#France #MacronGate Alexandre Benalla affirme échanger très régulièrement avec Emmanuel Macron

Alexandre Benalla affirme échanger très régulièrement avec Emmanuel Macron

 PAR 

Alexandre Benalla affirme à Mediapart avoir échangé très régulièrement avec Emmanuel Macron, sur des « thématiques diverses » comme les gilets jaunes, depuis sa mise à l’écart l’été dernier. L’Élysée avait pourtant assuré n’entretenir « plus aucun contact » avec lui.

Il est formel et dit en avoir des preuves, nombreuses. Alexandre Benalla, dont le nom est aujourd’hui synonyme d’une, puis deux affaires qui empoisonnent la vie de l’Élysée, a affirmé dimanche 30 décembre, lors d’un entretien avec Mediapart, avoir échangé très régulièrement avec Emmanuel Macron depuis sa mise à l’écart de la présidence l’été dernier.

« Ça, ils ne pourront jamais le nier. Ça va être très dur de le démentir parce que tous ces échanges sont sur mon téléphone portable », assure l’ancien adjoint au chef de cabinet d’Emmanuel Macron, mis en examen pour « violences volontaires » (notamment) dans l’affaire du 1er mai et visé depuis peu par une nouvelle enquête judiciaire pour « abus de confiance » (notamment), ouverte par le parquet de Paris après les révélations de Mediapart sur ses passeports diplomatiques.

Emmanuel Macron et Alexandre Benalla. © ReutersEmmanuel Macron et Alexandre Benalla. © Reuters

La présidence de la République, qui n’a pas donné suite à nos sollicitations (voir notre boîte noire), avait pourtant assuré le 24 décembre, au quotidien Le Monde, qu’elle n’entretenait « plus aucun contact » avec Alexandre Benalla.

L’ancien collaborateur du chef de l’État, auprès duquel il a commencé comme garde du corps avant de devenir un confident doublé d’un conseiller informel, explique que ses rapports avec Emmanuel Macron passent essentiellement par l’application Telegram.

« Nous échangeons sur des thématiques diverses. C’est souvent sur le mode “comment tu vois les choses ?”. Cela peut aussi bien concerner les gilets jaunes, des considérations sur Untel ou sur Untel ou sur des questions de sécurité. C’est, en gros : “Comment tu sens le truc ?” », précise Alexandre Benalla. « C’était déjà le cas avant [quand il était encore à l’Élysée – ndlr] », ajoute-t-il.

Il affirme avoir échangé de manière régulière avec Emmanuel Macron, mais aussi d’autres membres de la présidence, jusqu’aux récentes révélations de Mediapart sur son utilisation d’un passeport diplomatique en dépit de son éviction de l’Élysée. « Là, le lien est coupé », dit-il.

Alexandre Benalla, dont les déplacements à l’étranger (en Afrique ou en Israël), le business privé qu’il y a entrepris dans le domaine sécuritaire et certaines de ses fréquentations (comme avec l’intermédiaire sarkozyste Alexandre Djouhri à Londres) suscitent des interrogations, affirme par ailleurs avoir toujours rendu compte en plus haut lieu de ses faits et gestes depuis son départ forcé de l’Élysée.« J’explique que j’ai vu telle personne, je détaille les propos qui m’ont été rapportés et de quelle nature ils sont. Après, ils en font ce qu’ils veulent. Y compris le président de la République, qui est informé en direct », témoigne-t-il, précisant être autant sollicité par le chef de l’État qu’il le sollicite lui-même.

Alexandre Benalla se montre aujourd’hui surpris, voire amusé, par l’embarras que son nom peut susciter au Château. « C’est quand même facile pour l’Élysée de couper le cordon avec moi s’il le voulait vraiment. Il suffit d’arrêter les sollicitations ou de ne pas me répondre. Personne ne m’a jamais rien dit », dit-il.

A-t-il revu physiquement le président depuis son licenciement officiel de l’Élysée ? Alexandre Benalla louvoie : « Je vais encore affirmer un truc avec, en face de moi, des gens qui vous disent qu’ils sont prêts à mentir pour protéger le président », argue-t-il, faisant référence à une déclaration d’une conseillère presse du président, Sibeth Ndiaye, qui avait assuré en juillet 2017, dans un entretien à L’Express : « J’assume parfaitement de mentir pour protéger le président. »

Assurant n’avoir jamais reçu formellement de lettre de licenciement, en dépit d’un entretien préalable après les révélations du Monde sur les violences du 1er mai, Alexandre Benalla dit ne pas se considérer pour autant comme étant toujours en mission pour l’Élysée : « Non, je suis un élément extérieur qui veut du bien au mec [Macron – ndlr] qui lui a fait confiance. Aujourd’hui, ça peut paraître un peu dingue, j’aurais pu claquer la porte et passer à autre chose. Mais on continue à me solliciter, alors je continue à répondre. Je garde des liens. Cela dérange un certain nombre de personnes, qui sont puissantes et qui font comme si le président était sous curatelle. Ils lui font faire des conneries phénoménales. »

Aujourd’hui, Alexandre Benalla, 27 ans, ne retient plus ses coups contre le plus proche entourage du chef de l’État, un univers qu’il décrit comme peuplé de « technocrates » qui « appartiennent à une famille pire que la mafia, où tout le monde se tient, où tout le monde doit sa carrière à l’autre ».

Il cite nommément le directeur de cabinet du président, Patrick Strzoda, et le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, comme « archétypes des gens qui ne l’aident pas et lui font prendre des mauvaises décisions ».

« Ils sont dans le moule de ce système. Je suis désolé d’utiliser des mots que l’on entend d’ordinaire dans la bouche des extrêmes, mais c’est une réalité qui existe : un système technique et administratif qui déconnecte un mec – Macron – qui n’est déjà pas très connecté mais brillant. Mais quand vous êtes entouré de gens qui vous intoxiquent en permanence, ça finit par faire faire des bêtises. »

Emmanuel Macron et Alexandre Benalla. © ReutersEmmanuel Macron et Alexandre Benalla. © Reuters

Alexandre Benalla poursuit : « J’ai brusqué quand j’étais là, j’ai refusé de prendre les codes et les gens autour ne comprenaient pas pourquoi le président m’écoutait et pourquoi ma parole pouvait avoir une sorte d’importance. Vous vous rendez compte de l’énervement de ces mêmes gens quand ils découvrent que je continue d’échanger avec le président. […] Vous avez un système qui est pris en otage par une haute fonction publique qu’on appelle aussi les technocrates ou les énarques, plus un certain nombre de personnes qui errent dans les couloirs et qui font de l’influence sans qu’on sache bien quels intérêts ils servent si ce n’est les leurs. »

« J’ai un peu le cœur jaune », reconnaît l’ancien collaborateur élyséen, en référence au mouvement des gilets jaunes. L’intéressé dit d’ailleurs avoir été consulté par Emmanuel Macron sur cette crise sociale durant le mois de décembre. Le bruit d’une réunion confidentielle à l’Élysée le dimanche 9 décembre, à laquelle aurait assisté Benalla, a même couru Paris ces derniers jours, mais elle a été formellement démentie à Mediapart par la présidence.

Quant à Benalla, il affirme à ce sujet : « Je vais dire des choses qui vont être niées. Je ne veux pas rentrer là-dedans. Je veux garder ma crédibilité. La parole de Benalla qui a déjà menti sur Djouhri, c’est une parole systématiquement mise en cause. À chaque fois que je dis quelque chose, on saisit le procureur de la République. Quoi qu’il se passe, à la fin, il me restera l’image d’un menteur. »

Sur l’affaire des passeports diplomatiques, Alexandre Benalla répète ce qu’il a déjà déclaré à d’autres médias depuis les révélations de Mediapart. À savoir : les passeports diplomatiques en sa possession, rendus fin août à la présidence de la République, lui ont été restitués début octobre.

Il décrit la chronologie de la sorte : « Je rends une partie de mes effets personnels à la suite d’un mail que j’ai reçu du général Bio-Farina [commandant militaire de l’Élysée – ndlr] autour du 30 juillet, qui me demande de prendre contact avec son adjoint, un commandant. À la fin du mois d’août, je dépose tout, dont les passeports diplo’. Comment peuvent-ils dire que cela n’a pas existé ? Au mois de septembre, on m’appelle pour me dire “Alex, on a encore un carton à toi avec des affaires, il faudrait que tu les récupères”. Quand je me rends à l’angle de l’avenue Gabriel et de la rue de l’Élysée pour récupérer ces effets début octobre, il y a dans un sac plastique un chéquier, des clés et… les passeports diplomatiques. »

Pourquoi cette restitution a-t-elle eu lieu dans la rue ? « Parce que je suis comme un pestiféré. » Il assure que le « salarié » de l’Élysée qui lui a restitué les passeports lui aurait déclaré dans le même geste : « Tu ne fais pas de bêtises avec. » Benalla : « La personne qui me les rend le fait sur instruction. Qui peut donner l’instruction ? A minima le directeur de cabinet du président, ou au mieux le secrétaire général de l’Élysée. » Le président lui-même ? « Ça, faudra leur demander », esquive-t-il.

Alexandre Benalla accuse le Quai d’Orsay de l’avoir laissé utiliser ses passeports comme bon lui semble. « Si on ne veut pas que j’utilise ces passeports, il n’y a qu’à les désactiver et les inscrire à des fichiers. Il y a des procédures, tout de même ! Normalement, au Quai d’Orsay, au bout de plusieurs de lettres de relance soi-disant envoyées, on s’inquiète, non ? Ça ne passe pas inaperçu, deux passeports diplomatiques… », s’amuse l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron.

Il ajoute : « Il n’y a eu aucune démarche de faite pour récupérer mes passeports parce qu’il y a eu des instructions données dans le sens inverse, c’est tout. Et comme ils ne savent pas répondre aux journalistes, ils saisissent le procureur. Mais quand vous voyagez à l’étranger avec un passeport diplomatique, l’ambassade de France est au courant que vous arrivez. Les services de sécurité pour certains pays comme Israël ou en Afrique sont au courant. La DGSE peut être au courant. »

L’Élysée et le Quai d’Orsay assurent depuis plusieurs jours n’avoir jamais eu vent de l’utilisation de ses passeports diplomatiques à l’étranger par Alexandra Benalla. Ce dernier dit être entré avec « dans une dizaine de pays » depuis l’automne.

Pour lui, dans cette affaire, c’est certain : « Il y a des têtes qui vont tomber. » Mais Alexandre Benalla ne se fait pas d’illusion sur le fait que, pour l’instant, c’est la sienne qui est une nouvelle fois sur le billot judiciaire.

Mediapart fait le choix d’un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

TOUS LES COMMENTAIRES

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.

Vous parlez du roi Toto et de grand mère Tartine… ils ont un certain capital de sympathie eux.

C’était juste un caprice personnel… il faut être indulgent…

C’est la bonne question à se poser effectivement.

Cela le montre surtout paumé : qui en doutait ?

….. simple  il s ‘agit  d’un avertissement  , d’un simple préalable  ….. pas  plus  …cool

C’était juste un caprice personnel….

vous avez raison   ,  vous  raisonnez  comme une   Patate  ….. mais pas du potager   !  un  Patate  de  culture  intensive  bourrée  de Pescticide  !!cool

J O Y E U X   N O E L  !  

!

N’en rajoutons pas, cette histoire est déjà pitoyable au delà de tout.

 le vieux fantasme de rapports plus qu’amicaux

Pour vous, c’est un « vieux fantasme » ? Oh lalà…

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Benalla ressemble à cet autre intriguant qui côtoyait le tsar de toutes les Russie : Raspoutine. Souhaitons qu’il ne finisse pas comme lui !

En effet, ceci n’est plus supportable.

Excellent ! Le premier adjectif fait partie de l’enfumage électoral, le deuxième fait référence à la fumée.

Bravo Médiapart! Vous êtes de vrais journalistes. Pas des bavards complaisants pour le pouvoir, donc menteurs.

Vous venez de jeter une lumière crue sur l’affaire : un président aveuglé par l’ivresse du pouvoir

Vous avez raison, si l’on aime pas on ne lit pas c’est si simple… La censure c’est de la M….

Pour ma part je le lis , comme quoi…

 

On a envie de leur dire, à Razmig Keucheyan et Pierre Rimbert, et à vous aussi:
« pauvres mecs »

 

C’est possible que votre commentaire soit juste.

En conclusions MACRON sera destitué par son ceux qui l’ont mis au pouvoir.

Comme avec Trump et Putin, soyons indulgents et pardonnons-les car ils ne savent pas ce qu’ils font !!!!!!!!!

Vote anecdote est exacte, même si elle n’est pas en référence au potage (elle avait été même reprise naguère par Desproges, journaliste de carrière), et je ne sais plus où je l’ai lu autre part. Il s’agissait même d’un texte paru au Journal Officiel, concernant les œufs (la co-q-uille devait être, de mémoire, exempte de duvet !)

De grâce épargnez nous les dégoûtantes références religieuses… Nous en avons déjà assez avec notre curé malsain au pouvoir !

J’avoue, dans un premier temps avoir réagi à la seule info relative à l’entretien, Bénalla- Médiapart.
Après sa lecture, je pense que Bénalla vient de lancer délibérément un missile contre l’Elysée et plus précisément, sur le président.
L’image qui est donnée à travers cette interview est la pire que l’on puisse imaginer. On peut hésiter entre le foutoir et la plus grande désinvolture.
Comment va donc pouvoir réagir celui que nous avons élu devant ce qui ressemble de plus en plus à une incroyable farce ? ( de très mauvais goût )
Il ne s’agit plus de lui souhaiter bon courage tant sa situation parait désespérée.
Je me demande avec effarement, ce qu’il va pouvoir nous dire ce soir.

JP N

 »Puisque ce Benalla affirme que les preuves de ses échanges avec E. Macron sont sur son portable, pourquoi F.Arfi n’a-t-il pas pu les consulter ? »

Parce que cela fait partie de l’épisode 2 de ces premières révélations…

L’épisode 3 étant le grand nettoyage autour d’un prétendu complot d’état dont serait victime le président, qui sera censé lui redonner tout son brillant pour les trois années à venir !!!

« authentifiés », oui nous confirmons »

https://www.youtube.com/watch?v=AaBn0M8_C2k

Le pouvoir politique abuse des moyens permis par la représentation de l’état, à en devenir  pitoyable!

Le vie des citoyens est bien trop importante pour la laisser entre les mains de politiciens, qui nous la rendent insupportable!

La rubrique des faits divers prend le pas sur nos institutions.

Demandons leur, de rendre compte de leurs dérives inconstitutionnelles.

il m’est la même idée à l’esprit.

louis XVI et sa cour?

je m’adresse à des journalistes qui connaissent l’histoire de l’imprimerie – qu’une coquille, (car on espère qu’une mec c’est ici une coquille…) vient de l’expression « une couille dans le potage  » et qu’un pudique a rajouté un q entre le o et le u ?

Faut peut-être demander à cet auteur :

Beez, le village - Artistes - Paul Delforge - écrivain

A  alainestival le 31/12/2018 09:43

*****

Je me suis toujours efforcé de cirer mes chaussures, ce n’est pas pour autant que mes pieds sont brillants. Cependant, j’en fait fait l’aveu, mes pieds m’ont toujours permis d’avancer, eux.

Le pseudo brillant de Macron, hormis de n’avoir, lui aussi, été que du cirage de pompes. Mais  par des souples de l’échine people-isés ; un maquillage qui n’a conduit qu’à faire reculer le corps social dans son entier.  Un miroir narcissique, dont le tain est un fond boueux.

Un caprice personnel avant son intervention de fin d’année? Une grosse vacherie!

Il n’est pas faux de penser en effet, si les insurrections durent, que Macron soit pousser vers la porte  par ceux la même , qui l’ont mis en place ( patrons, milliardaires ect), car ils perdent de l’argent depuis des mois,Macron n’a pas été capable de faire avaler la pilule de l’austérité,  sans mettre à mal la paix sociale , celle ci étant garante de l’enrichissement.

Où je ne suis pas d’accord,  c’est lorsque vous dites Delhery, que Macron est « brillant » je n’ai jamais pu constater cela dans ses interventions,  au contraire, il n’a aucune expérience politique, et il en faut une grande pour diriger la France, car elle permet de prendre les bonnes décisions. C’est un « enfant »en politique, donc incompétent,  car être banquier ne permet pas de diriger un État, sauf à le prendre pour une entreprise, et là Macron, découvre avec amertume que ce n’est pas possible, grâce aux gilets jaunes. Mon souhait pour 2019 :  adieu Macron.

Merci gerard, on pourrait quand même signaler à mes habituels insulteurs que ce n’est pas du Alberteins mais du Todd et du Rimbert .

Remarque c’est inutile, leurs analyses dépassent leur capacité de compréhension. Il est préférable de les ignorer, on peut juste leur conseiller la prochaine fois d’écrire simplement « Prout Prout Alberteins », ils auront exactement le même nombre de recommandés wink

Tous mes voeux de lutte pour 2019, ce soir réveillon sur les Champs.

En quoi est -il brillant ?

 

Benalla ressemble à cet autre intriguant qui côtoyait le tsar de toutes les Russie : Raspoutine.

Et il nous rase, Poutine !

Bon, je sors…

Comprenez que les menaces de Bénalla sont sérieuses, quel que soit l’article de Médiapart.

Bénalla en sait beaucoup sur le couple Macron. Bénalla a l’intention de se défendre. Voilà comment il répond à la plainte de le Drian. Il sait autre chose, et Macon sait qu’il sait. Ils plongeront tous les deux ou pas.

Macron n’est pas un homme libre. Il y a un flashball qui le vise. Il s’appelle Bénalla.

Étrange tout ça , ce barbouze travaille pour qui , il était affublé d’un ex policier qui bossait pour un milliardaire russe , il enregistre le president, il parle trop, je ne crois pas une seconde ce mec qui a menti sans arrêt , ou c’est un espion, un roublard, un barbouze, pourquoi se repend  t’il dans le presse, s conseil d’avocat, ou vengeance ,pour sauver sa peau, très très bof de bof tout cela!!pourquoi, Arfi ,n’a pas pu écouter ses messages, ce type est un gorille  débectant,violent!qui peux croire à ces conneries, il a préparé son coup et MDP fait dans le fait divers !Il n’y a aucunes infos dans ce papier donc , ce barbouze se sert de Arfi pour ces com’s, pourquoi relayer , désolant  ?!!!

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.

ALBERTEINS (comme écrirait Arrue ^^)

Merci pour vos liens d’articles et vos compilations d’infos qui remettent des pendules à l’heure.

Ceci dit, une fois qu’on a capté que la ligne louvoyante opportuniste de ce journal a-politique épouse finalement la visée globale du capitalisme dans sa version social-démocrate états-unienne, soit on se désabonne soit on bâtis nos propres histoires à partir des infos sourcées qu’il prodigue néanmoins, tout en allant chercher ailleurs toutes celles sur lesquelles il pratique avec tant de diligence l’omerta et la désinformation.

N’oublions pas quand même, qu’avant d »abandonner aussi lâchement et honteusement Julian Assange à son sinistre sort, cette PME en pleine Croissance dont nous sommes les petits actionnaires non rémunérés autrement que par de l’information (nous n’en demandons pas plus), a su, jusqu’à la date où Bercy lui a matraqué les c…apitaux, largement faire son beurre, et donc le nôtre, de la masse d’ informations qu’il a dévoilées, dont on conviendra j’espère qu’elles sont amplement fact-checkées.

 

Oui, il « brille« . Mais c’est pas lui la lumière. Disons que macron est une boule de noël enguirlandée.

pervers et pervers et demi tombent à l’eau, que restent-ils, le mensonge.

Vous voulez dire qu’Albrteins est le Bénalla de Mélenchon ?

