Guinée: La révolution de velours de Cellou Dalein DIALLO

Guinée: La révolution de velours de Cellou Dalein DIALLO

La victoire sans précédent dans les communes hautement stratégiques de la capitale Conakry donne des insomnies au régime d’Alpha Condé. Les vieux démons ont ressurgi avec l’obsession d’invalider certains résultats du vote dans l’agglomération politique de Matoto. Une immersion dans les méandres de la nouvelle typologie des rapports de force entre le parti au pouvoir et l’UFDG, la première force politique de l’opposition guinéenne. Exclusif

La victoire annoncée de l’Ufdg, dans les communes de Ratoma et de Matoto, vient de démontrer la justesse de l’option politique de son leader Cellou Dalein Diallo; contrairement aux accusations de ses adversaires qui essaient de le confiner dans un registre exclusiviste, l’Ufdg vient encore une fois de plus de prouver qu’il est un Parti authentiquement national.

 

Les vieux démons ressurgissent

Malheureusement, les vieux démons du régime d’Alpha Condé ont ressurgi à nouveau avec la tentative d’annulation du vote à la Mairie de Matoto, où, cette victoire confirme la légitimité de l’Ufdg dans la plus grande Commune multi – ethnique de la Guinée

Par ailleurs, les derniers louvoiements et énième reniement du Président Alpha Condé ont fini d’achever le peu de crédibilité qui restait au système politique guinéen. En violant les engagements consignés dans l’accord politique de sortie de crise consécutif au chaos né des dernières élections municipales, l’actuel locataire du Palais Sékoutouréya a porté un coup de massue à la confiance mutuelle de la classe politique, laquelle est indispensable à toute gouvernance démocratique; c’est dire, donc, qu’on s’achemine désormais, vers l’anarchie institutionnelle, par la seule faute de celui qui est censé en être la clé de voûte.
Toutefois, une question s’impose: en agissant ainsi, le patron du RPG n’a t-il pas voulu piéger l’Opposition en la détournant du seul combat stratégique qui vaille, à savoir, la lutte contre le projet de manipulation de la Constitution en vue de s’octroyer un troisième mandat? Des faits politiques récents le suggèrent fortement. Mais, avant tout, ouvrons une parenthèse de lucidité pour mieux appréhender la démarche subtilement diabolique qui sous-tend le comportement du Natif de Siguiri .

 

Psychanalyse du projet politique présidentiel

En effet, trois axes complémentaires caractérisent la nouvelle posture du dirigeant guinéen avec, pour objectif, l’étouffement de la contestation, tout en bluffant l’opinion internationale:

– le durcissement de la répression interne: la récente militarisation des quartiers traditionnellement contestataires, participe de cette volonté de semer la peur en détruisant toute velléité de protestation; l’impunité assurée aux forces de l’ordre qui n’hésitent pas à tirer sur des citoyens désarmés est un encouragement permanent à la répression aveugle. L’indifférence par la terreur semble être l’objectif recherché par le maître de l’agenda de la forfaiture constitutionnelle.
– un afrocentrisme virulent et suspect:
Alpha Condé, cet opposant historique largement cité dans des scandales financiers impliquant de grands groupes français tels Bolloré Technologies, se signale ces derniers temps par un afrocentrisme virulent et suspect. A l’entendre à travers ses discours et interviews, il est temps de mettre les occidentaux à leur place pour redonner enfin à l’Afrique la plénitude de ses pouvoirs. Notre nouveau chevalier du Panafricanisme faisant feux de tous bois n’hésite plus à humilier des journalistes occidentaux pour se donner l’air d’un nationaliste farouche et intransigeant; mais, au-delà de l’emphase d’imposture qu’il exhibe, l’agenda pernicieux qui s’y cache, est aux antipodes des intérêts réels de l’Afrique: tous les despotes africains, comme lui, vilipendent la Justice Internationale pour mieux massacrer leurs peuples, fustigent l’ingérence extérieure pour mieux violer leur propres lois et prônent l’autonomie économique pour mieux détourner les maigres ressources de leur pays. tel qu’on le voit, le concerto afrocentriste d’Alpha Condé avec son cortège d’insultes aux médias étrangers, n’est qu’une fable d’auto- légitimation avec une morale panafricaniste usurpée
– Alliance avec des régimes autocrates:
Pensant que son projet de violation de la Constitution risque d’être farouchement condamné par l’Occident, Alpha Condé anticipe cette perspective d’hostilité diplomatique en misant sur l’amitié de certains régimes autocrates tels la Russie, la Turquie ou la chine. Ce pivotage diplomatique traduit la forte détermination du Professeur– Président à usurper un troisième mandat.

Au regard de toutes ces considérations, l’Opposition guinéenne se doit de se renforcer, en mettant toute son énergie dans la bataille post – élections municipales, car c’est à travers ce combat fondamental qu’elle devrait mener, qu’elle pourra empêcher par tous les moyens légaux que le Président Conde ne crée les conditions constitutionnelles et politiques lui permettant de briguer un troisième mandat.
Cependant, le combat de l’Opposition guinéenne, au-delà de la nécessaire démonstration de représentativité dans les instances de délibération et de législation, doit être davantage orienté vers la conquête du pouvoir exécutif.

Création d’une dynamique unitaire

En effet, le combat pour le respect de la Constitution est une question prioritaire et consensuelle qui aura l’avantage de créer une dynamique unitaire des forces vives de la Nation. C’est cela qui devrait être le nouvel axe gagnant de l’Opposition. Par ailleurs, cette Opposition républicaine doit trouver des formes de luttes efficaces, autres que des manifestations de masses devenues, aujourd’hui, des facteurs d’affrontements sanglants avec les forces de l’ordre, en l’occurrence, des Concerts de casseroles, des journées de prières, des opérations Villes mortes encadrées, des journées de grèves etc; Un autre front sur lequel l’opposition devrait miser toutes ses forces est la dénonciation internationale du régime d’Alpha Condé et pour se faire, il serait judicieux d’engager de grands cabinets de lobbying avec pour l’objectif de briser le silence de l’opinion mondiale et d’en finir avec l’indifférence de la Communauté des nations.

 

Par Afrique Midi

Publicités

Une réflexion sur “Guinée: La révolution de velours de Cellou Dalein DIALLO

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s