#France #AshRévolution «ce qu’on veut, c’est la destitution de Macron» !

Dans le Loiret, «ce qu’on veut, c’est la destitution de Macron»

Résultat de recherche d'images pour "destitution"

 PAR 

Le président de la République doit s’exprimer lundi à 20 heures, pour une intervention très attendue. Le fossé n’a jamais semblé aussi profond entre Emmanuel Macron et les « gilets jaunes », mais également leurs voisins, les retraités frappés par la hausse de la CSG ou encore les clients des cafés. Reportage dans le Loiret, où le rejet du pouvoir bouscule La République en marche.

Département du Loiret, envoyé spécial.- C’est comme si chacun s’était passé le mot. Où qu’elle aille, quelles que soient les personnes qu’elle rencontre, la députée de La République en marche du Loiret, Caroline Janvier, entend les mêmes expressions : ISF, CSG, privilèges… Reviennent aussi comme une ritournelle cruelle et entêtante les appels au départ d’Emmanuel Macron, ce président « qui ne sait pas écouter »« qui se tait », « qui n’entend personne ». Il doit s’exprimer lundi à 20 heures.

Alors que pour le quatrième week-end consécutif les « gilets jaunes » continuent leur mobilisation, et que Paris a vécu pour la troisième fois un après-midi d’affrontements le samedi 8 décembre, l’élue a décidé d’aller à la rencontre des citoyens, en jaune ou non, dans sa circonscription. Elle tente de comprendre et d’apaiser la colère et le ressentiment qui ont remplacé en cet automne 2018 le silence et la résignation d’une partie de la population.

Dans l’urgence de cette crise politique avec un pouvoir sans boussole, le premier ministre Édouard Philippe a repris la parole samedi soir après avoir reçu une délégation de gilets jaunes la veille. « Le président de la République s’exprimera. Il lui appartiendra de proposer les mesures qui viendront nourrir le dialogue et qui permettront, je l’espère, à l’ensemble de la nation française de se retrouver et d’être à la hauteur des enjeux qui sont déjà là et qui vont continuer à se poser dans les années qui viennent », a-t-il déclaré. Seul signe d’Emmanuel Macron ce week-end, un tweet diffusé à 23 h 30 samedi rendant hommage aux forces de l’ordre. Les gilets jaunes, eux, attendent encore sa parole.

Caroline Janvier, députée LREM du Loiret, avec des gilets jaunes, le 7 décembre 2018. © MJCaroline Janvier, députée LREM du Loiret, avec des gilets jaunes, le 7 décembre 2018. © MJ

Pour écouter la colère, vendredi soir, la députée du Loiret avait donné rendez-vous à la salle communale de Saran, à 20 minutes de voiture d’Orléans. À moins d’un kilomètre de là, un rond-point est occupé par des gilets jaunes depuis le 17 novembre. La plupart travaillent et reviennent le soir pour épauler les retraités et leurs camarades disponibles qui se relaient la journée pour opérer un barrage filtrant parfois, juste pour être visibles le plus souvent.

« Je suis effaré de me retrouver au sein de cette cour des miracles », relate Dominique qui, par la force des choses, est devenu un porte-parole du groupe qui oscille entre 50 et 100 personnes. Avec sa barbe grisonnante, il a le verbe précis et ferme pour interpeller la députée, plus doux et cajolant quand il parle de « ces belles rencontres », de « la fraternité » qui traverse ce collectif de jaune vêtu. « On se retrouve, on s’embrasse. Notre silence nous a tués. On s’est trop longtemps tu. On était invisible. Le jaune nous a sauvés », lance-t-il à l’adresse de Caroline Janvier qui a donné la parole à l’assistance. La salle accueille ce soir-là environ 80 personnes, la moitié porte un gilet jaune.

Les paroles, qui ne sont « pas de haine, mais emplies de beaucoup de colère » selon les mots de Dominique, sont livrées par flots, sans retenue. Une agora populaire où chacun veut dire en face, à la femme qui les représente à l’Assemblée nationale, comment ils vivent – ou plutôt survivent pour certains –, quel est leur quotidien de salarié payé au Smic, de demandeur d’emploi qui a déjà envoyé des dizaines de CV sans réponse, de travailleur en reconversion qui échoue à financer sa formation, de jeune entrepreneur qui n’arrive pas à se payer.

Caroline Janvier encaisse ces discours qui paraissent durs et crus, mais ne sont que le reflet de la vie que mènent les personnes qui s’expriment face à elle. Telle Adeline, jeune femme au chômage depuis un an. « Je me démène. Je veux juste travailler », dit-elle. Loin de faire le procès d’un supposé assistanat, elle analyse sa situation avec lucidité : « Au chômage, je touche juste 70 euros par mois de moins que quand j’étais salariée. Cela montre à quel point mon salaire était bas. » Elle assure qu’elle est à découvert de 300 euros à la fin de chaque mois. Sa mère, qui a aussi enfilé un gilet jaune, le confirme. Elle se demande pourquoi elle a fourni tant d’efforts pour financer des études à sa fille pour en arriver là.

Deux heures d’un monologue polyphonique. Des voix, des dizaines de voix racontent les difficultés de tous les jours. « On veut juste manger »« Que vont devenir nos gamins ? »« Venez voir ces logements insalubres », ou encore « J’ai beaucoup travaillé, je me croyais enfin à l’abri… » qu’exprime un retraité pour critiquer la hausse de la CSG pour une partie des retraités, mesure macroniste par excellence qui fait l’unanimité contre elle.

Tout comme la réforme de l’ISF. Morgan, jeune chef d’entreprise de 26 ans, interpelle l’élue : « Dans la salle, vous avez des gens qui gagnent le Smic. Vous savez très bien où aller chercher l’argent. Avec l’ISF. Les gens qui gagnent des millions, ils s’en foutent de nous. » Il enchaîne, avec une colère rentrée : « Soit vous continuez à suivre Macron, soit vous nous écoutez ! Sinon, ça va mal finir. » La députée écoute, elle s’est engagée en début de réunion à donner la parole avant de répondre. Le micro passe de main en main.

Se dégage une détestation du président de la République. On parle de la vaisselle de l’Élysée achetée à prix d’or, de la piscine du fort de Brégançon, de la nouvelle moquette de la salle des fêtes du palais… On évoque « les privilèges » du président et des députés. « Que faites-vous ici ? s’exclame un gilet jaune en direction de Caroline Janvier. LREM, c’est fini. Ce qu’on veut, c’est la destitution de Macron. C’est tout. » Tous le rendent responsable de la crise actuelle. Avec plus ou moins de nuance à son encontre, chacun le cloue au pilori. « Un président qui ne parle pas, ce n’est pas normal », dit l’un. « On devrait tous se sentir coupable d’avoir voté Macron. Il est illégitime », ajoute un autre.Caroline Janvier attend. Son collaborateur note les remarques et les questions sur un paper board. Un gilet jaune reprend : « Vous devez représenter les intérêts du peuple, pas seulement ceux de votre parti. Vous n’êtes pas juste une étiquette. Mais votre mouvement ne respecte plus le peuple ! »

Parfois, la radicalité des propos monte d’un cran. Certains ne veulent plus de migrants en France, en tout cas pas de migrants venus hors d’Europe, cette Europe qu’il faudrait quitter, clame un gilet jaune. Tous ne se rejoignent pas sur ces propos, mais chacun exprime un dégoût de la classe politique et particulièrement un rejet de celle aujourd’hui au pouvoir.

« Nous, on demande juste de l’équité dans l’effort »

Au bout de deux heures, Caroline Janvier propose de répondre point par point. Difficile tant les mots ont fusé et les questions sont nombreuses. L’exercice est périlleux, il ne convaincra pas l’assistance venue à cette réunion « qui arrive trop tard ». L’élue parle de compétitivité qu’il fallait retrouver, des charges trop élevées, du besoin de service public.

Elle défend la réforme de l’ISF, sur laquelle Emmanuel Macron ne veut rien céder, et les 40 milliards de CICE. « Avec notre politique, une personne au Smic gagne 58 euros de plus chaque mois », assure-t-elle. Excédée, une femme en gilet jaune s’en va. « Tout ce que l’on fait, c’est pour le travail », tente de convaincre la députée.

« C’est du pipeau votre discours appris par cœur », coupe un homme. Un autre demande l’instauration de référendums d’initiative populaire. Caroline Janvier coupe court à la proposition : elle n’y est pas favorable. « Il y a d’autres solutions, comme les labs législatifs que j’organise. » Personne ne comprend de quoi elle parle.

Plus de trois heures d’échanges. L’incompréhension est totale, la tension redescend à peine. Comme un symbole de ce fossé, un gilet jaune, sourd et assisté d’une jeune femme qui maîtrise la langue des signes, reproche à la députée de parler trop vite, le micro devant la bouche, ce qui l’empêche de lire sur ses lèvres. La députée est déstabilisée. L’image est ravageuse. Jamais l’expression « dialogue de sourds » n’a semblé aussi adéquate.

Caroline Janvier, dont c’est le premier mandat et même la première expérience en politique, continue ses rencontres alors que certains de ses collègues se calfeutrent chez eux et que le président de la République se terre dans le silence. Samedi 8 décembre, la voici au bar PMU Les Tourelles, à Huisseau-sur-Mauves. Elle compte discuter avec des clients. Elle sait là encore que les critiques risquent d’être nombreuses.

Caroline Janvier, députée LREM du Loiret, échange avec les clients d'un bar, le 8 décembre 2018.. © MJCaroline Janvier, députée LREM du Loiret, échange avec les clients d’un bar, le 8 décembre 2018.. © MJ

Dans la salle, une chaîne d’information diffuse les premières images des Champs-Élysées où ont commencé à se rassembler des gilets jaunes face aux forces de l’ordre. Impossible d’oublier cette toile de fond de crise sociale et politique : par écran interposé, elle s’incruste dans les moindres recoins de France.

Dans le modeste café, personne ne porte de gilet jaune, mais tout le monde dit les comprendre. Une fois encore, la hausse de la CSG pour une partie des retraités est évoquée. Un retraité, qui dit toucher une pension de 1 500 euros, parle de sa femme en Ehpad. Chaque mois, il doit débourser plus de 2 000 euros pour elle, qui a une retraite de 1 200 euros. « Je ne sais pas si je vais tenir à l’avenir. Je vais peut-être être obligé de mettre ma maison en viager. Mes enfants n’auront plus que des cacahuètes, mais c’est ce qu’on m’inflige », dit-il.

Une fois encore, Caroline Janvier justifie la politique menée depuis 18 mois, parle de rendre le régime de retraite plus viable, de redonner du pouvoir d’achat aux salariés, « même si c’est difficile », reconnaît-elle en s’adressant à son interlocuteur. « Nous, on demande juste de l’équité dans l’effort, lance un autre client. Pas de la distribution d’argent pour les personnes les plus riches ! »

Comme la veille, comme à chaque fois qu’elle est confrontée à la question de l’ISF, la députée répond qu’il ne s’agit pas d’un cadeau aux plus fortunés, mais de la recherche de la compétitivité, de la « libération du capital productif ». Ses mots semblent se perdre dans la salle sans toucher son auditoire.

Si le débat est moins passionné que la veille, les mêmes critiques émergent, en particulier à l’encontre d’Emmanuel Macron. « Pour lui, on est juste des manants, des moins que rien », assène un client tout juste arrivé. Anthony, le patron du bar, complète : « Macron, il nous parle comme à des chiens. Je ne l’accepte plus. Il est président de tous les Français, pas de La République en marche ! »

Caroline Janvier justifie qu’enfin la France a un président qui parle avec franchise. L’argument est contre-productif. « Les gens crèvent la dalle », continue Anthony, comme si les propos de la députée n’avaient pas été prononcés. Le propriétaire du bar prévient : « Je n’ai pas encore fermé mon commerce. Mais je suis prêt à le faire pour monter à Paris. »

La veille, des gilets jaunes avaient demandé à Caroline Janvier d’être leur porte-parole, laissant entrevoir la subsistance d’une infime possibilité de dialogue avec elle. Le lendemain, un client lui tend encore cette perche : « On vous fait encore confiance Madame, pas à Macron », lui dit-il. Anthony poursuit : « C’est à vous les députés de reprendre le pouvoir. Reprenez le pouvoir bordel ! » s’exclame-t-il en forme de dernier avertissement. « Mon boulot est de porter votre voix, je suis d’accord », répond, comme acculée, Caroline Janvier à l’injonction du patron de PMU. Dernière elle, de furtives images d’Édouard Philippe passent à la télévision. Personne n’y prête attention.

