#MacronGate L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes» #AllonsChercherMacron

L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes»

 PAR 

Trois rapporteurs des Nations unies s’inquiètent de la répression, policière et judiciaire, dont fait l’objet le mouvement des « gilets jaunes ». Ils appellent « la France à repenser ses politiques en matière de maintien de l’ordre ». Les eurodéputés, de leur côté, ont adopté une résolution condamnant notamment l’usage des LBD.

Alors que les critiques contre la répression du mouvement des « gilets jaunes » par les autorités française se font de plus en plus vives, le Parlement européen et les Nations unies ont, chacun de leur côté, dénoncé les restrictions à la liberté de manifester et l’usage excessif de la force.

« Depuis le début du mouvement de contestation en novembre 2018, nous avons reçu des allégations graves d’usage excessif de la force »expliquent les trois experts onusiens, Seong-Phil Hong, rapporteur du groupe de travail sur la détention arbitraire, Michel Forst, rapporteur spécial sur la situation des défenseurs des droits de l’homme, et Clément Nyaletsossi Voule, rapporteur spécial pour les droits de réunion et d’association.

« Plus de 1 700 personnes auraient été blessées à la suite des manifestations dans tout le pays », poursuivent-ils. Les rapporteurs ont relevé de nombreuses « blessures graves causées par un usage disproportionné d’armes dites “non-létales” telles que les grenades et les lanceurs de balles de défense ou “flashballs”. »

Des secours emportant un manifestant blessé, à Paris le 1er décembre 2018. © ReutersDes secours emportant un manifestant blessé, à Paris le 1er décembre 2018. © Reuters

Ces restrictions aux droits de manifester ont également pris la forme d’un « nombre élevé d’interpellations et de gardes à vue, des fouilles et confiscations de matériel de manifestants »« Garantir l’ordre public et la sécurité dans le cadre de mesures de gestion de foule ou d’encadrement des manifestations implique la nécessité de respecter et de protéger les manifestants qui se rendent pacifiquement à une manifestation pour s’exprimer », rappelle le communiqué.

Les experts onusiens se disent « conscients du fait que certaines manifestations sont devenues violentes et ont entraîné des débordements ». Mais ils craignent « que la réponse disproportionnée à ces excès puisse dissuader la population de continuer à exercer ses libertés fondamentales. Il est très inquiétant de constater qu’après des semaines de manifestations, les restrictions et tactiques de gestion des rassemblements et du recours à la force ne se sont pas améliorées ».

Enfin, les représentants des Nations unies prennent position contre la loi dite « anti-casseurs » en cours d’adoption par le Parlement. Ce texte vise « prétendument à prévenir les violences lors de manifestations et à sanctionner leurs auteurs », mais « certaines dispositions ne seraient, selon eux, pas conformes avec le Pacte international relatif aux droits civils et politiques auquel la France est partie », pointe le communiqué.

Ainsi, « la proposition d’interdiction administrative de manifester, l’établissement de mesures de contrôle supplémentaires et l’imposition de lourdes sanctions constituent de sévères restrictions à la liberté de manifester. Ces dispositions pourraient être appliquées de manière arbitraire et conduire à des dérives extrêmement graves », s’inquiètent les trois représentants de l’ONU.

En conclusion, ils encouragent « la France à repenser ses politiques en matière de maintien de l’ordre et les autorités françaises à ouvrir des voies de dialogue afin d’atténuer le niveau de tension et de reconnaître le rôle important et légitime que les mouvements sociaux jouent dans la gouvernance ».

De son côté, le Parlement européen a adopté jeudi, à une très large majorité de 438 voix pour et 78 contre, une résolution « sur le droit à manifester pacifiquement et l’usage proportionné de la force ». Ce texte ne vise pas de manière explicite la France mais, comme le rapporte Le Monde, c’est bien la répression du mouvement des gilets jaunes qui était au centre des débats préalables au vote.

Et de fait, le texte est composé de dix-sept dispositions dont une bonne partie répondent directement aux débats français sur la manière dont les autorités réagissent aux manifestations. Ainsi, le Parlement européen « condamne le recours à certains types d’armes à létalité réduite par les forces de l’ordre contre des manifestants pacifiques, comme les projectiles à impact cinétique », tels que le LBD 40 ou « les grenades lacrymogènes instantanées ».Concernant le maintien de l’ordre, le Parlement « demande aux États membres de recourir à des pratiques alternatives qui ont déjà fait leurs preuves, notamment celles qui permettent d’éviter tout contact physique avec les manifestants ». Toujours en écho aux critiques formulées par les autorités, il « demande instamment aux États membres de ne pas avoir un recours excessif à la force et à des détentions arbitraires à l’encontre de manifestants pacifiques ».

