#Burkina #Togo #CIV Gilbert Diendéré reconnaît avoir rédigé la proclamation de prise du pouvoir du CND

Gilbert Diendéré reconnaît avoir rédigé la proclamation de prise du pouvoir du CND

Le général Gilbert Diendéré a reconnu ce mardi avoir rédigé la proclamation de prise de pouvoir du Conseil national pour la démocratie (CND). « Honnêtement, j’ai rédigé un document avec les points de revendications qui étaient connus, j’ai remis à un sergent pour qu’il le mette au propre et je suis parti. C’était une forme de déclaration », a confié le général. Il précise que cela s’est passé avant la deuxième réunion de la Commission de Réflexion d’Aide à la prise de Décision (CRAD) tenue au ministère de la défense, après la rencontre de la commission avec les hommes au camp Naaba Koom 2. Selon lui, c’est à cette rencontre que le mot coup d’Etat a été prononcé pour la première fois. Face aux éléments du RSP qui refusaient de libérer les autorités sans qu’il n’y ait des « engagements forts », Mgr Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo aurait répondu : « actuellement le pouvoir est vacant. Si c’est un coup d’Etat il faut le dire », avant de conclure que « c’est à l’armée de prendre ses responsabilités ».

Selon le général Diendéré, c’est à la 2e réunion de la CRAD dans la même nuit du 16 au 17 qu’il s’est proposé pour porter le coup. Il dit avoir proposé d’abord l’ancien président Jean Baptiste Ouédraogo qui a refusé, puis le chef d’état-major général des armées (CEMGA), Gal Pingrenoma Zagré qui, lui aussi a décliné, justifiant qu’il ne contrôlait pas les hommes du RSP. Le général Oumarou Sadou, actuel CEMGA quant à lui a proposé « que ceux qui ont commencé l’action l’assument ». Diendéré dit s’être opposé à ces refus. « J’ai dit non. Ce ne serait pas correct. A partir du moment où les choses sont ce qu’elles sont, il revient aux chefs militaires que nous sommes d’assumer », a-t-il déclaré. Ensuite il s’est proposé pour le faire, en demandant le soutien du reste de l’armée parce que pour lui, « il fallait gérer la situation de façon collégiale ». D’après ses dires, les chefs militaires ne s’y sont pas opposés. C’est de retour au camp Naaba Koom 2 que la déclaration sera finalisée pour lecture le même jour à la télévision nationale.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes

Publicités

2 réflexions sur “#Burkina #Togo #CIV Gilbert Diendéré reconnaît avoir rédigé la proclamation de prise du pouvoir du CND

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s