#SarkoGate Corruption au #Brésil: soupçons sur une rencontre entre Sarkozy et Lula ! #PROSUB Naval Group

Corruption au Brésil: soupçons sur une rencontre entre Sarkozy et Lula

Un ancien ministre brésilien des finances, Antonio Palocci, assure que des paiements occultes ont été évoqués lors d’une réunion entre Nicolas Sarkozy et Luiz Inácio Lula da Silva, au Brésil, durant la nuit du 6 au 7 septembre 2009. L’enquête sur la vente des sous-marins français Scorpène et la construction de la base navale d’Itaguaí a révélé l’existence de commissions payées par le partenaire brésilien de Naval Group, à hauteur de 70 millions d’euros.

Le 26 juin dernier, Nicolas Sarkozy a fait son entrée dans une affaire judiciaire brésilienne. Discrètement. À travers une phrase sibylline prononcée par l’ancien ministre des finances et ancien bras droit de Lula da Silva, Antonio Palocci, lors d’une audition devant les juges brésiliens. Mais cette phrase est une petite bombe.

L’ancien ministre, condamné à douze ans de prison et qui vient d’offrir sa « coopération »aux autorités judiciaires en communiquant des centaines d’éléments matériels, a signalé la tenue d’une réunion entre Nicolas Sarkozy et Luiz Lula da Silva consacrée aux marchés d’armement auxquels la France candidatait, durant la nuit précédant les festivités du 7 septembre 2009, à Brasilia. « Une initiative inadéquate », qui a selon lui « engendré tous types de pots-de-vin ».

Antonio Palocci sortant du tribunal le jour de sa condamnation, le 26 juin 2017. © ReutersAntonio Palocci sortant du tribunal le jour de sa condamnation, le 26 juin 2017. © Reuters

Ce proche de Lula doit être rejugé en appel ce mercredi 24 octobre, à quatre jours du second tour de l’élection présidentielle, un calendrier judiciaire vivement critiqué à gauche alors que le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro reste le grand favori des intentions de vote.

Antonio Palocci n’est pas l’homme par qui le scandale est arrivé. Mais il est celui qui porte l’estocade. Cofondateur du Parti du travail (PT), ministre de 2003 à 2006, député, puis ministre chef de cabinet de Dilma Rousseff, Antonio Palocci est le dernier accusateur que Lula s’attendait à trouver à la barre. Inculpé et écroué en septembre 2016, Palocci a tenu bon jusqu’à sa condamnation, en juin 2017, dans l’un des volets de l’opération « Lava Jato » (« lavage sous pression »). Ce jugement de 300 pages démontre son rôle clé dans les relations entre le PT et le cartel d’entreprises de construction animé par le groupe Odebrecht, deuxième entreprise privée du pays, pour se partager les chantiers du géant Petrobras.

Surnommé « l’Italien » dans les écrits d’Odebrecht, Palocci a géré les paiements destinés au parti de Lula en échange de décisions favorables de l’État, en prévision des élections, y compris à l’étranger. Selon un tableur saisi par la justice, 46 millions d’euros ont été dirigés vers lui par Odebrecht, somme sur laquelle 31 millions ont effectivement été retracés entre 2008 et 2014.

Construction de raffineries, achat de sondes pétrolières ou grands chantiers : un pourcentage – entre 1 % et 3 % – s’appliquait sur les marchés en faveur des partis, des élus et des principaux cadres d’entreprise. Or l’un de ces grands contrats s’avère être celui de la base navale d’Itaguaí, destinée à accueillir quatre sous-marins français Scorpène et un futur sous-marin nucléaire d’attaque. Ce grand marché franco-brésilien, baptisé PROSUB (Programa de Desenvolvimento de Submarinos), signé en 2009 avec la DNCS (aujourd’hui Naval Group) et Odebrecht, faisait partie des sujets mis sur la table lors de la visite de Nicolas Sarkozy au Brésil, parallèlement à la vente de cinquante hélicoptères par Eurocopter (EADS).

En 2017, le Parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête préliminaire sur PROSUB après que la justice brésilienne a chiffré les paiements occultes pour ce seul chantier à 70 millions d’euros, dont 12 millions destinés au Parti gouvernemental. Les autorités brésiliennes ont communiqué tous les interrogatoires intéressant l’enquête au PNF, à charge pour les Français de ne pas engager de poursuites contre les repentis ayant signé un « accord de coopération judiciaire ». De son côté, Naval Group, déjà mis en cause dans l’affaire des sous-marins Scorpène vendus par DCNS à la Malaisie, a indiqué à Mediapart que « l’ensemble des contrats conclus par DCNS, dans le cadre du programme PROSUB, est en parfaite conformité avec les droits français et brésilien ».

Nicolas Sarkozy accueilli à Brasilia par Luiz Inácio Lula da Silva, le 6 septembre 2009. © ReutersNicolas Sarkozy accueilli à Brasilia par Luiz Inácio Lula da Silva, le 6 septembre 2009. © Reuters

Antonio Palocci choisit de parler en septembre 2017. Il détaille certains liens de Lula avec Odebrecht et l’offre faite par le patriarche Emilio Odebrecht à Lula, en 2010, d’affecter 300 millions de reais (71 millions d’euros) à sa future activité politique, alors que le président s’apprête à passer la main à Dilma Rousseff. Il parle aussi du financement des résidences privées de Lula. Le 26 juin dernier, il parle à nouveau. Le contenu de la déposition d’Antonio Palocci reste confidentiel, mais deux sites d’information mettent en ligne, en septembre, des enregistrements audio (ici, des extraits, à 2’15, et , en intégralité, à 18’50).

Le juge demande à Palocci s’il a été informé « d’actions illicites », commises « directement » par le président Lula da Silva, et s’il en a des « exemples ». Antonio Palocci répond :

« Par exemple, le président a signé un protocole, un contrat, avec le président français Nicolas Sarkozy, le 7 septembre. Je me souviens que c’était le 7 septembre car le président français était venu pour les commémorations du 7 septembre. Et il a passé la nuit entière avec le président Lula et le ministre de la Défense et est sorti de cette réunion de nuit avec un document signé par les deux présidents sur l’achat d’avions de chasse Mirage, l’achat d’hélicoptères et l’achat de sous-marins français. Une initiative complètement inadéquate, [l’affaire] était conduite techniquement par le secteur de la Défense et […] a donc été court-circuitée par les deux présidents de la France et du Brésil, et tout cela a engendré tous types de pots-de-vin. »

Relance du juge : « Ceci engageait des avantages indus, aussi ? » Antonio Palocci : « Oui, de grande ampleur. »

Cet extrait explosif de la déposition de Palocci est aussi reproduit dans une décision du parquet fédéral brésilien du 6 septembre. Le parquet relève que l’ancien ministre de la défense (2007-2011) Nelson Jobim, entendu par les juges en septembre 2017, n’a pas évoqué sa participation à cette réunion avec les présidents Sarkozy et Lula, dans la nuit du 6 au 7 septembre, ni a fortiori son contenu. Il convoque donc l’ancien ministre à une confrontation avec Antonio Palocci le 20 novembre prochain.

