#France #Israel Après les vestes jaunes, Macron ne fait plus confiance à ses propres services de la DGSE française, mais du Mossad israélien.

 

 

Après les vestes jaunes, Macron ne fait plus confiance à ses propres services de la DGSE française, mais du Mossad israélien. La Rockefeller Bank et JP Morgan derrière les émeutes dans les manifestations des gilets jaunes (gilets jaunes).

3 décembre 2018

6905340-6451503-French_President_Emmanuel_Macron_visits_the_Arc_de_Triomphe_as_s-a-53_1543779676593

6905340-6451503-French_President_Emmanuel_Macron_visits_the_Arc_de_Triomphe_as_s-a-53_1543779676593

Emblème du Mossad sur le revers du garde du corps du Mossad avec sa physionomie israélienne. Quel âge a réellement Macron avec sa vieille main reptilienne? …

6906970-6451503-Macron_surveys_the_damage_in_Paris_today_with_a_burnt_motorbike_-a-55_1543779676618

(6)

Une alliance sacrée secrète entre la DGSE et le Mossad, permet l’élection d’une escorte présidentielle inconnue des Français. Photo dailymail.com

Ce n’est pas le seul cas:  » Révélations: le reporter Roger Auque était un agent de la DGSE et du Mossad, maçon et père de Marion Maréchal-Le Pen ».

Roger AUQUE est allé jusqu’à falsifier son enlèvement au Liban alors qu’il apparaissait photographier l’émissaire de Canterbury.

6904500-6451503-image-a-56_1543743423723

Le nettoyage des graffitis de l’Arc du Triomphe, l’un des plus grands exposants franc-maçons de Paris, est la seule chose qui intéresse Macron.

6909838-6451503-image-a-98_1543765826734

« MACRON, NOUS VOULONS VOTRE CUL ».

6910362-6451503-image-a-100_1543768364832

La stupidité enfantine de Macron en soulignant qu ‘ »il n’accepte pas la violence ». La violence ne doit pas laisser des millions de chauffeurs routiers et des conducteurs qui ne parviennent pas à joindre les deux bouts en raison de la hausse des prix de l’essence. Pour tous ces technocrates de cravate et de tailleur de la banque Edmond de Rothschild qui n’ont pas répondu aux besoins de leur vie, la seule chose qui compte pour eux sont les apparences, les formes, la superficialité. Le fond des choses est pour le malheureux, LE MISERABLE. Où exactement ils ont laissé le reste de son auteur – le franc-maçon Victor Hugo-.

victorhugo-compresseur

Adieu funéraire maçonnique anti-chrétien de Victor Hugo devant l’Arc de Triomphe.

6910640-6451503-image-a-104_1543768616436

6910638-6451503-image-a-105_1543768724734

Ne manquez pas le cœur de la signature rituelle des Rockefeller. Les mêmes qui provoquent l’essor de l’essence sont ceux qui provoquent les émeutes à Paris organisées comme toujours par Pierre Omidyart de George Soros.

Les prétentions des citoyens français sur leur indépendance, peut-être la file de banderoles, mais pas les organisateurs des émeutes. Et Macron sait parfaitement qui ils sont.

953404_39d91

Quelqu’un a voulu nous tromper avec la sortie gratuite des manifestants dans les rues de Paris. Personne ne peut organiser quelque chose comme cela sans le soutien logistique de la banque.

En réalité, il s’agit d’une lutte pour faire baisser le prix du baril entre la banque nord-américaine Rockefeller (JP MOrgan ARAMCO) et la banque Rotshchild.

Les États-Unis ne peuvent pas concurrencer ou récupérer leur économie avec le pétrole cher, ce qui profite à l’essence Rothschild de Glencore, BP et Shell.

Macron qui travaille pour la banque Rothschild est la victime et derrière nous, on voit la banque Rockefeller et sa main à Paris, l’organisateur Pierre Omidyar pour George Soros et leurs fonds d’investissement qui viennent d’investir dans des stations-service en Espagne et dans l’UE. Avec les essences, la consommation coûteuse diminue et affecte le volume d’essence consommé.

En 2014, « Soros a accru sa participation dans JP Morgan Chase et Citi ». Pour sa propriété dans ARAMCO, les crypto-monnaies et le plus gros quota d’argent. L’or est contrôlé par les Rothschild.