La séquence aura duré une heure et demie. Caroline Janvier ne baisse pas les bras. C’est son rôle, dit-elle, d’aller écouter les gens, même si ses arguments ne portent pas. À quelques kilomètres du PMU, au Bardon, la salle communale accueille « le repas des anciens ». La députée du Loiret y arrive en terrain moins hostile.

Moins hostile sur la forme, pas vraiment sur le fond. « Rendez-moi ma CSG ! » lui intime un ancien syndicaliste, grande barbe blanche et voix caverneuse. Plus tôt, Caroline Janvier avait assuré qu’il était impossible de revenir sur cette mesure. Le fossé ne se réduit pas.

Elle tente de convaincre les quelques retraités qui l’interpellent, dont certains se disent très inquiets par la violence des manifestations parisiennes. Elle parle à nouveau de la baisse de la taxe d’habitation, cet impôt injuste selon elle. « Je m’en fous de la taxe d’habitation, lui répond un autre « ancien ». Ce qui compte, c’est ce que je touche comme pension. Vous ne comprenez pas Madame. »

Comme une heure plus tôt, comme la veille, Emmanuel Macron est rendu responsable de la situation. Loin de se désolidariser du chef de l’État, Caroline Janvier essaie néanmoins de trouver sa place face à ce rejet de la politique du gouvernement qu’elle continue de soutenir. « Il n’y a pas que le président de la République, il y a aussi les députés, il y a aussi le Parlement », répond-elle.

Les gilets jaunes de Saran, les clients du PMU de Huisseau-sur-Mauves, les retraités du Bardon n’en ont cure. Ils attendent la parole présidentielle. Trois semaines après le début de la crise, elle est toujours inaudible. Emmanuel Macron n’a plus que quelques cartes dans sa manche pour éteindre ce feu populaire.

TOUS LES COMMENTAIRES

+

Alberteins c’est trop mince !

C’était sympa de suivre la manif sur BFM avec tes charentaises cool

charentaises

Et lui il ne peut même pas aller a Baden Baden s’assurer du soutien des FFA.

Le « peuple » n’a d’autres fonctions que de continuer à enrichir le un pourcent !

Ce n’est pas faux, mais ça fait 30 ans que c’est comme ça.

Macron n’est que le dernier d’une longue lignée de dirigeants qui appliquent plus ou moins la même politique… Tous ces types en jaune qui parlent de Macron comme du diable et réclament sa démission étaient-ils sur une île déserte pendant tout ce temps ?

Adieu serait encore mieux.

Démission de tous les députés LREM sous 15 jours à parti de ………………a voir.

Interdit de se représenté à vie. Local, département, région, et nationale  député-sénateur.

elle ne mérite pas notre miséricorde

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.

Et boom encore un commentaire de dé-publié, alors qu’il était largement recommandé par les abonné(e)s cool

Comme par hasard, JLM, dans son discours, a évacué l’essentiel: le rapport de force, en affirmant même que « le plus fort qui gagne  » n’est pas sa stratégie, et en proposant seulement la motion de censure, geste purement symbolique du crétinisme parlementaire, et la demande à Macron de convoquer des élections.

Ces fameuses élections, outil de la lutte des places des politiciens, mais qui n’ont jamais nulle part permis de se débarrasser de la dictature du capital, ni même permis nos principaux conquis. La lutte acharnée, notamment la grève générale, elle a payé, en 36 comme en 68 et paiera encore plus, tant les politiciens sont démasqués et incapables de la faire dérailler comme d’habitude. On peut lire à ce propos ma série « 1968 »

En complément, extraits de ma Revue d’Actu du 10 décembre:

Dossier Tous Ensemble contre le MAC40 et son monde

La journée du 8 décembre, acte IV, en province, dans L’Anticapitaliste:

Beau résumé.

Les gilets jaunes et la jeunesse montrent la voie: tou-t-e-s ensemble, on peut gagner

Réunissons partout des AG et votons la grève dès qu’une minorité significative est convaincue de sa nécessité. Allons alors sur les autres établissements pour les entraîner dans la grève et la généraliser.

Macron est celui qui s’en vante au pas de charge dans la plus complète décomplexion…

Ce su’il aurait fallu savoir c’est que faisait Caroline Janvier avant d’être élue et pourquoi elle s’était engagée auprès de LREM. Cela aurait été utile pour une meilleure compréhension.

Et tout de suite derrière venait : « ON VEUT TRUMP »

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.

Alors que le CICE en a créé des milliers !

Ces gens là n’existent que dans la collaboration de classe exactement comme le PS, ou par opportunisme comme hamon qui déclare, à gauche je suis le plus populaire, ils n’ont honte de rien, tous les coups sont permis même les plus viscieux.

Excusez moi, je n’ai pas saisi si votre post allait dans le sens de la charte ou s’il s’agissait d’ironie.

Car les propositions 1, 13, 16, 24 (au moins) sont clairement des propositions de droite dure : anti fiscialité ; anti-pédagogisme (la petite parenthèse « méthode globale » parle d’elle même me semble-t-il) ; anti-migrants.

Vous avez oublié d’envoyer à l’usine ou aux champs ces salauds qui gagnent plus de 3000€ net, pendant au moins 1 an.

Et si ils ont en plus des diplômes, ce sera 1 an de plus.

Et si ils ont des lunettes, 1 an de plus.

Et si….

 

Pour certains, 100 000€, c’est vraiment une fortune, mais je ne suis pas sur que vous obtiendrez réellement une majorité avec cette mesure. Vous devriez proposer 10 000€

 

Pour l’assemblée constituante, ce sera un peu compliqué à suivre, une constitution par an, non?

Sauf que eux ils ont choisis d’aller au casse pipe.

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

He les gens, si pour une fois nous pouvions être cohérents avec les commentaires qui sont laissés sur tous les articles sur les gilets jaunes. Il n’est pas obligatoire de s’empiffrer de nourritures frelatées et malsaines pour nos bodies, mangeons comme tous les jours de l’année et n’achetez pas de cadeaux pour les enfants, un vélo leur servira et ils seront prêt pour la pénurie de pétrole qui arrive à grande vitesse et

 

le 31 au soir tous sur les champs Élysée avec un gilet jaune sur le dos avec la marmailles et ce sera la plus belle fête de tous les temps. Bien sûr le commerce ne sera pas à la fête, mais si nous continuons comme avant nous allons droit vers le mur et puis quoi encore.

Motherfuckers tous ces politicards et surtout la bande de fumiers qui spolie l’état que ce soit lrem mais les autres sont du même acabit Il nous faut des gens nouveaux élues par tirage au sort..

N’est ce pas leur seul dénominateur commun ou presque ?

 

Il faut quand même reconnaitre que si ces 25 propositions étaient appliquées, elles changeraient radicalement  la vie des français.
Cela fait naitre, chez moi en tout cas, un immense rire.. jaune ..!

JP N

Et Le Maire n’a pas été mal non plus ce matin. En quelques minutes il commence par « pas question de baisser la CSG sur les retraites » pour finir par « nous voulons baisser les taxes et les impôts ». Bûches et palettes pour faire griller les châtaignes et macrons ou plus si affinités!

Le fait que Manon Aubry sorte d’Oxfoam est en soi un gage d’altruisme; même si elle a manqué un peu beaucoup d’esprit critique en faisant confiance  à Mélonchon qui a réussi tout de même à la faire surveiller d’on ne peut plus près par Bompard

Colère © xColère © x

Vous connaissez peut-être mal l’histoire de cette déclaration qui a été réécrite deux fois durant cette « révolution » qui a enrichit les révolutionnaires survivants s’étant débarrassé sur l’échafaud d’une bonne partie des collègues qui avaient avec eux voter la première déclaration.

 

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Vous dites :«Macron ose « TOUT » et il fait son travail de sape en marathonien….»

Michel AUDIARD rajoute : « Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît ». …………..

Elle n’a qu’une hâte, la pauvre caroline, c’est de foutre le camp! Connaissez vous la chanson « caroline, que fais-tu donc à Paris ? »ils n’ont rien compris, ils faut qu’ils se calment sinon elle va leur envoyer les flics comme aux enfants de Mantes la Jolie pour leur apprendre! Prochain métier pour les gens qui peinent dans le Loiret : député. Ça vous suffit !

Rassurez-vous dans SON camp, ce n’est pas mieux ! laughing

…Un proche du président de la République aurait même prononcé une petite phrase qui risque de ne pas plaire au principal intéressé : « Macron a un problème de fin de moi »

sur Gala  Avec des amis comme ça… Ils sont stupides, mais certains ont de l’humour !

(n’est-ce pas le canard de sa copine de la presse à ragots : Mimi Marchand ?)

Manon mieux que Caroline une fois élue? C’est le nouveau métier que Macron propose aux gilets jaunes, il suffit de traverser la rue ! Il y a de l’argent pour tous, pas que pour les fainéants et les riches ?
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Je crois que vous prenez vos désirs pour des réalités. Tant que Martinez et Berger (lui c’est normal) restent pépères…

Que peut faire Macron, à 20h ?

Parmi les options, toutes risquées, il y a évidemment un classique : dissolution de l’Assemblée Nationale.

L’avantage pour le pouvoir c’est de mettre en évidence le flou des exigences en face.

Un autre avantage c’est la division à gauche, plus la division entre partisans des élections et abstentionnistes, plus la division entre Gilets Jaunes, Partis et Syndicats.

Enfin, il y a le précédent de juin 1968, de bon augure.

S’opposer aux élections, ce serait s’opposer à la « démocratie représentative », qui reste un tabou dans notre pays (comme ailleurs).

Dissoudre l’AN, c’est viser le point faible du mouvement. C’est le meilleur coup que peut jouer Macron.

Mais c’est tout de même un gros risque.

D’une part c’est admettre qu’on est très profondément frappé par le mouvement.

Ensuite, c’est s’exposer au meilleur coup de ce mouvement, qui consisterait à présenter dans chaque circonscription, UN SEUL candidat, travailleur, paysan, éleveur, artisan, petit entrepreneur, enseignant, muni d’un programme simple et court :

a) Annulation des taxes sur les carburants

b) Rétablissement de l’ISF

c) hausse de 10% du SMIC et des minima sociaux

d) abrogation des ordonnances Macron.

candidature soutenue par les partis progressistes et les syndicats.

Si, comme je le crois, Macron joue son « meilleur coup », il faut se tenir prêt à faire surgir une immense exigence populaire pour une riposte de ce genre.

 

 

Pas vraiment, Macron aggrave cette politique et la présente crûment

Ne cherchons pas d’issue, continuons à demander tout et son contraire histoire de montrer que nous sommes bien Français, ne proposons rien qui sont censé, cela nous assurera certainement un avenir meilleur ! Comme les moutons des bistrot, il faut bêler « Macron démission » …. c’est gratifiant lorsqu’il y a un copain de comptoir pas loin !

Pauvres Français assistés qui se laissent berner par des faiseurs de rêve tels Mélenchon (très riche mais qui ne partage rien), Ruffin largement subventionné avec le pognon de nos impots pour filmer des hérésies,  ou Lepen la voleuse de pépètes de Bruxelles, que cela amuse beaucoup de mettre la France sans dessus dessous mais qui ne propose rien d’autre que de pouvoir profiter de la situation et s’en foutre plein les poches  !

Carrez vous le ailleurs, ça vous fera peut être un peu de bien et vous serez moins haineux !

La suppression de l’ISF ? c’est bon pour les finances publiques…

Le blocage du SMIC ? c’est pour sauver l’emploi…

Les frais de scolarité pour les étudiants étrangers multipliés par 20 ? c’est pour attirer les étrangers…

L’augmentation de la CSG des retraités ? c’est pour donner du pouvoir d’achat…

La flat-tax à 33% ? c’est bon pour les finances publiques…

Le CICE à 40 milliards ? c’est bon pour l’emploi….

L’étranglement financier des hôpitaux ? c’est pour améliorer le service public…

La retraite par points ? c’est pour améliorer l’équité et la justice…

Le bac réformé avec moins d’heures de cours et plus d’élèves par classe ? c’est pour faire monter le niveau…

La diminution du nombre des fonctionnaires ? c’est pour moderniser l’Etat…

Qu’est-ce qu’il va trouver d’autre ce soir ????

Réalisez-vous que la la plupart de ces proposition se contredises?