« C’est vrai que le président Sarkozy essayait de mettre le pied dans la porte »

Sollicité par Mediapart pour commenter cette déposition, Nicolas Sarkozy n’a pas donné suite à nos questions. Son voyage des 6 et 7 septembre 2009 est le second qu’il ait effectué, après sa visite officielle à Rio de Janeiro, prolongée par des vacances familiales dans le pays, en décembre 2008. À cette occasion, le couple présidentiel avait rendu visite au père biologique de Carla Bruni, Maurizio Remmert, établi à São Paulo depuis une trentaine d’années. Sur place, le 23 décembre 2008, Nicolas Sarkozy avait signé avec Lula un premier accord de « partenariat stratégique » concernant la fourniture des sous-marins – évaluée à 6,7 milliards d’euros – et la création d’une ligne de fabrication d’hélicoptères – un chiffre d’affaires estimé à 1,9 milliard.

Côté avions, le Brésil avait reçu livraison, en 2008, de quatre Mirage 2000 sur une commande de douze avions remis à niveau par Dassault – pour remplacer les Mirage III achetés en 1970. C’est pourquoi Antonio Palocci évoque le sujet des « Mirage » dans son résumé de la rencontre Sarkozy-Lula. Mais l’objectif de la seconde visite de Sarkozy est de vendre des Rafale.

« Au Brésil, Sarkozy se transforme en VRP du Rafale », annonce ainsi L’Expansion au premier soir de la visite, le 6 septembre 2009 : « Il espère pouvoir conclure la première vente de l’avion de combat de Dassault à l’étranger. » « M. Sarkozy est arrivé peu avant 19 h 30 locales (22 h 30 GMT), sans son épouse Carla, dans la capitale fédérale Brasilia, où il a été accueilli par son homologue Luiz Inácio Lula da Silva, qui l’a immédiatement conduit à sa résidence pour un dîner privé, relève le journal économique. Présenté du côté français comme le temps le plus important en substance du séjour, ce premier rendez-vous doit permettre aux deux hommes de passer en revue l’essentiel de leur ordre du jour, notamment l’appel d’offres lancé par le Brésil pour la fourniture de 36 avions de chasse. »La réunion mentionnée par Antonio Palocci aurait donc eu lieu au domicile du président brésilien. Joint par Mediapart, l’ancien ministre de la défense Hervé Morin, présent lors de ce voyage, confirme qu’il y a « eu des discussions une partie de la nuit » impliquant des officiels brésiliens et, côté français, l’amiral Édouard Guillaud, chef d’état-major particulier du président, ainsi que le directeur général de l’armement, Laurent Collet-Billon. « Nicolas Sarkozy voulait absolument que Lula annonce l’entrée en négociations exclusives sur le Rafale, explique Hervé Morin. Le lendemain, lors de la conférence de presse, il a d’ailleurs dit “on peut dire qu’on est en négociation exclusive”, mais Lula n’a pas confirmé et a dit au contraire “on les achètera, mais il faut du temps, le moment n’est pas venu”. La vérité, c’est que l’armée de l’air brésilienne ne voulait pas de cet avion. » 

Le 7 septembre 2009, les deux présidents à la tribune officielle lors des cérémonies de la fête nationale de l'indépendance. © ReutersLe 7 septembre 2009, les deux présidents à la tribune officielle lors des cérémonies de la fête nationale de l’indépendance. © Reuters

« C’est vrai que le président Sarkozy essayait d’emporter le morceau, explique l’amiral Édouard Guillaud à Mediapart. On peut dire qu’il essayait de mettre le pied dans la porte. » L’ancien chef d’état-major particulier se souvient de son côté avoir travaillé une partie de la nuit avec les équipes du ministre de la défense Nelson Jobim à la rédaction d’une déclaration de onze pages que les deux chefs d’État devaient valider.

Rendue publique le lendemain, cette déclaration évoque « la finalisation des contrats commerciaux relatifs, d’une part au développement et à la production d’hélicoptères de transport de type EC-725 et, d’autre part, à la coopération en matière de sous-marins », objets des accords bilatéraux signés à Rio. « Compte tenu de l’étendue des transferts de technologie proposés et des garanties apportées par la partie française, le président Lula a annoncé la décision de la partie brésilienne d’engager des négociations avec le GIE Rafale pour l’acquisition de 36 avions de combat Rafale », signale le communiqué. En réalité, l’appel d’offres suivra son cours, très lentement, jusqu’à ce que la présidente Dilma Rousseff annonce finalement, en 2013, l’achat de chasseurs suédois Gripen.

La partie la plus sensible de l’accord Sarkozy-Lula concerne en réalité les sous-marins, car la France vend quatre Scorpène mais aussi la coque d’un cinquième sous-marin, nucléaire celui-là. La question de « la prolifération » était posée, se souvient Hervé Morin : « Cette discussion a été abordée au conseil de Défense, mais je n’entrerai pas dans le détail de ces échanges qui restent secrets », déclare l’ancien ministre. Le Conseil de la politique nucléaire extérieure, instance interministérielle présidée par le chef de l’État, se penche aussi sur la question délicate de certains transferts de technologie vers le Brésil, en particulier celui de la fabrication de l’acier spécifique utilisé dans la fabrication des sous-marins nucléaires lanceurs d’engin (SNLE) français.

Pour l’amiral Édouard Guillaud, il n’a cependant « jamais été question d’aider les Brésiliens sur la propulsion nucléaire », domaine qui reste de leur compétence, la France s’engageant seulement sur la coque et les équipements, et… la base navale. Ayant pour charge la création d’une ligne de fabrication voisine du site d’assemblage, la future coentreprise franco-brésilienne devait prendre en compte le volume du cinquième sous-marin, un navire plus grand et beaucoup plus lourd que le Scorpène.

Odebrecht est déjà sur les rangs pour s’emparer de ce marché colossal. « J’ai découvert une fois le contrat signé que les Brésiliens avaient choisi Odebrecht », assure l’amiral Guillaud.

La base navale construite par la coentreprise de Naval Group et Odebrecht. © DRLa base navale construite par la coentreprise de Naval Group et Odebrecht. © DR

Selon Odebrecht, le PT avait obtenu un « crédit » de 12 millions d’euros sur le contrat

Pourtant, d’après l’ancien directeur des infrastructures d’Odebrecht, Benedicto Barbosa da Silva, les pourparlers franco-brésiliens sont bien antérieurs. Un intermédiaire connu du groupe français Alstom, José Amaro Pinto Ramos, aurait proposé à Odebrecht de s’allier à la DCNS pour l’implantation du chantier naval et la construction du port d’attache des sous-marins, dès la fin de l’année 2006, et le début 2007. Barbosa da Silva dit avoir « approuvé des paiements à hauteur de 40 millions d’euros » sur un compte étranger, en direction de l’intermédiaire. Mais selon l’enquête, c’est un total de 70 millions d’euros qui a été envoyé à Ramos, par le circuit des « opérations non comptabilisées » d’Odebrecht.

Baptisée la « Caisse 2 », ce circuit avait pris pour couverture une petite banque rachetée par le groupe brésilien sur l’île d’Antigua, la Meinl Bank. Selon l’un des avocats de la firme, Odebrecht aurait ainsi gratifié près de mille personnes, dont cinq cents au Brésil, en décaissant 130 millions d’euros annuels, via la Meinl Bank. « À l’occasion de la signature du contrat avec la DNCS à Paris, et comme condition pour sa signature, il fut décidé que des paiements seraient réalisés selon l’avancement du chantier à José Amaro Ramos », a déclaré Barbosa da Silva.