Tout comme les Nations unies, le Parlement européen prend position sur le projet de loi « anti-casseurs » en défendant la liberté de manifester et en condamnant « l’adoption de lois qui restreignent la liberté de réunion dans plusieurs États membres ces dernières années ».

TOUS LES COMMENTAIRES

Macron avec ses armes chimiques et ses lanceurs de balles offensives (dite défensives) fait honte à la France, à l’Europe et au monde entier. Macron destitution.

Des gens se mobilisent et s’organisent :

Collectif contre les violences d’état :

https://desarmons.net

A faire circulez….

La FI de la Chikirou-Melenchon est contre l’Europe… raison de plus, de notre côté, de renforcer l’Europe fédérale des peuples et des régions solidaires ! 😉

il va me répondre car non je n’ai pas perçu l’ironie ; pourtant je suis alerte et j’aime bien ;

je crois que ces mutilations me touchent trop pour que je puisse en rire ; c’est effroyable ;

on verra son retour …

En tout cas, c’est bien la France qui avait envoyé le plus gros contingent d’extrême-droite au PE lors des élections de 2014…

++++  J’aime

 

Que dire ? Vous êtes complètement à côté de la plaque. Et puis utiliser des termes tels que « régions solidaires » … c’est orwellien. Déjà région on se demande : les pays ont-ils vocations a disparaître. Quant à solidaires, parlez-en aux grecs vous serez bien reçu.

Pour l’europe fédérale des peuples, il faudrait redonner la citation sur le choix des peuples qui n’a pas sa place face aux directives européennes.

Et venez pas me dire qu’il faut changer ça de l’interieur, les textes européens empêchent toute modification. Seules solutions, soit une sortie soit une désobéissance claire et sans concession aux traités européens. Dans tous les cas cette Europe là n’est pas vivable, il faudra passer par une phase de complète déconstruction avant de pouvoir reconstruire sur d’autres bases.

Quand l’édifice est rempli de malfaçons à tous les étages, la seule solution c’est de raser le bâtiment pour tout reconstruire.

Pour finir l’expression du parlement européen n’a aucune valeur, en tout cas c’est insignifiant comparé à celle de l’ONU, instance qui est elle beaucoup plus reconnues que cette Europe libérale qui impose dans des traités des politiques économiques.

Vraiment n’importe quoi.

Si tel était le cas, ça se saurait…

Si tel était le cas, ça se saurait…

Vidéo… impressionnante, c’est le moins qu’on puisse dire. On espère que beaucoup de policiers la voient !

Je ne suis pas allée jusqu’au bout, manque de temps ; a-t-il été question de revenir sur le mode de gestion des foules, tellement moins armé et moins violent dans le reste de l’Europe ? (réponse : oui, vers 39′).

Hélas, la crise des gilets jaune aura eu l’effet de ressouder tout l’électorat de droite autour de Macron – il faut dire, aidé aussi par une stratégie absolument suicidaire de Wauquiez, cornerisé tout contre DLF-RN, qui l’étouffe. La stratégie de pétochardise menée par l’exécutif, relayée sans problème par les médias (faire tourner en boucle tous les samedis soir les quelques épisodes de violence très minoritaires sur toute la France, et après des heures de manifestations pacifiques, prétendre que les GJ « voulaient tuer » etc). Un essaie de redite de l’après-mai 68 (où la droite avait fait un raz-de-marée à l’AN après dissolution). La redite est imparfaite, mais la liste LaREM peut obtenir un score honorable, au détriment de LR.

Pour autant, sauf si à la rigueur cette liste dépasse 30% (ce qui, pour l’instant, reste ambitieux), une liste « majoritaire », d’un mouvement qui « garde le cap » parce qu’il a eu mandat majoritaire pour ça, ça la fiche mal. En fait, il faudrait au minimum que la liste obtienne au moins 35% (plus que le tiers, avec deux blocs de moins d’un tiers chacun sur sa gauche, même désunie, et sur sa droite, même morcelée). On risque quand même d’en être loin.