+1

Résultat de recherche d'images pour "graphitis gilets jaunes"

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

La conclusion est risible.

 »Bravo Médiapart! Vous êtes de vrais journalistes »

Oui! Bravo !!! mais à quel jeu jouez-vous Médiapart ? à celui de Xavier Niel qui vous  »soutient » ?????

Bien vu.

Ouh la la !

J’osais le penser

mais point le dire …

Moi aussi je trouve tout cela douteux…. encore un enfumage? dans son entretien il laisse planer l’idée que Macron est est un « brave mec » mal conseillé! pffffff avec tout ça on devient paranoundecided

  ATTERRANT

rappellerait mieux

A TERRE

comme ATTERRISSAGE…

Mais n’abusons POINT

des points de SUSPENSION !

BOUM !

 

 Macron, une sorte de Peter Pan de la banque ?!

Bon sang, mais c’est…bien sûr !

– ou quelque chose de Mickael Jackson….

Il faut savoir se laisser aller..
Bravo à vous et bonne année.

JP N

Bien, mais vous auriez pu vous exprimer dans un langage châtié et moins vulgaire!

Pourquoi les insultes?

Salut et Fraternité.

D.G.

Vous n’avez jamais été amoureux ???

Alors, souvenez-vous qu’à chaque rupture c’est la même sérénade qui se transforme  en symphonie de harpies.

Une pluie de tendres SMS, le rappel de fou-rires soudain plein d’amertume, l’évocation des libertinages vécus en commun mais devenus choquants, les menaces de licenciements sans préavis que Pericaudlo Sporgersi validera sans état d’âme (une denrée rare dans ce cénacle), les menaces de mort – pour l’autre pas pour soi – dont on accusera les Gilets Jaunes : n’ont-ils pas déjà procédé à la castration symbolique du plus faible des deux ?

Je parlais de sex-tape dans un précédent message. Je n’en avais pas perçu la dimension gore.

Il y a quelque chose de proustien dans cette triste bleuette par la nature de l’intrigue, quelque chose de balzacien par la médiocrité et l’avidité des « héros », quelque chose enfin de Stefan Zweig tant est connue d’avance la destinée des 2 amants.

En attendant, même en étant à la recherche du temps perdu, ces pastiches minables de Bonnie and Clyde font perdre beaucoup de temps à notre pays dans sa quête laborieuse de la démocratie, beaucoup d’argent au peuple français – surtout aux plus pauvres – dans sa quête de dignité et de justice sociale et beaucoup d’espoir à ceux qui déjà en manquent tant.

Un jour viendra…couleur de jaune…

A quoi tout le monde voit-il qu’il serait surdoué ? Parce qu’il s’est fait élire sur un coup de bluff ? Les surdoués, n’est-ce pas plutôt ceux qui lui ont inventé le mensonge éhonté « ni de droite ni de gauche » ? Ou ceux qui ont financé sa campagne pour qu’il exécute servilement ce que ses sponsors lui dictent… Macron est arrogant, suffisant, méprisant pour le petit peuple qui trime en ayant de fins de mois exécrables, et paie des impôts, contrairement aux multinationales de ses copains. Mais « surdoué », je cherche encore…

Ou l’on voit que la médecine a fait pas mal de progrès depuis le moyen-âge.

Elle a du moins cherché à s’abstraire de la naïveté…

Et là, le débat a pris une tout autre dimension !

Saccadi ou Jacadi ?

« E.Macron…m’est toujours apparu comme un petit banquier affairiste assez sinistre qui s’avère, finalement, dans son comportement, encore bien pire que le voyou Sarkozy !
Et c’est pour lui que Mediapart appela à voter au second tour des elections présidentielles.
Bien sûr à Mediapart ils diront « On ne savait pas »….

« Certes surdoué »: je voudrais bien que les gens qui trouvent Macron particulièrement brillant apportent des preuves de son intelligence que pour ma part je n’ai pas constaté !!

Tiens, ça c’est nouveau! Bravo
Tiens, ça c’est nouveau! Bravo

Votre seul espoir est bien mince. Inexistant même, car si cette chose improbable avait lieu – que le PS renie Hollande-, ça n’aurait aucun effet car le mal est beaucoup plus profond. Le PS est définitivement compromis avec le libéralisme, qui l’a conduit jusqu’à la honte de la compromission avec Macron.

Ce que vous appelez la gauche modérée ne va guère mieux, éclatée,  sans autre programme que la volonté de rejouer la comédie social-démocrate.

Je vous conseille de regarder le sondage IFOP du 11 décembre. Comme beaucoup d’autres depuis un an il montre que contrairement à  ce que vous dites la popularité de Mélenchon reste très importante dans la population générale et plus encore parmi les sympathisants de gauche. Il y a eu bien sûr un trou d’air au moment des perquisitions et le traitement délirant que les médias en ont fait mais il a regagné ensuite les points perdus. Le populisme de gauche n’est donc pas une mauvaise stratégie.

Heu mais… qu’est-ce qu’on en a a f* au fait? Quel rapport avec la choucroute au juste? Quel temps est perdu au juste ici, si ce n’est le vôtre?

Moi perso, je me contrefous de la « nature des relations » entre tel et tel. Ce qui m’importe c’est de lutter efficacement contre la politique de Macron, sans accessoirement le faire remplacer par pire: par des gens qui, justement, perdraient leur temps à projeter leurs fantasmes homo-érotiques stériles sur une situation sérieuse. Tout le reste, malgré mon amour de Proust, est littérature.

Pour le coup, je vous embrasse mon petit Mémé, Taquin le superbe, hein ma petite gueule.

 

et son discours de « voeux » de ce soir est encore plus catastrophique pour lui, que de mensonges, que de contre vérités.  Il dit tout simplement « j’ai été bête », mais je continuerai à l’être.  C’est  au moins franc

ne rêve pas

un petit « C » qui a su s’introduire chez Cramon et qui pense bien en profiter (cf la restitution de ses passeports diplo en loucedé?  Difficile de ne pas en faire une affaire d’Etat

hahah merci

Par contre, moi je ne sais rien, je veux des faits et non pas des racontars. Je refuse de rentrer dans le domaine des supputations.

Plus qu’entièrement d’accord avec vous, c’est un article qui n’apporte rien mais qui entretient l’ego surdimensionné mâté de mythomanie de A. Benalla

Je n’appelle pas cela des infos , rien ne prouve ce qu’il raconte dans l’article et si certains s’emballent et en jouissent à longueur de commentaires, je les plains car ils ont perdu toute raison, mais peut-être est -ce un de leur petit bonheur. Ils ne valent pas beaucoup mieux que cet excité du bocal Benalla.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 00:28
  • PAR 

Ce type ressemble à un mélange de Jean-Paul Ney et de Chuck Norris.

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
Bon ARFI en GiletJaune tu t’améliores, mais Attention à la manipulation…!
Dommage !!!!!
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Bizarre, mais à la lecture du billet de monsieur Arfi j’ai un peu ressenti les mêmes impressions que vous !

Bizarre bizarre, à suivre.

Tout ça est troublant, mais le coté positif c’est que (je l’espère) celà devrait entraîner une véritable mise à plat de toutes ces embrouilles.

Il donne surtout de Ken Président l’image d’une victime – fût-elle celle du systèmequi l’a fait et qu’il vénère – : ça attire toujours la compassion.

Cette affaire Benalla-Macron-Macron-Benalla est une affaire d’Etat qui met en effet gravement en danger la République. Mais notre République repose hélas depuis si longtemps sur les épaules d’hommes de pouvoir sans vertu.

Vous prenez vos désirs pour la réalité. Vous n’avez pas encore compris que nous en sommes arrivés à un tel point de déliquescence que même cela n’aura aucun effet réel…

 

Zelig le 31/12/2018 05:33 : « Il semble de plus en plus évident que nous ayons affaire à une personalité manipulatrice, une sorte de caméléon sans foi ni loi, 100% opportuniste, ayant une très haute estime d’elle-même et mue strictement par son intérêt individuel et son goût du pouvoir sur autrui »

Proverbe connu : « Dis moi qui te hante, je te dirai qui tu es« .

Vous visez Benalla, je vois Macron…. Aussi.

La « défense » du pouvoir va être, autre recours à une « morale » : « On ne croit plus un menteur..« même, et disons : «  même quand il dit la vérité« .

Ce qui, les derniers événenements tendent à le démontrer, s’applique aussi bien à Benalla qu’à Macron, qu’à son entourage et sa clique.

Je me souviens m’être questionné lors du départ, aussi inattendu que précipité… De Collomb.

Après Hulot.

innocent Oui un barbouze pourri ,sans preuve, ce papier c’est juste de la com,sans intérêt lamentable!

Les confidences [de Benalla] à Mediapart ont lieu

le jour même des vœux du président

 

>>> Je repense à ce « Je veux…je veux... » tant de fois martelé

notamment dans le discours de Pinocchio du 10 décembre  !

Oui, la marionnette mérite destitution

pour  restitution de la souveraineté au peuple

– ce pauvre Gepetto* méprisé, manipulé, floué !

 

* Dans la vraie histoire signée Collodi

(pas celle emballée par Disney)

le vieil homme affamé se contente des épluchures

de sa bonne poire pelée avec amour

pour son ingrat enfant de bois;

 Alors Pinocchio se fiche bien de lui,

jusqu’à ce que le sale gosse découvre lui-même

 le manque et  la misère, plus la colère !

= C’est-y pas une leçon de Gepetto Jaune à notre encore président ?

Je lui souhaite en 2019 de (re)lire ce roman pour enfant capricieux !

 

« ‘il continue d’avoir toute la confiance du président, lequel aurait fait restituer à ce mis en examen ses passeports diplomatiques, en dit long sur l’inconscience et l’irresponsabilité de Macron… »

 

Après l’appel à la démission, les Gilets jaunes songeront bientôt à lancer le slogan de la destitution. »

Peut-être, mais :

Son inconscience? Non. Son cynisme d’imbu sans limite. ce qui permet de le qualifier d’imbuvable.

J’ai fouillé… Nib, je n’ai pas trouvé l’ombre de l’inconscience. Juste, visiblement des contorsions. Du slalom autour du droit. De minables circonvolutions trompeuses, immorales, autour de la morale et du civisme les plus primaires, bafoués par des « premiers de cordée »!  Ce qui pourtant est avec dédain, avec mépris si souvent  reproché et implacablement couteux, pour les « derniers » de cordée, les riens… qui n’en n’ont pas fait le millième d’un premier de cordée « estimable ». Je n’ai vu, rien découvert que du véreux maquillé, selon les besoins

Je ne vois pas l’once d’une inconscience dans tout cela pas d’inconscience.

Peut-être sommes nous, comme l’une des parties le dit  (*) , face à des pratiques plus que « mafieuses » ! Ce qui exclut ipso facto, tout inconscience. Juste de la dépendance. Dans l’omerta?

 

(*) D’après elle le plus longtemps possible, consulté e. Etet manifestement privilégiée par des passe droits exorbitants pour un officiellement, parait-il, renvoyé, alors qu’il ne les méritait déjà pas, lorsqu’il était employé, à tout à fait autre chose que  la « diplomatie ».

 

Vous parlez donc au nom de 66 millions de français !! Je rêve !!

Seriez -vous en train de vous indigner au nom de ces mêmes 66 millions d’habitants?

Poutre et paille ….vous connaissez ?

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 00:31
  • PAR 

tout se sait ou tout du moins finit par se savoir….c est dingue qu’à ce niveau on ne s’en rende pas compte

Pure connerie, pure folie…ou sentiment d’invulnérabilité, ils insultent tout Kim le Coréen mais ils rêvent tous d’être à sa place je pense!

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.

« je pars bosser »

professeur de sémantique ?laughing

J’avoue que j’ai été légère et que je ne m’étais pas informée assez précisément sur la biographie de Benalla. J’ai été induite en erreur par les méthodes musclées du personnage. Quoiqu’il en soit, qu’un président (?) en soit réduit à quémander son opinion à son garde du corps, c’est pathétique. C’était cela le sujet de mon post. N’allez pas me faire un faux procès en racisme pour le détourner.

Djourhi était un petit caïd de banlieue. Il ne semble pas que c’est été le cas de cet autre Alexandre.

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Ce qui n’empêchait nullement Montebourg (producteur de miel) de côtoyer le même Benalla au pince-fesse d’Hervé Gattegno pour l’anniversaire du JDD fin novembre, avec des Ferrand, Darmanin et compagnie !

Ah, les mignonnes petites abeilles qui butinent de concert le même pot de confiture… laughing

La caïdomanie a envahit tous les quartiers de nos jours…

Caïd est passé dans la langue française , pour le cas où vous l’ignorerez.  Compte tenu du pedigree du sieur Benalla ,  (usurpation d’identité , coup et blessure )je trouve que cela est parfaitement approprié.

Comptez -vous interdire le terme de mafioso dès qu’un nom italien paraît?

Il y a assez de racisme décomplexé pour ne pas en rajouter en mode pleureuse .

Pour votre information , les commentaires sont accessibles à tout lecteur , et tout le monde peut y répondre : c’est aussi ça le participatif.

Bonne année

Excellente analyse.

Et Sarkozy etait un petit caïd de Neuilly comme le grand caïd de Nice,j’ai nommé Estrosi.

et Alexandre comme prénom,

cpmme Djouhri, d’ailleurs…

On est bien d’accord sur le personnage. Vous pouvez l’affubler de tous les qualificatifs, en l’espèce celui choisi n’était pas très heureux. Dont acte et très bonnes fêtes.

Je vous souhaite de très bonnes fêtes à vous aussi.

Merci à vous!

Génial! Esprit de 68 es-tu là?

Non sûrement pas !!!!! C’est autre chose …

et comme ce serait BIEN.  Si on pouvait éviter des banalités et réfléchir à nos RESPONSABILITÉS ,

Merci pour la leçon de morale! Heureusement que vous êtes là pour remettre dans le droit chemin des pauvres citoyennes égarées.

Et puis, félicitations pour votre sens de l’humour.

On réfléchit beaucoup à vos responsabilités en effet sur les ronds points en effet… Comment le savez vous ? On pensait que vous étiez occupé à converser avec Alexandre !

Macron même les murs en parlent

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "tag gilet jaune"

 

Un tag sur les Champs-Elysées au lendemain des manifestations des gilets jaunes le 25 novembre 2018. / © Radio France/Maxppp

Résultat de recherche d'images pour "tag gilet jaune"

DvsndZYWwAETbeL.jpg:large

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Je l’espère bien !

Votre commentaire aussi ! Le 31 décembre commence à minuit…

Je l’espère !!!!!

C’est le citoyen qui a en effet laissé le débat public s’umpsfnlremiser.

Bon, pour faire court et simple, passer à une 6° république où les députés et sénateurs se débrouillent pour élire un président (ce qui les obligerait à faire enfin leur boulot) ! Il y en a vraiment marre de cette 5° ! Macron ressemble de plus en plus à Louis XVI en fin de carrière !

Bah… Il ne seraient pas les premiers à s’être sentis au-dessus des lois… Et ils ont bien raison : les lois, c’est eux et eux seuls qui les font.

Quelle image? depuis Sarko la France est totalement deconsidere internationalement, et Macron n’arrive même pas a se faire entendre en Europe ou la France est cense être une puissance…. Il n’y a plus d’image a perdre, tout est a reconstruire. La « France pays des droit de l’homme » fait rire jaune aujourd’hui.

Je peux faire encore plus court et simple: pour passer à une VIeme dans ces circonstances, il faudra un coup d’état. Est-ce que c’est ce que vous souhaitez?

C’est plus compliqué. L’espèce fonctionne en meute hiérarchique, comme le chien. Et la « hiérarchie » mène au principe de Peter. Il faut supprimer toute forme de « hiérarchie » au sens de « pouvoir » bestial sur l’autre. C’est le principe de l’Anarchie: il n’y a pas de chef, nous sommes tous égaux; le corollaire est que chacun exerce à son parfait niveau de compétence. Il y a toujours quelque chose d’utile à faire pour le Bien commun. Je ne vois qu’une seule sortie par le haut: la « hiérarchie » est remplacée par le Bien commun. C’était une des fonctions des religions. Disons qu’il s’agit de remplacer un « dieu » qu’il faut flatter, mort depuis longtemps, par le Bien commun ?

Macron a depuis longtemps atteint son niveau d’incompétence: la seule chose qu’il sait dire une fois dans le poste est « venez me chercher ». C’est l’application la plus bestiale du principe de Peter et de la dominance. Dans une Communauté du Bien commun jamais un macron ne se porterait « candidat« , si par malheur il ne serait pas élu, si élu il démissionnerait tout de suite, si pas démission il serait gentiment viré et on lui trouverait un autre poste, si refus ben tant pis, on lui donnerait quand même de quoi se nourrir et se loger jusqu’à ce qu’il se décide, attiré par les chants joyeux qui s’élèveraient des champs, des usines, des écoles (1).

Enfin, dans ce principe de Peter, un point important: les gilets jaunes font probablement partie des 10 % les plus compétents, ceux qui font le boulot, font tourner le régime. Salauds de « pauvres« … c’est de l’humour

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hi%C3%A9rarchie_de_dominance

https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Peter

(1) j’en fais peut-être trop, là, non ? C’est l’enthousiasme.

Ou une galéjade ???

dekkari, 

On y a pensé, mais ce n’est pas assez dur : une  galéjade,  c’est plutôt sympa, non ?

Sans galéjer : bonnes fêtes !    smile

 

ARRUE vous avez oublié « SAC ade » !

Jusqu’à sa chute …   allo Maman « bobo »

Bonne Année smile

myre, 

Oui … Mais avez-vous noté   »  pasquinade,  »  ?    Allez voir.  Intéressant  !

¡ Feliz año nuevo !    embarassed

 

L’ENA n’a pas été conçue pour former des représentants style V.R.P., mais pour former les cadres de l’administration, au service de l’intérêt général, c’est à dire au service de la loi, expression de la volonté générale.

C’est la Représentation Nationale  qui représente le Peuple Français, même s’il peut arriver qu’un Élu ait été V.R.P., comme Bernard Tapie qui a été député, mais également commercial (revendeur de télé), sans avoir eu besoin de faire l’ENA pour ça.

C’est peut-être pour ça que l’Énarchie déteste tant Tapie ?

 

Première loi si nous évoluions vers une 6° république : dissoudre, fermer, raser, ….  l’ENA

Ne tombez pas de l’arbre sans vous raccrocher aux branches : voyez les confidences bien trempées d’un ex-futur insider repenti sur le sujet et son tableau de la situation actuelle.

Comme vous depuis bien longtemps je rabache que l’ENA a 30 ans de retard. Réaliser que la plupart des énarques, par exemple, ne parle pas anglais m’a estomaquée ! L’école a t’elle jamais représenté le peuple ?

 Pourquoi, le peuple de France parle l’anglais maintenant ?

Inutile de hurler, vous pouvez appuyer sur la touche Maj de votre clavier et relire l’article : les échanges sont écrits sur la messagerie Telegram.

Vous avez raison pour les majuscules utilisées par confort personnel(je n’avais pas les lunettes à portée de mains) .Par contre je ne suis pas convaincu par votre argument sur le non contrôle de l’info.Tout simplement parce que j’ai en mémoire une multitude d’exemples où vous trouvez judicieux de mettre en avant le fait que vous avez pu vous procurer les preuves .Je me félicite que Mediapart est sorti l’affaire des passeports .C’est instructif sur le pouvoir macronien .Je crains que si l’info sur des relations MACRON- BENALLA  est inexacte çà serve MACRON

Vous les avez vus?!

Benalla le dit dans l’entretien.

 

Médiapart est présenté comme un média d’investigation tout de même !!