La Meinl Bank d'Antigua rachetée par le groupe Odebrecht pour ses paiements occultes. © DRLa Meinl Bank d’Antigua rachetée par le groupe Odebrecht pour ses paiements occultes. © DR

L’enquête « Lava Jato » met également au jour des pièces qui prouvent que les dirigeants d’Odebrecht se sont concertés secrètement, et très en amont, avec les responsables du parti de Lula. Le 27 juin 2009, des échanges de mails internes font état de documents à remettre à « l’Italien », Antonio Palocci, alors député mais chargé des finances occultes du Parti : « Besoin de financement PROSUB », accompagné d’un « historique », et « Un calendrier de décaissement du programme PROSUB », montrant « les décaissements du gouvernement brésilien » et « les financements français ». Le 1er juillet 2009, Marcelo Odebrecht fait état de ses « doutes » auprès d’un cadre : doit-il « entrer dans le circuit »avec « l’Italien » et avec Paulo – un acteur non identifié ? Selon ces mails, le patron du groupe rencontre Palocci, le 10 juillet.Dès la signature de PROSUB, la Meinl Bank Antigua décaisse un à deux millions d’euros mensuels sur le compte d’une société offshore appartenant à Ramos, Casu Trust Management Services. Le nom de code des versements : « Champagne ». Questionné quant au paiement des agents sur le contrat PROSUB, l’amiral Guillaud se montre circonspect : « Des agents, je n’en ai pas vu, je ne dis pas qu’il n’y en a pas eu, je ne pense pas qu’il y en ai eu », a-t-il commenté.

L’avocat de l’intermédiaire, Me Álvaro Fleury Malheiros, a fait savoir que son client avait reçu « environ 17,5 millions d’euros » et non 40. Il a indiqué que Ramos « conseillait l’actionnaire principal de DCNS » – vraisemblablement Thales – mais que sa rémunération se justifiait « pour avoir amené une affaire importante à Odebrecht » et « pour le travail intense effectué » en faveur du partenariat conclu entre les deux sociétés. Le rôle de Ramos était « essentiel » au « succès » du projet, a relevé l’avocat.

« DCNS n’a jamais demandé directement ou indirectement à une société brésilienne ou à un citoyen brésilien de procéder à un quelconque paiement illicite », a indiqué Naval Group à Mediapart, en précisant qu’il « respect[ait] les lois brésiliennes et internationales, de même qu’il appliqu[ait] les standards de compliance [conformité – ndlr] les plus stricts ».

Odebrecht a aussi rétribué secrètement un amiral et le président de la filière nucléaire brésilienne Electronuclear, Othon Luiz Pinheiro, pour des « conseils » relatifs à la base navale : 1,7 million d’euros versés à des comptes étrangers entre 2012 et 2014. Ce dernier avait signé le « protocole d’entente » entre Electronuclear et Areva, représenté par Anne Lauvergeon, lors de la première visite de Nicolas Sarkozy au Brésil, en 2008. En août 2016, Othon Luiz Pinheiro, désormais visé par plusieurs enquêtes, a été condamné à 43 ans de prison en première instance pour corruption et blanchiment d’argent dans l’affaire de la construction du réacteur nucléaire Angra 3.

Mais dans l’affaire des sous-marins, l’un des plus importants versements occultes a bénéficié au Parti du travail. Selon Marcelo Odebrecht, le parti gouvernemental avait obtenu un « crédit » de 50 millions de reais – 12 millions d’euros – sur l’affaire PROSUB. Certaines annotations retrouvées sur son portable associent PROSUB et le « compte italien » d’Antonio Palocci, ou encore PROSUB et « Vaca », le pseudo de João Vaccari Neto, le trésorier du PT et ancien patron de la Bancoop de São Paulo, aujourd’hui incarcéré.

Présentation du premier sous-marin Scorpène assemblé sur la base navale d'Itaguaí, en février 2018. © DRPrésentation du premier sous-marin Scorpène assemblé sur la base navale d’Itaguaí, en février 2018. © DR

Le parquet fédéral qui s’est penché sur le bilan financier de PROSUB a souligné que le coût de la base navale d’Odebrecht et Naval Group était passé de 1,2 à 1,8 milliard d’euros, en raison de « surfacturations ». Un premier sous-marin Scorpène, le Riachuelo, a été assemblé en février et doit être mis à l’eau en décembre, avant d’être finalisé, puis livré en 2020. Les trois autres doivent suivre. Deux ans de retard ont été annoncés. Quant au sous-marin nucléaire, il reste tributaire des travaux de mise au point du réacteur – pour l’heure, les Brésiliens travaillent encore sur un prototype.

L’autre marché scellé par Nicolas Sarkozy et Lula da Silva, celui des hélicoptères EC725, a suivi son cours. En 2012, Helibras, la filiale brésilienne d’Eurocopter, a inauguré l’usine de fabrication des appareils à Itajubá. Un premier hélicoptère est sorti de cette usine en 2014, tandis que les onze premiers EC725 ont été livrés en état de vol par Airbus.

Depuis, les juges ont épluché la comptabilité d’une petite société d’événementiel créée par Lula en 2011 – LILS Palestras Eventos e Publicacoes Ldta. Ils ont découvert l’étonnante liste des clients de Lula : tous les membres du cartel d’entreprises constituées autour d’Odebrecht et… Helicopteros do Brasil – Helibras. La filiale d’Eurocopter a versé 464 498 reais, soit 108 000 euros, à l’entreprise de Lula, officiellement pour lui permettre de financer des conférences…

TOUS LES COMMENTAIRES

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.

C’était qui déjà ce type monté sur talonnettes qui parlait (ou plutôt se gargarisait  à chaque coin de phrase) de « république irréprochable » ? J’ai oublié… undecided

De qu’elle Belgique parlez- vous ??? ??? ???

Et Paris et son périphérique toujours bouché sont les trompes d’Eustache…. Atchoum !

Ce ne  sont  que  les  effluves de ce monde … la  sphère  politique  et  le  monde  des  affaires démonstration  en  ce  moment  avec les  réponses apportées du  gouvernement et par  Macron  lui-même à sur  l’attitude à adopter  face à  Riyad …. la  raison  d’État  devient  un  argument  qui  facilité  beaucoup  de compromissions ….

Bonjour, Je suis toujours aussi étonné. Lula et ses ministres sont en prison. Chez nous le ne trouve pas de politique qui aient été en prison. Chiraque a payé une somme importante. Alors que les peines de prison vont bon train pour les « petits «  délinquants.
Bonjour, Je suis toujours aussi étonné. Lula et ses ministres sont en prison. Chez nous le ne trouve pas de politique qui aient été en prison. Chiraque a payé une somme importante. Alors que les peines de prison vont bon train pour les « petits «  délinquants.

Rien ne saurait nous étonner avec cet individu.
Ne serait-il pas un peu responsable des désordres actuels en Amérique du sud ?
Plus sérieusement, quand  il est question de commissions occultes, Sarkozy et son clan ne sont jamais loin.
Et j’ai vu récemment que la prestation présidentielle de Sarkozy est jugée moins mauvaise que celle de Hollande.
Consternant.

JP N

 

Tant mieux.

JP N

Bon vent !

 

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Que pensez-vous de l’UE, avec une Belgique qui achète des avions de chasse F35 en concurrence avec le Rafale? Vous ne valez pas mieux que la Pologne.