« Soros et Omidyar investissent 500 000 dollars dans la guerre contre de fausses nouvelles. »

 

saudi-aramco-1

Le pétrole saoudien qui vient d’acheter l’ARAMCO de JP Morgan pour les Rockefeller veut un baril bon marché pour relancer l’économie nord-américaine, par rapport au pétrole et au gaz russes dont la moitié est l’actionnaire, l’État avec 51% et les Rotshchild avec 49% .

saudiaramco

« L’Arabie Saoudite et l’OPEP cherchent à conclure un accord avec la Russie, le plus grand producteur de pétrole en dehors du cartel, dans le but d’améliorer les prix du pétrole » depuis 2016.

« Le résultat était que si les négociations avaient eu lieu le 1er janvier 2016, le résultat se matérialiserait en décembre 2016 avec le rachat de Rosneft par les Rothschild: 
 » La Russie vend 19,5% de la compagnie pétrolière nationale Rosneft à Nathaniel Rothschild. Un grand accord stratégique qui mettrait fin à la guerre en Syrie s’il n’y avait pas de surprises de dernière minute.  » 

 

L’ombre du Mossad plane sur Paris

Par Jacques Follorou

Nids d’espions (3/6). « Le Monde » consacre une série à des métropoles où se joue le grand jeu de l’espionnage international. Aujourd’hui, la capitale française, où le service israélien est très actif.

De la fenêtre de l’hôtel, on voit le métro aérien parisien franchir la Seine sur le pont de Bercy. Grâce aux wagons illuminés, on distingue même les passagers. Sur l’autre rive se dessinent les formes imposantes du Palais omnisports. Il est bientôt 17 h 30, ce 19 janvier 2010, et la nuit est déjà là. Mais les personnes présentes dans cette chambre transformée en « QG » opérationnel, avec écrans d’ordinateur et téléphones cryptés, ne sont pas d’humeur à contempler la ville : leur attention est tout entière concentrée sur un autre hôtel, à 7 000 kilomètres de là, l’Al Bustan Rotana de Dubaï, où se joue un scénario digne d’un film d’espionnage.

Les tueurs attendent le feu vert pour franchir le couloir, pénétrer dans sa chambre et lui injecter un produit mortel

Là-bas, dans la chambre 237, leurs collègues du Mossad, le service secret israélien, se tiennent prêts à passer à l’action. Deux équipes de deux tueurs sont mobilisées, soutenues par trois autres agents, dont une femme, chargés de la sécurisation des lieux et de la logistique. Dans la chambre 230, située juste en face, leur cible vient de rentrer de son shopping. Enregistré à son arrivée à Dubaï sous le nom de Mahmoud Abdul Raouf, il s’agit en réalité de Mahmoud Al-Mabhouh, responsable de l’achat des armes pour le Hamas, mouvement islamiste palestinien. Les tueurs attendent le feu vert pour franchir le couloir, pénétrer dans sa chambre et lui injecter un produit mortel.

Leur tâche accomplie, ils quittent l’Hôtel Al Bustan Rotana à 17 h 46, heure de Paris. Le cadavre de la chambre 230 ne sera découvert que dix-sept heures plus tard. Même si les premières conclusions évoquent une mort naturelle, le doute s’installe. Grâce à l’intense réseau de surveillance du pays, les autorités émiraties parviennent à repérer les membres du commando, au total une trentaine de personnes.

 

 

 

Kadima ! En Marche !

Après avoir successivement élu à la présidence de la République un agent de la CIA et un employé des émirs du Golfe, les Français se sont fait escroquer une troisième fois, par un produit israélien. Ils croient avoir éloigné le spectre du fascisme en votant pour un candidat soutenu par l’Otan, les Rothschild, toutes les sociétés du CAC40 et la presse unanime. Loin de mesurer leur erreur, ils sont encore sous hypnose et ne devraient pas se réveiller avant la fin des élections législatives.

 | BEYROUTH (LIBAN) 

+

Dés sa victoire annoncée, le président démocratiquement élu Emmanuel Macron instaure une distance entre lui et le peuple. Refusant tout bain de foule, il traverse longuement, seul, la cour du Louvre où ses supporters se sont rassemblés.

L’équipe du président français élu, Emmanuel Macron, est parvenue à placer les Français sous hypnose. Elle a fait élire son poulain avec deux-tiers des suffrages exprimés ; un jeune homme de 39 ans seulement, dont le parti a été créé sur Internet, il y a tout juste un an, et qui ne s’était jusque là jamais présenté à la moindre élection.