C’est con comme proposition…. et puis vous voulez qu’on vous prenne aux sérieux.

Et si on faisait plutôt passer le message de ne plus lire vos conneries ? Cela serait en effet très positif pour les gilets jaunes, pour le pays, pour la démocratie.

«  Education nationale : exclure toute idéologie »

«  Immigration : empêcher les flux migratoires »

Ça sent bon le jaune FN/RN votre truc pourri…

 

img-1662

Et par qui a-t–elle été élue, la petite nouvelle?

Résultat de recherche d'images pour "tags gilets jaunes"

Attention ! l’article 1 s’entend-il comme la limitation à 25 % les dits « prélèvements obligatoires » ? Ce serait décréter à coup sûr la fin de la Sécurité Sociale (maladie, chômage, retraites) !

savez vous qu’en augmentant le smig, les prix montent et le resultat est le meme……

Ce n’est bien sûr qu’un recensement, parmi d’autres. J’en ai déjà publié d’autres. Ce n’est pas encore l’appropriation des moyens de production et d’échange par les producteurs, issue indispensable.

Par ailleurs, sur le fond, c’est en agissant au milieu de la révolte que l’on peut expliquer et combattre ce qui va dans le sens de la droite. Les sectes, elles, se contentent d’attendre leurs ouailles…

Je pense aussi que la dissolution est la meilleure arme de Macron. Certes c’est un pari risqué, mais en scrutin majoritaire, il lui suffit de peu pour gagner.

Des candidatures GJ, hors les conditions très théoriques que vous proposez, ne feraient que diviser les oppositions, affaiblissant le RN et réduisant selon toutes probabilités la FI à zéro (JLM perd décidément les pédales). Dès lors LREM pourrait garder la majorité par simple effet mécanique. D’autant que bien des soutiens actuels des GJ dans l’opinion pourraient hésiter le jour où il s’agirait de la prise effective du pouvoir, craignant le chaos.

Ceci dit Macron est peut-être trop aveugle pour prendre ce risque pourtant seul susceptible de le sauver.

La plupart, non, mais certaines bien sûr. D’où l’intérêt de discuter, et d’admettre que nous avons tous des contradictions…à surmonter.

Mais c’est mieux que les programmes des réformistes, genre Mélenchon, qui ne visent qu’à accéder aux mangeoires, au seul profit des politiciens.

Idéologie: il faut discuter de ce qu’on entend par là. Fonder les relations sociales sur une idée abstraite, Dieu, le monarque, ou le veau d’or capitaliste, c’est de l’idéologie, le propre de la droite. Dépasser la dictature capitaliste faite d’exploitation et de discrimination, c’est un projet ancré non pas dans l’idée, mais dans les conditions de vie concrète Moi, je ne suis pas un idéologue, mais un pragmatique.

Immigration: on sait où peut pencher la majorité des gens, d’où la nécessité d’expliquer que nous sommes tous dans le même bateau emmené par le capitalisme vers le fracas social et écologique.

Et il fait avec ses acolytes très mal son travail….. donc licenciement .

Qu’on essaie enfin la 2° aux élections : Marine, question d’expérimenter ce qui est le pire

Le résultat n’est le même que si on ne revient pas à l’échelle mobile des salaires (indexation des salaires sur l’indice des prix, celui des organisations syndicales, et pas celui de l’INSEE s’entend bien sûr), ou si on laisse la production des richesses entre les mains des profiteurs, et pas des producteurs.

Maintenant, il faut défendre la liberté de Dromadaire de refuser pour lui-même (mais pas pour les autres) toute augmentation de salaire.

A force de rouler à gauche Alberteins vous allez finir sur le toit dans le rond point !!!

Et c’est re-parti pour une biblio!

Voir sur Facebook

depuis que Macron a sortie la France de l’Etat de droit (inscription de plusieurs mesure de l’etat d’urgence dans la constitution), il y a un vrai risque, avant il etait de 0.

La chose n’aurait jamais eu l’assemble et n’aurait pas pu faire passer le millième de ce qu’a fait Macron. Heureusement qu’on a évité le pire hein….. 😦

Oui ce soir je pense que Macron va lire le prompteur qui affichera « l’Avenir en commun ». C’est une quasi certitude. Peut même que JLM sera avec lui  et qu’a la fin du discourt il lui remettra le sceptre. Enfin…

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Exactement!

« non, mais c’est pire il a le soutien de 15% de la population près à lâcher leur chien.cette révolte était à prévoir dès son élection »

Il me semble me souvenir que vous avez lourdement dans ces posts fait la campagne du freluquet.

En êtes vous arrivé à retourner après votre veste, votre pantalon ?

La proposition 13 et 24 c’est le FN qui vous les a soufflé. ?????

Quand Mélenchon et les siens vont accepter qu’ils ont perdus les présidentielles et le fameux PEUPLE s’est décidé contre JLM, Ruffin, et les autres ?

Macron a obtenu la confiance de 8,6 millions et Mélenchon avec ces 1,6 millions de moins n’a même pas dépassé Le Pen !

La vérité est parfois dure.

Mais en démocratie une majorité reste une majorité, même si l’on n’aime pas le gagnant. Si non ce n’est plus une démocratie.

Mélenchon il veut quoi ? Que l’on adore comme personnification de la République ? Que l’on installe une république populaire, avec des tribunaux populaires, les députés LFI des commissaires du Peuple et comme devise de la République La Sainte Haine (Ruffin s’occupera des détails, il a déjà annoncé la couleur dans sa lettre à Macron dans Libé).

« Je suis sacré ». C’est un démocrate qui le dit ?

Et Mélenchon croit que le gilets jaunes vont changer de camps d’une extrémité à l’autre et soudain le soutenir ?

Sacré rêveur.

Les « assistés », ce sont les gens qui gagnent tellement d’argent ( grâce au travail des autres…) qu’ils ne peuvent plus le dépenser mais qu’ils le placent. Les assistés ce sont ceux qui font travailler les gens pour des salaires de misère. Voilà les vrais « assistés » avec NOTRE argent, NOTRE travail; et non pas la personne qui vit avec le RSA.

Et en plus, ces « assistés » arrivent à faire croire à certains (dont vous, manifestement), que les « charges  » sociales sont trop importantes et qu’il faut donc les baisser pour « libérer » blablabla. C’est tout simplement énorme ce tour de passe-passe : baisser en réalité les cotisations patronales (donc augmenter les bénéfices et baisser en fait les salaires) et faire prendre en charge par les salariés ( par l’augmentation des tarifs des complémentaires santé et l’augmentation du reste à charge), par l’impôt (CSG), ce qui était pris sur la création de richesses par les salariés ! Ça revient à subventionner l’emploi privé !! Comme avec le CICE ! C ‘est pas magnifique la vie pour ces « assistés » de luxe ?

Selon Pénicaud, qui devrait avoir des ennuis avec la justice…,( prendre des libertés avec la loi ne doit pas tuer le business) donner un coup de pouce au smic tuerait l’emploi. Il suffit de comparer la courbe du chômage avec la courbe du taux de charges sociales sur un smic pour mesurer la bêtise infinie de cette déclaration. A ce niveau on est dans le pathologique. La première monte sans arrêt, la seconde c’est l’inverse. Les baisses de charges sociales n’ont jamais fait baisser le chômage. En 33 ans de vie professionnelle j’en ai vu des baisses de charges et des crédits d’impôts, on a jamais embaucher personne. La vérité c’est que tous ces technocrates sont enfermés dans des dogmes au service d’une minorité. ils se foutent de savoir comment les gens se logent, s’habillent et se nourrissent, alors être smicard se payer une garde d’enfants pour aller au restaurant avec son épouse; et puis quoi encore !! ça pourrait tuer l’emploi !

saulauds de pauvres ??

saulauds de pauvres ??

Tu connais bien, c’est vrai ce sont des communes limitrophes, j’étais étudiant à la Source wink

Du temps où il y avait encore le centre de tri des CCP ? Qui ne s’appelait pas alors « La Banque postale »…

C’est bien à 20 minutes et plus en Bus, 40 minutes a velo, en partant du centre d’Orléans il y a 7 kilomètres. Salut aux gilets jaunes qui montent la garde au centre commercial de CAP SARAN . Celui-ci est encore dans les terres tout a fait au nord d’Orléans.

ce qu’il y de nouveau c’est la violence de la police à Paris, les flash ball sont des engins de guerre ayant la puissance d’une balle de guerre sans la force de pénétration et ils s’en est tiré des centaines. Si la police était moins armé peut être cela se passerait beaucoup mieux.

 

Je suis allé vérifier  et :

 

Et donc :

flashball : 200J à bout portant, diminue très vite (gros coup de poing et donc dangereux).

7,62 otan : 3000J

Donc pas le même ordre de grandeur, pas le même projectile, pas comparable.

 

gliF4 : 25g de TNT. Beaucoup plus dangereux.

grenade offensive militaire : 70g

 

Voilà voilà.

 

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Justement, la gueule des convictions dis-donc^^

C’est quoi cette « libération du capital productif » censée accompagner la suppression de l’ISF?

C’est simple : demandez-vous combien rapporte l’ISF si on prend en compte les chefs d’entreprise et les capitaux qu’il fait fuir. Probablement peu – peut-être même qu’il nous coûte plus qu’il ne rapporte.

Macron avait réussi a redorer l’image de la France auprès des entreprises et des investisseurs étrangers, notamment (mais pas uniquement) par cette mesure fortement symbolique de suppression de l’ISF. En plein Brexit c’était bien joué.

Si vous voulez un impôt sur la fortune, pourquoi pas, mais mettez-le en place au niveau européen, sinon c’est du suicide.

Bien joué pour voir rappliquer les requins de la finance qui nous mettent dans la panade !

Et le coup de l’Europe ! L’UE est bien incapable de prendre une telle décision.

il s’agit de symbole et celui-là est de taille

Il s’agit effectivement d’un symbole, mais peut-être pas au sens ou vous l’entendez : la France est le seul pays de l’UE à avoir encore un impôt sur la fortune (Macron ne l’a pas supprimé contrairement à ce que beaucoup affirment, il en a réduit l’assiette aux seuls biens immobiliers).

La question est alors de savoir si nous avons raison seuls contre tous, ou bien si au contraire nous nous tirons une balle dans le pied…

 

Le monde va comme on décide de le faire aller et il ne va pas bien du tout et cela ne nous convient pas.

Je comprends et je respecte votre propos. Je ne crois pas à la théorie du ruissellement, je dis juste qu’il y a au sein de l’UE une concurrence fiscale et commerciale très forte entre les pays, et donc qu’augmenter les salaires ou baisser les impôts nécessite un minimum de coordination.

Rappelez-vous ce que prônait Syriza à ses débuts. Quelques années plus tard ils appliquent une politique d’austérité bien pire que celle que vous reprochez à Macron. Enfin je suis peut-être trop pragmatique et pas assez idéaliste. Quel est le parti politique dont le programme vous semble le plus proche de vos aspirations ? Existe-t-il un programme réaliste et chiffré qui permette de « changer le système » ?

c’est son boulot.

Depuis la campagne  » foire d’empoigne » de sa majesté, on a pu faire ce constat : la généralisation des applaudissements sur commande »… Chez Macron c’est la com, et la propagande qui font office de politique. Macron est l’illustration du vide à remplir par du bruit pour masquer son incompétence, son mépris du peuple des « riens » et son adhésion aux techniques de « sapes »des milliardaires qui l’ont mis au pouvoir…

Ce sont effectivement les « esclaves  » d’Amazon. qui font de Jeff Bezos l’homme le plus riche du monde (ou presque)Le patron d’Amazon est l’homme le plus riche de tous les temps https://www.capital.fr ›

J’ai lu, entendu ? Ou les deux…que ce Dieu du fric estimait qu’il allait de sont devoir que d’être très, très, très riche…et il le disait « sans rire » …et je crois qu’il est convaincu…

 

 

 

 

 

Ca ne devrait pas vous glisser sur le poil comme vous dites. Ce que notre ami LREM nous dit à demi mot, c’est que « fuir l’impot » (à comprendre voler pour le commun des mortels), ça ne doit en aucune mesure etre proscrit. Allons au coeur du problème, si des gens fuient l’ISF, attrapons les et faisons leur payer une amende qui dissuadera les autres d’en faire de même.