Si encore elle avait achetée dans l’UE, mais non, la voilà soumise encore plus à l’US et l’OTAN quand elle aura besoin d’acheter les pièces de rechange et la technologie de maintenance.

Bravo la Belgique, vous oeuvrez vraiment pour l’UE.

Vu de la France:

Avant même d’ouvrir le fil des commentaires je savais que notre cher JEAN-CLAUDE SERMEUS  alias « Vu de Belgique » allait encore sévir et s’insurger contre MEDIAPART en continuant de disqualifier ses choix d’articles et d’enquêtes, car ils heurtent ses croyances politiques et idéologiques.

Cher Monsieur de la Belgique, oui nous patienterons jusqu’au 03/11 et nous amuserons de vos commentaires car de toute façon ils sont décrédibilisés par votre départ de la communauté MDP.

PS: Il y a un côté masochiste à vouloir vous auto-infliger la lecture de MDP que vous exécrez et continuer à commenter.   Vous devez souffrir et en même temps prolonger le supplice!

Yes , bon vent tête pensante de la Belgique.sealed

laughing

oui mais maintenant on sait que l’estomac, les intestins enfin tout ce qui concerne la digestion est un deuxième cerveaufoot-in-mouth

C’est vrai sauf que F. Hollande s’est retrouvé au milieu et qu’il a fait tampon sans pouvoir exercer le pouvoir qu’il aurait voulu.

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
antik448-la-une
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Vous cherchez mal. Ou alors vous faîtes exprès de ne pas trouver ( c’est la pratique favorite des falsificateurs). Un exemple : Carrignon.

  • NOUVEAU
  • 23/10/2018 19:44
  • PAR 

Égalité devant, entre tant d’autre, me paraît être mentionné dans la constitution de la république fr… non ? cool

Babylone
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Bonjour. j’ai utilisé votre message pour twitter. Merci.

Pauvre chou ,va, trop c est trop.

Le pitchoum est à bout.

Déjà Lulla s était fait payer un appart de luxe, et la il prend pour associé de ses malversations, pots de vin, sarko qui n en rate pas une occasion pour rafler du fric.

A croire que ce type est ne pour ça.

A quand le gnouf pour sarko, qu’ on voit Carlitta le ravitailler en oranges ?

 

 

Ce qui eût été utile pour l’actu, c’est une enquête fouillée de Fabrice Arfi et Karle Laske sur le financement de la campagne de Boldonaro… ses soutiens, leurs pedigrees, ses reais brésiliens occultes et blanchis en dollars…

43 ans de prison pour corruption et blanchiment, Ça fait rêver !!!

Ahah vous pensez vraiment que cet article condamne le Bresil a la dictature fasciste? Le Bresil n’a pas besoin de MDP, il se débrouille tout seul. MDP n’est pas responsable de l’operation Lava Jato
Ahah vous pensez vraiment que cet article condamne le Bresil a la dictature fasciste? Le Bresil n’a pas besoin de MDP, il se débrouille tout seul. MDP n’est pas responsable de l’operation Lava Jato
Ahah vous pensez vraiment que cet article condamne le Bresil a la dictature fasciste? Le Bresil n’a pas besoin de MDP, il se débrouille tout seul. MDP n’est pas responsable de l’operation Lava Jato

Incroyable, MDP fait des enquêtes sur des pots de vin, et pour vous c est faire du scoops.

Pourtant c est la base de la démocratie,faire des investigations qd il y a malversations.

Avec une mentalité comme Vous, Nixon aurait fini son mandat et peut être réélu.

Heureusement qu’ il y a eu enquête de Bob Woodward.

 

 

bon vent !!!

Que vaut-il mieux ?… un néo-fasciste honnête ou un homme de gauche corrompu. La corruption n’est pas un problème, si elle ne se fait pas au détriment du peuple, comme avec Lula.  Mais quand elle sert à à ce qu’un parti politique perdure par lui-même, le peuple a raison de penser qu’il vaut mieux un programme clair de n’importe qui plutôt que voter pour des sangsues. Le fascisme est , et l’histoire est impitoyable,  le frère ennemi du socialisme.

Néo-fasciste honnête ? Attention aux oxymores

La corruption n’est pas un problème, si elle ne se fait pas au détriment du peuple, comme avec Lula

Gratter un peu n’importe quel contrat d’armement dans le monde et vous trouvez au minimum 5% servant à « huiler » les rouage de l’opération !

Les engins de morts ont toujours semblé aiguiser l’appétit de ceux qui ont le pouvoir de les signer.

Mais n’oublions quand même pas que ces contrats, c’est de l’argent public, de l’argent des impôts et que cela se fait donc au détriment du ou des peuples concernés !

Bon, celui-ci concerne Nicolas Sarkozy, mais je crois me souvenir de frégates et de 6 milliards de FF qui se baladaient dans la nature, avec pas mal d’accidents malencontreux pour quelques intermédiaires et militaires concernés. Si mes souvenirs sont bons, Nicolas Sarkozy n’était encore qu’un « serviteur zélé » du pouvoir à cette époque …

Mais ne soyons pas trop « dur » avec MDP, cette affaire en est réellement une, c’est quand même une des premières fois ou autant d’infos sortent dans la presse sur les petits trafics autour d’un contrat d’armement ! Le choix du « moment » peut sembler suspect par contre …

Et aux occis vivants aussi.

Gratter un peu n’importe quel contrat d’armement dans le monde et vous trouvez au minimum 5% servant à « huiler » les rouage de l’opération !

C’est sans doute pourquoi il est si important de monter sur le podium des vendeurs d’armes dans le monde. Où, tadam… La France talonne la Russie pour la seconde place !

…La France est devenue le troisième exportateur d’armement en 2017, derrière les Etats-Unis et la Russie, selon le cabinet IHS. Sur un marché en contraction dès 2018, Paris pourrait même passer devant Moscou. (Challanges 28/08/2017)

…La France fait partie des cinq plus gros exportateurs mondial d’armes classiques en valeur – un classement dominé par les États-Unis et la Russie. La France est généralement favorable à des critères stricts pour les transferts d’armeslaughinglaughinglaughingmais elle a fourni des armes à des pays où de graves violations des droits humains pouvaient être commises, comme la Libye sous le colonel Kadhafi, l’Égypte, Israël et le Tchad, l’Arabie saoudite, ainsi que la Syrie entre 2005 et 2009… (Amnesty 2016…)

2018 La France, troisième exportateur mondial d’armement – Le Monde

Les industriels français de la défense ont vu leur part de marché croître de près d’un point à 6,7 %, sur la période 2013-2017 par rapport à 2008-2012, selon le Sipri…

 

Un néo-fasciste honnête ?????

Les LGBT ou les militants de Gauche qui au Brésil se font casser la gueule dans la rue en pensent quoi ?

Oui, le choix du moment, à quelques jours près, est une erreur. Quand on lit le discours de Bolsonaro, ça paraît même une grosse connerie.

Les fascistes sont souvent homosexuels. Souvenez vous des orgies homosexuelles des troupes nazies des SA, je crois. Donc, ce ne sont pas parce qu’ils sont homosexuels que les LGBT  se font casser la gueule mais parce qu’ils sont de gauches. Il faut reconnaître que la gauche quand elle en a les moyens se conduit exactement comme ces fascistes.

la gauche libérale a pris les homosexuels en otage dans un deal ou le social semblait ne plus poser de problème –  la gauche se ralliant à tous les plans antisociaux – et ou les mœurs dégoûtants des ouvriers anti-femmes , anti-homosexuels, remplaçaient la rapacité des patrons quelle dénonçait et qui avait fait son fonds de commerce depuis 1848.

