revenus sans rien demander à personne.

PAREIL! En plus ça me démange…..

j’ai écrit plus haut qu’un loi pourrait être votée en France par 1 élu (enfin peut-être même non élu si ils ont été suppléants désignés)

Cher ami, une opinion que j’ai déjà exprimée : 50% d’abstention, 50 % d’élus en moins, ils vont peut-être travailler mieux?  100% d’abstention?  Tirage au sort des citoyens qui se proposent…

belle brochette de raclures!

 

« … les gens … précarisés … se moquent bien du Front National,comme des autres Partis d’ailleurs. »  Il est bien là le problème… c’est cette vision regrettable quoique compréhensible du politique qui est la source exploitée du populisme… qui même à la catastrophe « comme l’eau à la fontaine » polluée, non potable…

« Ils veulent vivre décemment de leur travail et de leurs revenus sans rien demander à personne. »

Je vous laisse à cette vision repliée et pour vous semble-t-il idéale du « vivre ensemble »… qui si elle ne correspond à aucune valeur défendable… pour un « humain d’abord » résume brillamment toute la « philosophie » étroitement bornée du gilet jaune de base, celui d’origine s’entend… du fasciste malgré lui en somme.

 

Elle vaut à coup sûr,celle d’un petit robot  de  Macron !!!

 

Décidément… vous êtes dans les choux…, gras, de Marine le Pen.

 

Rhhhôôô… Alors vous, vous n’êtes pas vraiment indulgent !! tongue-out

Et au « cercle Orion » (dans son CV) c’est comme qui ? Elle a des choses à dire, Mme Patricia Adam (Renaud Bellais, Louis Gautier, Jérôme Piodi…), sur le petitouBenalla, mytho sur les bords qui y « observait » ? Il y faisait quoi ? Il y fréquentait qui ? Il y jouait à la belote avec Floflo Parly ? Jean-Yves Le Drian était son parrain ? laughing

Fondation Jean Jaurès… Observatoire de la défense – Orion. L’observatoire est animé par Patricia Adam,  ancienne présidente de la Commission de la défense nationale et des forces armées à l’Assemblée nationale (2012-2017)

…Orion est l’un des rares cercles de réflexion et de propositions politiques en France dédié aux questions de défense et à la gestion des crises internationales. Il réunit responsables politiques, universitaires, fonctionnaires civils et militaires et experts. Premier des observatoires créés au sein de la Fondation Jean-Jaurès, Orion-Observatoire de la défense a pour ambition de relancer le débat sur notre défense et la défense européenne. Cet observatoire s’appuie sur l’expertise du réseau Orion, créé en 2002 et dirigé par Louis Gautier jusqu’en 2014. Il est animé par Patricia Adam, ancienne députée et présidente de la commission des affaires étrangères. Orion-Observatoire de la défense a vocation à devenir, pour la gauche française, un laboratoire d’analyse et de propositions dans les domaines de la réflexion stratégique, de la gestion des crises internationales et de paix, et en matière de politique militaire et d’armement…

https://jean-jaures.org/observatoires/observatoire-de-la-defense-orion

Cercle Orion (étoile dans la trainée de Jupiter et de Mars ? laughing)

Objet : réunir des individus leaders dans leurs domaines d’études ou d’activité, éveillés aux enjeux du XXeme siècle et souhaitant nouer des relations amicales e professionnelles fortes à travers de nombreux évènements de nature politique, économique, juridique ou culturelle, dans le but de penser la société et de contribuer à son évolution (soirées à thème, dîners ou déjeuners débats, cocktails, conférences autour de personnalités, participation à la rédaction d’articles) il s’agit de créer un lieu de socialisation entre individus qui veulent donner du sens à leur engagement et peser dans la société en promouvant l’excellence, la confrontation d’idées et la solidarité entre membres

Ben, j’espère qu’il ne finira pas ministre!

 

Chère Annie laughing gardez ces bonnes informations bien au chaud wink le maniement du boomerang requiert une certaine agilité et dextérité au lancer… je vois que vous en avez les qualités de réception… cool +1 sealed

En Fraternité innocent

Deux malades ensemble, ça a dû faire des éclats.

