#France #BILDERBERG Ile-de-France: Valérie Pécresse soupçon de favoritisme dans l’attribution d’un marché de construction de lycées Patrick Tondat #VINCI Gilets Jaunes

Ile-de-France: soupçon de favoritisme dans l’attribution d’un marché de construction de lycées

 PAR 

Vinci Construction a remporté ce vendredi un marché de construction de deux lycées en Île-de-France. Le directeur général adjoint chargé des lycées au sein de la Région, qui a supervisé le dossier et a classé premier le géant du BTP, était un important cadre de Vinci Construction juste avant d’occuper ce poste.

Argument de campagne de Valérie Pécresse, la rénovation des lycées d’Île-de-France pourrait bien devenir le nouveau caillou dans la chaussure de la présidente de Région. Ce vendredi, la commission d’appel d’offres de la Région Île-de-France a voté pour la construction de deux lycées, à Palaiseau et à Pierrefitte-sur-Seine, pour un montant total de 150 millions d’euros. Ce vote s’inscrit dans le cadre du plan d’urgence pour les lycées, de 5,1 milliards d’euros sur dix ans, adopté par la Région en début de mandature.

Jusqu’ici, rien que de très normal, les deux constructions se justifiant par d’importants besoins localement. Sauf que le choix de Vinci Construction pour réaliser ces gros chantiers laisse planer de forts soupçons de favoritisme. Le directeur général adjoint chargé du pôle lycées, Patrick Tondat, qui a suivi du début à la fin ce dossier, étant avant de rejoindre la Région un cadre important de… Vinci Construction.

Valérie Pécresse, à la Région Île-de-France. © ReutersValérie Pécresse, à la Région Île-de-France. © Reuters

Élue en décembre 2015, Valérie Pécresse a fait venir à son cabinet un certain Patrick Tondat en tant que « conseiller en charge de l’Immobilier et de l’Aménagement au sein du Cabinet de la Présidente ». Celui qui était jusque-là directeur Grand Paris chez Vinci Construction la rejoint pendant six mois à son cabinet où, comme il l’écrit lui-même sur son profil LinkedIn, il s’occupe alors du « plan d’investissement dans les lycées et autres thématiques liées à l’immobilier et à l’aménagement ».

À ce poste, il supervise donc directement le plan d’urgence pour les lycées, de 5,1 milliards d’euros sur dix ans. Au bout de six mois, Patrick Tondat devient DG adjoint chargé du pôle lycées. Et va donc pouvoir suivre, dans les faits, les attributions de marché. Autre petit détail à ne pas négliger, l’homme est de longue date un fervent défenseur des partenariats public-privé (PPP), dont la Cour des comptes n’a cessé de rappeler qu’ils étaient rarement avantageux pour les finances publiques.

Alors que ces montages n’avaient pas encore perdu de leur lustre, Patrick Tondat a beaucoup œuvré à leur développement dans l’enseignement supérieur, à l’époque où Valérie Pécresse, justement, alors ministre de l’enseignement supérieur de Nicolas Sarkozy, mettait en place la loi d’autonomie sur les universités. Sur son CV, Patrick mentionne d’ailleurs avoir suivi le cursus de l’école des PPP en 2010.

Or le contrat attribué ce vendredi à Vinci Construction est précisément un marché de partenariat (nouveau nom des PPP). C’est même le premier passé par la Région alors que son prédécesseur, Jean-Paul Huchon, s’était toujours opposé à cette formule.

L’offre de Vinci Construction a-t-elle bénéficié d’un coup de pouce ?

Le rapport d’analyse des offres – le document qui a classé Vinci en tête – et que s’est procuré Mediapart est signé par Patrick Tondat, qui aurait dû se déporter pour prévenir tout conflit d’intérêts.

 © Extrait du rapport d'analyse des offres - LD© Extrait du rapport d’analyse des offres – LD

Le document laisse apparaître que l’offre de Vinci Construction a été classée, de peu, première avec un léger avantage sur ses concurrents dans le volet « qualité », notamment en matière de performance énergétique et environnementale.

Sur d’autres critères importants, comme la lecture attentive de ce rapport permet de le voir, l’offre de Vinci est pourtant rarement classée première face à ses trois autres concurrents Bouygues, Eiffage et SPIE Batignolles. Cette dernière propose par exemple l’offre la moins chère, quand la qualité architecturale de l’offre d’Eiffage est mieux appréciée.

Or ce sont les services de Patrick Tondat qui ont décidé de la pondération entre les différents critères, le critère qualitatif (45 % de la note finale) étant aussi le plus subjectif.