 

Pour la question de l’honnêteté c’est amusant de constater que ce sont  les partisans de la corruption éthique qui accusent leurs ennemis de malhonnêteté…ORWELL au  secours !..

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.

On s’en tape de votre info, il y a une menace fasciste au Brésil. Avez vous un minimum le sens civique des responsabilités ou êtes vous à ce point idiot  ?

Très mignon, c’est frais, c’est doux, ça repose de la violence politique, et ça n’est pas dépublié. Merci.

Oui je pensais mettre Deep Purple ou ACDC mais je pense que le censeur aurait dé-publié car trop violent une incitation à la HAINE, donc pour Médiapart les Bisounours c’est parfait laughing

N’ayez pas peur de cliquer chers abonnés, comme le dit Steve « Très mignon, c’est frais, c’est doux, ça repose de la violence politique ». Promis juré il n’y a pas de message subliminal de notre chef suprême, notre Gourou inter planétaire qui va illuminer vos esprits.

Il y en a une autre sympa plus bas, après toutes les dé-publications wink

Je préviens le censeur : ALERTE laughing

tu as effrayé mes Bisounours

vade

Ca y est il a craqué Alberteins …

Il nous met des portraits de Hamon pour pas être censuré !

J’étais en train de penser que mediapart allait sous peu supprimer les fils de commentaires. Franchement, ce serait une nouvelle ligne plus simple et plus claire, en quelque sorte. Et ça dégagerait plus de temps encore pour la recherche de la vérité. C’est étrange, cette impression qui monte qu’on va tous crever, non seulement pour cause d’enfer climatique et du clic.

 

édition : ce propos est très ironique, pardon de le préciser à celle ou celui qui l’a compris

il joue de la grosse KEITH..

  • NOUVEAU
  • 23/10/2018 20:37
  • PAR 
Et quand la bombes a explosé De tous ces personnages Il n’en est rien resté!

Mon oncle infâme bricoleur…..

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.

MDP est un journal d investigations .

Ce qui veut dire dévoiler toutes les combines.

Ben oui, qd on n est pas habitué à la démocratie, ça fait bizarre.tongue-out

Rendus c’est vomis

*****bonne question ….

mais en 2015 et 2016 il me semble que MDP avait fait appel à des dons près de ses abonnés …

C’est résolu, Marine a racheté MDP avec la commission que Lula a reçu. Si, si, quelqu’un me l’a dit.

Ca vaut un traité …

« « L’État n’était pas en droit de nous sanctionner en nous traitant comme des fraudeurs fiscaux que nous ne sommes évidemment pas », a lancé lundi sur son site le directeur de Mediapart, Edwy Plenel. », écrit 20minutes cité.  En fait, ça me rappelle un « Nous sommes des gens honnêtes » qui lui manque de crédit ces jours. Mais que la justice fasse son travail, non mais.

Le temps que je m’aperçoive que j’avais déjà lu l’info, je suis tombée sur ça, sur le même site ! C’est plutôt ballot, de m’avoir entrainé là… wink

«Il était temps que je défusionne avec mon amoureux», révèle Raquel Garrido CONFIDENCES Dans une interview accordée à «Closer», la chroniqueuse s’est confiée sur son couple avec Alexis Corbière… Publié le 22/10/18

Closer… Gala… Z’ont rien d’autre à foutre ? cry

Après, on s’étonne qu’on en soit là ! A quand Jean-Luc et Sophia en caravane à Disneyland… Bonjour le niveau !

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.

Exact, pour qui roule mdp ?.

Manque de réflexion rédactionnelle ou autre ?.

 

plustôt que d’aller humer ,en voyeuriste sans vergogne  la couche de Chikirou-Mélenchon!!et de diffuser des fiches de basses polices, d’approuver en jésuites, une opération  digne d’un état policier!!!

embarassed

…Quant à l’influence d’un article de médiapart sur les intentions de vote au Brésil, elle est , selon le dernier sondage de l’institut OPIF que je viens de consulter, à peu près nulle…

Visiblement, l’info de MDP (21 septembre) sur les ventes de Rafale en Inde, avait assez vite été relayé ! (Séisme politique en Inde…) wink

En Inde, François Hollande s’invite dans l’affaire des avions Rafale …

22 sept… Les informations de Mediapart sur la vente des 36 avions Rafale en 2016 ont provoqué un véritable séisme politique en Inde. L’opposition réclame la démission du premier ministre Narendra Modi, qu’elle accuse d’avoir favorisé un industriel privé au détriment de la société d’État. Le Quai d’Orsay et Dassault Aviation font bloc…

Oui.

Mais il s’agissait d’une véritable révélation.

Et d’une autre ampleur.

Dassault avait été préféré à la société nationale.

Pour un marché qui concernait des milliards.

Ici, ce n’est qu’une anecdote supplémentaire, dans le tableau de la corruption généralisée du PT.

C’est une « suprême idiotie » de penser que cela ne peut paraître au Brésil quasi instantanément.

Il ne s’agit pas d’exonérer Lula, mais il n’est pas candidat, il est condamné et en prison, et Bolsonaro se sert de ça pour s’en prendre aux paysans pauvres et aux Sans toit, des terroristes dit-il. Voilà à qui va servir cette information à ce moment là.

« par contre les relations macron-sarkozy voilà un sujet à farfouiller »

Ah ça oui !!!

La question que je me pose, moi, n’est pas « pour qui roule Médiapart? », mais qui a un tel intérêt à l’attaquer en ce moment, entre autres par la voie des commentaires? Certains fanatiques insoumis, sans doute, mais beaucoup d’autres aussi, plus puissants et plus dangereux.

Continuez, valeureux journalistes de Médiapart, mais faîtes attention à vous, vous dérangez tellement de crapules.

Alberteins, t’es censuré, mais t’étais pas dans les clous – cet article parle du Brésil- faut le reconnaitre, même si j’ai plussé).

Ah bon ça parlait de corruption, d’état fasciste donc avec mes révélations sur Macron ça me semblait dans les clous, en plus ce que j’ai posté figure sur mes billets du jour si vous voulez en prendre connaissance, sachant que le commentaire partait pour avoir une centaine de recommandés laughing :

«LA COLÈRE DE MÉLENCHON VA BIEN AU-DELÀ D’UN COUP DE SANG OU D’UN COUP DE COM’»

JEAN-LUC MÉLENCHON : JE FAIS LE POINT

la machine à dépublier tourne à plein régime!!! ils ont du boulot les petites mains !!!c’est malgré tout réjouissant de voire ces gnomes s’agiter! halli ,hallo,halli hallo,ils sont au boulot!  hé  vous devriez vous mettre en grève!! vous avez le  droit de retrait non?gaffe à l’esclavage!!!

S’ils dégomment les commentaires de tous ceux qui ont cliqués, ce serait plus facile de fermer l’article et d’aller faire dodo.

Demain ça va chauffer laughing

Pouvez-vous dire que cela ne joue pas sur une élection ? Le candidat c’est Haddad, Lula est en prison. Pourquoi intervenir, qu’on le veuille ou non, dans cette élection ?