Assez paradoxalement pour Macron, il faudrait que le mouvement des GJ persiste jusqu’en Mai : car cela tiendrait l’électorat pétochard de droite soudé autour de lui. Hélas, sa stratégie de diabolisation des GJ pourrait au final se retourner contre lui, en affaiblissant le mouvement samedi après samedi, et par contrecoup en effilochant ses soutiens dans l’électorat LR au fil du printemps. Son seul espoir ne peut venir que de l’entêtement de Wauquiez à, lui aussi, ne pas changer de cap (fichés s à interner et autres « bullshits »)

Comment Macron a-t-il pu perdre de vue son but initial, de constituer un bloc gouvernemental incontournable allant pratiquement du PS au LR « modéré » (Juppé, Pécresse) ? Car maintenant, il ne peut plus racler beaucoup plus à droite (plus loin à droite, on rentre dans l’électorat très conservateur, qui persiste à voir de manière irrationnelle dans Macron un dangereux bolchevique hollandiste), alors qu’il ne peut que perdre ses derniers soutiens dans l’électorat venu de gauche. Alors même que cet électorat n’était pas choqué par le néo-libéralisme de Macron, déjà mis en place par Hollande. Il risque de ne pas pouvoir dépasser les 25%. Soit pas mieux que le premier tour de la présidentielle.

Et ce sale gosse fait des leçons de morale aux dirigeants illibéraux… !

On vit dans un monde de dingues !

Il y avait longtemps que la répression n’avait pas été aussi féroce, la condamnation de ces violences par l’opinion a mis du temps à s’exprimer ; lors de la mort de Rémi Fraisse, la réaction de l’opinion avait été très rapide, voir les articles de MDP à l’époque. C’est honteux de se faire donner des leçons pas l’ONU et même le parlement européen qui en couvre de pires.

Au fait, Macron est bien un européiste convaincu, fer de lance des « progressistes » contre les vilains extrémistes anti-Europe ? Il devrait donc écouter Strasbourg, lieu symbolique de la représentation européenne des citoyens…

C’est très inquiétant ! Pas du plus grand chic !!!

Il n’existe malheureusement pas de « pays des Droits Humains. »  Tout se joue à un moment donné dans une société donnée … La nôtre dérive depuis longtemps , mais notre premier de cordée  a atteint un sommet ! Le problème : en redescendre ? La descente peut être encore plus dangereuse, mais un premier de cordée ! Alpiniste improvisé , l’extrême droite l’attend au niveau zéro .

 

Gare à l’avalanche ! Surtout qu’on est justement en-dessous

« Je vais bien finir par l’avoir cette danseuse ridicule »

comme dirait Cabrel.

J’ai honte…

L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes»

Si Macron espère que les gilets jaunes arrêteront leur mouvement face à la violence policière, il a tort. Les manifestations du samedi vont se poursuivre et va venir se joindre des manifestations de la jeunesse (je ne sais pas quel jour) parce que l’état ne fait strictement rien contre le réchauffement climatique et la prévention des pollutions.

Macron risque d’avoir des manifestants le samedi des gilets jaunes  et des manifestants un autre jour dans la semaine des écologistes.

Macron occupe à sa façon l’espace médiatique avec le grand débat et pendant ce temps là, se mette en place des mouvements pour lutter contre sa politique.

Et pendant ce temps-là aussi, il essaie de faire passer des réformes « formidables »: fonction publique, école…

Pourquoi tous ces blessés, tous ces mutilés ?

Le sociologue Laurent Mucchielli était hier l’invité de la Midinale de la Revue Regards.

Il parle de l’évolution des méthodes de maintien de l’ordre en France et des raisons qui peuvent expliquer le grand nombre de victimes de blessures graves

à voir sur youtube (20 min)

ßonsoir,

 Σlle Remercie kissΜÐß

Fleur © charlotte 78Fleur © charlotte 78

On attend la réaction de l’Impérium Intergalactique…

Orban et Salvini se régalent !

Presque marrant de voir l’UE associée à la défense d’un mouvement qui la déteste, même si la délégation française au PE est numériquement dominée par l’extrême-droite.

Mais puisque la délibération du PE concerne les manifestations « pacifiques », il faut convenir qu’elle exclut du même coup les manifs des gilets jaunes, systématiquement marquées par l’ultra-violence. A moins que les parlementaires européens n’aient déjà oublié qu’ils ont eux-mêmes été la cible des manifestants il y a quelques jours à Strasbourg.

Il est vrai qu’ils n’ont rien trouvé à redire non plus aux déclarations du gouvernement d’extrême-droite italien appelant les gilets jaunes à se « débarrasser » par la violence de leurs dirigeants. Objectif d’ailleurs avoué des leaders gj.