« Mais les documents officiels de France Close Protection remis au tribunal de commerce interrogent : d’après la graphologue Christine Jouishomme, ils sont signés, pour les deux dirigeants, d’une seule et même écriture »

Hummm…..ils ne sont pas signés d’une même écriture (de façon manuscrite) mais utilisent la même typographie (police/ fonte) informatique….la graphologue n’aura pas manqué de le remarquer…

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Où le droit a beaucoup changé, ou tout contrat est resté, comme « avant »,  un engagement réciproque établi en autant d’exemplaire que de parties engagées, signé après « lu et approuvé » et daté de la main des contractants. Pour être légal.

Entre autres…M. Philippe Hababou Solomon, semble ne pas posséder le même que Bénalla!

le contrat serait faux, mais le prêt ? il est basé sur quoi ? est-ce qu’un contrat a été produit ?

est-ce qu’on a le droit de faire des prêts sans aucun papier ? à quelqu’un voguant ou ayant vogué dans les couloirs du pouvoir ?

…. sans commentaire  …. vous aimez le régressif  Anal  ????

Chaqu’un ses  »  passe  temps   » 

Son petit boulet, si vous préférez ? Sera t-il celui qui l’emmènera par le fond ? Suffit de suivre la chaîne… Le fil à la patte.

Cherche, cherche ! Vas chercher ! Bon chien-chien… laughing

Résultat de recherche d'images pour "BOULET CHAINE"

Excellent  !

+++++++++++

Oui, exactement « comme les vendeurs d’aspirateurs à la maison ».

Mais les conséquences de la séduction de 10% des électeurs (% des inscrits du 1er tour, hors « votes utiles », qui on vraiment choisit Macron comme président) est autrement plus grave que l’achat d’un aspirateur !

Mais dans notre société médiatique de publicité et de communication, SEULS CES SÉDUCTEURS beaux parleurs réussissent à « séduire » les électeurs.

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

on fait une enquête sur vous et votre famille…

Myriam, la mère de son enfant (a t-il trouvé le temps de l’épouser ?) était elle-même, employée de Larem (l’aventure En Marche !) avant ses aventures de coffre-fort… laughing

Larem, dont le directeur (donc « l’employeur ») était… Castaner ! (promu depuis « ministre ») Donc aussi, l’employeur de Crase…

a-t-on trouvé qui a donné un passe pour entrer à l’Assemblée Nationale ? moi, ça me choque énormément, mais ça n’a pas l’air d’être répandu. Il s’agit quand même d’un personnage un peu inquiétant, non ? Les députés pourraient dire : la République, c’est nous (réplique connue), et nous devons être protégés contre les potentats et leurs sbires, non ?

S’il était « fut-fut » il n’aurait pas été banquier!

Sans doute le contraire d’introduit à bas niveau, non ? laughing

La lecture de cet article me confirme que ce type est très dangereux, même si on en avait déjà eu un sacré aperçu lors de ses imitations ratées de CRS. Pour le moment il a plus ou moins échappé aux punitions gravissimes qui vont forcément lui tomber dessus un jour. Que fera-t-il ce jour là ?

Pour le moment il a plus ou moins échappé aux punitions gravissimes qui vont forcément lui tomber dessus un jour. Que fera-t-il ce jour là ?

Il sera dans un pays étranger ! A faire des « affaires », comme son maître, l’autre Alexandre, Djouri.

Quelqu’un a des nouvelles d’un autre mauvais garçon, mais lui « bien né » (avec une cuillère dans la bouche, comme dirait Manu laughing), le petit Thomas, un mytho de première, dont le papa Laurent Fabius, ancien président de l’Assemblée nationale, premier secrétaire du PS, ministre (deux fois) et actuel président du Conseil constitutionnel ? (utile !) Lui aussi, quand il ne s’endettait pas dans les cercles de jeux, faisait (aux dernières nouvelles) des « affaires » en Afrique (diamants sales), avec un parrain de la mafia Corse comme mentor… C’est pratique, le vaste monde… (un vieux reste colonial) La petite justice française, qui était sensée le suivre (aussi) on peut s’en gausser ! Totalement.

C’est un scandale, je ne m’imagine pas vivre dans un monde où la vie privée et celle des affaires sont si peu protégées que l’on retrouve dans la presse fallacieuse des documents signés sous seing privé.