Il ne s’agit pas d’exonérer Lula, mais il n’est pas candidat, il est condamné, et Bolsonaro se sert de ça pour s’en prendre aux paysans pauvres et aux Sans toit, des terroristes dit-il. Voilà à qui va servir cette information à ce moment là. Donc la publication de cet article aujourd’hui, de fait, n’est pas neutre.

« Mediapart, média participatif… Il serait peut-être bien de s’interroger sur ce à quoi on participe tout de même, même si la déontologie journalistique ne l’exige pas stricto sensu. »

++++++

La rédaction aurait attendu lundi pour publier cette enquête – qui n’est pas d’une brûlante actualité, vu l’étendue du feuilleton sarkozien – nous ne l’aurions pas soupçonnée. Mais là, à quelques jours du second tour de l’élection brésilienne, ça fait tache, vraiment tache. D’autant plus avec le fou furieux dangerosissime aux portes du pouvoir.

« Manque de réflexion rédactionnelle ou autre ? » interroge Francisco de Luca plus haut.

Le futur gouvernement Brésilien si Bolsonaro est élu

 

thumbnail?appId=YMailNorrin

C’est vrai que ça rappelle quelque chose…mais quoi ?

Je suis désabonné, serai déconnecté le 03/11 et revient après les fêtes. J’ai envie de ne pas arriver aux réveillons avec la nausée. Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec nous et le dire. Nous avons le droit de ne pas être d’accord avec certaines choses ici et le dire. Nous avons le droit de sortir et revenir. Nous sommes comme vous, en droit.

Une question?

**** Merci pour ce commentaire aussi concis qu’honnête intellectuellement et élégant …

« facilités déshonorantes » : une belle trouvaille de langage ; en 2 petits mots accolés vous dites

beaucoup .

Dommage pour la FI que vous ne fassiez pas partie de ses membres .

Mais « Nodoby is perfect … »wink

L’explication est pourtant simple :

 »

Bonjour,

Nous avons bien reçu votre demande de résiliation pour votre abonnement à Mediapart.

Je vous confirme la résiliation de votre abonnement. Votre accès à nos articles est maintenu jusqu’au 05/11/2018, date de fin de la dernière période payée.

Vous pouvez à tout moment consulter vos factures ou souscrire un nouvel abonnement directement dans votre espace « Mon Compte ». Je vous invite pour cela à vous connecter sur le site de Mediapart. Ensuite, il vous suffit de cliquer sur votre identifiant ou votre nom en haut à droite du site, puis dans le menu déroulant qui apparaît cliquez sur [Mon compte].

Si vous souhaitez nous préciser les raisons de votre résiliation, je vous invite à remplir un très court questionnaire en cliquant ici.

 »

Totalement d’accord, d’autant plus que l’honnêteté intellectuelle n’est pas une valeur à la mode en ce moment…

Merci Avellino mais c’est tellement évident! Il ne s’agit en aucun cas pour moi d’une violence quelconque envers quelque journaliste que ce soit!

Leur pourrir la vie, c’est seulement, comme je le fais d’ailleurs depuis 2017 et la campagne, consiste pour moi, à réfuter sur les fils de Médiapart, tout mensonge concernant JLM, avec, à l’appui, des arguments!

Le faire sans relâche, sans haine, sans insulte, pour ne jamais accepter le moindre manque de déontologie journalistique!

Voilà ce que j’appelle « pourrir la vie » !

Chacun peut apprécier ou ne pas apprécier JLM mais personne, s’il est droit et honnête, n’a le droit d’attaquer JLM ad hominem alors que rarement ces psychanalystes de pacotille jamais ne s’intéressent au programme ou aux idées de la FI!

Quant aux problèmes internes de la FI dont certains se délectent, là, non plus, n’est pas l’essentiel!

Ce que je trouve le plus immonde, c’est le parallèle récurrent fait par certains journalistes entre FI et RN! Et aussi cette expression à vomir : « Les extrêmes« , emballant dans une même barquette, ce qui, pour moi est le comble de l’intox, de la trumpisation de certains!

Alors, oui, nous sommes là avec notre clavier sans insultes, sans violences !

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Vous faites erreur, mon cher!

Je suis FI  et j’ai voté pour JLM au premier et au second tour !

Je ne me désabonne pas car, pour rétablir, la vérité, il faut être sur les fils!

Y être sans relâche!

Le DIPLO, pour moi, est le nec plus ultra mais j’ai besoin de la quotidienneté de Mediapart pour contrer les problèmes avec la vérité, nombreux dès qu’il s’agit de JLM!

 

Merci Avellino et moi aussi, sans haine, sans insultes, je vais continuer à pourrir avec des arguments toute info mensongère, toute insinuation insupportable concernant JLM ex:

FI=RN

FI anti-migrants etc.

troskiste ou trop kitch

Je me disais aussi: je suis sûr que Marine a racheté MDP. C’est fou tout ces choses qui se passent avec les sous de Lula.

*** Grand Merci pour le lien  vers l’article l’article du « Figaro » de Benedetti laughing : un très bon

article d’analyse politique qui dépasse l’évènementiel , une réelle culture historique allié à un

sens de l’Histoire + un style de haute tenue + honnêteté intellectuelle . = ça fait  du bien  de

lire ce journaliste qui ne regarde pas lee évènements au ras des pâquerettes …

Pan sur mes stéréotypes ! wink Je ne pensais pas trouver ds le « Figaro » un tel article .

Les commentaires  sont aussi très étonnants d’approbation du dit article et des flèches

pointues  sont lancées sur Plenel et MDP …..

M.Plenel devrait lire ce billet ..

Je le recommande et l’ai envoyé à bcp de personnes .

Se frotter la cervelle (comme disait Montaigne ) à un écrit intelligent , ça fait du bien…

 

 

 

 

Marion Maréchal Le Pen et sa tante influencent DÉJÀ les politiques de droite (et aussi de gauche, malheureusement  ! cry) dont celle de Macron. Elles influencent également l’armée et la police…

Par contre, ni la tante ni la nièce ne seront jamais (démocratiquement) présidentes en France ! Elles le savent parfaitement et en jouent savamment, pour faire tourner leur petites usines à brouzouf.

Ne mélangez pas tout ! Nous n’avons absolument pas la même Histoire…

Va t il falloir s’abonner au Figaro dorénavant ???!!!!! surprisedundecided

C’est en effet un excellent article (celui de Benedetti) qu’on aurait plutôt aimé lire dans ces colonnes ….

Merci Alberteins

<<<si cela avait été traité lucidement et calmement par Mélenchon et ses troupes>>>

Voici la seule analyse intelligente que j’ai lue sur cette affaire. L’article de Renaud Benedetti (dans Le Figaro) m’a réjouie :

 

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2018/10/22/31001-20181022ARTFIG00158-benedetti-la-colere-de-melenchon-va-bien-au-dela-d-un-coup-de-sang-ou-d-un-coup-de-com.php?fbclid=IwAR23Dr7k8Iqmz7o7svEZzV6or77xpErne6yisLPtQuo1HAs_4eITtTNFac8

Je ne suis pas pro Mélenchon et n’envisage pas de devenir, du moins dans l’immédiat. Il s’est comporté d’une manière excessive qui le déssert (ses partisans, eux aussi toujours excessifs, me fatiguent), mais dans cette affaire ce n’est pas ce qui me scandalise. Ce qui me scandalise, c’est la façon dont la justice soumise le traite. En somme Mélenchon fait peur au pouvoir et c’est très bien.

