#Suisse #Scandale Loge Alpina Francmaçonnerie Tribunal d’arrondissement de la Côte, Route de St-Cergue 38, 1260 Nyon   Procès pénal.  Gil BEURET contre mafia Béatrice RÖTHLISBERGER, Claude PASCHOUD, Eric COTTIER, procureur général – Yves NICOLET / Stéphane PARRONE, procureurs à l’époque – Bertrand SAUTEREL, juge cantonal – Jacqueline DE QUATTRO, Conseillère d’Etat etc

Appel aux observateurs en puissance

 

Mercredi, 28.11.18, 09 h 00

Tribunal d’arrondissement de la Côte, Route de St-Cergue 38, 1260 Nyon  

Procès pénal.  Gil BEURET est accusé de calomnie/diffamation, injure, tentative de contrainte, violence/menace contre les autorités etc. 

«Juge»: Erica RIVA ANNAHEIM

Résumé – Le cas d’école qui démontre l’existence du complot de la corruption

Beaucoup d‘entreprises vaudoises offrent à leur copains avocats, juristes, notaires etc. des mandats lucratifs. Il existe aussi des sociétés à capitaux mixtes (investisseurs privés + l’Etat), offrant aux politiciens et officiers d’Etat des postes dans les Conseils d’administration. Le conflit d’intérêt est généralisé. 

Gil BEURET en a fait l’amère expérience. Il y a ¼ de siècle, il a fondé sa petite entreprise La Fourmi, à Chavornay, spécialisée dans la casse des voitures. Il a aussi acquis et développé  un site d’exploitation à Arnex-sur-Orbe.  Son activité dérangeait son voisin PERRET SA et leurs associés THEVENAZ-LEDUC, société à capitaux mixtes ayant le quasi- monopole local de la démolition des voitures. BEURET fut harcelé de tous côtés par l’administration et la «justicerie» vaudoise. Entre autres, le Conseiller d’Etat Philippe LEUBA y participait en maître chanteur*. BEURET a commis l’imprudence de mandater deux taupes de la mafia vaudoise, Béatrice RÖTHLISBERGER comme sa comptable, et  Claude PASCHOUD comme administrateur.

BEURET s’est aperçu trop tard que ce couple avait mis les aiguillages pour le dévaliser. Poussé à bout, il attrapa un jour PASCHOUD et lui planta son pistolet sous son menton. Cette aubaine fut illico exploitée – BEURET fut condamné à 5 années de prison. Une fois retiré de circulation, le duo, en complicité avec les autorités communales d’Arnex achevèrent la dépossession. BEURET leur envoyait un commandement de payer de CHF 200’000, et ceux-ci ont contre-attaqué avec ladite plainte pénale.

 

* Autres comploteurs: Eric COTTIER, procureur général – Yves NICOLET Stéphane PARRONE, procureurs à l’époque – Bertrand SAUTEREL, juge cantonal – Jacqueline DE QUATTRO, Conseillère d’Etat etc. – l’un plus corrompu que l’autre. Cliquez sur leurs noms (liens activés)

Publicités

Une réflexion sur “#Suisse #Scandale Loge Alpina Francmaçonnerie Tribunal d’arrondissement de la Côte, Route de St-Cergue 38, 1260 Nyon   Procès pénal.  Gil BEURET contre mafia Béatrice RÖTHLISBERGER, Claude PASCHOUD, Eric COTTIER, procureur général – Yves NICOLET / Stéphane PARRONE, procureurs à l’époque – Bertrand SAUTEREL, juge cantonal – Jacqueline DE QUATTRO, Conseillère d’Etat etc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s