Dès lors que l’article précise qu’il s’agit d’un entretien, vous avez le droit de croire qu’il s’agit d’investigation… mais moi je m’en tiens au fait que c’est un entretien.

Entretien consécutif aux investigations dont nous avons lu les compte-rendus.

 

C’était il y a longtemps

Maintenant qu’il est sous le feu des médias, peu de chance que ça arrive, et c’est tant mieux. J’accorde peu de confiance au personnage a priori, mais le dénouement s’annonce des plus intéressants.

S’il survit, c’est qu’il est protégé par les Puissants qui ont fait Macron.

Et s’il disparaît, aussi!

A bouffer à tous les râteliers, on finit par tomber sur une boulette empoisonnée…

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Et le pire c’est qu’on arrête pas de nous dire qu’on a de la chance d’être en démocratie alors qu’on le voit bien ici : on a aucune idée de ce qu’il se passe là où se prennent les décisions.

Chirac disait aussi que « les emmerdements arrivent en escadrille »

– du point de vue des Français, en particulier des retraités, c’est déjà vérifié, et très probablement ce n’est pas fini,

car tout « désordre » supplémentaire et apparemment inévitable, va encore coûter cher à l’économie du pays qui n’en avait vraiment pas besoin

– pour la « représentation nationale », y compris les députés et sénateurs investis par LREM, c’était déjà vérifié et cela n’est certainement pas fini, surtout s’ils continuent à soutenir le pouvoir en place

– pour la cohorte d’énarques qui a investi les allées du pouvoir et les bureaux grands et petits des cabinets ministériels, on dirait que cela a commencé mais que c’est loin d’être fini

– du point de vue des grands patrons qui ont beaucoup investi sur une image raffinée de la France à l’étranger, comme Bernard Arnaud, c’est vérifié aussi et probablement ce n’est pas fini,  de leur point de vue il devient évident qu’un changement « des équipes » au pouvoir serait une bénédiction, mais tout aussi évident qu’il va falloir l’attendre dans la douleur

– du point de vue du Président, sa crédibilité à la fois quotidiennement et globalement, semble à la fois en voie de démolition inéluctable, et en même temps défendue par les dires de Benalla, à la hauteur du crédit qu’on leur accorde, sur l’entourage, et peut-être les marionnettistes du pouvoir, qui semblent lui fournir des circonstances atténuantes. Benalla est bien conscient qu’il va continuer à être bombardé et décrédibilisé par « une certaine presse » qui défend les intérêts de « la caste » qui entoure le Président,

dont ce dernier est lui-même issu mais sur laquelle il cherche à ne pas se reposer entièrement car la « technocratie juvénile » est la source de bien des problèmes.

Un vieux proverbe allemand (« Jugend ist keine Tugend ») affirme que les jeunes ne sont pas destinés à occuper utilement des emplois qui exigent de la compétence et une longue expérience.

– on voit mal comment la séquence des 6 dernier mois, qui va probablement continuer quelque temps dans la voie des désordres, ne serait pas suivie d’une crise encore plus grave puis d’une reprise en mains plus ou moins musclée.

Le plus souvent, quand on croit que les choses pourraient aller mieux, en réalité elles empirent.

Dans les colonnes d’un grand journal de New-York, un journaliste écrivait début Septembre  2017 (oui, deux mille dix-sept) à propos d’Emmanuel Macron qu’il ne serait « encore qu’un Président français raté » ( « Emmanuel Macron will be yet another failed French President » – voir https://www.nytimes.com/2017/09/07/opinion/emmanuel-macron-popularity.html ),

à qui bien entendu nous adressons cependant « tous nos meilleurs voeux de succès »…. car dans l’adversité du destin il faut bien rester dignes

Il y a en tout cas un député qui ose s’exprimer « valeureusement » en prétendant que c’est une non-affaire !

C’est le dénommé Bonnell … une sorte de fayot qui se verrait bien ministre !

 

Il se sent en danger dorénavant il met la pression pour calmer.

Et ça confirme plutôt ses dires .

Impunité, affolement, désemparement, inconscience ? Cela ne change rien à la nocivité de la seule politique dont il est capable et qui nous ruine (au propre comme au figuré).

Parce qu’il n’y a pas d’alternative.. TINA. Tintin. Il n’y a pas d’autre solution que de sortir du capitalisme. Sortir du travail, de l’argent, etc… donc on va vous repasser les plats. Et vous tomberez encore des nues. C’est sans fin. Et surtout hyper vicieux.

dimanche lors d’un entretien à Mediapart

Doit-on comprendre qu’Alexandre Benalla est venu dans les locaux de Mediapart ?

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 01:12
  • PAR 
Mediapart a t il la moindre preuve de ce qu’affirme cette personne? Qui manipule qui? J’attendais mieux de MPart…
J’aurais préféré que M. Arfi presse M. Benalla d’apporter des preuves. Pas vous?

Mediapart n’est pas GALA !

jean michel apathie, sors de ce corps !

Calmez vous, Mr Apathie.

« MDP n’est pas Gala » … c’est Apathie qui réclame toujours des preuves, même devant l’évidence ! Mais est-il  vraiment journaliste ? undecided

Si Macron trebuche.. ce sera grace au superbe investigateur F. Arfi. Non violent, non casseur, non bloqueur : bravo, superbe. Le travail paie, et pas non des manif hurlantes. C est ca, la vraie action politique. Bravo et qu on en finisse avec le haut parleur des lobbyistes. Bravo Mr Arfi le journaliste de Mediapart qui fait trebucher macron apres en avoir fait chuter d autres. Et esperons qu on en finira du meme coup avec ces maudits gilets jaunes frontistes et/ou bas de plafond. Mais ce serait trop beau. Bravo aux journalistes pugnaces !!!

Que vous le vouliez ou non, c’est quand même grâce aux gilets jaunes que se pose le problème de la fin du quinquennat de MarCon ?

Ne prenez pas trop vos désirs pour la réalité … Macron destitué ? ou même démissionnaire ? Je n’y crois pas trop … dommage …

Pas du tout, mais la quinquennat démarré en fanfare, est terminé grâce à Benalla et aux G.J., non ?

Attention à quoi ? En l’espèce, il donne corps à une situation théoriquement connue de tous depuis bien longtemps… ou presque.

à lire absolument ! et à faire connaître le plus possible

Il n’est pas très dur de faire une description biaisée « par association », c’est une figure connue du complotisme. Ce que j’ai lu dans cet opuscule va un peu plus loin que des « rapprochements » (c’est machin qui a introduit Truc auprès de Macron, or Machin a eu affaire avec Bidule bien connu pour ses malversations antérieures de tel type A B ou C » et quand on a fini la phrase, on a quasiment associé les malversations avec le duo Truc-Macron.

Dans ce sens là, le bouquin de Branco ne m’a onvaincu qu’à 60% pas à 100%. Un peu d’esprit critique…

Un peu d’esprit critique, en effet !

C’est pour éviter la mécanique douteuse des associations simplistes, que vous écrivez qu’il « faut faire un peu attention avec un jeune avocat d’Assange […] » ? Allons, allons… Vos réticences ne vous emmènent que là où vous voulez aller… comme nous tous.

Au demeurant, les noms sont ici anecdotiques, puisqu’interchangeables : c’est un système de gouvernement qui est décrit et, comme je le redis, l’action de Juan Branco vaut d’abord pour ce qu’elle permet d’incarner ce que la critique de notre temps a depuis longtemps établi. Debord, vous connaissez ?

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 01:29
  • PAR 
Voilà maintenant que médiateur censure a l’écriture

En fait ça pue ,    le problème c’est que je ne sais plus d’où ça vient : d’un mytho contrarié, d’un énarque balloné, d’un président naïf , d’un journaliste diffuseur ?????

Je pense qu’au moins les échanges de Benalla avec Macron doivent être vrais. Quand il ne peut pas prouver quelque chose, Benalla le dit — sauf pour la restitution des passeports.. Mais il a aussi certainement un avocat qui le conseille de parler ou pas et sur quoi – en tout cas on ne peut que le présumer.

Ces dernières infos sur les déclarations de Benalla sont, poura mon sens ,de la part de Mediapart, du journalisme de caniveau. Donner tant d’audience à ce personnage inintéressant est du pitoyable anti macron , pas étonnant de la part de Pleynel.vu à la télé dernièrement : obsessionnel et complètement négatif.fin de mon abonnement.
RD © xRD © x

Ce que n’ont jamais fait par peur les autruches ainsi calomniées.

Ce simple détail illustrant bien la fragilité du discours grégaire majoritaire

« fin de mon abonnement » allons allons votre fatigue vous égare. Calmez vous, cela vous evitera des invectives bidons. Et continuez à payer votre abonnement, ce n’est que 11e par mois.

Il reste le Figaro, le Point et bien d’autres revues « intelligentes » !

vous avez raison. Il vaut mieux vous avoir dans le camp d’en face. Il vont bientôt manquer de moutons.

N’importe quoi, il suffit de regarder qui sont les patrons de ces médias, qui seraient intelligents

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.

la bouffonnerie  première c’est bien d’ avoir contribué à faire élire le pinocchio élyséen,avec sa suite de bouffons ,fous du roi, courtisans,obligés et banksters!!!PLENEL ,et  une bonne partie de la rédaction ,sont en grande partie ,responsables de cet état de fait, la macronerie est une  imposture que personne aujourd’hui ne peut plus ignorer ni camoufler!!!LES palinodies du ticket Macron/ Benalla,en sont la cruelle illustration ,et  qui ne fait que s’ajouter à la politique ,insane, pratiquée depuis 18 mois par ces faisans!!!

Il est totalement ridicule d’affirmer que Mediapart est en grande partie responsable de l’élection de Macron.

Mais si c’est vraiment ce que vous pensez, puisque vous payez l’abonnement à Mediapart je dois en déduire que vous soutenez indirectement Macron.

Je trouve qu’on pourrait imaginer que les conséquences inattendues soient non pas terribles mais salutaires. Tant qu’à parler d’avenir, ce cadavre encore à renverser.

Et oui, monsieur Arfi a certainement dû prendre ses précautions avant de publier cet article et il pourrait s’avérer qu’il soit finalement bénéfique pour le pays, même s’il y a de la casse !

     Celui qui doit son pouvoir aux grands se trouve d’emblée en mauvaise posture à l’endroit du peuple, car « [les grands] veulent opprimer, et le peuple veut seulement n’être point opprimé ».

N. Machiavel, Le Prince, 1532.

https://www.decitre.fr/livres/pour-tout-resoudre-cliquez-ici-9782364051157.html

(Excellent ouvrage en anglais, traduit en français, d’Evgueni Morozov)

https://www.decitre.fr/livres/pour-tout-resoudre-cliquez-ici-9782364051157.html

JOUJOU © xJOUJOU © x

 

Il serait assez surprenant que le squatteur de l’Elysée annonce sa démission ce soir ou qu’il confie le pouvoir à l’armée  … de métier.

Mais, et ce n’est pas rien, que nous révélera d’instructif sa gestuelle ?

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
A l’armée ? Vous débloquez complètement !

Chaque minute qui passe, chaque mot qu’il dit démasque le gamin président monarque.

Quand on voit son entourage Elyséen, Gouvernemental ou Bourbonnais on a de quoi être inquiet. La France est en danger.

« Torcher une dissert »  ?

Mais même pas ! Ils ne sont même pas capables de rédiger une simple lettre à un ex-sous-fifre (dont on ne sait d’ailleurs toujours pas s’il est vraiment « ex »).

 

Des médiocres de chez médiocre. Rien de bon, tout est à jeter !

Je sais, je me répète !

Première loi si nous évoluions vers une 6° république : dissoudre, fermer, raser, …. l’ENA

A science-po, c’est plutôt le plan en deux parties… Certes, on y pratique aussi le plan en trois parties, mais à quoi bon s’y échiner, confronter sa réflexion à une altérité quelconque, même symbolique ?

Ils sont arrivés avec Mitterrand,  qui a donné les clefs de la France à des gens malhonnêtes, pour la piller.

roland, 

«  » » Ils sont arrivés avec Mitterrand,  qui a donné les clefs de la France à des gens malhonnêtes, pour la piller.«  » »

Certes, certes … Et la loi de 1973 Pompidou – Giscard – Rothschild  n’y est pour rien !

money-mouth

Tout ce petit monde es de la même famille

roland, 

Oui … Avec des nuances. Mais c’est vrai … Alors citez aussi ceux qui manquent à votre appel.

Bonne année !   smile

Dissertation en deux parties et non pas en trois parties !

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 02:57
  • PAR 

Encore qui ne sait pas que la meilleure défense c’est de fermer sa grande bouche !

Mais non ! le grand guignol de l’Élysée fait le pitre pendant que les français se demandent  » quand est-ce qu’on mange ?  »

Benalla, le gars qui tabasse des gens à terre avec ses copains pendant ses vacances, les nazis sont au pouvoir !

 

  • « un système qui est pris en otage par une haute fonction publique qu’on appelle aussi les technocrates ou les énarques [qui « appartiennent à une famille pire que la mafia »], plus un certain nombre de personnes qui errent dans les couloirs et qui font de l’influence sans qu’on sache bien quels intérêts ils servent si ce n’est les leurs. » « J’ai un peu le cœur jaune »

laughing ….« pire que la Mafia »…. des franc-maçons, sans doute. Il nous fait reluire les Illuminatis? (on les reconnaît au petit doigt qui ne peut pas se plier). Je suis sûr qu’il serait accueilli les bras ouverts, au RN. Il place ses billes pour remplacer Marine, non? Au lieu du sketch Marine/Macron, va-t-on avoir droit un ce ces jours (s’il arrive -je veux dire politiquement-) au sketch Benalla/Glucksmann? Deux jeunes, ça peut le faire très fort. Je me demande par quels anges il peut bien être entouré qui serviraient d’autres intérêts que les leurs et les siens, lui. Les mêmes, peut être, qui joueraient sur tous les tableaux comme d’hab.

J’ai un peu le rire jaune.

Ni De Gaulle, ni Pompidou, ni VGE, ni Mitterrand, ni Chirac, ni Sarkozy, ni Hollande n’auraient toléré qu’une telle situation dégénère (je parle des gilets jaunes bien sûr), quant à l’affaire Benalla… vous pensez!!!.

Conclusion: on pense tous à la même chose n’est-ce pas?

 

????????

Je pense que le monde a changé. Qu’il y a Internet et qu’il y a Mediapart… Plus rien ne sera jamais plus comme avant…

Le CIR des GJ est devenu inutile, voire dangereux (peine de mort, immigration etc). Les réseaux sociaux peuvent contrebalancer efficacement le manque de démocratie de la Vième république…

ça pue… Mais apparemment ce n’est pas une boule puante… ça pue depuis le début…

 

Dans ses propos, Ken Président finit par passer par une victime, une simple victime du système technocratique qui ulcère notre époque. C’est mieux que de passer pour son champion, vindicatif et obstiné. Je serais à la place de Ken Président et tenterais d’amorcer mon petit virage à gauche pour conserver le pouvoir à tout prix, c’est ce genre de gars que j’enverrais… D’ailleurs, je n’aurais pas le choix : c’est peut-être bien le seul qui ne soit pas issu des grandes écoles et qui ait un peu les pieds dans le réel, autour de lui… Au-delà des griefs du public et de la justice à son endroit : c’est dire !

oui c’est aussi mon angle de vue :  c’est totalement hallucinant et ça devient très interpellant ! mais je me pose aussi la question de qui manipule ces jeunes gens ? et je ne crois pas qu’il s’agisse de complots ou de paranoia, c’est juste que j’ai du mal à croire que un pays entier soit entre les mains de deux gamins finalement, qui semblent fonctionner comme des préadolescents dans un collège ? il y a une structure derrière ce sitcom de mauvaise tenue qui semble tenir et c’est un peu nauséabond tout ça, et assez tordu. Bonjour 2019 qui vivra verra .

 

Il marquera l’histoire.

On le retrouvera dans des romans.

Meilleurs voeux  à tous !!!!   J’ai hâte de voir !!!!

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 05:15
  • PAR 

Aurait il peur pour sa vie ? Quel bénéfice pense t il tirer de sa « confession  » ? Y’a un loup là-dedans. Il attaque pour se défendre. Aucune question sur son coffre fort volant ? En fait il défend macron mis sous curatelle, étrange. Ça ne colle pas.

Avec tout ce qu’on sait aujourd’hui sur  Macron, la seule formule qui me vient à l’esprit à l’aube de cette année 2019: Macron, dégage !

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 05:56
  • PAR 

 Pauvre Manu..reste une seule solution….!

tz-1

tz
  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 06:06
  • PAR 
Mais qui veut faire tomber le président ?

Une bonne planche pourrie ce conseiller occulte ou plutôt cet opportuniste assumé !

En dehors de quelques faits vérifiables, tels l’emploi de chauffeur de monsieur Montebourg et les diverses vidéos, le plus étonnant dans cette affaire est que le ministre d’État, ministre de l’intérieur, par ailleurs proche du Président, déclare, avant de se retirer dans ses pénates, ne pas connaitre Monsieur Benalla . Les réponses, dans leur forme et dans leur fond, de Monsieur Benalla, aux questions posées par la commission sénatoriale étaient aussi remarquables, elles avaient d’ailleurs un air de souvent entendu .

ça c’est précis concis et clair, je suis tout à fait d’accord avec ce résumé ! je ne sais pas ce qui me fait le plus me tordre de rire : l’intelligence complexe ou l’itinérance mémorielle (mais où vont ils chercher des expressions pareilles ?)

C’est certainement le cas. Au moins des captures d’écrans récentes…on reste sans voix devant les imprudences voire l’inconséquence de Macron. Quant à Benalla, certains doivent déjà travailler sur le scenario d’un film. Qui pour tenir les rôles?
  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 06:37
  • PAR 

En tous les cas un journaliste de bfmtv d’habitude très prudent et très respectueux de l’oligarchie a fait un commentaire qui laisse penser que pour lui l’information est crédible!!!!

En ce cas l’avenir de macrion est très compromis et c’est dommage qu’il n’y pas d’alternative à la famille le pen car la gauche refuse de s’unir!!!

Je lis (bien sûr) cet entretien de première main.

Impression première: toute l’interview est cryptée. Ça s’adresse aux lecteurs de Mediapart ? En fait: au Président. Ça me fait penser à du Tapie Bernard dans le texte. Je te dis quelque chose qui a l’apparence de la confidence mais en fait je lance un SCUD sur St Tropez.

On attend les effets maintenant. Car le Président est cessé parler aux français ce soir.

Finira pas son mandat.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 06:57
  • PAR 

sur le portable,il me semble qu’il avait été dit que l’on pouvait effacer à distance si on disposait de moyens exceptionnels comme ceux des services secrets

C’est sans doute ce qu’il invoquera s’il n’est pas en mesure de prouver ses dires. Bien malin celui qui saura démêler le vrai du faux…

Cela dit, dans cette situation, j’aurais fait constater les originaux par des experts, puis fait de multiples copies, sous diverses formes, et les auraient mises en plusieurs lieux sûrs.

Avec toutes les limites qui sont celles du numérique et des manipulations informatiques sur l’authenticité des messages, etc. Tout cela laisse des traces bien sûr, mais encore faut-il avoir les moyens et la volonté de connaître le fin mot de l’hsitoire.

Certes, mais, si on n’est pas complètement neuneu, on fait DES copies de ces messages sur d’autres supports avant d’en révéler l’existence ^^

+1 Analyse très intéressante qui prête à reflexion. Ce n’est pas le moindre interet de billet sur MdP. Merci Philippe. Cela repose des nombreux bavardages creux.

Belle analyse. Et belle plume! Merci! Il faut absolument en faire un billet de blog.

Belle écriture, merci

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 07:35
  • PAR 

Est ce cela le nouveau monde ? Chacun pour soit le couteau entre les dents.