Moi aussi, je trouve excellent l’article du Figaro, journal qui est rarement ma tasse de thé, et que je rappelle ci-dessous :

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2018/10/22/31001-20181022ARTFIG00158-benedetti-la-colere-de-melenchon-va-bien-au-dela-d-un-coup-de-sang-ou-d-un-coup-de-com.php?fbclid=IwAR23Dr7k8Iqmz7o7svEZzV6or77xpErne6yisLPtQuo1HAs_4eITtTNFac8

 

« Par contre, ni la tante ni la nièce ne seront jamais (démocratiquement) présidentes en France ! »

Je ne partage pas vos certitudes mais souhaite que vous ayez raison.

On pourrait souhaiter nous aussi en France un BOLSORANO pour « nettoyer » ces partisans français  de la corruption et de l’insécurité……. et de Sarkozy et de la vente de sous marin nucléaire degauche….

Le ton est reconnaissable en effet : l’insulte, et la leçon méprisante, doctorale et pontifiante…. Et encore, heureusement, mon accent ne se devine pas à l’écrit !smile

 

Poil aux nénés !

+ + +

J’ai l’impression que pour vous les soupçons ont valeur de condamnation.

Peut-être qu’il reste une toute petite chance d’éviter le fascisme dans la 7ème puissance mondiale. Ce genre d’article – qui aura toute sa raison d’être passé les prochaines échéances – ne peut que desservir le PT et apporter de l’eau au moulin des partisans de Bolsonaro.

Bien sur, Mediapart n’est sans pas lu par les Brésiliens. Mais l’info circule d’un pays à l’autre indépendamment du site Mediapart non ? Les réseaux sociaux  ?

Et même si cet article n’a qu’une portée infinitésimale dans les élections brésiliennes, je pense d’abord aux Brésiliens. Je suis aujourd’hui plus inquiet pour les femmes, les homosexuel(les), les militants de Gauche, les syndicalistes au Brésil que sur l’éventuelle impunité de Sarko.

Et sinon, je vous rappelle que Lula est déjà en prison.

Les fachos débarquent s Mdp ; c’est qu’ils s’y sentent bien ?

Il est dangereux de manier l’ironie sur Médiapart, si peu le comprenne.

J’ai bien compris l’allusion d’actualité, de ce lecteur irresponsable.

Son commentaire ne relève pas de l’ironie, mais de l’insulte.

  • NOUVEAU
  • 23/10/2018 22:10
  • PAR 

ATTENTION!!!! Les femmes étaient elles présentes? était ce leurs femmes d’ailleurs? et en quelle tenue?

@ la direction de Mdp je fais plein de kiss et … à demain soir. Smac.

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Il y a eut un laché de trolls ? Ils sont particulièrement hargneux cette année…

Il y a eut un laché de trolls ? Ils sont particulièrement hargneux cette année…

Ces articles ont été un révélateur total de la nature de la direction de ce journal.

Les journalistes et articles de qualité étaient l’arbre qui cache la forêt.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

******smilesmile Bien de votre avis ….

M.Plenel continue à ne rien comprendre à ce qui se joue en ce moment comme il n’avait rien

compris de ce qui se jouait au moment de l’élection présidentielle . Dommage !

Je finis par penser qu’il n’a pas le sens de l’Histoire cry Il a le nez collé sur l’évènementiel sans

remettre les faits ds une analyse historique .

Lisez donc l’article du « Figaro » de A. Benedetti  dont ALBERTEINS  a donné le lien plus haut

(je ne sais pas faire des liens .)

Pour les liens vous copiez d’abord l’adresse du site ou de l’article (ce qui commence par http). Vous allez ensuite dans votre commentaire, vous surlignez ce que vous voulez (de préférence en rapport avec le lien) et vous cliquez sur la 11ème icône au dessus de votre texte. (la 2ème à gauche en partant de X², la mention insérer un lien apparaît). Une fenêtre s’ouvre et vous copier l’adresse du site dans URL. C’est tout et le mot surligné apparaît maintenant en gris. Votre lien marche.

Quel dommage que vous ne nous produisiez pas un article approfondi sur le sujet que vous connaissez si-bien.

Ce n’est pas un argument, parce que le processus de miroir et d’imitation des affects est valable pour les médias: « regardez comme j’avais raison puisque même un média sérieux en France en fait sa une ». De plus cet effet circulaire de reprise des infos, en miroir, contribue à la notoriété par exemple d’un média de l’oligarchie qu’est Globo. A un moment critique où il ne le faudrait  pas.

Vous y apprendrez que la nouvelle déposition-délation de Palocci, sur laquelle se base la partie de l’article de Mediapart concernant Lula,  a fuité au Brésil depuis un mois et demi. 

Bravo pur votre trouvaille !!!!! ils sont à sec chez médiapart .. pour ne pas vouloir enquêter là où il y du lourd en France-même voilà lerésultat.

Ce qui est nouveau,  l’article de Mediapart nous en informe dans son 3e paragraphe : Palocci « doit être rejugé en appel ce mercredi 24 octobre, à quatre jours du second tour de l’élection présidentielle, un calendrier judiciaire vivement critiqué à gauche alors que le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro reste le grand favori des intentions de vote. »

Le reproche, c’est à ceux qui ont fixé le calendrier judiciaire qu’il faut l’adresser.

Ah oui, donc cet article en forme de scoop ( un tel a dit que…) ne serait que du réchauffé, découpé, copié, collé. C’est venu par bateau ou pirogue?

De mieux en mieux, merci de prévenir

Philosophie sarkosienne : commissions et rétro-commissions.

Et le premier ministre de l’époque quel a été le prix de son silence ???

Qu’il soit le prochain Président ‘?

Mais les super banquier lui ont préféré un « monde nouveau ». Toujours la même soupe, mais une soupière design, qui pouvait faire gagner devant les concurrents.

Et les ventes d’armes aujourd’hui ? Dans quelles conditions ??

 

Merci de faire connaitre cet excellent article de Chomski.

 

Merci pour cette liste sans fin des pires voyous de la Planète: ceux que macron veut « attirer » en « france« …

  • NOUVEAU
  • 24/10/2018 00:24
  • PAR 

Sarko va venir à la télé faire un clash contre médiapart, devenu très ami des autres vendus du PAF grâce à Mélenchon /Chikirou ? ça serait rigolo à voir.

Il ne reste donc plus qu’à l’extrémiste de droite Bolsonaro qu’à faire traduire cet article en espagnol…

Sauf qu’au Brésil… on parle portugais ! laughing

Très juste..Je corrige cette grosse boulette..Merci.

naïvement , les espagnoles comprennent-ils le portugais, et vice-versa ?

(je ne connais aucune de ces 2 langues)

Je crains que la concomitance de l’article de K. Laske et l’annonce de cette grande soirée sur « la décomposition des gauches latinos, et nos enquêtes sur la France insoumise » ne fassent partie de la même stratégie de mediapart pour le dénigrement de toutes possibilités/perspectives hors « TINA ».

Cette concomitance permet sans doute, sans que cela soit bien sur affirmé haut et clair selon la méthode dorénavant explicite de l’amalgame et du sous-entendu de faire le parallèle entre la « corruption » du PT/Lula et la « corruption » de la FI et du tandem Mélenchon/Chikirou (chacun connaissant bien les affinités idéologiques de Mélenchon pour les expériences politiques sud-américaines).