Éric Dupond-Moretti

NB: c’est une blague, je ne suis pas le signataire, ce n’est pas la peine de me poursuivre pour usurpation d’identité.

Probable que Dupond-Moretti s’insurge également de la condamnation de Barbarin pour ne pas avoir dénoncé les pédophiles qui s’exprimaient sous le secret du confessionnal. S’il y a bien une « cellule » privée, c’est bien celle qui « pénètre » les voix du Seigneur.

Il semble que la justice suive une ligne constante qui relie les affaires privées à l’intérêt public sans tenir compte de l’avis de cette « star franco-ritale du barreau » que la notoriété médiatique pousse à s’exprimer un peu n’importe comment sur un peu n’importe quoi…et c’est tant mieux.

Éric Dupond-Moretti

Qui a déjà annoncé la couleur:

Jamais il ne défendra un gilet : Jaune, rouge, vert… il n’y a pas assez de place dans ces poches là, pour le fric qu’il estime justifier une défense.

C’est un scandale, je ne m’imagine pas vivre dans un monde où la vie privée et celle des affaires sont si peu protégées que l’on retrouve dans la presse fallacieuse des documents signés sous seing privé.

JUDICIEUX RAPPEL…

J’avais de l’estime et du respect pour cet épicurien Me Dupond-Moretti mais depuis ses graves attaques envers Mediapart et Edwy Plenel lors de l’émission « C à vous »22/02/19 et ce mélange des genres, en ne sachant pas ce qui relève des affaires privées et de l’intérêt public, m’a profondément choqué notamment sur l’affaire Benalla.

« collabo des flics… blanchisseur d’informations sales » yell telle une césure à l’hémistiche et une dichotomie de notre vision du monde tant sociétal que judiciaire. Ces mêmes flics qui éborgnent et mutilent nos soeurs et frères…yell

Quel MEPRIS de Classe de s’attaquer à mon Droit inaliénable de m’informer et d’être informé par une presse indépendante…surprised Amitiés à MDP et le Canard Enchaîné…mes deux havres de Paix pour l’Eternité…innocent

Qu’il est loin le temps de l’excellent tribun à Lille à la tchatche facile pour amadouer la gente féminine… pour sortir de cette baronnie de l’entre-soi et recouvrer une once de Dignité, seules des excuses me semblent les plus appropriées… tongue-out

PS: Belle victoire à la Pyrrhus, cher Edwy Plenel ! Chapeau bas, mes respects… wink

Une bouteille de whisky? une boîte de cigares Cohiba? une partie de chasse à courre?

En Fraternité innocent et qu’il vienne me chercher en tant que lecteur d’informations sales issues de la collaboration ! cool

Il faut espérer qu’il est surveillé de près et que les juges s’attèlent à faire toute la lumière sur cette vraie affaire d’État…

Les juges ? Quels juges ? Nommés par qui ? Recevant des ordres de qui ? cry

Sincèrement, vous croyez encore en la justice, en France ?

Rassurez-moi… Pour le Père Noël… Quelqu’un vous a mis au parfum ? laughing

Peut être que Benalla est aussi le dealer de coke du PR et des Mignons et Coquins du Palais ?

Quand je pense que c’est un notaire qui l’a fait entrer en Franc-Maçonnerie undecided.

Saperlipopette.

Ce n’est pas très bon pour le notariat tout ça.

frown

Ou la Franc-Maçonnerie, n’est pas ce que vous imaginez… innocentcoollaughing

Je n »imagine rien du tout, Annie Lasorne, car j’ai passé l’âge, comme vous me semble-t-il.

Ce qui m’intéresse, chez les gens, c’est de les mettre à poil, sous le microscope, sans soutane ni tablier. Parfois, c’est bien plus beau que prévu, parfois bien plus laid.

Ne jamais se fier aux apparences. En humanité, ce sont les actes qui témoignent, rien que les actes.

Tenez, un sujet de réflexion : Vérité et Loyauté.

Faut-il mentir pour être loyal envers un salopard ? Faut-il dire la vérité, quitte à être déloyal envers un individu dangereux pour les autres ?

Finalement, on en revient toujours aux fondamentaux : pour soulever des montagnes, le courage vaut parfois mieux que l’intelligence … quoique, si c’est une montagne de sottises, cela se discute.