Bonjour,

Votre remarque sur la nécessité d’un accord au niveau de l’UE est tout à fait pertinente en effet. Cependant, il me semble que l’uniformisation des politiques fiscales est de facto interdite par le traité constitutionnel européen, ou du moins rendu impossible par la nécessité du vote à l’unanimité auquel s’opposeront toujours les divers paradis fiscaux de l’UE.

Quelles conclusions faut-il en tirer alors?

Cordialement

si j’arrive à trouver un moyen de frauder l’impot

Il n’est pas question de fraude, mais simplement de Français qui décident d’aller vivre dans un autre pays, dans lequel ils se sentent plus à l’aise pour diverses raisons (l’une d’entre elles étant un climat fiscal plus favorable). Il n’y a rien d’illégal là-dedans.

Le Monde diplo, octobre 2018

Un bel article effectivement, qui fait réfléchir.

Ce que les auteurs ne nous disent pas, c’est :
1) quel est selon eux la probabilité de réussite de leur stratégie (ils reconnaissent à demi-mot que la victoire n’est pas assurée),
2) sur quel(s) parti(s) ils comptent pour porter ce projet.

 

Ce qui me glisse sur le poil, ce sont les « arguments », appelons-les comme ça, qui enjoignent à accepter l’ordre tel qu’il est établi. Je voulais dire que j’ai la peau bien trempée et imperméable à certains discours même lorsqu’ils sont énoncés de bonne foi. Je ne me résignerai jamais aux dispositifs absurdes et fondés sur des artifices donnés comme « naturels ».

Ça s’appelle de l’optimisation fiscale ,une pratique de voyous

On voit que le catéchisme est bien intégré. Mais on est pas aussi aveugle que vous ! On sait que l’ISF n’a jamais empêché la France d’être une destination privilégiéeue des investisseurs étrangers; que ça n’a pas empêché les fortunes d’augmenter depuis plus de 20 ans!

Et si on admettait votre postulat, vous trouvez donc normal que des gens qui s’enrichissent OBLIGATOIREMENT grâce au travail des autres (à part les artistes et les sportifs, peut-être…), ne participent pas à la solidarité sous prétexte que sinon ils vont fuir ?

L’avenir en commun, chiffré et présenté durant plus de 5 heures  et approuvé par des économistes et des associations. Je n’ai d’ailleurs jamais entendu une seule critique précise sur tel ou tel point de ce programme. Ce sont toujours des généralités du genre : « c’est inapplicable, c’est utopique, ça n’a jamais été fait  nul part, etc… »  Un peu comme si les éditorialistes, les « journalistes » n’avaient toujours pas compris qu’il faut changer la donne face à la destruction de notre écosystème et au changement climatique ! Ils veulent des vieilles recettes pour des problèmes « nouveaux »! Et des recettes qui ont en plus provoqué les problèmes !!   « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.  » (Bossuet)

Quand on est dans le social on devrait être interpellé par la misère, si ce n’est pas le cas c’est qu’on envisage son métier comme de la charité et ça c’est bien degeulasse.

Saran n’est certainement pas à 20 min d’Orléans, elle en est limitrophe au Nord. La dépitée est donc hors sol tout comme le journaleux qui ne connaît pas la province – là où crèchent les gueux – et qui n’a pas même pris la peine de se renseigner.

Ah, ah, bien vu ! Je n’avais pas pensé à ça ! laughing

Le minimum lorsqu’on commet une erreur est de la corriger, nous sommes en effet deux à l’avoir signalée sans que cela soit modifié, c’est ce fait qui est désagréable pour les lecteurs.

Elle joue à la kamikaze de service ? Veut une décoration avant d’être propulsée dans le néant postjupitérien ?

C’est aussi la question que je me pose : envoûtés ? drogués ? lobotomisés ???

pfff !

Tant que ceux qui ont décideront pour ceux qui n’ont pas…

C’est très lucide !

C’est exactement ça.

Révocation immédiate du mandat

Vu l’abstention record aux dernières législatives, votre commentaire est cocasse : vous et vos amis jaunes n’aviez qu’à aller voter pour élire des représentants qui vous conviennent, plutôt que de rester devant la télé. C’est un peu facile maintenant de jouer les oppressés et d’insulter des députés démocratiquement élus.

En tout cas bravo à cette dame pour sa démarche courageuse et honorable.

 

Vous avez raison! A ceux qui disent que Macron ne serait pas légitime car il a été elu avec peu de voix, il faut aussi dire que les autres candidats en ont eu encore moins!!

***

 »En tout cas bravo à cette dame pour sa démarche courageuse et honorable. »

Dire cela c’est simplement oublier quel est le mandat d’un député!!

Entendre régulièrement le peuple et faire remonter à l’assemblée les doléances, sans parti pris et ce, régulièrement !!!!

Ce que ne font jamais les députés !!!

 »A ceux qui disent que Macron ne serait pas légitime car il a été elu avec peu de voix, il faut aussi dire que les autres candidats » en ont eu encore moins!!

Et alors, cela lui donne t’il plus de légitimité ?

Réaction caricaturale et pavlovienne d’un cerveau binaire qui sans rien savoir de l’interlocuteur, parce qu’il n’est pas macronien, est forcément mélechonien !!! Simpliste …

C’est absolument pas un bon argument

Jupiter © xJupiter © x

Et encore cette majorité a-t-elle été démagogiquement abaissée à 18 ans par Giscard

 

Beaucoup ont voté pour non pas de bon cœur mais faute de mieux à leurs yeux ou avant tout contre d’autres candidats dont ils craignaient le succès; avec ou sans un minimum de culture pour ce qui est de la politique, de l’économie et de l’environnement qui leur manque dramatiquement toujours.

Aveuglement ou formatage ? Il suffit de voir les médias audiovisuels visuelles aujourd’hui pour constater la débâcle.

Marine Le Pen est beaucoup plus « légitime ».

Ce serait très intéressant de comparer avec la gestion de Macron.

  • NOUVEAU
  • 09/12/2018 20:17
  • PAR 

Macron apparaît de plus en plus, avec sa morgue et son dédain des Français, comme le représentant de la Finance internationale !

vous vous trompez : ce sont les martiens qui l’ont élu, souvenez vous … ils sont là dans les campagnes !! MDR !!!!!

C’est çà « l’Ultra-Centre », qu’une bande de radicalisés du bulbe.

Janvier m’a agacé à chacune de ses sorties lors des débats auxquels elle a participé sur le médias. J’imagine ce que cela a du donner en direct…

  • NOUVEAU
  • 09/12/2018 20:53
  • PAR 

Éviter de dire la moindre connerie ?

Pourra pas. Va falloir qu’il en lâche une … Ou deux.

C’est sûr. C’est dans sa nature. L’a eu une enfance difficile, M’sieur l’juge. C’tait pas marrant tous les jours chez lui. Pas marrant du tout. L’a dû affronter la tronche de ses parents, les remarques désobligeantes, rapport à sa Brigitte. Et tout et tout. I mérite vraiment votre indulgence, M’sieur l’juge …

*******

Elle a, comme Aina Kuric, un courage et un semblant de bonne volonté qui font défaut chez pratiquement tous les autres députés LREM, mais… à quoi ça sert, si elle n’est capable que de régurgiter les éléments de langage qu’on lui fournit sans les remettre en cause ?

« Injustice » (sociale ou fiscale) est un mot qu’ils ne veulent pas entendre…

Vous oubliez une 3e catégorie : ceux qui comme moi se désolent de ce gâchis et qui préféreraient que les citoyens s’expriment aux urnes. Nous avons la chance de vivre en démocratie et d’avoir une grande variété de partis et de candidats à la présidentielle : les gilets jaunes y trouveraient certainement leur bonheur s’ils se donnaient la peine de se renseigner.

J’attends avec inquiétude de connaître le coût de ces évènements, rien qu’en chiffre d’affaires perdu pour les commerçants on en est à un demi milliard. Sans parler de l’impact sur l’image de la France à l’étranger, notamment auprès des touristes et des investisseurs sources de devises.

A qui la faute ? Qui a vendu aux Français cette marionnette au service de l’oligarchie? Qui  a fait surgir ce fantoche dans la sphère politique pour les servir ?

si les 9 milliardaires possesseurs de journaux le lâchent, il est fini en une semaine

Ce que vous dites, c’est que de nombreux Français se comportent comme des moutons et votent pour le candidat que les médias leur vendent comme une marque de lessive. Sur ce point nous sommes d’accord.

Mais alors, plutôt que de bloquer le périphérique et de saccager les Champs-Élysées, les gilets jaunes ne feraient-ils pas mieux de se donner à eux-mêmes des baffes, et à la rigueur d’aller caillasser les bâtiments de TF1, du Monde, de Libé, etc ?

 

 

Ils ont déjà commencé en chassant des envoyés de BFM que je n’appelle pas journalistes.

Mais mon cher, ils sont comme vous, ceux qui ont voté macron, regardent trop BFMTV, lisent le monde et bien sûr, leur chaîne favorite est TF1, tout est dit!

Vous restez scotché sur le même logiciel : profit, compétitivité, image… mais si ceux qui assurent toutes les tâches ingrates dans l’arrière boutique refusent de continuer, vous faites quoi ? Vous les montrez du doigt ? Vous les remplacez ? Par qui ?

Allons, les gens sont désormais CONSCIENTS que le monde court à sa propre destruction dans ce système. Il n’ont pas la solution (qui l’a ?), mais en tous cas, ils ont compris que ce n’est pas dans les urnes qu’elle se trouve, vu que les gouvernements se succèdent partout dans le monde sans que rien ne change vraiment…

Du coup, ils n’ont plus rien à perdre…

Et la solution se dessine petit à petit autour des ronds points, c’est à dire changer les institutions pour au moins garantir que la parole citoyenne sera prise en compte (représentativité dans les instances de decision). Cela ne signifie pas qu’on sera sorti des ronces, mais au moins, on pourra assumer collectivement et, à mon avis, on fera pas moins bien que les experts, professionnels de la politique et autres lobby des multinationales qui tiennent les rênes depuis trop longtemps !

C’est triste de privé de quelques jours de vacances dans les stations de ski ces commerçants, alors qu’il aurai suffit que l’on crèvent la dalle en silence pour qu’ils puissent se payer la nouvelle Tesla. Nous sommes vraiment des sans cœurs.

Mais mon cher, ils sont comme vous, ceux qui ont voté macron, regardent trop BFMTV, lisent le monde et bien sûr, leur chaîne favorite est TF1, tout est dit!

Désolé de vous décevoir, mais je n’ai pas la télé… J’ai effectivement été abonné au Monde, mais c’était il y a des années et j’ai progressivement arrêté de le lire car sur les questions de politique étrangère c’est devenu la voix du Quai l’Orsay et de l’OTAN.

PAROA : Vous en savez des choses … dites nous tout … l’oligarchie, la sphère  politique .. tout ça … qu’on comprenne bien !

Hollande a embauché la finance sans visage, chapeau l’artiste, et sont ex premier ministre fricoterait bien avec l’extrême droite en Espagne.

Cette députée en mission forcée de  » pédagogie » et d’explication des « bienfaits » du transfert massif du peu de moyens de tous ces  » riens réfractaires » vers ceux qui « sont » (quoi au fait ????), récite une fiche technique pour rendormir le peuple, mais c’est trop tard !!!!!

J’ajoute que j’étais un peu surpris par le « macron démission » généralisé, mais j’y adhère pleinement car c’est la seule première démarche pour commencer à arrêter cette machine à broyer le peuple….

Un retraité spolié-gilet jaune

Merci d’avoir partagé cette tribune de Picketty qui fait une belle démonstration du mauvais génie de Macron

Il a tout d’abord cherché à justifier la suppression de l’ISF par l’idée que cet impôt suscitait une hémorragie des patrimoines hors de France. Le problème est que cette affirmation est totalement fausse d’un point de vue factuel

Comme l’ont très bien noté plusieurs commentaires en réponse à l’article de Piketty, son raisonnement est fallacieux : l’accroissement observé du patrimoine financier des plus riches ne prouve absolument pas qu’il n’y a pas d’exil fiscal.

La présence d’exilés fiscaux en Suisse, au Royaume-Uni ou en Belgique est un fait. C’est au contraire leur absence qui serait surprenante, ces individus se comportant de façon rationnelle (ce qu’on peut tout à faire leur reprocher, mais c’est un autre débat).