Il va y avoir une scène de ménage. Brigitte l’as tu mal conseillé ? Es tu trop occupée dans tes travaux de décoration ?

Hallucinant

En fait Mediapart , vous êtes comme les autres , n’écrire que ce qui. Vous convient !!!!! Ne pas sortir des clous , ça ne marche pas !

Pauvre FRANCE
  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 08:04
  • PAR 

Merci Mediapart. On se frotte les yeux quand même et on se dit que si ce n’était pas Mediapart, on aurait du mal à croire…

En fait Benalla et même Macron sont plutôt sympathiques quand on lit tout ça. Des hommes comme les autres, juste un peu plus humains que les autres (sauf quand Benalla frappe des manifestants – et on se dit que sur ce coup là c’est lui qui s’est peut-être fait piéger ? -il doit déranger ce type qui n’a peur de rien).

Le président est paumé dans un costume trop grand pour lui. Ce costume est trop grand pour tous. Et chacun fait comme il peut. Et Macron n’a que Benalla, qui a le « coeur en jaune »… En plus.

Un super polar pour cette fin d’année… Sauf que ce n’est pas une fiction.

On fait quoi maintenant ?

On attend.

Pas bien longtemps sans doute. Juju va s’enfermer un peu plus avec Birgitt en rêvant des petites rues de St Trop’ et s’enfoncer dans une déprime abyssale.

 

Sarko se prépare. L’immunité, ça stimule !

On fait un remake du <Père Noël est une Ordure>sur fond de <French Connections>! En attendant la gouvernance d’un quarteron de Gilets Jaunes!

si l’énervé de droite se prépare, il faut empêcher ça… Vite !

Vous ne comprenez pas M. Arfi. Le nouveau monde est bienveillant. Chacun a droit à une seconde chance.

Bientôt on va apprendre que M. Macron échange avec M. Cahuzac pour avoir des conseils sur la lutte contre l’évasion fiscale et avec M. Son-Forget pour savoir comment tweeter intelligemment avec M. Trump.

 

 »Le nouveau monde est bienveillant » sauf envers les gilets jaunes victimes d’une répression féroce.Cette remarque exclue les casseurs.

laughinglaughinglaughing Un peu d’humour ça fait du bien !

En effet, j’espère que Fabrice ARFI n’a pas loupé ce point. Et il va nous éclaircir sur le compte du chéquier et qui l’alimente, ainsi que sur les clés. Elles ouvrent la serrure de quoi ?

Son coffre !!! tongue-out

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 08:11
  • PAR 
Tout ça me fait penser que Benalla se fait manipuler. Le coup des passeports restitués sent mauvais. Ces hauts fonctionnaires ont depuis longtemps profilé Benalla, ils connaissent ses travers. Il serait étonnant qu’ils n’en aient pas joué. Benalla au final joue parfaitement le rôle qu’on lui a assigné. Si il avait un tant soit peu de jugeote, il balancerait tout maintenant devant un juge avant qu’il ne soit trop tard pour lui. Parler a la presse obéit a mon sens a une stratégie de défense . Les meilleures confessions sont celles qu’on fait a un juge.

« Ils sont dans le moule de ce système. Je suis désolé d’utiliser des mots que l’on entend d’ordinaire dans la bouche des extrêmes, mais c’est une réalité qui existe : un système technique et administratif qui déconnecte un mec – Macron – qui n’est déjà pas très connecté mais brillant. Mais quand vous êtes entouré de gens qui vous intoxiquent en permanence, ça finit par faire faire des bêtises. » 

bêtises : comme aller casser du manifestant (ou pas) à la Contre Escarpe un jour de 1er mai ?

L’enfant puni règle ses comptes avec l’autorité. Benalla n’en est plus à un mensonge près. Rappelez-vous : il n’a pas les clés de chez lui, il a une carte d’entrée à l’AN, mais c’est pour du sport, il menace d’une arme, mais c’est un pistolet à eau, il laisse son passeport diplomatique, mais le récupère après… Le sale gosse, dans toute sa splendeur !

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 08:40
  • PAR 
Il me semble nécessaire de considérer avec distance les propos de Mr Benalla. Ils me paraissent rendre compte d’un fonctionnement psychique partiellement déconnecté de la réalité et très égotique.
  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 08:49
  • PAR 

Si les faits sont avérés alors un Président ne devrait pas se conduire ainsi.

Vous ne pouvez pas le laisser tranquille ce pauvre Benalla. Deja qu’il a rate son mariage…
Vous ne pouvez pas le laisser tranquille ce pauvre Benalla. Deja qu’il a rate son mariage…

Si tout cela s’avère la vérité vraie (pas la fausse vraie vérité !), notre président aura bien des difficultés à dire une fois encore : « J’ASSUME !« , ce mot de passe abracadabra par ailleurs si tant apprécié de son fidèle collaborateur de Matignon.

Fin 2018 ouvre ses portes à l’an de grâce 2019 !

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 08:58
  • PAR 

Comme a dit Mr Luc Ferry

on a mis un gamin à l’Élysée et on va le payer très cher 

C’est bien résumé.

 

Luc Ferry … une pointure !

oui! mais hélas luc ferry boite!!!

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 09:03
  • PAR 

Je pense que ce choix de date dans ces révélations n’est pas anodin.

Un nouveau genre de coup d’état s’annonce à l’horizon.

Le «entouré de technocrates qui appartiennent à une famille pire que la mafia » en dit long, ce sont eux qui sont dans le collimateur.

Dans ce cas de figure Macron est une victime et enfilera son armure de chevaler vengeur.

Dans d’autres temps ceci marcherait, des nos jours et avec le « passif », de l’illustre personage, sieur mac, non.

On lui a laissé le choix dans la date, mais le mois d’août est préférable.

On fait concurrence à Joël Martin ? tongue-out

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 09:05
  • PAR 

Est ce cela le nouveau monde ? Scène de ménage en vue !

Brigitte reprends les choses en mains. Arrêtes les travaux de décoration. La rénovation ne suffit pas un travail de fond est nécessaire, la maison se fissure et risque de s’écrouler

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 09:11
  • PAR 

Je suis surpris (sauf erreur de ma part) de l’absence de « boite noire » précisant les conditions dans lesquelles cet entretien a été réalisé… Ces précisions donneraient davantage de crédibilité aux propos tenus. Étonnante absence de rigueur de la part de Mediapart ? !

 

Je pense qu’à ce niveau, M.B. donne des sueurs froides à certains et montre aussi à quel point les apparences sont trompeuses. Il n’est ni plus ni moins qu’un subalterne qui théoriquement devrait nous le rapprocher à ce que nous sommes aussi, qui use de son droit à dire ce qu’il pense et montre aussi qu’il n’est pas si docile que certains s’étaient imaginés. On peut tout à fait penser que M.B. est très en danger et qu’il n’a pas trente six alternatives pour se sortir à peu près entier des multiples pièges qui mobilisent une mafia qui tient à son monopole et n’hésite pas à lui savonner le parcourt par cruauté pour la diversion. (pratique pour continuer son traffic d’influence aux effets avérés toxiques)

Dans l’idée qu’aucun n’est parfait, je trouve ce M.B. plutôt bon dans ce qu’il fait depuis dimanche et je ne serait pas étonné qu’il est reçu de bons conseils pour sa sauvegarde. Je lui donnerai raison en ce qui concerne l’entourage aux dents longues qui ne date pas d’hier et qui plombe par habitude pour leurs intérêts personnels. 2019 et le grand ménage en prévision espère t-on pour atterrir sans dégât.

J’en profite pour rappeler que la France est ce pays riche qui « tolère »  impassiblement qu’une partie de sa population vivent dans des pseudos minima  qui génèrent assurément une solide pauvreté éprouvée qui montre le rétro plus que l’avancée et qu’il serait temps de réparer toute la négligence accumulée. Au moins ça montrerait un peu plus de sérieux à l’oeuvre.

 

 

Bravo, bravo pour Mediapart! C’est ça le journalisme!

Je vous souhaite une bonne année et j’espère que vous allez continuer à être la voix de la vérité et du courage !

L’entretien que Benalla a accordé sciemment à Médiapart, est il si dévastateur que cela pour le président ??? Ou le protège-t-il ??? c’est pas sa faute à lui mais aux technocrates Si nous comprenons bien !!! Pourquoi l’a t-il fait ?

 » « Ça va être très dur de le démentir parce que tous ces échanges sont sur mon téléphone portable » »

Mr Arfi a-t-il eu accès à ces échanges ?

Oui, cette question-là semble tout à fait légitime. Si de tels échanges existent, on peut comprendre qu’A. Benalla garde des « munitions » pour le chantage qu’il exerce, et qu’il ne les rende donc pas publiques dès à présent.

En revanche, il pourrait avoir donné à mdpart une « preuve » (à authentifier) de leur existence.

En l’état, la seule information factuelle (mais c’est déjà ça) que je tire de l’article, c’est : « A. Benalla affirme telles et telles choses ». L’objectivité s’arrête là.

Nous verrons bien si les réactions de l’Elysée nous permettent de nous faire une idée du vrai et du faux. Les stratégies employées sont parfois révélatrices.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 09:22
  • PAR 

Est ce que télégram ,est suffisamment crypté,ou certains services secrets français et surtout étrangers peuvent avoir accès aux messages,dans ce cas,la sécurité intérieure et l’État est menacé..comment un président peut il être aussi accroc à un type comme benalla au point de tout risquer pour lui c’est incroyable!

Benalla défend Macron, qu’il dépeint comme étant encerclé de nuisibles.

La restitution des passeports diplomatiques ne peut être le fait que du cercle restreint de la présidence, restitution clandestine au coin d’une rue en pleine ville !

Benalla semble être effectivement un homme de confiance d’un président bunkerisé.

Que signifie au fond cette restitution ??? Un geste de défiance de Macron contre cette haute fonction publique ?

Tout ça est trouble.

 

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Cherchez la femme…

Saroumane…celui qui essaie de prendre la place de Sauron…celui dont la parole mielleuse ensorcelle…celui dont l’esprit est fait de rouages de fer…

Y’à longtemps que j’ai envie de peindre une main blanche sur les casques des Uruk-hai mobiles et il circule sur le net une très belle photo de 4 des Nazguls cherchant l’Anneau unique du côté de la place Vendôme (pas cons les Nazguls…).

Bon, les hobbits sont en gilet jaune, sur les ronds points avec quelques Nains… où sont les Elfes et les Hommes? A quand la marche des Ents sur l’Isengard ? Quand ira t-on enfin défier Barad-dûr ? Où est Frodo ?

Mon cœur me dit qu’il est encore vivant. Allons chasser de l’Orc!

PS: j’aime bien aussi Game of Thrones. Fuck the King, Kill the Masters…

Bizarre! A qui profite le « crime »!

Quelles raisons ont poussé Benalla à faire des confidences, surtout aussi explosives!

Serait-ce une sorte de miroir aux alouettes pour détourner l’attention du « bon peuple » de problèmes bien plus graves, comme à d’autres époques l’apparition d’ OVNI ?

Comme Benalla, d’après ses dires, a toujours l’oreille du Président, pourquoi pas!

Tout ceci n’est, bien sûr, qu’une hypothèse!

Bravo Fabrice Arfi et Mediapart vous finissez l’année en beauté!

« clémence judiciaire » ? Meuh non … qu’allez-vous chercher là Pierolapurée ?

la justice est totalement indépendante, vous ne le saviez pas ?

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 09:48
  • PAR 

Benalla a déjà menti à plusieurs reprises, notamment devant la commission d’enquête du Sénat, ce qui est passible de prison. Pourquoi s’arrêterait-il maintenant?

Au mieux il a pété un câble. Au pire, il se fait arroser par des forces étrangères comme son pote Krase. Au trou la racaille.

Krase ,ancien flic ,qui travaillait pour les russes ,le copain de BA , Arfi n’a pas de preuve alors pourquoi le Une, le buzz,on se dirait au Sac , barbouzeries , ce mec ment de partout , il a menti sur tout devant la Commission , pourquoi faire un papier sur un pourri ,quel intérêt , son avocat sans doute, c’est lamentable.

Des mots, des mots : une histoire dont les faits -qui peuvent devenir preuves- sont dans le téléphone du Monsieur Alexandre bis! Ce n’est pas grand chose! Le Palais a connu jadis <mort orgastique> et naguère suicide… Ceci n’est rien, vous dis-je! Sauf que l’accumulation de scandales entre gens de bonne compagnie peut provoquer une JACQUERIE sans-pareille!

Oui, j’y suis pour quelque chose. Et je ne cherche nullement à me faire pardonner. Ce serait à refaire aujourd’hui, je le referais. Certes encore plus à reculons, mais je le referais.
Mais si tous les gens comme vous s’abstiennent sous prétexte que le choix n’est pas satisfaisant, Le Pen passe. Et là, c’est encore pire.
Sachant qu’aujourd’hui, au deuxième tour, il est devenu impossible de choisir celui à qui on est prêt à donner un blanc-seing, je persisterai toujours dans le choix de celui qui me paraîtra le moins pire ou, vu autrement, dans la tentative de blocage du pire.
Ne vous en déplaise !

Ne vous en déplaise, le pen ne passera pas, il y aura toujours un autre âne qui lui fera face, ce qui est désespérant, c’est que vous persistez à considérer que macron est irremplaçable, alors que nous avons une foultitude de cons pour lesquels vous auriez pu assouvir votre irrépressible envie d’élire, c’est ça qu’on peut vous reprocher, ne vous en déplaise!

Vous avez décidément la comprenure vraiment difficile.
Faudrait voir à vous acheter quelques grammes de jugeote !
Relisez bien ! Ai-je jamais prétendu que Macron était irremplaçable ?
J’ai simplement dit qu’entre Le Pen et Macron, hier et encore aujourd’hui malgré tout, je prends Macron. Un point c’est tout.
Pourtant, Dieu sait si j’aurais aimé avoir à voter un autre que lui en 2017. Sauf qu’aucun de ceux à qui j’aurais pu accorder au moins un brin de confiance n’était présent.

Et encore une fois, je n’ai pas voté pour Macron, mais contre Le Pen qui, quoi que vous en disiez, risque bien d’arriver (elle ou sa nièce) à prendre la place un de ces jours. Surtout si des imbéciles continuent de s’abstenir de voter contre elle.

caramel, 

Avec des positions comme la vôtre, on aura indéfiniment les pires !  Un peu de « jugeote », effectivement, et virez totalement de bord.   Mais je rêve …

CDT.

Mais dites-nous Kara Melmou ce qui serait pire que Macron !

N’avez-vous pas remarqué que ce dont Marine le Pen rêvait, Macron l’a fait en quelques mois ? Vous avez encore des doutes Kara Melmou ? Si c’était à refaire, vous le referiez ? Vous avez besoin de plus de temps et de ravages pour comprendre l’embrouille ?

Si plutôt que voter pour Macron, vous vous étiez abstenuE ou si vous aviez voté blanc au 2ème tour des présidentielles, comme tant d’autres ont eu le courage de le faire (car du courage il en a fallu pour ne pas craquer à force de se faire insulter par tous les médias et par tous les gens qui pensaient comme vous), la blonde de la Haine et ses 22%  d’un 1er tour aurait certes peut-être été élue, mais sûrement pas avec 44 % des inscrits. En conséquence, de blanc-seing, elle, n’en aurait jamais eu ! Tous celles et ceux qui se prenaient pour les « bien-pensants politiquement corrects » du pays entre les deux tours, lui auraient vite rappelé sa non-légitimité à se prendre pour la reine de France. Ils et elles n’auraient pas laissé une illégitime mégalo réduire à peau de chagrin nos acquis sociaux, nos libertés, notre solidarité, notre justice, notre service public, etc, et jusqu’à nos lanceurs d’alerte ! Ils et elles se seraient empresséEs de sonner l’alarme en diabolisant très vite toutes les mesures qu’elle aurait décidées. Ils et elles seraient peut-être même dans la rue tout de jaune vêtuEs aujourd’hui …

Pourtant, ce que Marine le Pen voulait, Macron l’a  bel et bien fait !

Et les « bien-pensants politiquement corrects » dont vous semblez faire partie ont laissé faire Jupiter, juste parce qu’il faut bien laisser une chance au premier de la classe.

NI MACRON ! NI LE PENN !

Ni la peste ! Ni le choléra !

UN âne ,suffira!!!!

Si Macron avait fait la politique de le pen en quelques mois, les gilets jaunes ne seraient pas dans la rue. Et d’ailleurs personne ne serait dans la rue. Que vous le vouliez ou non, le populisme « de gauche » renforce le pen. Le lepeniste il aime ses blondes, ses walkyries teutonnes. C’est cette s@lope qui emporte la mise:25% aux européennes et LFI 10% aujourd’hui. Vous pensez réellement quelle en aurait eu quelque chose à faire du blanc seing? Vous ne savez pas à quelle bande vous avez à faire.  Mettre les deux dans le même sac c’est une facilité intellectuelle qui montre très vite ses limites politiques. La vérité c’est que le pen ne vous dérange pas, ne vous dérange plus. J’écoutais Philippot de chambre ce soir qui reprenait les éléments de langage de Mélenchon. Ni le pen ni Macron c’est un slogan, ca n’est pas de la politique. Elle vous bouffera. Et on aura la droite pendant 50 ans grâce à vos « stratégies » populistes.

Vous n’avez pas prétendu que macron est irremplaçable, mais vous avez tout fait pour l’élire, de la jugeote j’en ai plus que vous, je n’en n’ai pas besoin comme vous d’en acheter, je la possède innée, tandis que vous, vous pensez toujours encore que la blonde va être élue, si par malheur cela arriverait, ce serait grâce à des gens comme vous qui n’ont aucune jugeote et qui déçu de l’élection macron, iraient jusqu’à élire des extrêmes, parce que vous êtes déçu de votre macron, il fallait réfléchir, mais ce mot vous est peut-être inconnu, vous avez besoin que d’autres réfléchissent à votre place, d’où cette cata macron, maintenant, ne venez pas vous plaindre, macron n’est pas celui que vous avez adoré, tant pis pour vous, ne rendez pas responsables les autres de votre déconfiture!

Donc l’investigateur Fabrice Arfi nous relate des faits invérifiables relatés par une personne dont la crédibilité est plus que contestable.

Ces fameux échanges vont ils s’effacer tout seuls si on demande de les montrer?

 

Je suppose que Arfi a de quoi voir venir, ne le prenez pas pour un imbécile, il a assurément couvert ses arrières!

bien sur que les faits sont vérifiables ! par exemples : remises des passeports et messages enregistrés

Sachant que:

– telegram est fondé sur des messages à usage unique non archivable,

– l’article reprend uniquement l’entretien avec Alexandre Benalla sans indiquer une vérification,

– l’atillerie lourde que Mediapart peut utiliser quand les faits sont avérés,

je suis assez dubitatif …

 

Couchée avec « Le Bureau des légendes », réveillée avec le rebondissement de « L’affaire B »., entre les deux  « le rêve ».

Continuum fiction, rêve, réalité? Ou alors « en même temps« , cauchemar contemporain.

« Je me noie dans mon miroir parce que je ne sais pas nager. Ce sont des eaux troubles et dangereuses ; des marécages. Pour certains ce sont les reflets du ciel et pour moi ce sont des miasmes. »

Serge Gainsbourg

“Même les nénuphars tremblent à l’idée qu’on puisse assainir le fond du marécage.”