Mediapart se fout de savoir si un extrême-droite va pendre le pouvoir au Brésil. Mediapart se fout de savoir si Sarkozy a de quelques manières profité de cet avalanche de billets (d’ailleurs rien n’est dit à ce propos). Mediapart ne s’intéresse seulement qu’à fermer tout espoir d’une autre proposition politique. Je tiens le pari que tout bientôt Médiapart va nous offrir le « retour du Hamon » comme unique perspective d’un vote de « gôche ». Il faut détruire la FI pour que le petit Hamon puisse avoir une raison d’exister. Et cela, même au prix de l’éthique.

Finalement je suis assez heureux de de plus alimenter par mes deniers (certes modestement) cette perversité.

 

Espagnol et portugais sont deux langues latines certes, mais fort différentes.

On entend souvent critiquer les plus jeunes démocraties mais au moins, au Brésil, le Président corrompu est en prison. Il y a le suivant, l’infect Temer, qui va certainement suivre bientôt. En France, malgré toutes ses casseroles, Sarkozy n’a toujours pas été mis sous les verrous. Honteux et digne d’une République bananière.

******* MDP tombe dans le petit journalisme des potins de la commère ..

Ma « colère-déception » est à la hauteur de l’espoir qu’avait fait naître la naissance de ce journal

indépendant  face aux autres  Médias .

C’est simple pourtant ! Si tu as reçu un mail de Mediapart te disant qu’ils ont supprimé ton commentaire, c’est que.. Heu, comment dire ?

Corruption au Brésil: soupçons sur une rencontre entre Sarkozy et Lula

Des soupçons sont-ce   des preuves?

A partir du moment où un individu quel   qu’il soit, où que ce soit veut représenter les travailleurs salariés, les petites gens, il y a automatiquement haro sur cet individu.

Il faut croire que le capitalisme sauvage avec toutes les conséquences que cela entrainent sur l’environnement (climat, pollutions,…) et sur le social, on est à peu près sûre que l’on(les média dominants) va lui chercher des poux dans la tête et si on n’en trouve pas on les invente.

La corruption au Brésil ne date pas de LULA par contre depuis Lula qui avait réussi à  améliorer le sort de millions de pauvres est l’homme à abattre. C’est bien ce qui se passe en ce moment.

Le « Petit » reste le « Petit », c’est un » Petit » très nuisant pour les travailleurs en France comme au Brésil. La corruption en France semble ne pas être un sujet suffisamment « vendeur », pourtant il y aurait pas mal d’articles et d’analyses à faire ne serait-ce que sûr tous les membres   du gouvernement actuel.

Le chômage tue entre 10 000 et 20 000 personnes par an en France

selon France info.

Reste aux familles que leurs yeux pour pleurer. Le CAPITALISME tue tous les jours dans des sociétés dites civilisées.

Il faut être particulièrement naïf, pour imaginer qu’un marché d’armement soit conclu sans corruption massive.
La seule concurrence réelle sur ces marchés, c’est celle qui porte sur le montant des pots de vins.
Quand je vois des gens qui se disent « à gauche », se féliciter du succès de ventes d’armes, j’ai envie de leur claquer le beignet.
Tous les travaux inutiles sont surfacturés dans un rapport 3 à 4, pour permettre l’arrosage, et des marges colossales pour les entreprises corruptrices, pour les contrats d’armement, c’est un rapport 10.
On parle toute l’année de « lobby militaro industriel », et malgré ça, on s’étonne du résultat pratique de la constitution de ces Cartels.
Notre classe « politique » est tenue à bout de bras, par ces gens, qui ont le pouvoir, financier et militaire, qui commandent directement aux clans de barbouzes, elle n’a rien à leur refuser.

Quand je vois des gens qui se disent « à gauche », se féliciter du succès de ventes d’armes, j’ai envie de leur claquer le beignet…

Moi aussi ! yell

Surtout quand ils ramènent le pire argument du capitalisme éculé et échevelé qui soit : le chantage à l’emploi ! cry

Moi aussi.

Et la pire chose qui devrait faire scandale, ce n’est pas les pots de vin, c’est la vente d’armes.

La France est un pays criminel, normal que des ordures la gouverne.

  • NOUVEAU
  • 24/10/2018 07:35
  • PAR 

ENNEMI EN VUE

soum
  • NOUVEAU
  • 24/10/2018 09:48
  • PAR 

La ficelle est grosse! Après avoir carbonisé Mélenchon, Voilà ti pas que Mediapart s’occupe de Lula!

Lula, auquel s’était d’ailleurs référé JLM face à sa semaine compliquée!

Compliquée, le vocable à la mode!

Une question, pour qui aurait voté Mediapart, s’il eût été brésilien, pour Bolsonaro ou pour Lula, si tant est que ce dernier s’était opposé à Bolsonaro au second tour?

En ce qui concerne l’info éthique de Monsieur Arfi etc. une question:

En quoi a présence de Madame Chikirou à 7h du matin chez JLM, prouve-t-elle que cette dame partageait sa couche?

JLM a expliqué que Manuel Bompard dormait chez lui 3 fois par semaine, que devrions-nous en déduire?

Tout faire avant le 2 tour pour favoriser bolsonaro, il ne manqué plus que ça. MDP à voté………

Petite annonce dans « O Globo ».
« Politicien de haute moralité, cherche trafiquant d’armes de haute moralité, pour fournir une armée de haute moralité. »
Aucune réponse à ce jour.

  • NOUVEAU
  • 24/10/2018 11:37
  • PAR 

je remarque de +en+ d abonnes critiquer mediapart

je me pose la question si ils ne sont pas missionner par certains

je les invite a se désabonner et s informer sur l actualité télévisée

 

  • NOUVEAU
  • 24/10/2018 11:59
  • PAR 

On croirait à lire certains commentaires que cet article est le seul que Mediapart a consacré au Brésil depuis une semaine. Il y a eu des articles le 18 octobre (sur les agressions de la part des partisans de Bolsonaro), le 19 octobre (le rôle de Whatsapp dans l’élection), le 22 octobre (l’économie en panne). Il faudrait ajouter les deux articles de blog mis en première page : celui de Christian Laval et celui de Marc Saint Upéry « Y a-t-il un complot judiciaire en Amérique latine », qui éclaire l’article de Karl Laske.

Cette semaine, Mediapart peut publier des articles sur tout, sauf  sur la corruption ?

Les corrompus s’enrichissent

Les corps rompus les subissent

Heureusement, ces temps, appartenant à l’ancien monde, sont maintenant révolus. Avec Emmanuel Macron, nous sommes sûrs que les ventes d’armes de la France ne servent qu’à défendre un peu partout dans le monde les valeurs de la République, comme le suggérait hier soir un reportage de France2 qui avait opté, à l’heure du désastre humanitaire au Yémen, de faire applaudir les soldats français de l’ONU à la frontière entre Israël et le Liban.

Je n’arrive pas à comprendre l’intérêt de cet article au jour d’aujourd’hui…

Fondez votre journal. Vous n’y mettrez que ce que vous y plaira.

On ne comprend l’intérêt que des choses pour lesquelles ont a un intérêt.
Moi-même, confronté à mes limites, je ne comprends pas l’intérêt de beaucoup de choses.

Publicités

Une réflexion sur “#SarkoGate Corruption au #Brésil: soupçons sur une rencontre entre Sarkozy et Lula ! #PROSUB Naval Group

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s