Une épidémie de pédophilie contamine le monde : 22000 enfants sont enlevés CHAQUE JOUR !

Une épidémie de pédophilie contamine le monde : 22000 enfants sont enlevés CHAQUE JOUR

Aux États-Unis, 800.000 enfants disparaissent chaque année et nombre d’entre eux tombent entre les mains de prédateurs qui les vendent via des réseaux de pédophilie, où les enfants subissent des horreurs inimaginables telles que des abus rituels sataniques [1].

Ce nombre comprend les cas documentés d’enfants portés disparus et n’inclut pas les enfants nés et élevés dans des réseaux de pédophilie et n’ayant pas d’acte de naissance. Cela n’inclut pas non plus les enfants d’immigrés sans papiers qui font l’objet d’un trafic transfrontalier [2].

Dans le monde, chaque année, ce nombre est plus proche des 8 millions d’enfants disparus et victimes de la traite sexuelle par des réseaux internationaux de pédophiles.

 

Telle est la portée de l’épidémie que le Tribunal international de justice naturelle (The International Tribunal for Natural Justice (ITNJ)) a convoquée pendant trois jours à Westminster, Londres, pour lancer sa Commission d’enquête judiciaire sur la traite des êtres humains et les abus sexuels à l’encontre d’enfants.

VaccineImpact rapporte:

La Commission judiciaire (Judicial Commission) comprend des dirigeants mondiaux engagés dans la lutte contre le trafic sexuel d’enfants depuis des années. Elle comprend des agents de renseignement, des politiciens, des juristes et de nombreux autres.

Le Tribunal international a été créé parce que la plupart des organes gouvernementaux du monde ont été corrompus et ne représentent plus la population, mais servent plutôt les intérêts de sociétés privées des élites. C’est pourquoi la justice est rarement rendue dans la plupart des tribunaux judiciaires gouvernementaux dans le monde et mettre fin à un crime aussi odieux que le trafic sexuel d’enfants.

En fait, le réseau de trafic sexuel d’enfants est aujourd’hui facilité par les riches et les puissants, dont l’influence s’étend aux branches politiques et judiciaires de la société.

D’après le rapport INTJ:

L’initiative ITNJ est une réaction au mépris de l’état de droit manifesté par de (présumés) agents publics, directeurs de sociétés et «dirigeants du monde» qui ont délibérément privatisé et armé les gouvernements du monde contre leur propre peuple.

C’est l’aboutissement d’années d’efforts et de recherches de la part de nombreuses personnes d’horizons divers qui se consacrent à la sauvegarde d’un avenir viable pour le genre humain. Il est reconnu que nous, les citoyens, devons assumer la responsabilité de demander des comptes au gouvernement lorsqu’il viole les droits de l’homme fondamentaux et la loi naturelle.

Aujourd’hui, nous savons de manière concluante que bon nombre de ces activités sont facilitées par des individus, des gouvernements et des organisations corporatives puissants sur le plan politique et financier, qui évitent systématiquement d’être tenus pour responsables de leurs actions en raison de leur richesse et de leur influence.

La première commission judiciaire du Tribunal a entendu des témoignages percutants de victimes qui ont subi des horreurs inimaginables lorsque des enfants ont été victimes d’abus et de traite sexuels par le biais de ce puissant réseau mondial de pédophilie qui traite sexuellement les enfants, un réseau de traite d’êtres humains qui rapporte des revenus plus élevés que ceux du trafic d’armes et de drogues.

Lors de la séance plénière d’ouverture, le conseiller principal, Robert David Steele, ancien officier de la CIA, a peut-être présenté le meilleur résumé de l’objet de la Commission judiciaire du Tribunal, résumé dansune vidéo de 15 minutes:

En voici une transcription partielle:

En tant que parent et en tant que patriote, je suis indigné depuis un certain temps par le danger clair et présent qui menace la société, la pédophilie.

Je reconnais maintenant que la torture, le meurtre et le prélèvement d’organes sur des enfants sont une pratique «acceptée» aux plus hauts niveaux du gouvernement, des ONG et du secteur des entreprises multinationales, ainsi qu’au sein des institutions universitaires et de la société civile.

Ce fléau persiste car il est autorisé à exister par les autorités complices.

En tant qu’ancien espion et pionnier du renseignement de source ouverte (Open Source Intelligence (OSINT)), j’ai travaillé avec INTERPOL, EUROPOL, Scotland Yard, le FBI et les services nationaux de renseignement et d’application de la loi ou leurs représentants dans plus de 66 pays.

Ce que j’ai découvert, sans exception, c’est qu’ils sont tous dotés de personnes compétentes, mais ayant les mains liées et emprisonnées dans de mauvais systèmes – des systèmes qui ne sont pas autorisés à traiter correctement ce fléau – le crime contre l’humanité, qui touche plusieurs générations, contre la pédophilie.

Pédophilie – un «amour pour les enfants» – n’est pas un terme exact. Il n’ya pas d’amour pour les enfants qui se manifeste sous les aspects tels que : esclavage des enfants, abus sexuels, torture, meurtre ou prélèvement d’organes sur leur corps.

Pour cette raison, le siège inaugural de la Commission d’enquête sur la traite des êtres humains et les abus sexuels sur des enfants, à la demande de la commissaire de l’ITNJ, Carine Hutsebaut (criminologue et psychothérapeute), a désigné, comme un terme plus approprié, le terme «pédosexuel», pour ce sous-ensemble considérable d’abus sur enfants en dehors du réseau rituel satanique.