Le vrai problème, c’est que la France a été mal dirigée pendant des décennies, par des hommes politiques mauvais gestionnaires, plus préoccupés par leur carrière et l’entretien de leur clientèle que par la bonne administration du pays. D’où un endettement et un taux d’imposition excessifs, pour financer des institutions inutiles et des administrations sclérosées et horriblement coûteuses. Quelques exemples au hasard de candidats au dégraissage : le conseil économique et social (une vingtaine de rapports produits par an, pour un coût de 100 millions d’euros), le sénat, les conseils départementaux et régionaux, les hauts fonctionnaires de l’Éducation nationale qui pondent tous les 3 ou 4 ans une réforme toute aussi inutile que la précédente, les caisses de retraite (35 qui font toutes à peu près la même chose), nos chères communautés d’agglomérations qui sont un modèle de clientélisme, etc etc.

Plutôt que de toujours vouloir augmenter les impôts ou en créer de nouveaux, comportons-nous pour une fois en bons gestionnaires et réduisons nos dépenses sans baisse de qualité de service pour l’usager. A l’exception des bénéficiaire du système clientéliste actuel, nous avons tous à y gagner.

 

oui, merci

Todd aussi dit qu’il a un train de retard (cf nouveau pacte ALENA négocié par Trump et critiqué par l’industrie US car jugé protectioniste).

+++ tout était déjà là

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 00:56
  • PAR 

Caroline Janvier fait ce qu’ils devraient tous et toutes faire. Se confronter au peuple. Elle veut aussi peut-être donner l’illusion que le roi n’est pas nu, que le pouvoir n’est pas un siège vide. Je ne sais où est Macron depuis 3 semaines. Peut-être en clinique à soigner ses passions tristes ? Demain, il aura été suffisamment shooté pour qu’on le sorte du placard.

En tout cas, le « bravo », il va aux gens et à leurs remarques pour la plupart sensées, leurs questionnements. Le plus important du mouvement global (quelle que soit la couleur du gilet), c’est qu’on retrouve le désir de la politique.

 

Le peuple du rond-point se Saran est un poil clairsemé tout de même

https://www.larep.fr/saran/social/2018/12/08/le-barrage-filtrant-des-gilets-jaunes-au-rond-point-gerondeau-a-saran-vu-d-helicoptere_13078134.html

La radio Vibration a survolé en hélicoptère, ce samedi 8 décembre, l’ensemble de la Région Centre-Val de Loire pour filmer les différents points de blocages mis en place par les gilets jaunes. Dans le Loiret, le rond-point Gérondeau, non loin de la zone commerciale Cap Saran, est l’un des points névralgiques des manifestants depuis le début de la mobilisation.

Quoi que dise Macron ce soir ( et parions qu’il ne dira pas grand-chose ) on trouvera toujours deux douzaines de gens pour mettre un gilet jaune (  » Pacte de Marrakech »,  » assistanat non réduit « …

Copie d’écran :

rond-point-saran

 

Attention au syndrome de Peter !!! smile

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 10:58
  • PAR 

Interception une émission sur fr inter le dimanche matin de 9 à 10

Le sujet est l’argentine de macri, le président qui conduit une politique austéritaire très dure affamant le peuple argentin, politique imposée par le fmi de lagarde. macron a profité de son séjour pour féliciter l’affameur argentin.  macron macri blanc bonnet et bonnet blanc, on sait à quoi s’attendre si l’individu reste encore longtemps au pouvoir.

++++

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 11:04
  • PAR 

Si vous voulez voir le niveau (intellectuel) d’une collègue députée loirétaine de Caroline Janvier, la dénommée Stéphanie Rist : https://www.larep.fr/orleans/social/politique/2018/12/09/gilets-jaunes-la-deputee-stephanie-rist-refuse-de-faire-semblant-de-croire-quune-baguette-magique-existerait_13078654.html

Comment expliquer un tel aveuglement ?

Dans nos nouvelles assiettes si chères payés , les tapis sont extraordinaires ……. et alors la piscine……..les riants ne comprenant pas parce que ils ne se lavent jamais…….

 

 

Que disait minc, déjà, ce pur génie ? Ah oui, macron se croit intelligent, habile, rusé (1). Macron se plaît à croire qu’il est « romanesque » et sait raconter les histoires. Pourquoi pas un concours pour écrire le discours de macron: macron désignera le gagnant. Fastoche. Il est quasi certain qu’il tient à fabriquer lui-même ses discours, c’est quasi charnel, chez lui, les mensonges, il ne les laisse à aucun « nègre« . Ce sera donc lui qui les fera et personne d’autre. Et comme nous savons ce qu’est macron…

(1) minc a employé un mot plus cru, une insulte supplémentaire à nos amies les Putes.

Cet article met en évidence le dialogue de sourds qui s’est instauré entre les gilets jaunes et les députés LREM. Il faut dire que Macron, président mutique au pays et si disert à l’étranger, a lui-même fixé les règles de ce jeu de dupes.

De retour d’Argentine où il fit un discours dans lequel il promettait de « ne rien céder à la démagogie », que fit le sémillant président? Fut-il aussitôt à l’écoute du peuple des oubliés qui exprimait par la colère sa désespérance? Non! On le vit, compassé, s’incliner devant un Arc de Triomphe dévasté, on le vit se recueillir devant une  préfecture incendiée… La mort plutôt que la vie.

Depuis, enfermé dans un mutisme qui confine encore à de l’arrogance, le maître des horloges peaufine l’allocution qu’il fera ce lundi à la télévision.

Quel mépris!

Retiré dans sa tour d’ivoire, il téléguide ses députés pour qu’ils aillent « écouter la colère » de ceux qui ne sont rien et qui, enfin, ont pris conscience de leur force.

Quelle force également dans leur verbe : « Je suis effaré de faire partie de cette cour des miracles. Notre silence nous a tués. On s’est trop longtemps tus. On était invisibles. »

La vie contre la mort. Mort du discours désincarné de cette députée qui ânonne des éléments de langage appris par coeur, sans coeur. Médiocre petit soldat de sa Majesté des mouches, si insensible à la misère, si déférente envers les puissants.

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 13:30
  • PAR 

Il faut avoir l’humilité de regarder ce qu’ont fait ses prédécesseurs …..

Ils n’ont pas cassé le modèle social français . C’est déjà beaucoup.

Ah bon ? Les mutuelles pour remplacer la sécu ? Sauf si l’information que j’ai n’est pas la bonne elle devraient augmenter de 40%

La destitution !

Pour Macron,..
Aucun interdit !
Lui et ses comparses
Distribuent dividendes
L’argent du peuple…

Pour Macron,..
Aucun interdit !
Cadeaux aux riches
Pour la plèbe,.. les friches,…
Il faut mettre à bas
Cette classe de nantis
Qui s’auto-augmentent,… salaires
Des avantages à plus soif,..
Même la mort chez eux
Est source de profit,
Ne se rendent pas même compte
Que seront plus solides nos molaires
Que leurs incisives acérées,
Vont souffrir et finir à la lime, arasées…

Pour Macron,..
Aucun interdit !
Ces arrivistes,..
Ces prétentieux,..
Font la fête dansent la samba
Toi tu trimes,.. sues et pleures
Et te demandent des efforts,..
Ils dilapident le Public Trésor,
577 millions d’euros sont ponctionnés
Au Ministère de l’écologie
Pour le trou de l’ISF boucher…
Et reste muet, le perroquet,
François de Rugy….

Macron,..
Depuis son quinquennat,…
Macron nous écoute,…
Macron nous entend,..
Mais des autoroutes,
EDF, GAZ, Linky,.. carburants,
CSG, ISF, allocations,
Taxe carbone ciblée…
Aux seuls usagers privés,…
Depuis son quinquennat,…
Macron,..

Nous écoute,.. nous entend,…

La destitution !

Mais ami(s),..
Vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas ! Ou pas !

Christian le 10 décembre 18

je ne sais pas ce que vous fumez … mais c’est de la bonne pour délirer ainsi !

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 13:52
  • PAR 

Dernière ligne de l’article, parfaite : « quelques cartes  dans sa manche », manoeuvre d’un tricheur !

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 13:53
  • PAR 

Et si, ce soir, il annonçait sa démission.

la dernière fois que je me suis pris à espérer, j’ai vidé une bouteille de rhum cubain 7 ans d’âge…pour le payer cher le lendemain.

Cette hypothèse m’a traversé l’esprit. En tout cas, s’il avait un peu d’amour propre, il annoncerait sa démission. Il ne peut pas retomber sur ses pattes, c’est trop tard, même s’il lâche beaucoup, ce qui me surprendrait.

Non. Globalement, son discours va être:

– de faire mine d’avoir compris, de répéter tina, qu’il est « légitime » et « représente le pays, genre « les français m’ont placé » à la « tête » de ce pays pour le « réformer » et en finir avec ses « archaïsmes« ,

– pour aussitôt dénoncer le « populisme » irresponsable, la violence des « riens » et annoncer que pour « sauver » la « république » d’un coup d’état (!) il va envoyer les tanks.

Un petit peu de jolis mots sur tout ça, quelques mots de Ricoeur, bien creux, un ton grave et inspiré…

tu rêves

Tant de bruit pour rien!

L’article: que des lieux communs avec, pour faire « peuple », quelques phrases extorquées aussi vides de sens… Les commentaires: idem… Aussi vides avec les mêmes imprécations lancées par les mêmes imprécateurs!

Le dégout me prends de voir cela. Un dégout existentiel.

Quoi! La lutte pour le bout de gras, pour un peu plus d’équité, se résume donc ainsi?!

Marre de ces commentaires! Marre de cette absence totale de poésie ou de musique dans les mots! Marre de l’humour lourdingue! Marre d’un Médiapart qui met en ouverture des billets de facture toujours identiques: de plomb dans le texte, épuisant dans sa longueur (deux à trois pages pour ne rien dire d’autre que l’on sache déjà)… Marre des choix de Médiapart pour promouvoir des blogs de m.rd.e. Marre de cette censure qui ne dit pas son nom! Marre de ces girouettes qui clinchent à chaque instant des idées reçues commanditées sur la relation des propos lénifiants des gens de pouvoir… Marre des egos surdimensionnés qui reprochent aux autres d’avoir un ego surdimensionné… Marre de cette absence de modestie devant la complexité du monde… Marre de ce monde qui se barre en quenouilles! Marre de l’inattention aux papillons, aux abeilles, aux oiseaux qui disparaissent… Marre d’en être le témoin. Marre de la bêtise du Monde qui est à pleurer! Marre d’en faire partie et marre de participer à…  Et d’étaler contre moi-même une grande part de cette bêtise!

Marre! Marre! Marre!

 

Faut pas craquer, Monsieur Jean-Claude !

Pendez vous , c’est radical !

Pourquoi vous n’en avez pas marre  ? Pendez vous, mais vous fonctionnez comment vous ?

Et sur toutes les radios publiques ou privées, sur tous les médias audiovisuels, la grande lessiveuse à cerveaux est « en marche ». Il n’est plus question que de vitrines cassées, de verre brisé, et le mot violence est prononcé en cadence toutes les deux minutes. Ce matin, sur France intox il était même question d’un complot russe: les 200 comptes tweeter de gilets les plus actifs seraient tous des amis du Kremlin …

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 14:21
  • PAR 

 Il ne faut pas être trop méchant avec macron, c’est peut-être le seul président qui va réussir à avoir une côte de popularité inférieur à 0%. Bon les gens sensés savent que c’est impossible d’aller en dessous de 0%. Il faut que LREM lui explique que c’est impossible sinon il va finir par se prendre pour Napoléon et porter un entonnoir sur la tête. Bon aussi c’est vrai qu’il se prend déjà pour Napoléon , il nous faut plus qu’un volontaire pour lui fournir un entonnoir.

Des volontaires ?

Je veut aussi vous rassurez, il n’atteindra jamais le zéro absolu, il s’aime de trop çà fera 0,00…01% à moins évidemment qu’il se suicide.

Ces cons de flics m’ont saisi mon marteau…en mousse !

Marteau Mousse

Ces cons de flics m’ont saisi mon marteau…en mousse !

répondre à didier BORIE

J’ai dressé mon chien pour qu’il se tienne tranquille lorsque je prend un bâton en main. L’autre jour alors que j’étais occupé à isoler des tuyaux d’eau chaude avec des longueurs de mousse fendu transversalement, mon chien c’est mis à aboyer, va savoir pourquoi. Ne me laissant pas distraire par son vacarme, je poursuivais mon travail et au moment précis oû je saisissait une longueur de mousse pour envelopper un tuyau, mon chien c’est figé net. Vous voyez bien, il n’y pas pas que dans la police qu’il a des cons.