Steele & Holt

Ce tour de force a été réalisé par l’équipe de Steele & Holt, une mystérieuse société, dont le nom fait référence au feuilleton télévisé Remington Steele, une histoire policière où la directrice d’une agence de détectives demande à un voleur (Pierce Brosnan) de jouer le rôle de son patron pour lui servir de couverture

Ne cherchez pas qui se cache derrière ce cabinet. Vous ne trouverez rien. Sinon que ses deux principaux clients sont AXA et la famille Rothschild. Qu’Emmanuel Macron ait travaillé pour les Rothschild, tout le monde le sait, qu’ils aient organisé son parti, c’est un secret bien gardé. Quant à l’assureur AXA, il est présidé par Henri de La Croix cinquième duc de Castries, par ailleurs président du think tank de l’Otan (le groupe de Bilderberg), de l’Institut du Bosphore (le think tank de la Turquie) et, en France, de l’Institut Montaigne (un think tank de droite).

Henry Kissinger avait d’ailleurs invité Macron à la réunion annuelle du Bilderberg, en 2014, aux côtés de François Baroin et de Christine Lagarde.

L’Institut du Bosphore a permis d’identifier et de corrompre diverses personnalités de droite et de gauche qui ont apporté leur soutien à Macron.

C’est dans les locaux de l’Institut Montaigne que se sont tenues les premières réunions du nouveau parti, dont le siège social a été déclaré à l’adresse personnelle du directeur de l’Institut.

Kadima !

Le nom du nouveau parti, En Marche !, a été choisi pour avoir les mêmes initiales que son candidat. Sinon, il se serait appelé En Avant !. En hébreu : Kadima !. Lorsqu’on avait fait remarquer au vieux général Ariel Sharon que le nom de son nouveau parti évoquait le journal de Mussolini (Avanti !), il répliqua que pas du tout. En Avant ! était l’ordre qu’il donna lors de chacune de ses équipées solitaires, par exemple lorsqu’il envahit Beyrouth contre l’avis de son état-major militaire.

Kadima ! et En Marche ! sont des partis centristes rassemblant des personnalités de droite et de gauche —c’est bien connu, Ariel Sharon était un « centriste »—. Il avait créé son parti pour rompre avec Benjamin Netanyahu : Sharon était un colonialiste qui souhaitait créer un État palestinien sur le modèle des Bantoustans sud-africains. L’apartheid était, selon lui, le seul moyen de préserver Israël. Au contraire, Netanyahu est un talmudiste. Il se refuse à admettre l’idée de partager la Palestine avec des goyim. Pour lui, il faut les expulser à défaut de pouvoir les exterminer.

On apprendra sûrement par la suite pourquoi Macron voulait rompre avec le Premier ministre socialiste, Manuel Valls. Il suffit d’observer pour le moment l’insistance avec laquelle celui-ci tente de rejoindre En Marche ! et la désinvolture avec laquelle Macron le repousse pour observer qu’il existe un grave conflit entre eux.

Le fascisme en marche

Pour lancer Macron, Steele & Holt —c’est-à-dire l’Otan et les Rothschild— s’est appuyé sur les anciens réseaux pro-US de la Fondation Saint-Simon. Ensemble, ils ont mis en scène le « péril Le Pen », de sorte que beaucoup d’électeurs intimement opposés à Macron ont cependant voté pour lui de peur d’une possible victoire de la « bête immonde ». N’ayant pas grand-chose à reprocher à Marine Le Pen, ils l’ont accusée des crimes de son père et de bien d’autres encore.

Cette manipulation atteste que, dans la « société du spectacle », la forme est plus importante que le fond. Quelles sont en effet les caractéristiques du fascisme ? La fin de la lutte des classes grâce au corporatisme qui réunit patrons et ouvriers dans les mêmes organisations, la fin de la dialectique droite-gauche grâce à un parti unique, et par voie de conséquence, la fin de toute opposition par l’usage de la force.

Alors que la première de ces trois caractéristiques aurait pu être appliquée à la vision de Jean-Marie Le Pen, aucune ne peut l’être à celle de sa fille, tandis que les deux premières peuvent l’être à celle d’Emmanuel Macron. Il est soutenu par tous les grands patrons du CAC40 aussi bien que par la CGT. Il ne remet pas en question la capacité des partis de droite et de gauche à défendre les valeurs dont ils se réclament, mais appelle les leaders de ces partis à le rejoindre dans le sien pour défendre leurs intérêts communs. À n’en pas douter, si les élections législatives se passent comme Macron l’espère, la destruction de l’opposition débutera. Au demeurant, l’unanimisme de la presse écrite aux côtés du candidat Macron et la campagne contre les sites internet contestataires donnent un avant goût de ce qui se prépare.

L’Histoire se répète : en 1940, les Français soutinrent Philippe Pétain pour se préserver du nazisme, mais c’est Pétain qui installa le fascisme. En 2017, ils ont voté Macron pour se protéger du fascisme et c’est lui qui l’instaurera.