Stanislaw Jerzy Lec

« L’âme de l’homme est comme un marais infect : si l’on ne passe vite, l’on s’enfonce. »

Stendhal

 

Les Grenouilles qui demandent un roi
Les grenouilles se lassant
De l’état démocratique,
Par leurs clameurs firent tant
Que Jupin les soumit au pouvoir monarchique.
Il leur tomba du ciel un roi tout pacifique :
Ce roi fit toutefois un tel bruit en tombant,
Que la gent marécageuse,
Gent fort sotte et fort peureuse,
S’alla cacher sous les eaux,
Dans les joncs, les roseaux,
Dans les trous du marécage,
Sans oser de longtemps regarder au visage
Celui qu’elles croyaient être un géant nouveau.
Or c’était un soliveau,
De qui la gravité fit peur à la première
Qui, de le voir s’aventurant,
Osa bien quitter sa tanière.
Elle approcha, mais en tremblant ;
Une autre la suivit, une autre en fit autant :
Il en vint une fourmilière ;
Et leur troupe à la fin se rendit familière
Jusqu’à sauter sur l’épaule du roi.
Le bon sire le souffre et se tient toujours coi.
Jupin en a bientôt la cervelle rompue :
« Donnez-nous, dit ce peuple, un roi qui se remue. »
Le monarque des dieux leur envoie une grue,
Qui les croque, qui les tue,
Qui les gobe à son plaisir ;
Et grenouilles de se plaindre.
Et Jupin de leur dire :« Eh quoi ? votre désir
A ses lois croit-il nous astreindre ?
Vous avez dû premièrement
Garder votre gouvernement ;
Mais, ne l’ayant pas fait, il vous devait suffire
Que votre premier roi fut débonnaire et doux
De celui-ci contentez-vous,
De peur d’en rencontrer un pire.»

Jean de La Fontaine, Fables

.

Il y a même des gens qui croyaient que Mdp travaille pour la CIA. Des illuminés sans aucun doute.

Résultat de recherche d'images pour "upheaval inwo card"

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 10:10
  • PAR 
Constituante!

« Assurant n’avoir jamais reçu formellement de lettre de licenciement, en dépit d’un entretien préalable après les révélations du Monde sur les violences du 1er mai, … ».

Étonnant que F. Arfi ne relève pas combien cette affirmation est forcément mensongère. Benalla disposait d’un emploi de contractuel, relevant forcement des règles de droit public.

Or un tel contrat ne peut être cassé par une « lettre de licenciement » , et un « entretien préalable » n’a rien à faire ici, puisque c’est un élément d’une procédure de licenciement de droit privé relevant des dispositions du code du travail et du conseil de prud’homme en cas de contentieux.

Tous ceux qui ont eu à traiter de cette affaire à l’Élysée savent forcement que mettre fin au contrat de Benalla relevait d’une procédure administrative de licenciement pour faute d’un agent public donc de l’instruction par l’autorité administrative d’un dossier sur la faute présumée fondant le licenciement envisagé, dossier communiqué à l’intéressé qui dispose obligatoirement du droit de faire ses observations et d’organiser sa défense et enfin de la réunion d’un conseil de discipline émettant un avis préalable à la décision administrative prononçant le licenciement.

les affirmations de Benalla concernant cette absence de lettre de licenciement et cet entretien préalable constituent donc une ânerie forcément inexacte.

Certes, ce point n’est pas en soi déterminant, mais il donne une indication éclairante sur le crédit qui peut être accordé aux dires du sieur.

Le licenciement d’un contractuel de la fonction publique nécessite bien entretien préalable et lettre de licenciement. Si Benalla a dit des âneries, ceci n’en est pas une. Cf. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F515

Mais non, rien à voir avec ce que l’on entend par entretien préalable avant licenciement, a fortiori quand on évoque juste avant une lettre de licenciement. Un tel discours fait référence aux dispositions du code du travail.

L’agent public contractuel doit être entendu et en mesure de présenter sa défense; c’est cela qu’il qualifie ici par abus de langage juridiquement imprécis d’entretien préalable. Délai minimum de 5 jours entre remise de lettre de convocation à l’audition de l’agent et déroulement de celui-ci. De plus l’agent contractuel ne reçoit pas une lettre de licenciement, mais une décision administrative prise par l’autorité hiérarchique. Et tout cela après avis d’un conseil de discipline.

Benalla a une licence en droit. Il doit savoir cela. c’est du b.a.-ba. Ce qu’il déclare en cette matière est donc bien un tissu d’âneries. Ce qui ne peut que rendre sceptique quant au reste de ses déclarations.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 10:18
  • PAR 

Le benalla découvre la mafia et ses délices -quelle perspicacité- quant au macron, lui, avec son impunité, s’amuse à épicer sa vie en se frottant aux grands mafieux politiques et financiers pour montrer qu’il en a aussi, le tout baigné dans une ambiance sanguinolente policière dont ils partagent la même impunité que leur boss. Il y aura forcément un drame mais pas parmi eux

Puisque le gouvernement suit la politique de leur mentor, sans objections, en âme et conscience, ils sont tout aussi responsables des mesfaits occasionnés – c’est la branche armée du président-, ils devront aussi rendre des comptes car ils sont collaborateurs.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 10:19
  • PAR 

Je voulais souhaiter mes vœux à notre Président.

l année 2018 se termine sous un climat social très chaud…2019 la tempête risque de frapper fort.

Bonne année Monsieur le Président.

 » Famille pire que la mafia », dans laquelle il baignait comme un poisson dans l’eau jusqu’à ses pitreries de Pied Nickelé place de la Contrescarpe!!!

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 10:32
  • PAR 

Tout ça est consternant. J’imagine que M. Arfi a pu jeter un coup d’oeil aux messages en questions, si ils existent. Sequestré, n’ayant plus qu’un ami, d’une qualité douteuse, et qui le trahi, est-ce vraiment ça le président de la France? La transgression comporte des risques, mais c’est à nous qu’il les fairait courir, vraiment, ça fait peur.

Question : Pourquoi « deux » passeports ? À deux noms différents ?

mais ici ce sont des passeports diplomatiques, donc échappant aux visas et aux tampons !

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 10:40
  • PAR 

M. ARFI, avez-vous pris connaissance des échanges (sms, tél…) entre ces messieurs ?

Est-ce la teneur du prochain article quand l’Elysée aura nié ces échanges ?

 Macron a sollicité l’avis de Benalla sur les gilets jaunes…….surprised

S’ils sont si bien traités  c’est donc grâce a lui ?

D’après plusieurs journaux Algérien Benalla dirigeait la répression contre les étudiants en médecine  lors de leur manifestation devant l’hôpital Mustapha a Alger 6 mois avant le 1er Mai……

Médiapart confirme ou dément ?

 

 

Résultat de recherche d'images pour "caricature manifestant et police"

 

 » je ne vois pas dans l’article qu’il a montré ces fameuses preuves au journaliste »

Oui, c’est exact et cet article de Fabrice Arfi manque en cela nettement de clarté.

En effet.

F Arfi nous avait habitué a plus de rigueur démonstrative. Ca donne un peu l’impression qu’il est empêché par quelque chose. Peut être ne pas déflorer trop tôt les prochains épisodes du feuilleton.

 

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Les conversations sont enregistrées dans son téléphone mais attention, devant la commission d’enquête du sénat (si je ne me trompe pas) il a affirmé avoir vu en direct des messages disparaître de son téléphone…

Qu’il montre donc rapidement ces preuves à un huissier ou/et à un journaliste…

C’est pas qu’on ne le croie pas… enfin si, c’est un peu ça quand-même, il fait partie de cette grande famille de ceux avec qui il s’étripe alors…

Ils échangent surtout leurs humeurs !!!

Meuh non, meuh non, vous avez de mauvaises pensées. Ils se conseillent et se protègent mutuellement.

innocent

Une assemblée constituante est déjà là toute prête. La rédaction d’une constitution peut être rapidement écrite et soumise au vote  par un référendum d’initiative populaire. C’est possible?!…

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 11:01
  • PAR 

A. Benalla a une grande maîtrise du temps médiatique.

Et la Rédaction de Mediapart aussi.

Oui, ce qui est une preuve d’intelligence politique… Pas étonnant que Macron, qui en est particulièrement dépourvu, l’ait régulièrement consulté.

La rédaction de Mediapart a fait très fort sur ce coup. Un article publié dans les premières minutes du 31 décembre, de façon que l’information soit reprise dès la matinée sur le maximum de médias : un imparable croche-pied à Macron et Cie, juste avant l’incontournable pensum des vœux présidentiels.

J’ai un peu le cœur jaune : voilà qui a dû en scotcher plus d’un.e laughing

Concrètement même si il vous montrait les messages sur telegram qu’est-ce qui vous prouverait que ce soit réellement Macron derrière et pas une manipulation .

Telegram dont on apprend que le président continue a l’utiliser alors que les fondateurs de cette application ont subi il y a quelques années une descente du fsb dans leurs locaux et qu’un des salariés de la boîte a expliqué que l’un des deux frères fondateurs avait pu avoir acces ( les effacer puis les remettre ) a l’ensemble des messages de son compte . Rassurant.

Ce type a l’air extrement content de l’attention qu’il reçoit . Il parle de lui a la troisième personne. Soit il est vexé comme un poux d’avoir été zapé après l’affaire des passeports et il se venge comme n’importe quel ado attardé, soit il est toujours sous les ordres « du mec » pour s’amuser avec vous.

 

Hum…

Benalla à Arfi : l’entourage technocratique du PR pire que la mafia qui le conseille mal.

Twouite sur un ton sérieux de Son-forget au milieu de sa TL totalement trollesque : le problème du PR c’est qu’il est entouré de gens qui ne veulent rien changer et qui le bloquent…

C’est moi où n’y aurait-il pas le début d’un storytelling là?…

Emmanuel Macron, cet homme brillant du nouveau monde qui serait empêché par les derniers avatars du vieux monde.

Alors que d’une, Macron n’est pas brillant, mais vraiment pas. Et de deux, il est consubstantiel au vieux monde.

Si Alexandre Benalla est toujours en contact avec l’Élysée comme il le révèle, et que son téléphone portable en porte la trace, pour quelle raison en fait-il état à Médiapart ? Quel est le sens de tout cela ? A. Benalla poursuit-il un but particulier ou bien tout cela est-il le fruit d’un jeu de hasard, d’une  forme d’errance personnelle autour des sphères du pouvoir ? Lui qui parle de l’entourage du chef de l’État comme de « technocrates » qui « appartiennent à une famille pire que la mafia, où tout le monde se tient, où tout le monde doit sa carrière à l’autre » avec « des personnes « puissantes qui font comme si le président était sous curatelle », ne serait-il pas le jouet d’une autre « mafia technocratique » qui chercherait à saper le pouvoir présidentiel ? Comment se fait-il qu’un simple responsable de la sécurité présidentielle âgé de 27 ans seulement ait pu revêtir une telle importance ? Qui est réellement Alexandre Benalla ? D’où vient-il ? Quel est son pedigree ? Pour quelle mission a-t-il été réellement engagé par l’Élysée ? On croirait presque à un mauvais roman d’espionnage quand on apprend tout cela…

De même que Macron a été mis à la disposition de la France par Rothschild, Benalla a été mis à la disposition de Macron par … M le Maudit…

Pourquoi Benalla trahit-il Macron à qui il doit absolument tout, et qui lui, de son côté, ne l’a pas laissé tomber ?

Que ses dires soient véridiques ou faux, c’est une trahison humaine vis à vis d’un ex-patron qui s’est montré loyal pour sa part.

A-t-il (Benalla) reçu des offres sonnantes et trébuchantes, ou a-t-il été menacé, lui ou sa famille ?

On n’y comprend rien .

Macron a utilisé le terme « trahison » dès le début. Mais trahison sur quoi ?

Ces échanges font penser à la lettre de Lagarde à Sarkozy, version telegram.

Reste tout de même à l’Elysée l’arme ultime qui peut tout : Benalla est manipulé par les russes et les russophiles .. pour ne pas dire Poutine en personne Bref je ne vois plus guère que ça pour se sortir d’affaire !

Dans les jours qui viennent cette hypothèse devrait « logiquement » prospérer : De toute façon Macron victime d’un complot,  d’un ennemi intérieur manipulé de l’extérieur c’est la piste à suivre non ?

Reste à savoir pendant combien de temps les amis de la finance vont pouvoir garder Macron comme homme de paille au pouvoir ?  Leur poulain les désarçonne sans doute alors ne vont-ils pas devoir envisager un changement de cheval ? Ou feront-ils le pari que la décomposition total de l’Etat et de la France est finalement assuré avec Macron au delà de leur espérance !

new       berthier, 

Par-delà cette pénible pantalonnade, oui ! La seule question qui compte :

«  » » Reste à savoir pendant combien de temps les amis de la finance vont pouvoir garder  Macron  comme  homme de paille  au  pouvoir ? «  » »

innocent

Benalla affirme que ses appels à Macron sont conservés sur Telegram. Les avez-vous consultés ? Sinon vous faites confiance à quelqu’un qui ment comme il respire !

Je croyais naïvement que le système « Télégraphe » était un système si opaque que même les terroristes illettrés de DAECH pouvaient s’en servir sans que la police antiterroriste ne les retrouve et Médiapart retrouve notre président sans problème sur ce réseau….Que ne nous aident ils pas à lutter contre DAECH en nous fournissant la méthode qu’ils maîtrisent suffisamment pour pouvoir penser être convaincu si monsieur Benalla les montre que les phrases lues sur son téléphone permettent avec certitude de remonter à l’Elysée

Les boules, hein de voir votre idole se défaire chaque jour un peu plus.

Le symbole du cœur jaune.  « J’ai le cœur un peu jaune », affirme Alexandre Benalla. Attention symbole ! Le mouvement des Gilets Jaunes tournent beaucoup autour du symbole du cœur : il fait référence à Coluche et aux Restos du Cœur, il s’oppose à un président sans cœur, une manifestation a lieu au pied du sacré-cœur, etc. Un cœur jaune en langage émoji est le symbole d’une amitié continue sur les réseaux sociaux. Tapie prend la parole sur les gilets jaunes en disant ce qu’il a « sur le cœur ». Le mouvement exprime des émotions, une colère en particulier mais aussi un besoin de relation sur les ronds points, et le cœur symbolise justement les émotions. Il n’y a peut-être là que des rapprochements sans sens particulier. Mais les symboles parlant à l’inconscient, il peut être important de déminer le sujet. Il ne faut pas laisser le parti appelé Rassemblement National s’emparer de ce symbole comme il s’est emparé partiellement de Jeanne d’Arc. Le geste de la quenelle au pied du Sacré-Cœur laisse entendre que des extrémistes de droite tentent de s’emparer de ce vieux symbole de révolte. Les chouans portaient un écusson du sacré-cœur, les révolutionnaires ont inventé le sacré-cœur de Marat, certains poilus pendant la guerre 14-18 ont voulu porté un écusson du sacré-cœur pour se prémunir des balles ce qu’a interdit l’armée pour que ne soient pas mélangées la République et la Religion. Celle qui a inventé le sacré-cœur comme dévotion (l’idée de sacré-cœur est plus ancienne et remonte à un protestant anglais et encore plus loin à des religieuses allemandes), Marie-Marguerite Alacoque souhaitait que le roi de France s’en revendique contre ses ennemis. La construction de la Basilique du Sacré-Cœur à Montmartre a à voir avec la guerre de 1870 puis avec celle de 14-18 (la construction se prolongeant sur de nombreuses années). Or, une dévotion est une pratique qui vient de la base des croyants et non du haut de la hiérarchie de l’église. Il y a dans le symbole du sacré-cœur quelque chose qui part du bas et qui n’est pas que religieux : il traduit la réaction de la base contre le haut de la hiérarchie. Le symbole des Restos du Cœur représentant un cœur entouré d’une fourchette et d’un couteau n’est pas sans faire penser à la représentation d’un sacré-cœur surmonté de flammes et d’une couronne d’épine (pour le coup, imaginer que le symbole du sacré-cœur a la forme d’un réchaud pour se préparer à manger avec les Restos du Cœur est totalement hasardeux, gratuit et même blasphématoire !). Coluche, d’origine italienne, comprenant peut-être le catholicisme en profondeur, a pu laïciser le sacré-cœur sans le vouloir. En tous les cas, il faut avoir conscience de la profondeur historique du cœur et du sacré-cœur dans la culture française (c’est bien sûr aussi un symbole important dans d’autres cultures mais avec des traits différents) pour ne pas le laisser être manipulé et récupéré par un parti extrême. L’un des meilleurs livres sur le sujet est en anglais (non traduit : R. Jonas, France and the Cult of the Sacred Heart, An Epic Tale for Modern Times, University of California Press, Berkeley Los Angeles, London, 2000).

Macron démission…mais qui mettre à la place !  Il a été élu et on ne va pas élire un président tous les ans.  En cas de démission, compte tenu du climat politique et des institutions, il nous faudrait un thaumaturge.  Je doute que Benalla soit un cas isolé….mais bon….maintenant on sait que certains ont une collection de passeports comme nous on a la collection de tintin…..sur une étagère, on choisit….

Rien n’empêche de nommer un premier ministre non partisan. Le fonctionnement actuel de la république est anticonstitutionnel puisque selon la constitution c’est « le gouvernement qui détermine et conduit la politique de la nation », principe violé en permanence depuis longtemps.

Il existe un « conseil constitutionnel » pourtant….

Son président, qui avait pondu sur un coin de table les privilèges du président dans un texte qui n’a été légalisé que récemment, a été nommé exactement pour cela.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 11:28
  • PAR 

J’aimerais que Fabrice Arfi nous dise en quoi cette interview de A. Benalla constitue une information et non un élément de la communication de cette personne.

J’avais eu la même interrogation lors de la publication dans Le Monde cet été de son interview par Gérard Davet et Fabrice Lhomme qui faisait visiblement partie de son plan de communication et dont plusieurs affirmations de l’intéressé se sont révélées fausses par la suite.

Autant les informations sur les passeports diplomatiques apportaient vraiment un plus, autant là, je suis dubitative.

Cela ne m’empêche pas d’apprécier le formidable travail que font les journalistes de Médiapart et Fabrice Arfi en particulier. Je tenais à le préciser.

La grande leçon des gilets jaunes , c’est que nous sommes dirigés par un pouvoir fragile et faible.Benalla confirme que nos dirigeants sont des mafieux légaux . A quand la révolution?

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 11:31
  • PAR 

Concernant la pérénité de notre envionnement, certains signes liés à la météo confirment que des bouleversements sont en cours. Concernant la gouvernance des peuples (occidentaux), dès à présent, des événements politiques ou sociaux, semblent également annoncer des mouvements profonds. Ce n’est pas un hasard : les individus, de bon sens, ne peuvent plus se permettre de s’en remettre passivement aux décisions et arrangements de la ploutocratie. Pour faire face intelligemment aux enjeux relatifs à la gestion des ressources naturelles et autres richesses créées par l’homme, ainsi qu’à leur répartition équitable, il est en effet indispensable que chacun de nous prenne conscience des dysfonctionnements inhérents à ses propres comportements – de consommateur et de citoyen ayant (encore) le droit de voter – qui ont favorisé le délitement de nos sociétés, la misère et donc la colère, du fait de l’accumulation de richesses et de pouvoirs au profit de minorités, que nous avons laissées prospérer. Si cette inconscience devait perdurer, elle finirait par définitivement mettre à mal l’avenir de l’humanité, donc notre bien-être et celui de nos descendances.

Pourquoi dites vous «les peuples occidentaux»?

À mes quelques connaissances, les Anglais sont et ont été, très fiers de Thatcher. Comme les Allemands de Schaübler, Merkel ou Junker. Les Américains de Reagan, Friedman, Bush et Trump… En occident, on peut nous marcher longtemps sur les pieds, personne n’imagine protester.

Il semble qu’en France, ça marche pas toujours pareil ?