Elle estime qu’elle est supérieure, plus intelligente.

ouais…ca va finir à la lanterne tout çà…

« labs législatifs   » 

la France est une start-up !

Je pense qu’elle est trop payé et qu’elle a peur qu’en cas de référendum qui aboutirai à une dissolution de l’assemblée, elle ne perde sa place et donc sa bonne paye. Un vrai politique aurai déjà depuis longtemps retourné sa veste. Les députés LREM n’étant pas des politiques et ne servant qu’à dire oui au projet du gouvernent, ne peuvent que faire corps derrière macron sous peine de dissolution et d’oubli

Madame Janvier a fait des études. Est-il possible qu’elle croie vraiment à cette fable du ”ruissellement” qui tente de justifier le fait de rogner sur les salaires et les services publics et d’augmenter les taxes non progressives pour diminuer les impôts des riches et des grandes entreprises? Les études économiques indépendantes (pas celles du MEDEF) montrent bien que ces mesures augmentent bien plus la fortune des riches et les dividendes des actionnaires que l’emploi. De même les économistes lucides admettent que l’économie de l’offre et de la concurrence maximale sont une impasse sociale et écologique.  Alors, Madame Janvier est-elle sincère?

Il y avait dans les anciens pays de l’Est une blague sur celui qui cherchait un(e) citoyen(ne) lucide, sincère, et communiste…

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 14:35
  • PAR 

Certains ne veulent plus de migrants en France,

Un gros problème, c’est qu’en arrière plan le FN est toujours là, à l’affut dans un coin comme un rat, pour essayer de profiter du mouvement. Ca ne sont pas les « violences » à Paris qui sont inquiétantes. Ce sont les possibles suites politiques des évènements. Une violence d’une autre gravité.

D’après vous le PREMIER référendum d’initiative populaire serait sur quoi vu que le rejet des immigrés est majoritaire en France?

Ce rond-point du Loiret est la star des médias.

Bernard de la Villardière est allé sur le même avec « dossier tabou »sur M6.

MDP qui suit M6 dans l’enquête, pourquoi pas?

Pas trop d’espoir de gauche quand même avec ces GJ-là

gj-loiret

Les migrants n’ont rien à voir avec le mouvement des gilets jaunes. N’ayez pas peur, les électeurs sont beaucoup trop timorés pour mettre le RN aux manettes. Si je faisais partie des timorés, je ferai attention au candidat que je mettrai en face du  RN, parce qu’il est sûr de remporter la mise.

J’dis ça, j’dis rien !

le rejet des immigrés est majoritaire en France?

C’est faux. Il ne suffit pas de dire ce qu’on souhaite pour que ça arrive.

Alors ne dites rien. Je vous ai déjà dit de ne plus m’adresser de message, Races du FN.

Les migrants n’ont rien à voir avec le mouvement des gilets jaunes

Exact, il n’y a d’ailleurs que tres peu de minorités visibles au milieu de ces assemblées de « gaulois »

1789, une révolution après 14 ans de règne de Louis XVI. 1968 un happening après 10 ans de gaullisme.Depuis Chirac, plus un président réélu, 5 ans c’est déjà beaucoup. Actuellement, après un an de pouvoir non discuté on assiste stupéfait depuis 6 mois à un dézingage en règle sur les réseaux du président. A la vitesse ou ça va, le suivant durera trois mois. Cela en dit plus sur les français que sur leurs dirigeants, et ce n’est pas joyeux.

Cela en dit surtout sur l’état où la crise économique orchestrée par l’ultra-libéralisme a laissé le pays et ses citoyens.

Mais quelle est la logique démocratique dans le fait de réclamer la destitution d’un président élu au nom de revendications multiples et parfois contradictoires ? Ne faudrait-il pas de nouvelles élections avec la confrontation d’idées et de programmes pour aboutir à un consensus clair et majoritaire ?

Vous aurez une chambre bleue.

La chienlit appelle l’ordre et beaucoup de GJ’s sont au minimum de droite.

Tiens un partage qui fait fureur chez eux depuis quelques jours : 250 000 partages!

https://www.liberation.fr/checknews/2018/12/10/non-gerard-lanvin-n-a-pas-ecrit-une-lettre-anti-macron-largement-partagee-sur-facebook_1697067

Si vous la voyez passer

Une lettre partagée près de 250 000 fois sur Facebook et critiquant la politique d’Emmanuel Macron, avait déjà été partagée en 2013 contre François Hollande sous la fausse signature de Gérard Lanvin. L’acteur avait porté plainte pour usurpation d’identité.

D’ailleurs on recycle beaucoup et la demande de démission est tout sauf inédite :

hollande-demission

 

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

MENDIANTS

(1888)

Robert Louis Stevenson

[…..]

[…]

Il y a deux mots que nous devrions éliminer de notre vocabulaire : reconnaissance et charité. Dans des relations humaines authentiques, il n’y a d’aide possible que par amitié, sinon on ne lui accorde aucune valeur ; une aide ne peut être donnée que par une main amie, sinon elle est acceptée de mauvaise grâce. Nous sommes tous trop fiers pour recevoir un cadeau offert tout à fait gratuitement : il nous faut à tout prix donner l’impression de le payer, ne  serait-ce, si nous n’avons rien, que par le plaisir que peut procurer notre compagnie. Et c’est là que l’on voit à quelle situation pitoyable l’homme riche se trouve confronté ; voici à nouveau le chas de cette aiguille à travers lequel il ne pouvait pas passer déjà à l’époque du Christ, et qui est devenu plus étroit encore aujourd’hui, si cela est possible, par ce qu’il a de l’argent mais qu’il lui manque l’amour grâce auquel il pourrait faire accepter cet argent. [….] Où trouver – remarquez bien l’expression – le Pauvre Méritant? La charité est (selon leurs termes) centralisée. On loue des bureaux, on fonde des sociétés, avec des secrétaires que l’on paie ou que l’on ne paie pas : la chasse au Pauvre Méritant va joyeusement son train. Je crois qu’il faudra bien davantage qu’un simple secrétaire parmi les hommes pour débusquer ce personnage. Quoi ! une classe sociale qui soit dans le besoin sans que cela soit de sa faute, et qui éprouve cependant une envie insatiable de recevoir de l’aide de ceux qu’elle ne connaît pas du tout ; qui soit aussi tout à fait respectable et en même temps totalement dépourvue de respect de soi ; qui soit capable de jouer le rôle extrêmement difficile de l’ami sans jamais se montrer ; qui ait une enveloppe humaine mais qui puisse néanmoins défier d’un coup d’aile toutes les lois de la nature humaine – et tout cela dans l’espoir de faire passer par le chas de l’aiguille un dieu Bourgeois ventripotent ! Oh ! puisse-t-il ne pas pouvoir passer par le trou de cette aiguille, puisse son gouvernement tomber dans la poussière et puissent son épitaphe et toute sa littérature (dont mes propres œuvres commencent à représenter une part non négligeable) disparaître à jamais de l’histoire de l’humanité ! Pour un fou d’une tristesse aussi monstrueuse, il ne peut pas y avoir de salut, et le fou qui cherchait l’élixir de vie était un sublime modèle de raison, comparé au fou à la recherche du Pauvre Méritant !

Et pourtant, une possibilité s’offrirait à ce malheureux homme. Il pourrait se proposer de payer ses impôts. Ce serait un vrai moyen de faire la charité, de façon impartiale et impersonnelle, qui ne mettrait personne dans l’embarras et qui serait une aide pour tous. Ce serait là une destination pour des cadeaux faits sans amour, ce serait une manière de mettre de l’argent dans la poche des pauvres méritants tout en économisant le temps des secrétaires. Mais, hélas, il n’y a pas la moindre touche de romanesque dans une telle entreprise et jamais les hommes n’exigent autant de pittoresque que lorsqu’il s’agit de manifester leurs vertus !

 

Merci beaucoup pour ce lien, j’irai lire le texte entier******

Beaucoup de vrais pauvres restent invisibles malgré ce mouvement et on tend le micro à des gens de la fameuse  » classe moyenne » qui ont peur du déclassement

Un exemple avec l’émission de M6 qui commence sur le même rond-point que cet article

Dossier Tabou – Gilets jaunes : la colere des Francais oublies 1-2 decembre 2018 M6

De là on nous emmène à Rennes où Erwann, 44 ans qui travaille tout comme sa femme , ‘ ne peut pas acheter une mobylette à ses enfants  et vient au rond-point avec sa Twingo de 1996″

Sauf que le journaliste le suit chez lui et qu’on a un plan des véhicules dont la pauvre Twingo

twingo

On peut acheter combien de mobs avec une 308CC?

Macron ne peut pas répondre à la fois aux vrais pauvres et à ceux qui pensent l’être vraiment.

Ibidem  à 11 minutes 30 de la vidéo Aurélie – invitée en plateau après le reportage – fait  » 200 kms par semaine pour aller bosser ce qui fait 280-300€ de gazole par mois juste pour sa voiture pour 4 semaines de travail et sans compter les déplacements personnels »

800 kms c’est un gros plein à tout casser 90€ mais De la Villardière n’avait pas de calculette et ne doit pas se soucier lui- même de son budget essence.

Au passage Aurélie a acheté cette maison dont elle peine à finir les travaux

aurelie

ça n’efface pas la différence hallucinante avec les ultra-riches mais où est la vraie priorité?

Un couple où les deux travaillent, qui vit en quartier pavillonnaire c’est un électorat mais ce n’est pas la France invisible, la France qui souffre. C’est de l’électorat trumpiste. L’article survole la thématique des migrants omniprésente dans les pages FB de nombreux GJ’s  ( voir le pacte de Marrakech  »

Combien de SDF en gilets?

Aucun intérêt ils ne votent pas.

 

Merci pour ce reportage. Votre description des  « classes » « moyennes » « upper » est parfaite.

Les « vrais pauvres », lorsqu’ils se révolteront, ne demanderons rien. Ils se battront. Et les « vrais riches » ne leur rendront rien car pour eux ils ne sont « rien », comme disait l’ignoble dans un moment de pure franchise. Ils donneront simplement l’ordre de tirer.

« J’imagine qu’il y a 90% de chance pour que la « parole présidentielle » fasse un flop. Il lâchera quelques petits bouts qui apparaîtront comme des miettes injurieuses.  »

Rémy, le plus dangereux est qu’en face les plus engagés dans le mouvement considèrent que toute la clique au pouvoir est déjà finie. Alors qu’on est encore loin de là (si on y regarde avec sérieux).

Non seulement son discours ne sera pas écouté, mais en plus la barre monte de jours en jours.

A mon avis , à moins qu’il déclare un putsch militaire ou sa démission, l’acte V aura bien lieu.

 

On pourrait aussi fermer la Française des Jeux avec son chiffre d’affaires record en 2016 de 14 milliards d’€ en 2016 dont 9 retournent aux parieurs et gratteurs…. j’imagine que ce n’est pas l’argent des riches que la FJ ponctionne …

 

Sinon les premières assiettes du nouveau service de table sont arrivées à l’Elysée…

131214-218665514-416288ae4312b184e3e00c7fc59a4748

Il est évident qu’il n’y a rien à attendre ce soir de l’intervention de Macron si ce n’est, paradoxalement, en réduisant un peu plus le poids de l’impôt,  un pas supplémentaire vers la privatisation de l’économie et l’accentuation des inégalités :

https://blogs.mediapart.fr/jean-luc-gasnier/blog/101218/une-reponse-evidente

Les Italiens pour faire passer leurs réformes  » sociales  » ( il y aurait à dire sur le revenu universel ) ont promis de monter de 5 à 18 milliards d’euros le montant des privatisations.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/11/14/20002-20181114ARTFIG00320-budget-l-italie-promet-des-privatisations-massives-a-bruxelles.php

 

Macron,ne  va pas passer un Noël près du feu, mais DANS le feu !!! Il est DÉJÀ carbonisé  restera plus que les cendres !! Et on dansera autour !

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 15:19
  • PAR 

EXCIT Macron, DEHORS Macron. Le point de non retour a été atteint !

Le principal, Manu, c’est d’avoir essayé ! Soit bon perdant !!! Traverse la rue, et retrouve un emploi !