Que la France ne soit pas un modèle de démocratie est une évidence (et pas une nouveauté) mais la violence entretenue par les gj est d’un niveau qu’aucune démocratie européenne n’accepterait sur son propre sol.

 

 

C’est bien beau ces textes qui dénoncent la répression policière des gilets jaunes mais s’il n’y a pas de mesures contraignantes contre le pouvoir en place pour l’obliger à ne plus utiliser ce type de matériels ca ne sert strictement à rien.

En effet l’Europe est bien plus pressante lorsqu’il s’agit de fric…

Mais, ne crachons pas dans la soupe, c’est déjà bien de le dire officiellement !

 C’est une évidence au regard des lois du Bien commun. Macron est un petit voyou de l’énarchie, stupide, haineux, incompétent et arrogant.

Il est inutile de parler de macron: c’est parler du vide et du néant. Que voulons-nous comme Société ?

Vu de l’étranger le personnage devenait comique, maintenant il devient méprisable et tout petit comme personnage.

Il devrait envoyer J Ferry pour un beau plaidoyer, (effet garanti).

 

Voir la France insoumise et le rassemblement national féliciter le parlement européen est un plaisir assez rare pour le goûter pleinement. Cela dit qui ne serait d’accord pour affirmer que l’on ne doit pas utiliser la violence contre des manifestants PACIFIQUES
  • NOUVEAU
  • 14/02/2019 22:06
  • PAR 

Un rassemblement contre les violences policières envers les GJ aura lieu mercredi 20 février de 10h à 12h devant le siège de l’ONU à Genève.

Rassemblement organisé par les GJ de Savoie;

+1 En passant merci à MDP pour le suivi des violences des miliciens du « profit ».

Une manif de soutien des gj devant la rédaction de Mdp, ça mérite bien en retour quelques menus arrangements avec la déontologie.

A New York  ça aurait plus de gueule…

doublon

Pourquoi vous, de gauche ai-je compris, ne reconnaissez-vous pas les luttes sociales quand elles se présentent ? Comme vous j’ai été inquiet de l’expression de certains individus d’extrême-droite à l’occasion des premières manifestations (1). Mais ce mouvement est radicalement conforme au Bien commun. Encore une fois les « gilets jaunes » sont des personnes que nous côtoyons tous les jours.

(1) le régime, y compris le Canard de cette semaine, chose qui ne surprend pas si on comprend que ce journal est la gazette des faits divers du régime et non une revue de sociologie, tente de faire croire que les Gilets jaunes sont antisémites, racistes etc. C’EST FAUX. Les gilets jaunes sont certainement moins antisémites, racistes etc etc que la moyenne, SILENCIEUSE, de ce pays.

doublon

doublon

C’est vrai que ces gilets jaunes ont crevé beaucoup d’yeux, mutilé beaucoup de pieds et de mains, fracassé beaucoup de têtes. Quelle violence !

C’est vrai que les gj n’ont tué que 10 personnes sur leurs barrages routiers…

 Quelle honte pour Macron pour le gouvernement pour nous tous pour la France

Être montrés du doigt pour non respect des droits fondamentaux par les deux principales instances internationales auxquelles nous appartenons

On va continuer à faire comme si rien de grave ne se passait ?

Les projets de lois liberticides, la casse des services publics, la précarisation

Les insultes pour les « riens »

Les milliards pour les premiers de cordée

La grande comédie du grand débat

 

bon donc, les bonnes comédies à venir:

-Monarc va rappeler l’ambassadeur de france au prés de l’onu. poilant

-tous nos chroniqueurs, barbier, aphatie, calvi(mon chouchou)…. vont nous expliquer que l’onu et les parlementaires européens sont, comme tous les opposants à Manu chéri, des brutes assoifés de sang et de vengeances, bouseux et arrièrés. désopilant

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
Que le pseudo « Parlement Européen » adopte une résolution non contraignante qui ne vise même pas la France est dans l’ordre des choses : du déclaratif sans aucune portée juridique… Quant aux trois fonctionnaires de l’ONU, ils ne représentent qu’eux mêmes, du moins pour l’instant. Le titre adopté par Mediapart relève donc des Fake News…
Que le pseudo « Parlement Européen » adopte une résolution non contraignante qui ne vise même pas la France est dans l’ordre des choses : du déclaratif sans aucune portée juridique… Quant aux trois fonctionnaires de l’ONU, ils ne représentent qu’eux mêmes, du moins pour l’instant. Le titre adopté par Mediapart relève donc des Fake News…
Publicités

Une réflexion sur “#MacronGate L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes» #AllonsChercherMacron

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s