Une campagne parasitée

Il est vrai que certains électeurs ont été perturbés à la fois par la personnalité inhabituelle des candidats et par l’usage par un camp de méthodes de propagande jamais utilisées en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

À l’âge de 15 ans, Emmanuel Macron a eu une relation sexuelle avec son professeur de théâtre de 23 ans son aînée, il n’a pas tardé à vivre avec elle, et l’a épousée 15 ans plus tard. Marine Le Pen a hérité de son père de la présidence de son parti qu’elle a d’abord nettoyé, puis dont elle l’a exclu. En termes psychanalytiques, le premier a donc épousé sa mère, tandis que la seconde a tué son père.

Surtout, l’équipe d’Emmanuel Macron n’a pas hésité à accuser ses rivaux des pires trahisons, sans aucune logique, sûre que les quotidiens régionaux et nationaux —qu’elle contrôle déjà dans leur totalité— n’oseraient pas émettre la moindre critique. Le candidat de la droite, François Fillon passe désormais pour un voleur alors même qu’aucune des accusations portées contre lui n’est vérifiée. Marine Le Pen est considérée comme l’incarnation du fascisme, alors qu’elle n’a jamais tenu les positions qui lui sont imputées.

Une victoire solitaire

Dès son élection annoncée, le président Macron a prononcé une brève allocution depuis son QG de campagne. Des banalités prononcées avec l’air grave de l’homme qui sent soudain le poids des responsabilités peser sur ses frêles épaules. Puis, il s’est offert un nouveau moment de théâtre avec ses partisans dans la cour du Louvre. Il a traversé Paris dans un cortège aux vitres fumées. Il a longuement traversé, seul, inaccessible, la cour du Louvre pour monter sur le podium dressé en son honneur. Là, aux pieds de la pyramide, tel Bonaparte, il a prononcé un nouveau discours, également fait de banalités, mais sur un ton enflammé, lui qui n’a jamais combattu par les armes. Enfin, il s’est entouré de sa famille et de quelques militants pour chanter La Marseillaise.

Contrairement à tous ses prédécesseurs, jamais durant cette soirée il n’a serré de mains. Jamais personne n’a été autorisé à l’approcher. Il n’a laissé aucune des personnalités politiques qui l’ont soutenu apparaître avec lui et partager sa victoire. Elles ne pourront toucher le prix de la trahison de leurs partis respectifs qu’en les trahissant à nouveau et en le soutenant lors des législatives de juin.

Ce n’est que lorsque le président Macron tiendra tous les rênes du pouvoir qu’il laissera les Français se réveiller. Il sera trop tard.

En avant, marche !

« L’Angleterre a essayé de contrôler la France socialiste de Hollande avec le Front de libération nationale du FLNC de Corse jusqu’à ce que, avec l’opération Opal, il puisse obtenir Macron. Rajoy attend l’aide des services de renseignement britanniques dans le conflit catalan. « 

20 octobre 2017

1370371275_395783_1370371638_noticia_normal

« Une branche dissidente du groupe terroriste historique Corsica, Front de libération nationale (FLNC), a annoncé mardi dans un communiqué qu’elle était prête à reprendre les armes si Paris ne reconnaissait pas » les droits nationaux de l’île « . « 

« La Corse est l’une des régions d’Europe où de plus en plus de crimes sont commis. Au cours des deux dernières années, elle a connu une escalade brutale de morts violentes, attribuées aux puissantes mafias locales. Trois notables insulaires – un avocat historique, le président d’une chambre de commerce et le responsable d’un parc naturel – ont été abattus au cours des six derniers mois. Selon les données officielles, en 2012, il y aurait eu 19 homicides et 16 meurtres. Tentative de meurtre Cette année, il y a déjà eu une douzaine de morts violentes. « 

Quand ils disent branche excisée du FLNC, ils parlent de cellules activées par le MI6 britannique.

Le 24 juin 2014:

« Le Front de libération nationale du Corso abandonne les armes « .

Trois ans plus tard, ils menacent de revenir.

Le FLNC est-il le MI6?

La raison en était puissante: avec les alliances directes avec Israël, les services de renseignements britanniques ont été déplacés à Paris.

Bien que tout le monde comprenne, tout le monde veut avoir le pouvoir et le contrôle. Dans certaines régions de la planète, ils sont d’accord et coopèrent, mais dans d’autres, ils sont hostiles, l’intérêt ou non du contrôle déterminant les relations.

Paris était sorti du MI6 avec le Mossad complètement immergé par Manuel Valls.

L’activation du FLNC était une stratégie d’attrition de la Direction générale de la sécurité extérieure de la DGSE. La Corse fut le cauchemar de la France pendant de nombreuses années et ce fut son talon d’Achille.