Il y a des « frémissements » en Europe et aux États-Unis que l’on avait pas perçus depuis 50 ans, alors que d’autres zones géopolitiques moins stables situées sur d’autres continents, il y a eu des troubles plus récurrents. Donc, dans les pays occidentaux, on constate (enfin) quelques réactions liées aux dégâts de l’ultra-libéralisme (pathologie du capitalisme qui se traduit par une prolifération de comportements excessifs permettant à une petite minorité de développer, sans véritable contrôle public, sa richesse et son pouvoir, épuisant les populations et leurs environnements respectifs) par des spoliations excessives répétées. Ces réactions sont diverses et peuvent être, ou non, réelement efficaces. Il est vrai que l’on ne guérit pas facilement d’un « cancer » qui s’est installé depuis des décennies, et que certains des traitements choisis ont des effets secondaires délétères. L’ultra-libéralisme est d’abord voulu, pensé, planifié par une minorité cupide et cynique, sachant que ce système affaibli les investissements, qu’ils soient privés ou publics (et donc l’avenir), alors qu’il asphixe les forces vives d’une nation ; puis il est mis en application par nos institutions perverties ; enfin la maintenance de cette machine infernale est assurée quotidiennement par les gardiens de la pensée unique qui nous expliquent sans se lasser, tels des gourous, via les médias, que tout est normal, que l’on peut se rendormir, que des « experts compétents » sont là pour gérer notre vie.

Que dire…?

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Sur l’affaire – ou les affaires – dites Benalla, le Président devrait suggérer fortement au Parlement de réactiver ses enquêtes parlementaires, et au pouvoir législatif de ne pas lambiner dans ses enquêtes judiciaires. Que la Presse fasse son boulot, c’est très bien. Je suppose que les « services » font aussi le leur.

 

Bonne année, bonne santé.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 11:41
  • PAR 

 certains proches de Macron comme Griveaux le qualifiait de porteur de bagages ! en juillet, il a su maintenir le flou, même devant les sénateurs, Yael Braun Pivet a sabordé la commission d’enquête des députés et pourtant il avait 2 passeports diplomatiques – au cas ou il en perdait ? – il a bénéficié de passe droits considérables et chaque démenti fut contredit par la réalité des enquêtes journalistiques. Ce n’est pas la justice qui a fait ce job.

nous citoyens nous étions dubitatifs dès le début.

Mais, je suis d’accord quant à ses propos à l’égard du cabinet, d’autant que j’ai,  à maintes reprises, ici et ailleurs, dénoncé la consanguinité des IGF et de la haute administration coupée du réel !

seule une réponse politique forte permettra une sortie de crise d’état.

 

 

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 11:47
  • PAR 

Benalla affirme…comme dans la presse à scandales tout est dans le titre ,derrière pas grand chose.

Je croyais naïvement que le système « Télégraphe » était un système si opaque que même les terroristes illettrés de DAECH pouvaient s’en servir sans que la police antiterroriste ne les retrouve et Médiapart retrouve notre président sans problème sur ce réseau….Que ne nous aident ils pas à lutter contre DAECH en nous fournissant la méthode qu’ils maîtrisent suffisamment pour pouvoir penser être convaincu si monsieur Benalla les montre que les phrases lues sur son téléphone permettent avec certitude de remonter à l’Elysée

Désolé pour vous, voilà une année qui finit mal pour votre idole, et une nouvelle année qui pourrait bien commencer encore plus mal. Meilleurs voeux tout de même… tongue-out

A moins que ce soit un coup des Russes. Pas sympathique ce Poutine, mais bien pratique tout de même pour se sortir d’une situation inextricable.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 11:54
  • PAR 

A qui vont profiter les prochaines déclarations de Benalla ?

Je vous le donne en mille… à Macron !!!

Il est étonnant de voir comment s’orchestrent (Médiatiquement parlant) ces  »révélations » à partir de l’utilisation de passeports diplomatiques pour servir ce que l’on appellera bientôt un complot d’état contre le président !!!

Un grand nettoyage s’amorce déjà au sein du gouvernement et des institutions de la république !!!

Pour pasticher Emile Zola: ah ! Monsieur, monarc petit, vous êtes bien puni par où vous avez péché! Est-ce qu’on abandonne son argent agent comme ça ! »

Benalla balance un peu, gentiment au fond son pote ou peut-être – attendons la suite et ce qu’il adviendra de ces propos, avec une rouerie consommée – un pote auquel il est lié par des liens qui se donnent à voir comme plutôt ambigus et qu’il réaffirme dans cette entrevue.

Nous vivons une époque pleine de bruit et de fureur sourde et à la fois jaillissante, une époque de mensonges cocasses et graves, une époque qui grignote les vies et la planète et qui finira par se transformer en une cascade furieuse et espérons-le, salvatrice.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 12:19
  • PAR 

On dirait un peu une tribune libre offerte à Benalla mais quels sont les éléments vraiment consistants dans toute cette soupe ? A part le sentiment diffus que ça grenouille un max, je n’arrive pas à en sortir quoi que ce soit.

Il en ressort que l’Elysée et la gouvernance nouvelle mentent, grenouillent comme vous le dites et que Benalla ne veut pas payer pour tous ces gens-là. Il en ressort que c’est avec raison que les gens pensent que tout cela est plus que trouble et que le commun importe peu à cette mafia. Voilà, il en ressort que les gens ne sont pas des illettrés, des lobotomisés, ces gens qui après avoir cru – oui, c’est bien de l’ordre de la croyance – que les choses allaient s’améliorer, tentent de mettre un coup de pied dans ce nid de crabes agité par le fric et le pouvoir. C’est cela qui en ressort, c’est cela qui est consistant. Et il est curieux – je ne parle pas de vous, je ne vous connais pas – que des commentateurs qui défendaient bec et ongles le droit à la parole et à une justice sans préjugé (pré-jugé) pour Benalla tentent aujourd’hui de discréditer ses propos dont on ne sait tant ça ment de toute part il est vrai, quelle part de faits têtus, quelles preuves … sont sans faille. Et il en ressort que ça commence à balancer dans la bande et par la bande. On attend le réveil des godillots. Les journalistes font leur boulot, celui d’informer et c’est une information qui ne préjuge en rien de la véracité du dire des uns et des autres. Benalla est un genre de barbouze et désormais en face, il y a une mafia qui se défend après l’avoir tant défendu; ah! les propos de la Belloubet et de tant d’autres …

 

Ça, c’est de l’info trop utile !…

Benalla parle… à Mediapart… de tout et surtout… de rien… et çà, ça lui est très utile… en terme d’image et d’avertissement… et Mediapart l’écoute… et rend compte…

Fabrice Arfi nous avait habitué à plus de distance critique… A l’égard d’un « mec » qui la joue  « arrêtez moi ou je fais un malheur » car « je sais tout, mais je dirais rien parce qu’on va dire que c’est pas vrai… » on aurait bien aimé retrouver nos habitudes.

Ce « petit mec » vous balade… c’est un pro du genre.

 

Les « pro du genre », ce peut être aussi Mediapart, trop contents une fois de plus de faire la Une de tous les médias, sans pour le moment apporter aucune preuve.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 12:32
  • PAR 
Hallucinant qu’un mytho comme Benalla aie l’oreille d’un president de la république

J’ai vu un certain De Villepin quand il occupait le poste de Premier Ministre s’entourait de bad boys dont il appréciait la compagnie. La différence avec Macron, c’est qu’il le faisait beaucoup plus discrètement.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 12:34
  • PAR 

Macron est mort de trouille et Benalla n’a peur de rien ni de personne. Ce meck en a, c’est sur !

On a un remake de « Règlements de comptes à OK Corral » et il est pas chargé a blanc

Il est temps que cette « histoire » qui s’enlise (Normand, je pèse le sens du qualificatif) soit prise en main énergiquement par les Ministères concernés à l’initiative et sous le contrôle du Premier Ministre. Après, il sera toujours temps d’attendre les conclusions des Commissions Parlementaires (ce qu’il en reste). Mais là, je trouve qu’il y a urgence.

Remy je suis totalement en phase avec vous, et je vous ai compris 5 sur 5.

Cependant, comment comprendre qu’un bi-national ait pu avoir une habilitation secret defense, sans enquête de moralité, sachant que pour être recrute dans la gendarmerie, il y a

Benalla a été recruté charge de mission au motif qu’il a fait campagne avec macron.

Comment comprendre que Benalla avec un simple Master 1 en sécurite ait pu accéder au grade de lieutenant colonel dans la gendarmerie, au motif qu’il soit un expert, dixit le directeur general de la gendarmerie (général d’armée)

Comment comprendre que son excellence Benalla qui n’est pas diplomate, ait pu avoir 2 passeports diplomatiques  auxquels  s’ajoutent, ses passeports: marocain et français.

Comment comprendre que des presidents africains, bizarrement de la zone franc CFA reçoivent ce brillant diplomate, occulte accompagné de barbouzes.

Tout cela a assez duré et mérite réponse, car il en va de  la crédibilité de la République et de ses institutions q

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 12:59
  • PAR 

Après le syndrome de l’élysée du petit emmanuel , vient se greffer la malédiction des alexandre : benalla et djouhri.

L’un étant invité à l’ambassade d’Alger par son réseau du quai d’orsay et l’autre même profil en devenir s’est incrusté sous couvert d’une action sécuritaire depuis 2 ans auprès du petit emmanuel.

Et le second va même demander des conseils au premier à Londres .

Moi je dis : « Vive la France  »

Un pays qui n’arrive pas à récupérer le magot de Tapie , et qui va pouvoir le faire grâce à la Belgique , je le redis  » vive la France « .

Un pays où ces célèbres inspecteurs des finances se sont fait enfumer avec l’arnaque à la taxe carbone : je le redis « vive la France « .

Un pays où un ministre du budget qui a aussi une casquette d’avocat d’affaires passe une niche fiscale dans une loi de finances pour ses potes du CAC40 , j’ai nommé la niche Copé.

Allez les gilets jaunes , laissez passer les fêtes et remettez le couvert .

Il est où brunet que je lui réitère mon propos : pays de Merde

(pays de merde : expression favorite de la marionnette Jospin aux Guignols de l’infos , après une certaine élection ) Quand la caricature dépasse la réalité

J’évite sciemment de mettre des majuscules sur certains noms propres .

 

 

 

Comment  l’arnaque à la taxe carbone  qui a couté à l’Europe plus de 4 milliards d’euros  et 1,5 milliards à la France, n’a telle pas été anticipée et mieux contrôlée lors de sa mise en place, par la Caisse des dépôts (CDC). ou sont les fonctionnaires qui ont eu la charge cette affaire?

Dans le dossier « Crépuscule », c’est Tracfin, l’office antiblanchiment de Bercy qui avait signalé en février 2009 des flux financiers suspects enregistrés, sur un compte ouvert par cette société à la Caisse des dépôts (CDC), organisatrice en France du marché carbone.

Oooooooooooooh mais c’est qu’il va finir par devenir sympathique le p’tit Alex smile

Ah les méchants menteurs de l’Elysée, tous contre lui, mais il faut l’aider ce garçon!!!!

La grande farce! Pasqua, reviens, ils sont devenus fous!!!

Et le Castagneur qui demande qu’on l’aide à maintenir l’ordre ce soir…ben mon gars si t’es un peu couillu, interdis tout bonnement la fiesta , déjà que ça fatigue les « forces de l’ordre » pfffffff

Vivement 20h, « Au théâtre ce soir » mmmmmm chouette, Pitou l’enfant-roi..euh Manu l’enfant-roi dans son dernier (ah, si seulement!) pestacle! J’espère que ce sera aussi drôle que le précédent, qui me déclenche un fou-rire irrépressible….

 

Encore un effort et vous n’allez pas tarder à rejoindre la médiocrité journalistique de Radio France. Vous publiez des propos, que dis-je un communiqué du « Fou du Roi » duquel il ressort que Sa Majesté serait entourée de conseillers technocrates, proches de la Mafia, l’incitant à prendre des décisions indépendantes de Sa volonté et gna-gna-gna?????? Relisez votre article et rendez vous compte de son incongruité, vous affichez enfin votre véritable fonction de porte-parole de Macron! Comment pouvez-vous vous laisser enfumer comme ça?

********wink

Il a intérêt à avaler son smartphone sans quoi, les « services spéciaux » vont rapidement y mettre la main dessus…

Bon en même temps, si il a les conversations dans son smartphone, MDP pourrait lui demander une écoute.

..pourtant, la dernière fois, ne disait-il pas que les SMS ou mails avaient été effacés à son insu, de son smart ? Pourquoi ne le feraient-ils pas cette fois ? (les effaceurs) !

Il est sans doute passé de MacOS a Android…

Apple a déposé il y a longtemps un brevet sur la prise de contrôle des iPhones.

Bien plus difficile sur un Android jailbreaké.

C’est comme pour ses passeports , Benalla doit en avoir 2 … Un pour ses affaires et un secret pour Macron.

2019, année de la vérité

« Jamais la vérité n’a été aussi essentielle à la survie du monde. Pourtant, nous sommes, plus que jamais, abreuvés de fausses nouvelles et de mensonges. Les anecdotes les plus dérisoires sont aujourd’hui répandues et commentées, sur les réseaux sociaux comme par des médias supposés sérieux ; bien plus que ne le sont les informations les plus déterminantes, les plus rigoureuses, essentielles pour juger de notre présent et de notre avenir.

L’esprit humain préfère les solutions simples, même si elles sont fausses, aux solutions compliquées, surtout si elles ne sont pas intuitives. Il préfère détester des boucs émissaires, croire à des complots, plutôt que de réfléchir à des mécanismes. Un mensonge simple a plus de chances d’être accueilli qu’une vérité complexe. Seulement voilà : la vérité, comme la nature, est complexe.

Et les mensonges sont légion, en ce moment. Par exemple :

Est mensonge le fait de croire ou de faire croire que la nation constitue le meilleur cadre pour régler les problèmes essentiels de ceux qui y vivent. Ce n’est pas vrai ! Il faut avoir le courage de dire, de crier même, que, dans le seul cadre national, on ne peut rien de durable contre les migrations incontrôlées, contre les inégalités insupportables, contre le réchauffement climatique, contre les risques nucléaires militaires ni contre les menaces que font peser sur notre avenir les nouvelles technologies (dont l’intelligence artificielle et la biotechnologie). Face à chacun de ces problèmes, il faut des règles internationales contraignantes, donc une réglementation mondiale, et une force mondiale pour les faire respecter. C’est-à-dire le contraire de ce que proclament, à l’extrême gauche comme à l’extrême droite, ceux qui ne rêvent que de pouvoir et non de résultat.

Est mensonge aussi le fait de faire croire que chaque difficulté renvoie à des coupables ; et qu’il suffirait de les dénoncer et de les chasser pour en sortir. Un problème renvoie en général non à des coupables mais à des mécanismes ; et trouver ceux qui en profitent, ou désigner des boucs émissaires, ne changera rien, dans le long terme, à la souffrance de ceux qui en pâtissent. Par exemple, imposer les plus riches est nécessaire à la réduction des inégalités, mais cela n’empêchera pas des fortunes obscènes de se constituer ou de se reconstituer ailleurs. Pour y parvenir, il faudrait, une fiscalité vraiment mondiale et des moyens de la faire appliquer. Par contre, ressort vraiment du ressort national ce qu’on peut et veut faire pour l’éducation de son peuple, ou par la promotion de sa culture et de sa langue. Tous les efforts pour régler les autres problèmes nationalement ne sont pas vains et ils doivent être tentés. En sachant qu’ils ne seront durablement efficaces que s’ils sont rapidement étendus à l’échelle internationale la plus large possible.

Est mensonge encore le fait de critiquer une situation sans être capable de proposer de solution concrète et réaliste aux problèmes qu’on dénonce. Par exemple, est mensonge le fait de dénoncer (comme le font, dans tous les pays, tous les acteurs de la vie politique (élus, syndicalistes, militants et commentateurs)), la lourdeur des impôts et des dépenses publiques, si on n’est pas capable en même temps de nommer très précisément les dépenses publiques qu’on propose de réduire. Pour ma part, je me suis livré à plusieurs reprises à cet exercice ; en privé avec Francois Mitterrand lorsque je le conseillais ; puis plus tard en public (en particulier en 2008 dans le rapport de la Commission de la Libération de la Croissance). On se rend compte alors que, derrière chaque dépense publique, il y a un intérêt particulier qui fera tout pour continuer à en profiter. Et on se heurte alors, comme ce fut à chaque fois mon cas, à la prudence politique. Certains diront à l’habileté ; d’autres diront à la lâcheté.

C’est donc mentir de se plaindre de l’incurie des autres sans avoir soi-même une solution concrète à proposer.

Mentir à soi-même, c’est se mépriser. Mentir à un peuple, c’est le mépriser. Mentir à l’un et à l’autre, c’est être digne du plus grand des mépris.

On ne peut donc que souhaiter un progrès dans l’esprit humain, qui lui ferait enfin préférer affronter la réalité plutôt que de se complaire dans des fictions rassurantes. Qui lui ferait comprendre que seul le courage, la lucidité, la capacité à affronter les vrais enjeux avec de vraies solutions sont de dignes lignes de conduite en société. Un progrès qui lui ferait avoir le courage de débattre, chiffres à l’appui, des solutions proposées, d’en examiner les conséquences en détail, au 2ème, 3ème, 4ème degré même, pour en juger de toutes les implications.

Ne nous berçons plus d’illusions. Rien n’est pire : En politique, les contes de fées finissent toujours très mal. »

j@attali.com

 

 » (…) En politique, les contes de fées finissent toujours très mal. »

Sauf qu’avec E. Macron, il n’y a jamais eu de « conte de fée »…

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Attali ? ? Ce Narcisse pervers qui a dit tout et son contraire ! ! qui a grandement appuyé

Macron ! !

Attali? Ah bon, une bienveillante de ce monde enchanté par la mal nommée « modernité »; celui qui agite pipeau et autres grelots et invite à ne pas croire aux contes de fées. C’est fort en rhétorique brouillonne.

 MONSIEUR MITHRA-NOMADEBLUES, vous qui de blogs en éditions montrez tant d’amour de la Culture et même de la Kulture, qu’en faîtes-vous ? Vous venez nous asséner ici de l’Attali !! de l’Attali ?

Attali !

Je regrette de n’occuper que le volume que j’occupe  car il est tout à fait insuffisant pour loger la détestation que j’éprouve à l’égard de cette personne en particulier  et de ce type de personnage  en général! Un nuisible du capitalisme, une espèce invasive et extrêmement destructrice , un de ces « penseurs » des clairs-obscurs du pouvoir bourgeois, toujours fourrés quelque part où ça dirige que ce soit de gauche ou de droite. Mais sans jamais se trouver en première ligne.! Non, trop malins pour ça ! Bien trop malins pour risquer un hiver politique !Pour ceux-là, le principe c’est que ça aille toujours. Ou encore : pour vivre bien, vivons un peu cachés. Que les portes s’ouvrent toujours où que l’on se présente, mais, prudence ne jamais être en situation de s’en faire claquer une au nez : celle que pousserait l’index accusateur de la colère populaire contre les théoriciens au service des marchés, dissimulés en grands pères de la Raison Humaniste ! D’où ils nous délivrent leurs moralités comme l’Instituteur de la troisième en faisait copier la Leçon. Et mettez vous ça dans le crâne, c’est moi, Jacques qui vous  parle, bien mieux qu’au nom de Dieu, au nom de moi-même pour votre bien.. « Jacques a dit »….Amen.

Car les impôts leur ont offert leurs études dans de bonnes conditions.  Un extraordinaire don de notre héritage A TOUS ! Que nous consacrons pour les plus méritants, non comme une r »compense mais pour qu’ils mettent ensuite leurs connaissances et leurs compétences acquises au service du bien commun.

Attention ! Ne nous laissons pas prendre aux grands airs jésuistiques de ces messieurs, ceux du Club des Caméléons ,  tout comme Mitterand, passé de la francisque à la Rose !