Passez une jolie journée rigolote.

smile

N.B. Je suis tout à fait d’accord avec vous concernant la pathologie que vous avez diagnostiquée. Le problème est de savoir s’il y a psychose ou névrose; car il faut adapter l’attitude de défense quant à la prévention des risques alentour. Il faut essayer de différencier les troubles du comportement de quelqu’un qui est saoul de ceux de quelqu’un qui n’a pas bu.

> Macron est-il meilleur pour choisir ses collaborateurs puis les gérer ?

McRond les choisit et les gère tel qu’il est, d’évidence.

 Vous êtes au parfum ?cool

L’amour se paie toujours par la perte de la raison,par l’abandon de soi et par la mise sous tutelle qui en résulte.

Cela débouche,dans les cas anodins sur le ridicule et dans le pire des cas,sur la catastrophe politique mondiale.

Extrait du livre le parfum de Patrick Sûskind

Résultat de recherche d'images pour "livre le parfum"

 

On est gâté avec nos présidents entre Macron tombé sous le charme d’une petite ordure qui signe des faux papiers (et tape en toute impunité les manifestants pour se faire plaisir), et Sarko qui prenait un abonnements téléphoniques au nom de Bismuth espérant truander la justice…

De « drôles de paroissiens » comme dirait Mocky.

Pensez aussi à cette pauvre Catherine Breillat ruinée ! (abus de faiblesse)

Oui Annie ! En effet pour Breillat wink mais si on devait dresser une liste exhaustive des victimes de Rocancourt, on pourrait y passer la nuit… contentons-nous de l’essentiel… attrapez le petit béni…laughing

@ Dominique

Judicieux rappel ! Ne jamais oublier le petit Paulo, roi des combines +1… mais bon il faut dire qu’avec Sarko y’en a du boulot… wink

  • NOUVEAU
  • 19/03/2019 10:56
  • PAR 

La gendarmerie utilise du Comic Sans MS… smh… lol

  • NOUVEAU
  • 19/03/2019 10:57
  • PAR 
Il faudrait vérifier si il a bien eu mention bien au bac

Au début de l’affaire, les journalistes généreux, l’ont bien affublé d’un master de droit ! laughing

  • NOUVEAU
  • 19/03/2019 11:12
  • PAR 

Peut-on qualifier cette main levée que l’on voit sur la photo comme un salut républicain, comme une insulte à la république, comme une bouffonnerie dirigée, une sorte de clin d’oeil, vers son ami macron l’éborgneur ou épouvantait-il les mouches sénatoriales qui l’entouraient ?

On peut l’envasisager aussi comme le salut nazi… C’est ce qui m’a sauté au yeux directement 😉

A moi aussi

  • NOUVEAU
  • 19/03/2019 11:19
  • PAR 

A Benalla est un mythomane et rien de plus. Un type sans intérêt qui gravite dans les allées du pouvoir. J’ai connu des profils similaires. Tout le monde les craint car personne ne sait jamais réellement la limite de ce genre de types.

« Benalla, le Rocancourt de la politique »

c’est flatteur pour qui ? Benalla ou Rocancourt ?

  • NOUVEAU
  • 19/03/2019 11:50
  • PAR 

si on regarde bien  les signatures Kevin Piquet et Yoann Petit

pas besoin d être graphologue pour voir que

les P les I les E sont identiques

 

on voit bien que macflica s entoure de : voyous ,d incompétents ,personnes violentes ,et j en passe

j ai eu l occasion ce week end de voir s exprimer sur la manif les portes paroles du gouvernement (chaines de propagande)

alors la

moi qui ne m informe jamais a la tv

je suis tombé des nus

on a atteint le summum de la nullité absolue

pas besoin de les caricaturer elles y sont déjà

en tète de fil castaGner

ou vont ils les chercher ?

un boulot de dingue pour trouver aussi nul

 

 

 

 

 

> regardez bien les signatures Kevin Piquet et Yoann Petit
je ne suis pas graphologue mais certaines lettres se ressemblent les P les I les E
ca demande réflexion :une personne pour 2 signatures?

C’est ce qu’expose l’article, si vous l’avez lu…

  • NOUVEAU
  • 19/03/2019 12:08
  • PAR 

oui exacte

je n ai pas lu c est trois lignes  je me suis focalisé sur le courrier désolé

je vais rectifier

Le prêt de 15 000 € accordé à Benalla a-t’il été déclaré aux impôts, comme la loi l’exige au-delà de 10 000 €?