Il est essentiel de noter que de nombreuses organisations qui ont démarré avec les meilleures intentions du monde – allant des scouts aux crèches en passant par les garderies, et par les groupes d’aide et de développement des Nations Unies jusqu’à Oxfam [3] – semblent avoir été infiltrées par des pédocriminels.

En contact quotidien avec les membres les plus vulnérables de la société, les enfants, bon nombre des organisations mandatées ont, au fil du temps, attiré de nombreux pédoprédateurs dans leurs rangs et ont été compromis par leur manque de processus de sélection appropriés, ainsi que fermer délibérément les yeux sur les transgressions du personnel.

Ce n’est pas nécessaire si les gouvernements étaient honnêtes et si le contre-espionnage était exercé. Il semble que, aux plus hauts niveaux du leadership mondial, la politique consiste à fermer les yeux sur la pédoprédation et la pédosexualité.

Il semble que la pédoprédation – y compris la torture et le meurtre de jeunes enfants afin de produire du sang adrénalisé au moyen d’abus rituels sataniques – soit dans certains cas considérée comme un «privilège» d’élite sur lequel ces échelons sont autorisés à pratiquer une telle perversité en toute impunité.

Il y a deux autres causes d’alarme.

Premièrement, il semble que l’élite ait délibérément fait campagne pour que la police, les procureurs et les juges locaux, d’État (province) et national, de l’Australie au Zimbabwe, aient un «goût» pour la pédosexualité.

Il est utilisé à la fois comme rite d’initiation dans le Deep State (USA) et le gouvernement fantôme (GB) et comme base de chantage (pratique du Mossad contre les élites des USA [4]).

Pire encore, nous observons actuellement deux tendances terribles: l’une qui vise à maltraiter et à assassiner des enfants avant qu’ils apprennent à parler (ils ne peuvent pas témoigner); et l’autre, peut-être ramenée d’Afghanistan par les forces américaines, associe des chiens de guerre et des bambins dans un mélange dévastateur de viol et de bestialité d’enfants – des chiens violant des enfants pour des vidéos à vendre.

Ajoutez à cela le marché croissant des fœtus, les plus prisés étant ceux livrés à domicile dans le cadre d’un rituel satanique, et on a une petite idée du plus grand mal de la planète.

Deuxièmement, il ressort clairement de nos premières enquêtes avec une documentation abondante que les tribunaux de la famille et les tribunaux de l’insolvabilité sont utilisés pour séparer les enfants des familles afin de les convertir en un produit pouvant être vendu au comptant, et sont également utilisés afin de retirer de l’argent de riches individus qui ne font pas partie du réseau Deep State.

Les gouvernements sont complices de ces activités, ce qui ne se produirait pas si les greffiers, les avocats et les juges étaient tenus pour responsables. Les fausses déclarations et les documents abondent et, dans leur existence tolérée, remettent en question la légitimité du gouvernement.

ASSEZ! Le but de la Commission est de faire ce qui n’a pas été fait auparavant: documenter sur l’ensemble des enfants disparus chaque année (les estimations préliminaires à documenter sont de huit millions par an, soit 22.000 par jour); et aussi pour documenter ce qu’il advient de ces enfants une fois qu’ils sont ingérés dans les réseaux criminels locaux ou globaux.

Certains estiment que la durée de vie moyenne d’un enfant une fois dans le système de pédoprédation  est de deux ans, mais ceux qui sont préparés à des rôles de «leadership» qui perpétuent la pédosexualité à tous les niveaux vivent beaucoup plus longtemps.

Source : 800K Children Missing in US Each Year; Pedophilia Epidemic Sweeping Globe

NOTES

[1] USA. 3000 pédophiles arrêtés depuis janvier 2017 – Médias silencieux

– Une transfuge juive des Illuminati décrit des rituels horribles

– Brad Pitt: L’Élite pédophile d’Hollywood contrôle l’Amérique

– PizzaGate. Résumé global de l’affaire.

– Le plus grand réseau de pédophilie d’Europe démantelé – Blackout médiatique

– USA. Le mafieux Tony Gambino affirme que le Vatican et le gouvernement des États-Unis contrôlent le trafic de drogue et les réseaux pédocriminels

– Pédophilie: une victime trouve la solution

– États-Unis | Trafic d’enfants, 474 arrestations en Californie

– USA. Le Vatican paie tranquillement 4 milliards de dollars aux victimes pour étouffer ses abus sexuels sur des enfants :

– Accusations de viol, meurtre, cannibalisme et détournement d’enfants contre le pape François :

– Des prêtres catholiques dénoncent « l’abus sur enfants lors de rituels sataniques » au Vatican

– Le pape François: Dénoncer les prêtres pédophiles, c’est l’œuvre de Satan

[2] La guerre de Trump contre les enfants est un acte de terrorisme d’État

– Que font les USA des enfants enlevés à leurs parents immigrés ?

[3] Trafic d’enfants pour le sexe : les Nations Unies, la Fondation Oxfam & la Fondation Clinton impliquées

– « On naît pédophile, c’est une orientation sexuelle comme une autre », affirme Mirjam Heine, conférencière « TED »

[4] Un haut fonctionnaire du Ministère de l’Intérieur US: La CIA et le Mossad sont derrière le réseau de pédophiles à Washington DC

– Jeffrey Epstein, l’avocat et ami de Donald Trump au cœur d’un réseau de pédophilie

– La star de « Smallville » avoue qu’elle a vendu des enfants aux Rothschilds et aux Clintons

– William Guy Carr: Globalistes, satanistes et pervers

Hannibal GENSÉRIC

Publicités

2 réflexions sur “Une épidémie de pédophilie contamine le monde : 22000 enfants sont enlevés CHAQUE JOUR !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s