Au peuple à qui ils doivent donc leur formation intellectuelle, dans l’effort certes mais aussi dans le confort d’études  correctement subventionnées – confort qu’ils ont mérité par les concours très difficiles auxquels ils ont été reçus , oui, c’est vrai , mais pas seulement,  à ce peuple, donc, ils ne rendront jamais, vol catastrophique,  UN IOTA de ce qu’ils auraient les moyens de lui fournir. en se creusant le cerveau à son service et non à celui d’arrivistes politiques qu’ils conseillent  et manoeuvrent dans une fantastique duperie élaborée pour être servie à la population,  un mensonge fondamental, une torsion des mots à leur faire dire le contraire de leur signification . Toutes choses qui ont permis, le temps que l’on s’y retrouve, la destruction de… de tout.

Bien au contraire ! Parmi eux, je demande la quintessence de la trahison des peuples de France : Attali Jacques ….Sa culture, ce  très élégant exploiteur l’a tout entière dévoyée au service des directions du Parti Socialiste, ce masque moderne de la bourgeoisie, qui, après ses trente années d’expiation de sa responsabilité dans la seconde guerre mondiale, a préparé la destruction du programme de la Résistance,

C’est pourtant vraiment le genre de personne, ô Gilets Jaunes,  qu’il faudrait faire fuir par des hélicoptères de secours, verts de trouille, bégayant des excuses, boutonnés en menteurs pervers qu’ils sont !

La trahison PS,  la destruction et de la gauche et de notre France, les souffrances  et les trahisons syndicales, notamment mais pourtant pas des plus graves, endurées le temps que les illusions enfin tombent, le temps de nos vies, c’est son œuvre. A lui et à ses copains comme  Eric Orsena. Tous ces types qui ont fait  de somptueuses carrières dans l’ombre putride des fossoyeurs-chefs de l’idée socialiste se sont soigneusement mis à l’abri des colères du peuple, comme nous en connaissons enfin une. Leurs noms ne seront pas conchiés sur les places et les rond-points. Non ! Durant nos rages, ils s’effarent de derrière les croupes de leurs « poulains »  qui, eux, s’en prennent plein les naseaux !

Une formidable accumulation de diplômes prestigieux dont ces personnages se sont soyeusement couverts à la façon maniaque et soigneuse des collectionneurs, ce qui représente certes beaucoup de travail, mais quand même un peu moins qu’on voudrait le faire croire car ponts et passerelles permettent  de telles accumulations -on ne reprend pas tout à zéro, il y faudrait la moitié d’une vie,- cette armure scintillante l’autorise, lui et ses comparses,  à pondre des généralités du type de celles dont vous nous offrez un échantillon ci-dessus.

On y remarque la grandiloquence grave, conforme au sujet, qui masque la pure absence du moindre argument. Ou plus exactement, l’emploi d’un seul type d’argument :  l’argument d’autorité, gracieusement asséné par le rappel de ses titres d’expériences prestigieuses qui devraient, compte-tenu du bilan pour la population, le faire pourtant mourir de mâle vergogne !

Mon Seigneur Attali : fonction  : marche-pied du carosse PS de la Mitterandie à la Hollanderie, sur lequel a été hissé, entre autres, le petit Macron… Bref, j’arrête là, j’en étouffe de rage ! Car la fin des « Jours Heureux « , du programme du Conseil National de la Résistance, c’est eux et quelques comparses de la droite moins maligne qui créèrent la dette et le chômage et la misère au service de la renaissance des marchés et de leur droit de mort.

Et comme en Allemagne du début du XXeme, comme au Chili des années 70, cette perversion du mot « socialisme » en France aussi, elle peut nous ramener , déterré des profondeurs de l’histoire, le mariage démoniaque du nationalisme bonapartiste et de la bêtise brutalement raciste des petites frappes nervies inspirées par l’hitlérisme.

Entendu Barbier sur BFM comparer Benalla à Vautrin dans Balzac avec un petit sourire en coin. J’en viens à me dire que ce que tout le monde attend, ce n’est pas de savoir si un tel ou un tel a été avantagé, si la République est celle des copains, si la police n’est pas noyauté par les nervis du pouvoir, mais tout simplement savoir avec qui couche Macron. Sujet hautement important dans une République monarchique.

 

Moins sérieux, je vous propose un vrai sourire de J. Prévert :

« L’ECLIPSE »

« Louis XIV que l’on appelait aussi le Roi Soleil

Eait souvent assis sur une chaise perçée

Vers la fin de son règne

Une nuit où il faisait très sombre

Le  Roi Soleil se leva de son lit

Alla s’assoir sur sa chaise

Et disparut. »

 

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 13:53
  • PAR 

A la lecture de cette interview, j’ai la forte impression que Benalla essaie se faire passer pour un ange, voulant lutter contre la caste des hauts fonctionnaires de l’ENA et abreuver de ses conseils judicieux un Président de la République en mal de lucidité.
C’est un petit prétentieux qui restera un casseur de manifestants, avec son copain Crase, quoiqu’il puisse dire d’autre.

Mon commentaire est peut-être superflu…l’affaire Benalla  questionne les citoyens ordinaires. Nul doute, ce genre de conseiller devait exister sous les autres présidences. Les socialistes ont du en trouver un bon nombre. Benalla me fait penser à ces grands organisateurs de pagaille (il y a un expression populaire plus triviale) dans les lycées, un peu partout en France.  J’ai observé que les femmes proviseurs sont nettement moins influençables, c’est peut-être un instinct maternel qui au moindre bobard leur conseille de leur en coller une bonne pour les calmer….Les hommes, eux se faisaient avoir…et bien. J’étais souvent amusé de voir comment les cancres pouvaient, à partir de bêtises grossières, leur faire croire qu’ils étaient des génies.   E Macron a gardé près de lui Benalla, comme les autres recevaient les cancres, sans se méfier. D’après les journaux, Benalla semble plutôt manipulateur et menteur…  mais le journaliste de Médiapart  semble être tombé dans le panneau, le vieux profs distingue très bien les symptômes.  Gérard Collomb pouvait servir de repère pour les coups de tempête. E Macron aura préféré les jeunes issus des grandes écoles et lorsqu’on connaît les étudiants de prépas, on peut être effrayé…il leur faut des gardes fous solides. .Les 80 km/h et les taxes sur le diesel ont été des boulettes fatales à E Macron.  La gestion des manifs par les CRS va lui coûter très cher car le Français moyen s’est senti  humilié, on se souvient des paroles prophétiques de G Collomb.  Benalla dit avoir le cœur jaune mais on a pu constater qu’il pouvait très bien tabasser de nouveau aux dernières manifs.   E Macron ne peut être Napoléon ni De Gaulle, il devrait être lui-même et ce serait bien, c’est ce qu’on attend de lui.  Hollande avait laissé un pays en pagaille, un système digne les rois carolingiens qui se disputaient des bouts de royaumes.  On constate que le président ne fait pas grand chose pour supprimer les privilèges peut être pires que sous l’ancien régime…..et on retrouve le peuple gazé et tabassé…..Il est temps de réagir sinon le printemps sera animé…..et ce sera des millions de personnes en colère.

Benalla toujours conseiller spécial de Macron pour les questions difficiles, notamment celle des gilets jaunes. Planqué dans la foule en gilet jaune ou en casseur ?

 

Chef de la milice d’état en civil qui pululle et mutile.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 14:06
  • PAR 

Pour faire court ! Médiapart accepte comme argent comptant les déclarations  »d’un mec » qui s’est toujours refusé à répondre à une invite de ce Média…. Étrange non ?

Hors à penser que Médiapart a demandé à Benalla des preuves concrètes (reçues) et qu’il les garde sous silence….

Hors à penser que le gouvernement instrumentalise Médiapart ?

Hors à penser que Médiapart (par Xavier Neil) nous sert la soupe et est, non pas instrumentalisé, mais un instrument de ce qui favorisera le nettoyage dans les sphères de l’état !!!!

 Il se pourrait qu’Alexandre Benalla soit bien plus intelligent que le petit Macron. Et bien plus sincère et sympathique…

Le petit gamin de banlieue, instrumentalisé et manipulé sur la base de ses talents et ambitions… Mais plus intelligent que les autres connards.

Bref, je préfère de loin un Alexandre Benalla qu’un Emmanuel Macron, et de très très loin !

Je ne saurais dire pourquoi je préfère qu’il l’emporte contre ces sales connards de la grande bourgeoisie et de l’Enarquie/oligarchique, faux cul et à bout de souffle…

Ayant vécu dans les deux milieux, l’un n’est pas forcément pire que l’autre. Un faux cul reste un faux cul, un salaud reste un salaud. La différence : dans un cas on maîtrise la syntaxe et les bonnes manières. Il y a des gosses de bourgeois très sympas et pas méprisants.

N’ayant vécu ni dans l’un ni dans l’autre, je me permets de survoler du haut de mes sociologies et psychologie sociale…

La grande bourgeoisie a perdu toutes les « bonnes manières » et quelques uns du populo les ont retrouvées pour s’en servir contre les bourgeois hup type Macron.

Juste retour du sort ? Réfléchissez. Réfléchissons.

On en est toujours au même point, comme dans les siècles passés. Ce sont toujours des histoires de relations entre deux individus, l’un et/ou l’autre étant partie intégrante d’un Pouvoir, pris par leur passion d’amour-d’amitié (ou les deux séparément) qui finissent toujours par provoquer les chutes de royaumes, les guerres entre pays, les conflits intérieurs, bref les emmerd. pour tous les autres…

Vous ne trouvez pas que c’est d’un pitoyable… incommensurable ?

sealed

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 14:12
  • PAR 

Qu’il les sorte ses preuves et basta !

On comprend mieux pourquoi  » quelqu’un » lui a rendu ses passeports dont le dernier refait après sa sanction très lourde de 15 jours de mise à pied. Et pourquoi Benalla s’autorise à dire qu’il va les rendre  » prochainement » . Un personnage de cet ordre ne répond pas aux ordres comme un valet !

La France serait-elle gérée uniquement par Macron, Brigitte et Benalla ?

Macron doit être impérativement entendu pat l’assemblée nationale et le Sénat.

On dirait bien que le camarade Benalla a décidé de régler quelques comptes avec ses ex-patrons parce qu’il balance quand même du lourd. Et signale par la même occasion -au cas où certains l’auraient oublié- qu’il ne faut pas trop le faire chier.

Comme quoi cette affaire qui porte son nom et qui avait débuté comme une histoire de cornecul était bel et bien une histoire signifiante du régime macronien.

Le Benalla fait mine de défendre Macron, innocent des conneries que lui font commettre les méchants technos qui l’entourent, tout en l’enfonçant gentiment. C’est qu’il est désormais à son compte M. Alexandre. Et bien parti vu son âge pour faire une carrière à la Djouhri. Du beau travail que cette interview auprès de Mediapart juste avant les vœux de bonne et belle année de Macron aux Français. Vraiment sympa de sa part.

Macron était censé avoir réorganisé l’Elysée -du moins Kohler était supposé lui faire des propositions- mais on n’a pas vu grand chose, sinon rien. Là il va peut-être y avoir besoin de virer quelques lampistes, ce qui ne servira à rien bien entendu puisque si Benalla continue ainsi c’est parce que tout le monde sait qu’il continue à parler avec Macron et que -selon toute vraisemblance- c’est parce qu’il a quelques billes contre lui…A moins que Macron ait perdu tout sens commun..

De mon point de vue, Ces révélations sont effectivement un contre feu, parce que même si les médias ne relaient plus les manifestations des gilets jaunes correctement, elles ont toujours lieu et bien lieu, et le pouvoir le sait parfaitement.

Contre feu qui ne porte pas tort à Macron, bien au contraire, il me semble, puisqu’il est présenté comme un type brillant mais déconnecté et SURTOUT mal entouré. Cette phrase précise me parait exactement calibrée pour le bon peuple  : « Ils sont dans le moule de ce système. Je suis désolé d’utiliser des mots que l’on entend d’ordinaire dans la bouche des extrêmes, mais c’est une réalité qui existe : un système technique et administratif qui déconnecte un mec – Macron – qui n’est déjà pas très connecté mais brillant. Mais quand vous êtes entouré de gens qui vous intoxiquent en permanence, ça finit par faire faire des bêtises. »

Alexandre Benalla, qui a un niveau d’étude Bac +3 validé (Wikipedia) mais qui affecte ici de parler  »simplement », nous prends pour des billes et remplit sa mission.

Manipulations banales comme il y en avait sans doute déjà dans l’empire romain en fin de règne, mais nous oublions vite, et l’information à toute allure ne facilite pas la pensée.

(Benalla) précisant être autant sollicité par le chef de l’État qu’il le sollicite lui-même.

Macron démission !!! Benalla Président !

 

Mediapart Les éboueurs de la presse. Très déçu par ce journal qui désinforme. L’affaire Benalla est l’exemple type , seul intérêt on veut la chute de Jupiter. Si il avait ces passport il pouvait les utiliser légalement Si il est resté en contact avec Macron , rien d’illégale M Benalla n’est pas un voleur, n’est pas un casseur. Manipulation médiatique et fake news

C’est vrai, Benalla n’est que simplement mis en examen , a été viré de l’Elysée pour faute professionnelle grave , et malgré tout le Président continue de lui demander conseil pour diriger la France , lui permet de traiter des affaires officieuses avec un passeport diplomatique…

Y’a vraiment pas de quoi fouetter un chat.

C’est certainement Benalla qui avait suggéré à Macron de faire une loi pour contrôler les informations des journalistes avant les campagnes .

 

 « Cela dérange un certain nombre de personnes, qui sont puissantes et qui font comme si le président était sous curatelle. Ils lui font faire des conneries phénoménales. »

Depuis le début il semblerait que Macron soit effectivement sous curatelle de Benalla.

Il est grand temps d’arrêter cette mascarade. Macron est sous immunité ce qui permet à Benalla de lui envoyer  » des cartes postales » pour lui rappeler Méphisto.

Les services secrets du décryptage des messageries sont ils aussi à la solde de Macron ? Ben oui chuis bête il est aussi chef des armées …

On ne s’en sortira pas . Macron ayant l’immunité , effectivement personne ne peut venir le chercher.

Reste l’insurrection, c’est malheureux.

Macron ayant l’immunité , effectivement personne ne peut venir le chercher.

La constitution étant écrite par le pouvoir contre lequel elle est censée nous protéger, il n’y a pas matière à s’étonner.

M’est avis qu’on s’occupera de ce petit détail lorsqu’on la ré-écrira nous-mêmes.

 

 

M’est avis que votre commentaire est on-ne-peut-plus perspicace! wink

(Un univers) où tout le monde se tient, où tout le monde doit sa carrière à l’autre ».

Alors que lui Benalla ne doit rien à personne . Et s’il a obtenu tous ses privilèges c’est pas du fait du suzerain, c’est qu’il est bien meilleur que les autres , nuance.

Méphisto tient Macron par les couilles.

Exact. Tout y est.  Ou en filigrane, parfois. Voyons la suite …

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 14:49
  • PAR 

La présente  situation justifie l’urgence d’une réforme de la Constitution et des pratiques politiques ainsi que de la possibilité de révocation par R.I.C. des élus  :

Le référendum d’initiative citoyenne ( RIC )

A ce jour déjà  670  réponses  de propositions , certaines très argumentées .

  Participez à l’écriture de la proposition de loi constitutionnelle sur le référendum d’initiative citoyenne (RIC) 

   qui fera l’objet du dépot par le groupe parlementaire de la France Insoumise  d’ une proposition de loi constitutionnelle visant à   instaurer la possibilité de référendums d’initiative citoyenne .

La version de départ présentée   est entièrement  amendable  par les citoyen’ne’s   jusqu’au 6  janvier prochain  minuit.

Les amendements feront l’objet  d’une synthèse afin de déposer une version enrichie  qui sera présentée  lors de la niche du groupe en février .

Afin de garantir le débat en séance de cette proposition , le groupe LFI l’intégrera à l’ordre du jour de sa niche parlementaire ,   le 21 février prochain.

Pour ceux qui n’ont pas encore fait de propositions  et qui ont des idées , n’hésitez pas  à cliquez  sur la phrase ci-dessus       »  Participez à l’écriture …. « .

C’est ça , faites semblant à la FI de nous faire croire que le texte final ne sera pas celui des 4/5 proches de Mélenchon. La démocratie n’existe pas à la FI.

Pas étonnant que les gilets jaunes se méfient des politicards.

Attendez pour voir : ne faites pas un procès d’intention , car vous vous conduisez alors comme un militant peu démocrate    et… peut être obtu .

Au mois de février , vous pourrez critiquer    à votre guise , à condition que ce soit des arguments valables et non des fakes news .

bon courage entre temps .

Il me semble avoir observé qu’il n’était pas utile de lire un commentaire pour connaître sur le champ son orientation politique, et celui de PREVENIR en est un exemple, parmi bien d’autres : l’expression graphique, avec ses changements de style, de hauteur et de couleur de caractères suffit.
Me trompé-je ?

’Élysée n’avait pas connaissance avant que la presse ne la révèle. »

Ca devient de plus en plus grave. Macron ne dirige plus rien. Si même les services secrets ne sont pas au courant que Benalla se ballade dans le monde avec un passeport diplomatique !

La presse d’investigation devrait avoir un ministère à part entière, au moins pour informer le chef de la 6ème puissance du monde.

Va falloir vous réveiller…

cela fait longtemps que les chefs d’Etat français ne dirigent plus rien (ou pas grand chose).

Si vous prenez en compte, en plus, les fulgurantes transformations de nos modes de communication, vous devriez normalement reprendre conscience et/ou émerger de l’embrouille généralisée dans laquelle nous sommes… undecided

PS : La Presse a déjà plus qu’un Ministère, elle a ses Présidents Directeurs Généraux, cotés au CAC40, amis de grosses fortunes, de « bonnes » relations et des tas de journalistes « aux bottes » comme on dit.

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Vous vous rendez compte de l’énervement de ces mêmes gens quand ils découvrent que je continue d’échanger avec le président.

La destitution s’impose. Cette question doit être à l’ordre du jour dès cette semaine à l’assemblée et au Sénat.

La France est dirigée par Benalla, c’est très grave.

 

S’il est avéré que Bénalla entretient toujours des relations, ou contacts téléphoniques avec le president Macron, la destitution s’impose. Cherchons un De gaule.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 15:01
  • PAR 

Vaudeville à la Cour … de derrière le Flash-Ball.

Secrets de bien petite histoire digne du patrimoine … de Stéphane B.

Et « en même temps » …  Ici on éborgne … du Gilet Jaune.

Il y a tout de même un sacré contraste entre le Benalla qui décrit subtilement les arcanes du pouvoir et le Benalla qui casse arbitrairement du présumé gauchiste dans la rue.

Dans le cas numéro deux, il révèle sa vraie personnalité !

un mec – Macron – qui n’est déjà pas très connecté mais brillant.

Tellement  brillant qu’il est au firmament , la tête dans les étoiles cherchant la sienne.

La France est en danger.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 15:14
  • PAR 

Je trouve cet article franchement indigne d’un travail journalistique au standard mediapart. Il s’agit au mieux de colporter les dires d’un individu dont les intentions ne sont pas claires, alors qu’il est me semble qu’une procédure de justice est initiée. Il n’y a aucun fait étayé, simplement des affirmations. En bref il s’agit d’un article polémique douteux que l’on attendrait dans d’autres vecteurs mais pas ici. J’ai constaté cette « évolution » de mediapart déjà ce qui me fait réagir aujourd’hui et me questionne sur mon à abonnement.

 » un certain nombre de personnes qui errent dans les couloirs et qui font de l’influence sans qu’on sache bien quels intérêts ils servent si ce n’est les leurs. »

Du nom de Benalla ?