  • 19/03/2019 13:20
  • PAR 
En toute tragédie, c’est un serviteur subalterne qui se salit les mains, au profit du pouvoir. État voyou.

Le suspense continue Médiapart nous donne avec parcimonie quelques révélations choisies pour garder ses lecteurs en haleine.

Qui peut croire que vous n’avez pas cherché à savoir pourquoi un gamin de 20 ans qui plus est incompétent, conduit la voiture du ministre de l’économie .

Il suffit ! par pitié , nous voulons tout savoir .Ce garçon n’est qu’un lampiste et il est temps qu’on le mette à l’ombre pour longtemps avec ses commanditaires et qu’enfin on en termine avec cette affaire d’état avant que  la justice nous laisse pantois avec une cascade de « non lieu ».

  • NOUVEAU
  • 19/03/2019 14:40
  • PAR 

Très bon article d’Arfi, Rouget et Turchi. Ce genre de feuilleton dure des années, comme les feuilletons Tapie, Karachi, Kadhafi et quelques autres.

Je lis depuis peu votre journal auquel je me suis abonné. Ex français, naturalisé Belge, je suis cette affaire Benalla qui ressemble a un pot de Yaourt aux fruits, plus on remue, plus on trouve des fruits…la somme des fautes (et je modère ce mot) commises par ce Monsieur est  impressionnante, et que dire des hautes personnalités qui ont laissé faire…

 

Je confirme, je viens d’aller jusqu’à créer un compte chez eux pour confirmer moi même la présence de ces polices:

DocusignDocusign
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Benalla est-il le fournisseur de poudre à macron, entre autres…?

 

Oui il se fournit chez Perlimpinpin wink

Poser la question c’est déjà y répondre. Les valises de Macron étant lourdes Benalla a le rôle de porteur de valise dixit La Castagne.

Il paraît qu’il ne dort que très peu le marquis poudré… c’est un signe undecided

  • NOUVEAU
  • 19/03/2019 15:12
  • PAR 

un Président qui s’entoure de personnage douteux,qui n’a aucune perception de la personnalité de ces derniers,celà dit beaucoup sur le danger qu’un Macron represente

Vous n’êtes pas sympa, Mediapart : à l’heure où vous écrivez, Benalla est dans un hôtel chic à Marrakech, au bord de la piscine, en train de boire une bouteille de champagne (d’après un cliché publié), et vous venez lui gâcher son séjour ? Laissez-le profiter tranquillement de son magot russe, ainsi qu’il l’annonçait dans ce fameux enregistrement.

  • NOUVEAU
  • 19/03/2019 16:21
  • PAR 

Et tout cas, crase et benella, c’est pas sûr qu’ils retrouvent de sitôt du boulot dans la sécurité, qui est un métier où il faut être très discret

  • NOUVEAU
  • 19/03/2019 16:34
  • PAR 

Il lui manque manifestement pas mal de cases, susceptibles d’être remplacées par un casier bien rempli.

Trop verte de ne pas pouvoir aller au 104…tellement de questions à poser !

L’atelier enquête..trop génial !

Et c’est les Gilets Jaunes qui sont hors la loi…les bras m’en tombent !

GRADE DE LIEUENANT COLONEL DE SON EXCELLENCE BENALLA

Pour obtenir un avancement dans la réserve opérationnelle,  au grade de lieutenant-colonel et au titre d’un contingent très étroit, les civils concernés sont ceux qui détiennent une haute compétence; tels des informaticiens cyber-défense , ou spécialistes médicaux, chirurgiens, ophtalmos,… vétérinaires etc..

Or, Monsieur Benalla n’a jamais été titulaire d’un Master 2 de sécurité, mais simplement d’un Master 1. Donc, comment comprendre cette nomination, sinon sur ordre  du Directeur général de la Gendarmerie.
Seul le Master 2, forme des spécialistes de haut niveau à l’analyse des questions de sécurité et de défense maîtrisant les théories et les politiques en ces matières, considérées d’un point de vue tant national qu’européen ou international, en vue de réaliser des recherches de qualité et/ou d’exercer des responsabilités opérationnelles ou de conseil dans le secteur public, parapublic ou privé dans les domaines de la défense et de la sécurité nationale.