Destitution © XDestitution © X

A quel titre un journaliste en ce moment crucial de lutte sociale joue t-il l’attaché de presse d’une députée LREM . Comme si sur toute les chaines nous n’avions pas droit en continu des discours du moindre secrétaire d’état LREM comme ce pauvre O Dussop naguère à la gauche du PS c’est comme ça qu’il se présentait pour se faire élire député PS

Le petit est obstiné:

Sa position peut aussi etre expliqué par ceci:

La Volition

« On constate chez certaines personnes une singulière puissance d’obstination dans le refus : une sorte de propension à ne pas céder, à ne vouloir pas, est aussi manifeste chez elles que chez d’autres un penchant surprenant à accorder tout ce qui est sollicité, à accéder aux désirs de leurs semblables; du moins, le premier mouvement de leur part est presque toujours un geste de négation, de dénégation ou de répulsion; aucun projet présenté par autrui ne leur semble réalisable, « aucune idée n’est bonne ». Chez celles qui dans la plu­part des cas manquent de fermeté, on sent bien qu’il ne pourrait y avoir d’exception à la faiblesse de tous les instants qu’en faveur de refus persistants. »

Un président devrait lire ça !

—-U R G E N T—-

De quoi s’occuper sans tarder…

https://corporateeurope.org/sites/default/files/attachments/lettre_ouverte.pdf

…(…)…

Lettre ouverte aux gouvernements de l’UE

Halte à la Procédure de notification sur les services de l’UE – les villes ont besoin

d’espace démocratique pour protéger les intérêts des citoyens!

Nous, représentants de villes européennes, d’organisations de la société civile et de

syndicats, voulons exprimer notre profonde inquiétude quant au projet de Procédure de

notification sur les services.

Avec ce projet, au lieu de simplement informer la Commission

européenne a posteriori comme c’est le cas à présent, les nouvelles réglementations et

décisions locales devront être notifiées à l’avance à la Commission et seront sujettes à

son approbation préalable…

…(…)…

 

Si Macron est intelligent et retords il dissoudra l’assemblée, obtenant  vraisemblablement une nouvelle légitimité au dire des sondages, ou il perdra et nous aurons un gouvernement soit plus de droite, soit d’extrême droite (les autres hypothèses sont farfelues) et nos bons gilets jaunes comprendrons alors leur douleur.

S’il est intelligent et méchant il cède et baisse drastiquement les impôts, et donc le budget de l’état. Il peut même faire un référendum à l’américaine avec des cases à cocher type :

Doit-on baisser le budget de :

  • L’armée

2)   la police

3)   l’école

4)   L’université

5)   La santé

6)   Les prisons

Question subsidiaire : de combien ?

  • 5%
  • 10%
  • 15%
  • Plus et combien ?

Nous aurions alors le rêve des GJ, soit une démocratie directe parfaitement stupide et donc à notre niveau

Doit-on baisser le budget:

– de la présidence de la république pour le ramener au niveau des pays nordiques,

– du sénat et de l’assemblée nationale,

– de la multitude de commissions inutiles qui existent dans tous les ministères,

– des ministres, parlementaires, membres de cabinets, etc…

– des dirigeants dont les salaires sont indécents,

– des subventions inutiles,

– du mille feuilles administratif;

– des « interventions extérieures,

– du soutien aux pollueurs de toutes sortes,

– des niches fiscales en tous genres,

– des retraites et prébendes des « élus »,

– des subventions à l’industrie nucléaire,

– etc…, etc….

Évidemment, c’est facile : je baisse le budget des autres, les inutiles, ceux que je n’aime pas, ceux qui abusent de ce système que je nourris, mais pour les autres, l’autre c’est vous….

Ce n’est pas « le budget des autres ». C’est l’argent que nous donnons à ceux qui sont responsables de cette situation et qui devraient donner l’exemple au lieu de faire payer les autres. Les autres, ce sont ceux qui subissent. Les autres, c’est nous.

– de la présidence de la république pour le ramener au niveau des pays nordiques,

Le prototype de la proposition démagogique et je m’excuse stupide.

Vous a-t-il échappé que les pays nordiques devaient financer une monarchie et pas de République ou alors j’ai dormi longtemps  ?

En plus de leur gouvernement…

https://www.rtbf.be/info/article/detail_revu-et-verifie-le-cout-des-monarchies-en-europe?id=8014182

Pour établir une établir une comparaison intéressante, nous avons calculé le coût par an et par habitant des principales monarchies européennes. En partant des chiffres avancés par le professeur Matthijs, divisé par la population des pays concernés (à voir sur le site d’Eurostat)

Et à ce petit jeu, c’est nos voisins luxembourgeois qui ont la monarchie la plus chère : elle coûte 17,7 euros par an et par habitant. La Norvège suit avec un coût de 8,71 par an et par habitant. Ces deux monarchies sont bien plus coûteuses que toutes les autres. En troisième position, la Danemark avec 2,4 euros. La quatrième place revient aux Pays-Bas avec 2,38€ par an/par habitant. La Suède est cinquième (1,62 euro). La Belgique est sixième, avec 1,25 euro par an et par habitant. A noter que la monarchie britannique ne coûte pas grand-chose, 60 cents d’euro par habitant et par an.

Le budget de la Présidence de la République en France c’est 103 millions d’euros soit 1,56€ par habitant

Donc inférieure à celle du coût de monarchies qui ne gouvernent pas.

Baisser le train de vie de l’Etat bien sûr mais pas de comparaisons populistes et vaseuses.

Sur la transparence tous les Norvégiens y sont soumis on peut consulter la feuille d’impôt de so voisin.

ça ferait un tabac en France

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/c-est-comment-ailleurs/c-est-comment-ailleurs-la-transparence-de-la-vie-politique-en-norvege_1834005.html

 

Effectivement, les gilets jaunes belges ont le même traitement que les lycéens de Mantes La Jolie.

Les gilets jaunes font vraiment peur auX pouvoirS , pas seulement en France mais aussi dans l’Union européenne,. Tous doivent avoir peur d’une contamination fulgurante de la « jaunisse », maladie qui semble difficile à faire disparaître même à coup de bâtons et de  lacrymo.

 Bonjour,

pour compléter cet article, je me permets de renvoyer vers un billet récemment publié :

https://blogs.mediapart.fr/lefevresb/blog/101218/la-democratie-est-un-sport-de-combat

 

 

Merci.

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 16:25
  • PAR 

 Macron démission!Macron démission!

Oui mais un sondage vient de sortir et dit que si des élections avaient lieu un parti Gilet Jaune s’il arrivait à se créer et se structuré obtiendrait 12% des voix!

En démocratie, cela ne le fait pas!

 

Les sondages ne sont pas fait pour mesurer les opinions mais pour les créer, sinon les sondeurs auraient disparu depuis longtemps.

Les Gilets Jaunes ne sont pas un parti politique mais un mouvement social.

Un mouvement qui s’amplifie aussi bien en Ile-de-France (dont banlieues ± racisées) qu’en « province » (chez les ploucs, disent les sommités), cette France d’en bas que les politiciens du régime et leurs perroquets appellent avec condescendance « nos territoires ».

La France des abstentionnistes, « blancs et nuls », celle des Invisibles (invisibilisé.e.s par l’Etat antisocial, raciste et sexiste) qui n’ont plus aucune illusion sur l’empathie du régime à leur égard.

Et c’est ça qui emmerde Macron et sa clique de bras cassés : le régime est en fin de course, et ils le savent…

img-5518
img-5533-1
img-5451
img-5439-1
img-5530
img-5531

Donc très dangereux, prêt à tous les massacres pour défendre les intérêts financiers de ses riches parrains.

Mais avec 80% de la population contre lui, dont des gens de plus en plus militants, fraternels et déterminés (les « meneurs » de Castaner), il a déjà perdu.

 

Scoop ! Samedi dernier, près de la place du Châtelet, une escouade de Benalla commandée par « le troisième homme ».

Les sondages ne sont pas fait pour mesurer les opinions mais pour les créer

Alors pourquoi font-ils croire que le mouvement était soutenu par 80% quand le soutien réel était de moins de 50%?

Avoir de la sympathie c’est différent de soutenir et on le voit encore plus que de voter pour.

(chez les ploucs, disent les sommités)

Il y a au moins un journaliste de MDP qui est une sommité j’ai évidemment masqué le nom.

salut-les-ploucs

laughing

Il veulent la destitution de Macron…   non mais ,  pour qui ils se prennent   !  ce n’est pas parce que le vieux dingue Mélenchon le souhaite qu’il faut le suivre bêtement   ,  hein    !

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Allez léchez les pompes de votre Roi si cela vous plait tant !!

Chère Renée, pour reprendre l’excellente formule d’un jeune marxiste avec son couteau entre les dents, et traduisant assez bien à la fois 1) le climat général d’un « changement de cap » évoqué par nombre de commentateurs très sérieux et 2) une analyse basique sur le partage de la plus-value (vous savez, ce truc qui permet les « investissements d’avenir » et les bénéfices des actionnaires « propriétaires ») :

« Aujourd’hui on a les miettes,

Macron croit qu’on veut la baguette…

mais ce que l’on veut, c’est la boulangerie 🙂 »

Donc vous voyez Renée, ils se prennent pour « le peuple français soutenu par l’opinion » qui ensemble sont plus informés qu’autrefois, produisent la valeur et veulent maintenant en voir la couleur.

[EDIT : les agriculteurs s’y mettent : c’est parti !
Bon, allons écouter le « discours historique » de not’président, dans 1/4 d’heure]

Errare humanum est, perseverare diabolicum.

Courageuse, cette jeune femme, bravo! Dommage qu’elle soit stupide.

Si sa  »pédagogie » c’est de répéter partout qu »’il n’y a pas d’alternative », c’était pas la peine qu’elle se déplace. Pas besoin d’un cours pour savoir qu’il n’y a aucun espoir pour le peuple avec ces confiscateurs. A nous de nous réapproprier nos vies et ce qu’ils nous volent.

Expulsons-les !

Certains trouvent cette femme  »courageuse ». Je dirais plutôt qu’elle ne manque ni de morgue ni de cynisme en réaffirmant que les doléances seraient nulles et non avenues, le cap juste et conséquemment hors de remise en cause.

Macron démission avec sa députation !

Commençons par virer le maillon faible : Castaner, dit « Le Kéké »

castanerdemission

Pétition contre les violences policières du gouvernement Macron-Philippe-Castaner, #CastanerDemission (We Sign it), à partager en masse.

A l’appui :  #CASTANERDEMISSION  (mon blog, 9 déc.) + Démocratie bourgeoise – Samedi à Paris,  mon compte-rendu et reportage-photo, 8 déc.

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 17:21
  • PAR 

Très bon reportage du Média. A voir absolument!

Il montre bien la stratégie qui consiste à provoquer et violenter les manifestants (dont beaucoup avaient eu leur équipement de protection (lunettes, masques à gaz et casques) confisquées lors des fouilles.

gli

 

 

 

 

L’utilisation d’armes très dangereuses (grenades GLI-F4, Flashballs) et d’armes chimiques (eh oui, les gaz lacrymos en sont…) est devenu systématique. On peut ajouter les armes pointées vers les manifestants, interventions de commandos pour attraper un manifestant et le trainer vers l’arrière. Présence de groupes policiers habillés en « casseurs » (voir vidéo 2:30) dont certains sont vêtus de signes « d’extrême gauche ».

nhd

 

 

 

On ajoutera les passages à tabac (« manu militari » selon les journaleux) en règle et les violences sur handicapés et personnes âgées (beaucoup de retraités). Aucun mot officiel sur Zineb Redouane, octogénaire décédée suite à une blessure par une grenade lacrymogène. Aucune enquête. Silence médiatique. Pourtant elle était au 4e étage de son immeuble. Elle a tout de suite dit avoir été visée par 2 CRS, ce que d’autres témoins ont affirmé.

La République Française? Quelle république? Il faut arrêter de se voiler la face…

Je l’ai regardé.

Je crains que Macron face à cette révolte n’a pas d’autre réponse que la violence, il est anti républicain, et il se moque de la République. Dans son monde il n’y a pas de citoyen-nes, il n’y a que des « riens ».

C’est grave ce qui s’est passé sur les Champs Élisée.

Guirlande de Noël.

—–

Ce qu’on veut, c’est la destitution de Macron.

Ce qu’on veut, c’est la destitution de Macron.

Ce qu’on veut, c’est la destitution de Macron.

Ce qu’on veut, c’est la destitution de Macron.

Ce qu’on veut, c’est la destitution de Macron.

Ce qu’on veut, c’est la destitution de Macron.