Interrogée, la Région répond que « la procédure a été scrupuleusement respectée » et ne voit pas de conflit d’intérêts. Que le poste de DGA chargé du pôle lycées ait été confié à un ancien cadre d’un des principaux acteurs du BTP correspond, selon la Région, à une certaine logique. « C’est important d’avoir des gens qui connaissent les règles de construction à ce poste. C’est sans doute mieux que d’avoir quelqu’un qui vient de l’agroalimentaire pour suivre ces dossiers », affirme l’entourage de Valérie Pécresse.

À aucun moment la Région ne lui a donc demandé de se déporter dans ce dossier.

Le directeur général des services, David Bonneau, tient à rappeler que « l’analyse des offres s’est faite de manière collective » même si ce sont, de fait, les services de Patrick Tondat qui l’ont réalisée. Il tient aussi à souligner que « monsieur Tondat a été licencié économique de Vinci Construction » et ne serait donc pas forcément dans les meilleurs termes avec son ancien employeur. Par ailleurs, selon lui, « une des premières interventions de M. Tondat dans ce dossier a été de réunir tous les candidats en leur disant que leurs prix étaient trop élevés, ce qui a abouti à une baisse en moyenne de 10 % du prix ».Joint par téléphone, le conseiller régional d’opposition François Damerval a indiqué, face à ces informations, saisir le procureur de la République au titre de l’article 40 du code de procédure pénale, qui oblige les fonctionnaires à signaler un crime ou un délit dont ils ont connaissance.

L’affaire tombe mal pour la Région, un mois seulement après un premier soupçon de favoritisme sur un marché d’un million d’euros, révélé par Mediapart, et qui a donné lieu à l’ouverture d’une enquête interne.

 

TOUS LES COMMENTAIRES

mais huchon n’a jamais été inquiété

 

absolument pas! comment pouvez vous dire que tous les agents régionaux sont au ps?! sur quels éléments fondez vous cette assertion ?
absolument pas! comment pouvez vous dire que tous les agents régionaux sont au ps?! sur quels éléments fondez vous cette assertion ?
Relisez : Huchon a été condamné pour prise illégale d’intérêts.

Je n’ai pas écrit que tous les agents étaient au PS. Je dis que les directeurs ont été nommés par le PS.

la plupart des dga et autres directeurs ont tous été remplacés les dga sont des emplois fonctionnels et dans toute collectivité il est fréquent qu ils cessent leur fonction lors d un changement politique le DGS est très loin d être le seul à avoir été remplacé quand on écrit des choses il faut connaître avant

#MacronGate Scandale Pacte Corruption Pascale Jeannin Perez épaule Benalla dans réseau #Djourhi #Sarkozy Rothschild GEMALTO/GEMPLUS #Suisse Fondation Clinton #Miclet #Mandl #Derichebourg Mafia Corse #ICA #TPG #Francafrique #THALES #ALSTOM Arabie Saoudite #ATOS #CIVIPOL #QinTel

https://avantgardepeuplesobs.org/2019/01/18/macrongate-scandale-pacte-corruption-pascale-jeannin-perez-epaule-benalla-dans-reseau-djourhi-sarkozy-rothschild-gemalto-gemplus-suisse-fondation-clinton-miclet-mandl-derichebourg-mafia-cors/

« monsieur Tondat a été licencié économique de Vinci Construction » et ne serait donc pas forcément dans les meilleurs termes avec son ancien employeur. » : ou alors, méthode d’abonder en financement l’ancien employeur pour enfin solder une indemnité contestée en justice ? Le rôle et l’éventuel plumitif du CPH donneraient qqes idées du sujet…
  • NOUVEAU
  • 19/01/2019 04:54
  • PAR 

Après un mariage annoncé «entre égaux», soutenu par Emmanuel Macron, l’américain FMC finalise son absorption du français Technip. Deux fois plus petite, la firme texane a imposé les siens à tous les postes de direction. Retour sur ces opérations soutenues par l’actuel Président qui se sont soldées par de cuisants échecs pour l’industrie française.

Suite…

https://fr.sputniknews.com/economie/201901181039693071-technip-alstom-alcatel-crashs-airbus-facon-macron/

Pécresse. Ah, la beaufitude catho umpsfnlrem. Comment douter que fn-ump-lrem ne font qu’un ?

https://www.humanite.fr/la-droite-catho-crache-sur-simone-veil-645926

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Ah mon commentaire dépublié reste visible… j’en  rajoute donc un.

Patrick Tondat était déjà dans le collimateur du sénat  quand il était dga au sein de l’établissement public de l’aménagement de la défense https://www.senat.fr/rap/r07-007/r07-0074.html ( le dg de l’epad etant un fonctionnaire).