 » La médiocratie au pouvoir. « ..Alain Dhénaut !

 L’ancien champion de boxe Jean-Marc Mormeck qui gare sa porche  dans la cour, à la place de la voiture du ministre et non au parking des visiteurs, au sein du ministère,  sous le couvert d’un rendez-vous supposé avec le ministre, on rêve.

Morneck doit démissionner,  il appartient au premier Ministre de prendre acte de ses faits, car ce personnage est indigne de représenter les ultra-marins

Merci Leila, l’un des meilleurs commentaires de ce fil !

Autre image people (sauf le commentaire inventé; quoique…)

Un indice?

drapeau-en-berne
Et le forfait, iléou?
  • NOUVEAU
  • 19/03/2019 17:57
  • PAR 

C’est une intéressante mise en perspective de certaines lignes du CV d’un candidat à fort potentiel. Les services de l’équipe de campagne d’un candidat à la présidence devaient disposer d’un tamis de sélection à larges mailles.

  • 19/03/2019 18:07
  • PAR 

L’élève aurait-il dépassé son maître ?

Qu’est ce qui «  » oblige «  » Macron a protéger cet escroc??? Ca ne doit pas être joli joli!!!!!

Macron est attiré par les « bad boys » voir Benalla et Benattar. Ces personnages dangereux se croient tout permis à cause de leur proximité avec lePresident et dérapent.

Benalla est couvert par tout le monde, l’histoire avec Émelien l’a démontré.

il est à craindre que l’on ne connaîtra jamais

le fond de l’affaire et la vérité.

N’oubliez pas Castagne R…pas rappeur mais bad boy aussi !

Peut être que Benalla est aussi le dealer de coke du PR et des Mignons et Coquins du Palais ?

J’adore son CV ! C’est une vraie daube tant dans le contenu que sur la forme. Il a vraiment besoin de de faire un atelier CV avec son conseiller Pôle Emploi. Profites en Alexandre c’est gratuit. Ah on me dit qu’il s’en tape, le « patron » le couvre et le recommande partout.
Comment Macron peut-il se laisser berner par ce gugusse ? Ah fantasmes quand tu nous tiens !…

Benalla, le Tapie de Macron?

«  le Rocancour en politique » tout à fait ça ! Sauf que, le Rocancour dans la sphère privée, à la limite ça peut passer. Dans la sphère publique on atteint le summum du cynisme.

Il faudra bien que « l’explication » des contrats russes (et autres) sorte à un moment…….et là……!!!???money-mouthsealed sauve qui….pourra …….ou……macronera !!!!!

  • NOUVEAU
  • 20/03/2019 08:57
  • PAR 

Il m’apparaît de plus en plus sympathique ce Benalla.

  • NOUVEAU
  • 20/03/2019 09:02
  • PAR 

Je ne comprends pas comment un individu si sulfureux, qui ne se maîtrise pas avec ses antécédents puisse avoir eu accès au cercle du PR. J’ai analysé les différentes apparitions de Monsieur Benalla, je ne suis pas expert en synergologie, mais l’est utilisée à plusieurs reprises et je peux vous certifier que lors des auditions et même sur les plateaux TV ont peut détecter les mensonges de cet homme.

Je pense que ce Monsieur vient de déclencher un MACRONGATE, cela pourra servir de leçon aux futurs présidents. Mais on peut contacter de l’amateurisme du cercle privé du PR pour avoir laisser approcher le loup dans la bergerie.

  • NOUVEAU
  • 20/03/2019 11:25
  • PAR 

Il est o^ù BENALLA en ce moment libre de ces ùouvements quand de simples citoyens passe en comparution immédiate pour le 1ère fois ou sont mutilié à vie car manifestant

MACRON et son entourage et la justice protège BENALLA ; pourquoi?

Ce mec est capable de tout comme Ahmed Alexandre DJOUHRI et tant d’autres de la même trempe des menteurs arrivistes manipulateur barbouzrds et ses amis CRASE et PETIT prêts à tout

Il est ou le coffre et y avait qui dedans pour qu’il soit disparu?

Républqiue bananière la France du SAC en passant par jusqu’à MACRON

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s