La vraie générosité de Macron est dans le fait de tirer presqu’à bout portant, par des tirs de flashball sur les manifestants lambda ! Ni oubli, ni pardon !! Même en 68, la répression policière était moins forte ! Macron tu as attiré la haine contre toi ! Pars vite !

 

C’est drôle… à pleurer… personne ne peut dire ce que veulent les « gilets-jaunes »… parce qu’eux-mêmes n’en savent rien. Ce qui n’est pas le cas des deux hyènes populistes à la manœuvre. Cette pseudo « révolution » sent le coup d’état… à deux balles… mené par deux tartarins.

Les « gilets-jaunes » c’est la France de « ceux qui en ont marre de tout » mais qui ne savent pas faire et n’ont rien compris, rien appris non plus.

Le problème n’est pas là… du tout… il faut être gentiment simplet, à FI… ou au RN… pour imaginer qu’un changement révolutionnaire se limite à un catalogue… de vœux… de Noël…

Macron est une marionnette et il n’y a rien à prendre de pérenne aux « riches », il y a erreur de cibles… ce sont les marionnettistes la cible… le Medef et l’ENA en France… le capitalisme occidental et sa représentation étatique d’une manière générale.

C’est donc un poil plus compliqué… mais pas tellement en fait, aujourd’hui il faut d’abord comprendre : Comment et pourquoi l’occident a tué Keynes…

comprendre d’abord que la révolution est nécessaire autant que la révolte inutile…

pour bien définir quel type de programme économique est réellement révolutionnaire dans un contexte historique qui réclame un changement tel qu’il puisse être une réelle révolution porteuse d’un avenir pérenne si ce n’est radieux car, non, les lendemains ne chanteront plus.

pour, ensuite, suivre le mode d’emploi constitutionnel réellement démocratique, celui en capacité de fournir une pleine légitimité aux institutions, première condition d’un état de droit de plein exercice : Révolution : mode d’emploi

Quand les révolutionnaires agissent… ils doivent d’abord savoir pourquoi et quoi faire… ça s’appelle la conscience, sinon… c’est : « Don Quichotte et Robin des bois font la révolution » un hors-série d’Astrapi, là ce serait plutôt : « Marine et le Camélenchon tentent le coup ».

Il n’y a rien de magique dans une nécessité révolutionnaire historique seulement des erreurs de perspective qui peuvent coûter cher… et des alliances aventurées.

Macron est bien le fruit et le fils de la révolution bourgeoise de 1789 et les gilets jaunes les fils des sans-culottes. Avec le recul… et au vu des résultats… Il semble qu’il faille faire différent… cette fois…

 

Merci de votre science estampillée « révolutionnaire  » et de votre sublime mépris …Mais sachez que des gens comme vous , on s’en tape !!

 

Préparez-vous pour l’acte 5 de la populistosphère… enfilez un gilet bleu… Marine… en vous enfonçant bien dans le crâne qu’il ne sera pas amovible… quoi qu’il advienne.

 

 

Qui  l’emportera ?

le TIERS ÉTAT ou l’ ÉTAT THIERS ?

 

 

Ce ne sera pas l’intelligence… elle n’est pas de la partie car ce n’est pas un match quand il n’y a ni gagnants, ni perdants mais seulement des cocus, qui en redemandent, encore, et encore…

La résilience phénoménale du peuple Français… le plus taxé au monde… n’est ébranlée que lorsqu’on touche à sa bagnole…

La vraie question : comment Macron et son gouvernement ont-ils pu être assez cons pour augmenter l’impôt, avec autant de visibilité, à la périphérie des vacances de Noël ?

A qui voulaient-ils faire encore plaisir ?… 

Les ruisselants, qui devaient-il encore arroser avant le réveillon ?… Le mystère reste entier… et l’addition salée…

Si Mediapart voulait bien enquêter sur cette connerie monumentale… cela serait peut-être éclairant… de savoir qui a mis le feu et pourquoi.

Il faudrait sans doute un bénédictin, genre Mauduit, pour avoir la réponse avec les identités de ces hauts fonctionnaires illuminés, puisque les godillots parlementaires votent n’importe quoi… et surtout à n’importe quel moment…

 

 

  La déchéance du communisme français devenu l’arrière garde du prolétariat avec des anciens secrétaires comme Hue qui n’hésite pas à passé côté Macron. Il peut regarder de loin, des comme lui on en veut surtout pas, qu’ils restent dans leurs canapés.

 Résultat de recherche d'images pour "tags gilets jaunes"

pas que

Je ne comprends pas bien que vous ayez écrit sur ce mur de bois Melenchon alors que le nom que vous vouliez écrire est « Mélenchon » ?

Et cela au moment où des éléments du programme de la France Insoumise sont repris par les « Gilets jaunes » et que Mélenchon est parfaitement clair sur le respect de la nécessaire indépendance du mouvement des G-J.

Il n’y a pas que Macron qui soit perché et sourd à ce qui est dit ….

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 17:58
  • PAR 

Tous les lecteurs de Médiapart qui, furieux se sont dernièrement désabonnés étaient finalement des Gilets Jaunes avant l’heure cool

Au cas où quelques notions futiles aient échappé à des regards attentifs, quelques questions sur les fondations :

KESTIONCONS … MAIS PAS QUE...

-1- L’allocution, enregistrée, l’a-t-elle été AVANT ou APRÈS la réunion avec les agents intermédiaires ?

-2- Quel lien y a-t-il entre les Banques, la voiture et les carburants ?

-3- Un Banquier – Président, Pompidou, a créé le « TOUT VOITURE », Un Banquier – Président Macron, [« élu » sur les épaules de « la marionnette qui fait peur »], a créé la taxe sur les carburants qui a mis le feu à la poudre. [Entre temps, les autoroutes à avantage lucratif et fort rémunérateur ont été privatisées]. Les deux venaient de la même Banque, est-ce fortuit ?

-4- Le Président des riches a-t-il une baguette magique qui transforme une taxe Écologique en fond de tiroir du Budget Général?

-5- Comment un Président fou de pognon aspire-t-il tellement de « pognon de dingue » des poches de pauvres et de pas-riches, pour le distribuer aux Riches autant dire de Riens et aux plus-que-TRÈS Riches, en imaginant que ce puisse être sans conséquences sociales et politiques ?

-6- Comment un « Magicien d’ors » [ à l’image d’un Magicien d’OZ] peut-il transformer des Gardiens de la Paix en Dragons du Monarque et remettre à la mode les Dragonnades de Louis le Quatorzième ?

-7- Comment des ex-Gardiens de la Paix peuvent-ils combattre des citoyens qui protestent alors qu’ils ont les mêmes motifs de s’insurger contre le sort qui leur est fait?

MYSTÈRES DE LA MACRONNERIE GÉNÉRALE ….!

et s’il reste quelque « espace de cerveau » disponible à quelque chose d’autre que le « Coca Cola », pourquoi, Médiapart,  n’animeriez-vous pas un débat sur:

 » Une Constitution qui transforme un suffrage universel au premier tour en simili plébiscite au second tour, peut-elle être considérée comme « Démocratique »  et « quels sont les principes, les critères et les institutions qui puissent permettre de CONSTRUIRE la DÉMOCRATIE ?

Un labs législatif ? Faut reconnaitre que ça ne veut rien dire.. pauvre député inconnue. C’est l’erreur que d’avoir envoyé à l’aveugle une majorité nette à Macron après son élection hélas composée de godillots.
Maintenant si on dissout l’Assemblée et qu’on instaure la proportionnelle, Macron pourrait se retrouver avec un premier ministre FN… Aurions-nous gagné au change ?

 

tout simplement

un Chaos encore plus grand et dévastateur que celui en cours.

Vivement qu’advienne un peu d’intelligence aux repus voraces

 

Premier ministre FN ? d’où çà ?

 »Vivement qu’advienne un peu d’intelligence aux repus voraces »

 »Les repus voraces » comme vous dites, n’ont d’intelligence que leur porte monnaie !!!!!

Extrême droite et ultra  libéralisme ne font qu’un bloc désormais ..C’est peste et choléra !!! Donc arrêtons d’avoir peur et de tomber dans le piège de Macron « moi le progressiste contre la vilaine Marine » .Il y a bien autre chose dans cet espace entre ces deux personnages !

> Un labs législatif ? Faut reconnaitre que ça ne veut rien dire.. 

Apparemment, si ?

https://www.patriceanato.fr/labs-citoyen/

Depuis le début de la révolte des gilets jaunes, Macron utilise beaucoup plus la violence (les services d’ordre son à sa disposition), que la discussion ou le dialogue.

Cette façon de faire ne présage rien de bon , il ne peut pas remettre remettre l’I S F à l’ordre du jour, ce n’est pas lui qui décide mais les banquiers.

En lâchant sur la sur taxe, il a pensé calmer le jeu mais il n’a pas compris que les français en ont plein de dos de bosser pour des haricots (les classes moyennes et pauvres) d’entendre son mépris, et son cynisme.Quoi qu’il dise ou qu’il promette, c’est trop tard, les français n’ont plus confiance en lui ni aux membres de son gouvernement ni aux élus LREM.

 »En lâchant sur la sur taxe, »

Non! la taxe est seulement suspendue  !!! Pas annulée !!!

Elle est annulée.

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 18:15
  • PAR 

Pendant ce temps chez vos voisins…

 

https://www.youtube.com/watch?v=Dhmivc9x248

 

 

Breaking News – A Bruxelles, les Gilets Jaunes attaquent le « parlement » européen

On nous cach’ tout, on nous dit rien ! undecided

Silence radio sur Radio Paris, ça n’étonnera personne : Radio Paris, ment, Radio Paris ment, Radio Paris est Macron… Macron démission, dehors Radio Paris !

Quant à Mediapart… innocent

Macron ne gouverne pas.
Il est juste le porte parole et le collecteur de fonds, des Cartels Economiques.
Il ne « vous entend pas », ne l’entendez pas non plus, boycottez cette farce.
Si on veut vraiment discuter avec quelqu’un, il faut le faire avec ceux qui gouvernent réellement, et pas avec leurs larbins élus, discuter avec le MEDEF, la CGPME, les dirigeants des Cartels multinationaux.
En deçà de ça, ça ne sert à rien.

 

Certains suivent… mais combien ?… Quelle couleur pour les gilets ?…

 

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 18:29
  • PAR 

Ce qui est splendidement apparent à Médiapart (outre le fait de se voir régulièrement dé publié) c’est que dans les infos à l’ International, pratiquement jamais n’est fait état de la presse critique étrangère et de ses commentaires sur la situation et la politique française ainsi que sur les mouvements sociaux !!!!!

> le fait de se voir régulièrement dé publié

Ça s’écrit « dépublié », en un seul mot.

Sur le fond ce forum est le plus libre que je connaisse. Rares sont des dépublications, hormis attaques personnelles injurieuses ou infractions à la loi.

Mais le piquant est de constater que les plaintes émanent des totalitaires en herbe ! Ah ah ah ! laughingcooltongue-out

 

Ce n’est certes pas tous les jours que suis d’accord avec ALBERTEINS… mais là !… Je reconnais humblement qu’il vous a bien calculé…

blair
  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 18:33
  • PAR 

tongue-out

Surtout ne pas écouter et aller au restaurant de Darmanin  (avec réduction). Soyons rétifs !  On verra ça plus tard. Soyez votre propre maître des horloges, selon cette expression idiote  (une de plus) !

cool

 

  • NOUVEAU
  • 10/12/2018 18:59
  • PAR 

sur YouTube ou sur CANALFI.FR

EN DIRECT – GILETS JAUNES : MÉLENCHON RÉPOND À MACRON – #JLM20H30

JEAN-LUC MÉLENCHON

Lundi 10 décembre à 20 H 30 ,

Jean-Luc Mélenchon répondra aux propos d’Emmanuel Macron sur les gilets jaunes.

Partagez ce direct et participez avec le hashtag #JLM20H30

 

 

Chouette !… je sens que ça va être grandiose… y aura-t-il Marine en guest ?… ou en hologramme… pour que le debrief soit complet… puisque maintenant, tout le monde a compris en quoi consiste « l’avenir en commun »… 

 

 

Je suis occupé ce soir.

On ne vient pas envahir mon espace lorsque je suis en répétition musicale.

T’as compris, petit malappris ?

 

 

brassens

Publicités

Une réflexion sur “#France #AshRévolution «ce qu’on veut, c’est la destitution de Macron» !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s