Les citoyens ne sont pas obligés de subir Voir action contre PPP Marseille https://marseille-contre-les-ppp.fr

 

sacré Valérie, la sainte ni touche de la droite

  • NOUVEAU
  • 19/01/2019 10:27
  • PAR 

 

Les Mafias, chez nous, ont depuis longtemps colonisé le marché de la Construction. Sous couvert de « moderniser » les règles d’attribution des marchés (PPP), On leur a carrément passé la main. Donnez-moi les moyens et le temps dont dispose le procureur spécial Mueller face à Trump et je vous offre ça sur un plateau. Je risque juste ma peau : on est en Françe, mais j’suis pas trouillard.

 

 

Quand il y a favoritisme ce n’est pas forcément seulement au moment du choix.

La pondération des critères est un élément rappelé dans l’article mais des échanges d’informations privilégiées avec l’un des compétiteurs en serait un autre.

Si on connait les points forts de tel ou tel ou si l’appel d’offre est bâti sur un avant projet ou sous dictée d’une entreprise alors elle serait favorisée.

  • NOUVEAU
  • 19/01/2019 14:40
  • PAR 

Ce Tondat , licencié économique de Vinci …..est-ce exact ?Car  » économique  » peut recouvrir de nombreux motifs .Reste à savoir combien Vinci a  » craché pour obtenir le marché?Si Tondat veut se se venger  de son licenciement , il a effectivement fait la bonne pioche en prenant  la responsabilité de ce poste stratégique ….Chez ces gens là,  monsieur  , on n’oublie jamais de mettre de l’huile , hein Pécresse la bougresse ? D’ailleurs , la Caste , ne peut survivre qu’à ces conditions ( on se passe et repasse le mistigri ) en essayant de n’oublier personne. La Justice clémente à leur égard les encourage et ce n’est pas demain qu’ils vont cesser de se nourrir sur la bête….Sauf qu’aujourd’hui , nous savons tous que la télé d’Etat désinforme et que les médias sont sous contrôle . Vive les GJ…..

« Que le poste de DGA chargé du pôle lycées ait été confié à un ancien cadre d’un des principaux acteurs du BTP correspond, selon la Région, à une certaine logique. »

Bah oui, une « certaine » logique. La votre. Celle des enarques qui se baladent entre le privé et le public, en arrosant le 1er des largesses du 2è.

Ainsi va la cruche, qui finit par péter.

C’est vrai quoi, c’est tellement des tanches les autres du cabinet de Pécresse qu’ils n’auraient rien compris au marché. Peut-être qu’un un peu moins bête aurait demandé des éclaircissements à Tondat sur des aspects techniques (le béton machin versus l’acier truc), voire, je rêve évéillé, aurait pu garder son indépendance après avoir écouté ses réponses orales. Mais non, suis-je naïf, c’est tous des tanches évidemment.

 

Ah Timiota…  l’indépendance.. la liberté.. l’autonomie.. le service au Pays…   Il faut avoir reçu le baptême du feu assez tôt dans l’enfance, pour savoir à quel point c’est sacré.

Mais ils n’ont reçu que l’argent.. tout l’argent..  rien que l’argent..   Un  désert.

 

 

  • NOUVEAU
  • 21/01/2019 11:14
  • PAR 

Quand t’en arrives à sortir des arguments bidons pour défendre quelqu’un, c’est qu’il est pas très défendable.

Le coup de la logique de confier cela à quelqu’un du métier, on l’a déja vu 100 fois, elle ne marche plus celle là.

Le coup du licenciement économique, c’est nous prendre pour des buses….Juste un moyen de se barrer avec quelques mois de salaires en poche au lieu de démissioner.

donc l’expérience dans un métier est un argument bidon pour continuer à l’exercer ….

avec ce genre de raisonnement on est mal barré pour recruter des pros

c’est pas plutôt que vous avez un gros a priori sur cette situation que vous essayez de rationaliser à toute blinde ?

Ou alors, indépendamment du fait qu’il aurait du se déporter, le sieur RONDAT a bien fait son boulot (la baisse de 10 % des prix par exemple) et MDP est gentiment en train de massacrer sa réputation professionnelle et de lui nuire de façon injuste, suivi par la horde des lyncheurs anonymes de ce site

Cette vocation à être les FOUQUIER TINVILLE de 2019, au nom de la défense de la « pureté »et de la « transparence » est une des pires dérives de nos sociétés

Le parquet est saisi, vous ne savez rien de ses éléments d’enquête,vous n’avez que des soupçons étayés par …rien, mais ca mérite un article

Imaginez vous juste une seconde à la place de cet homme, s’il n’a rien fait de mal…

 

PARTICIPATION BILDERBERG

France[modifier | modifier le code]

Publicités

2 réflexions sur “#France #BILDERBERG Ile-de-France: Valérie Pécresse soupçon de favoritisme dans l’attribution d’un marché de construction de lycées Patrick Tondat #VINCI Gilets Jaunes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s