« Trois personnes qui ont nié leur appartenance au mouvement de libération nationale corse (illégal en France) ont affirmé lors d’une conférence de presse clandestine qu’elles reprendraient la lutte armée en Corse si elles continuaient le siège et les menaces du gouvernement Macron contre les collectifs Ils revendiquent la souveraineté de l’île . « 

Simply Macron a été placé par Jacques Attali et Laurent Fabious, mais avec le soutien du MI6 Opération Opal .

L’Angleterre croyait que tout était lié jusqu’à ce que l’amitié entre Macron et Manuel Valls soit réapparue.

Ils ont assassiné une collaboratrice de Macron – Corinne Erhel – qui allait filtrer l’opération de la côte d’Opale de Macron à Calais d’une crise cardiaque.

Le 11 mai : « Emmanuel Macron ne signe pas Valls , mais ne présentera aucun candidat contre lui. »

14 mai: Macron serre son chef spirituel dans ses bras, ce qui le mêle au Mossad enragé du MI6 britannique. La position de Macron était claire , mais le MI6 pensait que l’opération Opale était due à l’Angleterre et cela ne fonctionnait pas ainsi.

ELBIT / ATR 
• ELBIT et à ATR (Filiale d’AIRBUS) pour leur collaboration autour du projet SKYLENS, technologie d’affichage direct pour le pilote.

Elbit est la société israélienne qui fabrique des drones en Galice avec des fonds sociaux européens détournés vers le secteur militaire juif. L’Angleterre est sortie de ce projet qui dérange beaucoup le britannique BAE SYSTEMS.

BAE SYSTEMS a en effet dû licencier 2000 personnes.

« Le personnel de renseignement cybernétique compte près de 2 000 licenciements de systèmes BAE, qui seront 34 600 dans trois ans, soit 6% de l’effectif »

Et puis … BAE SYSTEMS ne participera pas (pour le moment si cela n’est pas modifié par Mariano Rajoy) au nouvel avion de combat franco-allemand avec lequel ils ont lancé le FLNC corse pour se toucher le nez de la France.

BAE SYSTEMS a perdu d’importants contrats au profit de Lockheed Martin Canada avec le remplacement de ses 996 radars pour frégates.

Capture d'écran

Capture d'écran (1)

TF-X turque entre la Turquie et BAE SYSTEMS.

18424230_10212060844252935_7105062348726983230_n

27 juin : Manuel Valls quitte le parti socialiste après 37 ans de militantisme 
L’ancien Premier ministre de François Hollande réaffirme qu’il votera à la majorité des voix du président Macron « . Pourquoi? – Pour prouver à Macron ce dont il était capable pour le contrôler avec le Mossad.

Il semble que le FLNC ait reçu de l’argent de Sabadell? Pourquoi l’Angleterre a-t-elle autorisé l’entrée de Sabadell?

« 10% des activités bancaires britanniques sont entre les mains de Santander et de Sabadell. »

 « Sabadell achète la banque britannique TSB pour plus de 2 300 millions d’euros ».

LV_20090623_LV_FOTOS_D_53730458232-652x492 @ LaVanguardia-Web

José Tarrés Busquets de Banco Sabadell. Tué en Corse.

nm-photo-252181_1

Yacht du pavillon britannique dans lequel sont morts José Tarrés et sa femme sérieuse. Le reste de l’équipage est indemne.

En août 2016, les hommes de Soros et du MI6, avaient déjà préparé le réarmement des Corses: « Les musulmans attaquent avec des haches des enfants en Corse ».

TRH-PIC

décharge indipendentisti-corsica-flnc-672x350

« Theresa May assure à Rajoy qu’elle ne reconnaîtra pas l’indépendance de la Catalogne. »

Mariano Rajoy est-il allé en Angleterre aujourd’hui pour négocier la participation de BAE SYSTEMS aux drones Elbit ou le quota espagnol de participation au nouvel avion de combat franco-allemand en échange de l’aide d’Intelligence en Catalogne?

1476365565_365208_1476378037_noticia_fotograma

La visite de mai à Rajoy à Moncloa pour lui demander de payer la santé aux Britanniques d’Espagne, est maintenant renvoyée par Rajoy pour demander de l’aide au MI6 de Catalogne en échange de sa participation à l’avion européen franco-allemand dans le quota espagnol malgré le Brexit.

Patriotisme vs. Nationalisme
Publicités

2 réflexions sur “#France #Israel Après les vestes jaunes, Macron ne fait plus confiance à ses propres services de la DGSE française, mais du Mossad israélien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s