Plus de 400 commentaires pour un barbouze… « Nihil novi sub sole » comme dirait ma copine Latine. On croit rêver. Et pourtant, non, il ne s’agit pas d’un rêve, mais bien de la réalité. Elle est consternante. Heureusement voici une nouvelle année, de nouveaux horizons : Puisse 2019 nous mener vers la justice sociale, environnementale et financière. Que ce premier janvier soit celui de la conscience et de la responsabilité. Ce n’est pas utopique de le souhaiter car dans notre pays nous avons encore une Presse libre et des Journalistes indépendants. Merci Médiapart et bonne année Monsieur Plenel ! On peut au moins espérer, qu’un jour prochain grâce à eux, nous pourrons vivre dans une vraie démocratie participative (et oublier qu’aujourd’hui on vote pour le moins pire des candidats).

Quand je me rends à l’angle de l’avenue Gabriel et de la rue de l’Élysée pour récupérer ces effets début octobre,

L’Elysée n’est tellement pas clair avec cette affaire qu’il ne peut même pas organiser un RV officiel pour restituer les affaires personnelles de Benalla. C’est une pratique courante en entreprise. On fait même signer un document.

Là, c’est un RV secret dans la rue … Mais qui se moque du monde ? Benalla ou Macron ? Les 2 ?

Les 2 et les autres.

On dirait plutôt un rendez vous entre 2 pieds nickelés…Comme s’ils ne pouvaient pas envoyer un gusse lui apporter sa valise.

en résumé : selon Alexandre Benalla, lui et le « mec », Emmanuel Macron sont des victimes.

Typique de ce genre de personnage.

Et sur son coffre fort soustrait à la perquisition, cet homme si doux, si intègre qui ne ment jamais, il en dit quoi ?

« Et sur son coffre fort soustrait à la perquisition, cet homme si doux, si intègre qui ne ment jamais, il en dit quoi ? »

Précision. Le coffre fort n’a pas été soustrait lors de la perquisition, mais -préalablement- pour le soustraire  A toute vue possible.

Qui a bien pu informer Benalla à temps? Et pourquoi? Apparemment ce fait n’a pas inquiété les sénateurs.

 

 

ne pouvant ouvrir la porte lors de la perquisition, la police avait mis les scellés ; le lendemain, plus de coffre

ne pouvant ouvrir la porte lors de la perquisition, la police avait mis les scellés ; le lendemain, plus de coffre

le « salarié » de l’Élysée qui lui a restitué les passeports lui aurait déclaré dans le même geste : « Tu ne fais pas de bêtises avec « 

Alors pourquoi faire ? Il serait donc en fait autorisé par l’Elysée à utiliser un passeport diplomatique pour des missions officielles ? Ah non, c’est vrai, c’est pour son « confort » lors des passages de frontières. J’suis bête vraiment !  

Visiblement pour parler ainsi à Médiapart c’est qu’il envoie un dernier message à Macron en cas de lâchage complet. Un dernier conseil, en fait.

 

« le « salarié » de l’Élysée qui lui a restitué les passeports lui aurait déclaré dans le même geste : « Tu ne fais pas de bêtises avec  » Alors pourquoi faire ?

Il lui suffisait d’un passeport classique, pour que toute « bétise » le laisse seul responsable.

 

La police de Vichy et son exploit du Vel d’hiv, de papon et de son exploit du métro charonne etc… ne sont pas mortes. Elles refont surface avec les même bas fonds de la société. Aujourd’hui la justice devrait faire des exemples. Il y a manifestement une volonté de tuer ou de mutiler des citoyens.  Ceci dit, si le nombres de manifestants devient important, il pourrait y avoir une forme de justice expéditive sur les tireurs au flashball. J’imagine ce qui peut leur arriver……

Il est impensable que Strzoda et Kholer aient agi sans l’assentiment de Macron, voire ses ordres.

Va pas y avoir de trêve des confiseurs chez les Macron. Attendons le discours de ce soir qui doit être en réécriture suite à cet article.

Notre monarque doit être actuellement au maquillage , il doit y avoir du boulot !

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 15:49
  • PAR 

C’est cocasse : BENALLA reproche à MACRON d’être entouré d’une véritable « Maffia ».

On pourrait dire que c’est « l’hôpital qui se fout de la charité « ; car jusqu’à preuve du contraire il fréquente assidument les Djouhri, Salomon et autres escrocs et affairistes notoires afin de faire fructifier son business .

D’ailleurs, il a également affirmé avec un culot monstre , avoir conservé les passeports pour son « confort personnel ». Ben voyons.

Je me demande si c’est inné chez lui ou s’il apprend vite.

D’autre part, il serait peut-être préférable de ne pas lui faire autant de publicité à ce sinistre personnage ; comme beaucoup de médias qui ont couvert les manifs des G.L. pendant des semaines en les invitant sur les plateaux ( radios et télés) , interviews sur les ronds points et autres lieux dans la + grande indulgence et se faire insulter , maltraiter par ces m^mes ingrats.

De plus, l’épisode de la Quenelle sur les marches de Montmartre + dans le Métro ont fiat des émules.

Un vidéo circule sur des employés du fameux restaurant de la gare de Lyon  » Le train Bleu ».

Une dizaine d’entre eux , en tenue de service, ont reproduit le geste de Dieudonné.

 

quel recoupement d information a ete realise par la redaction avant de publier des propos d’une personne dont on peut douter fortement de la sincérité ?
  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 15:58
  • PAR 

« Qui ne saute pas n’est pas Macron », le tube de la rentrée.

 

 

C’était prémonitoire, Macron et sa clique vont tous finir par sauter.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 15:58
  • PAR 

C’est chaud bouillant trop beau pour être honnête.

Quand a eu lieu cet entretien ?

médiapart a t il choisi de nous feuilletonner les révélations du barbouze de l’Elysée.

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Raz le bol de Benalla ! c’est cousu de fil blanc cette pseudo affaire que Médiapart cherche à ronger jusqu’à l’os… faute d’autres sujets ?

Y a peut-être mieux à faire et à dire, par exemple à propos de toutes les initiatives locales en matière d’alimentation, d’agriculture… la vie associative et coopérative attire très rarement l’attention de la rédaction, pourtant ça vaut très largement les « prouesses » et mensonge de Benella

J’ai d mal à comprendre ce que l’on reproche à Emmanuel Macron dans la soi-disante affaire « Benalla ».

Il a été viré immédiatement par le Président, il n’a bénéficié d’aucune protection politique face à la justice.

Les propos de Benalla témoigne plutôt d’une bienveillance du Président qui n’a malgré tout pas coupé les ponts comme beaucoup aurait fait.

On attends avec impatience le contenu plus que le sous-entendu des discussions entre Macron et Benalla sur les gilets jaunes.

alors, bonne année et meilleurs voeux pour l’année 2019, à Messieurs Benalla et Macron Nous leur devons, en tant que sujets, nous aussi de la bienveillance. Nous dépublions les « tweets » désobligeants. Nous craignons le sort du chevalier de La Barre. Nous nous repentons avant la bastonnade. bienveillance, tendre la jour gauche, c’est le mot que nous cherchions. S’offrir en victimes expiatoires, qui sont d’abord, corporellement, des « gilets jaunes », de la Grande Grâce de Sa Majesté, de Son Royal Nombril autour duquel tourne le Monde…

Oh!!!!!!!! Benalla se « sent » gilet jaune maintenant qu’il ne peut (????? quoique) se déguiser en policier pour aller les frapper !!!!!!!, manifestement en mission pour le compte du « mec » président  qui « assume tout » et met la France au défit de « venir le chercher »…….

Il convient par ailleurs de noter que l’ancien garde du corps du dit  « mec » président, mis en examen, déjà après révélations de la presse pour violences, usurpation de fonctions, utilisation de matériels de police, détournement d’enregistrement vidéo de sécurité, court toujours librement entre divers pays en se targuant très clairement du soutien (confidentiel…..!!!!!) du même « mec »

Déclaration péremptoire du « mec » président de France (parodie)

J’exige que le Président Poutine, …….(ou Maduro, ……ou Erdogan…….ou ……Roani….ou Diaz-Canel……. ou Assad, ….., je ne sais plus, c’est au choix…!!!!!!!!) mette immédiatement fin aux agissements de son garde du corps-conseiller très…..privé, un dangereux psychopathe véritable danger public qui frappe les gens dans la rue et raconte des « histoires » susceptibles de porter atteinte non seulement à sa fonction, mais aussi à sa propre personne….

A défaut, je prendrai, avec l’aide mon meilleur ami Trump, sans faiblir, les sanctions qui s’imposent !!!! laughinginnocentinnocent

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 16:47
  • PAR 

Où est  passée la phrase  : on  assume ?

 

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 16:59
  • PAR 

Benalla, ce p c devrait fermer sa gueule. Ce type venu de nulle part se permet de fragiliser la Presidence. Cela risque de très mal se terminer pour lui ; peut-être après tout ouvre-t-il sa gueule parce qu’il pense se protéger ainsi ?Mais sait-il vraiment où il met les pieds. Et sait-il que la République n’oublie rien quelque soient les hommes ?

drouard,

Votre réaction est la bonne. Mais rien ne sortira pleinement, sauf

UN  TRIBUNAL  RUSSELL

DES   VIOLENCES  POLICIÈRES  EN  FRANCE.

Toutes.

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 17:08
  • PAR 

Merci FABRICE ARFI amusant de voir tous les autres médias courir après les infos de MEDIAPART  comme pour CAHUZAC et SARKOZY et DJOUHRI accrochez vous et bonne année 2019 à vous

J’ ai lu l’ article avec un certain intérêt et il peut rajouter je crois du bruit dans le bruit, mais pour répondre a ceux qui pensent que les jeux sont faits et la démissions  assuré ,je voudrais juste dire que derrière Macron  il y a toutes la finance et le libéralisme mondialisé et mondialiste et que toutes reculades seraient une défaite.

Certes un lent délitement possible car les forces d’ oppositions ne manque pas et deviennent exponentielles, mais ils sont prêt a tout.

Joyeuse fin d année quand même.

new                guigues, 

Comme toujours, le fin fond du problème :

«  » » derrière Macron  il y a toutes la finance et le libéralisme mondialisé et mondialiste, et que toutes reculades seraient une défaite …   Certes un lent délitement (est) possible «  » »

 

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 17:29
  • PAR 

Apparemment cela n’était pas « parti… »

« ‘il continue d’avoir toute la confiance du président, lequel aurait fait restituer à ce mis en examen ses passeports diplomatiques, en dit long sur l’inconscience et l’irresponsabilité de Macron… »

 

Après l’appel à la démission, les Gilets jaunes songeront bientôt à lancer le slogan de la destitution. »

Peut-être, mais :

Son inconscience? Non. Son cynisme d’imbu sans limite. ce qui permet de le qualifier d’imbuvable.

J’ai fouillé… Nib, je n’ai pas trouvé l’ombre de l’inconscience. Juste, visiblement des contorsions. Du slalom autour du droit. De minables circonvolutions trompeuses, immorales, autour de la morale et du civisme les plus primaires, bafoués par des « premiers de cordée »!  Ce qui pourtant est, avec dédain, avec mépris; si souvent  reproché et implacablement couteux pour les « derniers » de cordée, les riens qui n’en n’ont pas fait le millième.  Je n’ai vu, rien découvert que du véreux maquillé, selon les besoins

Je ne vois pas l’once d’une inconscience dans tout cela.

Peut-être sommes nous, comme l’une des parties le dit  (*) , face à des pratiques plusque « mafieuses » ! Ce qui exclut ipso facto, tout inconscience. Juste de la dépendance. Dans l’omerta?

 

(*) D’après elle le plus longtemps possible, consulté e. Etet manifestement privilégiée par des passe droits exorbitants pour un officiellement, parait-il, renvoyé, alors qu’il ne les méritait déjà pas, lorsqu’il était employé, à tout à fait autre chose que  la « diplomatie ».

Le Général De Gaule doit une N ieme fois se retourner dans sa tombe ! Et doit crier depuis l’au delà qu’on cesse de se réclamer de sa politique ou de sa personne !!! Il a créé l’ENA à son image de grand homme au service de la Nation et ce sont des immondes personnages qui passent par cette école uniquement dans un but de carrière personnelle! Comment il peut en être autrement, l’ENA est bien un ramassis de mafieux (lire le livre écrit de l’intérieur par le courageux O. Saby « promotion UBU Roi » Mais la France des Barbouzes cohabite avec ces mafieux énarques, que sont les Benalla, Djouri et Compagnie…. La FranceAfrique du mafieux Pasqua / Focart n’a rien à envier à la Mafieuse Macronie ! PAUVRE. FRANCE !!!!!
  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 17:47
  • PAR 

Sans aucun a prori quant aux activités réelles (que je ne connais pas) de Benalla , mais, me souvenant de « mes classiques » et n’ayant pas encore renonçer à sourire en cette fin d’année, je n’ai pu m’empêcher de revoir sur Youtube un tout petit extrait d’un film avec Lino Ventura https://youtu.be/S3GzfqCRwE8

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 17:51
  • PAR 

 « Le seul responsable, c’est moi et moi seul. C’est moi qui ai fait confiance à Alexandre Benalla. C’est moi qui ai confirmé la sanction »

« Ça n’est pas la République des fusibles, la République de la haine. S’ils veulent un responsable, il est devant vous. Qu’ils viennent le chercher. »

Quand il n’y a plus de fusible, tout peut-être  la proie des flammes … jaunes.

Pourquoi tant de haine? On n’a jamais vu d’équivalent sous la cinquième République.

Bonne RÉBELLION 2019!

Ça ressemble à une querelle de couple!

à l’attention de BENALLA et MACRON

 

Tu seras un Homme, mon fils

If by Rudyard Kipling

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou, perdre d’un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre
Et, te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leur bouche folle,
Sans mentir toi-même d’un seul mot;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi;

Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n’être qu’un penseur;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage
Sans être moral ni pédant;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors, les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,

Tu seras un Homme, mon fils.

Traduction libre d’André Maurois du poème IF de Rudyard Kipling

Si vous comprenez bien l’anglais je vous conseille de lire la version originale Si, en anglais « If», est un poème de Rudyard Kipling, écrit en 1895, et publié en 1910 dans Rewards and Fairies.

Il lui a été inspiré par le Raid Jameson. Évocation de la vertu britannique de l’ère victorienne, comme Invictus de William Ernest Henley vingt ans plus tôt, ce poème est rapidement devenu très célèbre. Deux de ses vers sont notamment reproduits à l’entrée des joueurs du court central de Wimbledon.

Le poème a connu plusieurs autres traductions françaises, plus fidèles, dont celles de Germaine Bernard-Cherchevsky (1942) et de Jules Castier (1949)La traduction libre de Maurois reste cependant la plus utilisée

Alors, les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis

Quelle emphase !

En outre, ces vers pompeux ont tout de la méthode Coué…

JDC Conseil,

vous vous sentez un peu comme le père des deux à la fois ? surprised quelle ambition courageuse!

Euh… Rudyard Kipling ne devait pas être très net quand il a écrit ce « poème »

Alors, les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis

Quelle prétention!

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 18:11
  • PAR 

Je ne sais pas ce qui va ressortir de ça mais des forces dévastatrices sont en marche. Au final qui va tuer la république ?

 

Finalement… ce Benalla qu’on aurait pu bêtement prendre pour une petite frappe, une sous-barbouze de la République… socialiste… s’avère en fait un fin politique… qui joue avec et se joue des médias, d’ici à ce qu’il copine avec Mélenchon… et sa nouvelle « camarade » Le Pen pour sauver la France y a pas des kilomètres…

Il est bien placé pour dégommer Macron et en plus d’être hyperactif… il est même un peu « gilet jaune »… sur les bords… avec çà serviable et très arrangeant… pas de doute il a le bon profil… un vrai râteau tout-terrain… et à la demande.

Trop dangereux pour ne pas être relaxé ou condamné à une peine de principe, son « recyclage » ne devrait pas trop tarder… ici ou… ailleurs.

 

La REM et la Macronie n’étaient manifestement pas trop regardants à l’embauche. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres après une analyse approfondie.

Les mercenaires de la REM ont déjà commencé à quitter le radeau. Ils sont par nature prêts à tout pour maximiser leurs profits sans état d’âme. Les premiers de cordée de l’opportunisme ..

Les sponsors commencent à paniquer.

varlien, 

«  » » Les sponsors commencent à paniquer. «  » »

Exact !

En cas de remaniement du gouvernement Mr Benalla est t’il premier ministrable ?
  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 18:22
  • PAR 
Il y a un truc qui cloche dans ce que raconte Benalla : il aurait oublié des clés, un carnet de chèque et 2 passeports en août, on le rappelle pour qu’il les récupère en octobre ? Le type qui s’occupe de la sécurité du président oublie son carnet de chèques 2 mois dans un tiroir qui se balade ?!? Soit il est vraiment mytho, soit il n’est pas si fiable tel qu’il s’autocongratule, soit on nous prend pour des boeufs. Ou les 3 à la fois !
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Rebelote,

Micron, Benalla. Ce n’est pas une simple histoire de cul?

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 18:24
  • PAR 

La REM et la Macronie n’étaient manifestement pas trop regardants à l’embauche. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres après une analyse approfondie.

Les mercenaires de la REM ont déjà commencé à quitter le radeau de la Macronie.

Les sponsors commencent à paniquer.

il ne cognait pas sur le jeune de la contre-escarpe

son pistolet était en plastique

il n’a pas les clefs de chez lui et ne sait pas où est sa compagne

etc

pathologique

 

Bonne opération marketing, Médiapart !!laughing

A part ça, Bonne année 2019 !

Liberté, Égalité, Fraternité. Et vive le peuple !

Benalla « assure n’avoir jamais reçu formellement de lettre de licenciement, en dépit d’un entretien préalable après les révélations du Monde sur les violences du 1er mai, « 

Mais alors, s’il n’est pas licencié, il fait encore partie du personnel de l’Elysée, et donc peut-être payé et en « mission diplomatique »(avec passeport requis….) au Chad pour le « mec » président qui est son employeur, non ?????? MDR tongue-outinnocentsmilelaughing

CQFD !!!!!!!!

  • NOUVEAU
  • 31/12/2018 22:20
  • PAR 

 Et si Djhouri et Benalla pourvoyaient du leader en coke ?

C’est marrant, personne n’y pense comme si c’était inconcevable que Sarkozy ou Macron s’adonnent aux plaisirs de la jet set

  • NOUVEAU
  • 01/01/2019 01:30
  • PAR 

Le scandale n’est pas dans les actes de Benalla mais dans ceux de Macron et de son entourage. Il est clair qu’il n’a pas été viré de l’Élysée de gaîté de cœur par ceux qui s’y trouvent quels que soient les actes qu’il a commis. Les sorties du gouvernement avant son audition au Sénat en témoignent. Il n’est pas étonnant que ce même gouvernement, contraint de lâcher Benalla face au peuple, se charge d’amortir sa chute en utilisant tous les passes-droits qu’il peut se permettre. Et c’est en cela que l’affaire des passeports diplomatiques est un scandale. Même au delà du fait qu’il n’y ait pas de procédure pour forcer la restitution de ces derniers: c’est normal si les bénéficiaires ont une moralité assez élevée pour les restituer lorsqu’ils ne sont plus en situation de les utiliser.

Bref, le scandale Benalla en est et en reste un de par la déliquescence des valeurs de nos gouvernants qu’il met en lumière. Chaque coup de projecteur met en lumière des défauts majeurs de moralité de nos gouvernants et c’est ce qui fera chuter Macron et tout ses successeurs.

Publicités

Une réflexion sur “#France #MacronGate Alexandre Benalla affirme échanger très régulièrement avec Emmanuel Macron

Laisser un commentaire