#Togo #AshRévolution Si les bouffons de la C14 préparent les élections dans le dos des Togolais, ils vont finir tondus sur la place publique ! Dixit Chef Résistance Togolaise ! #TRAHISON #AchacunSaTondeuse #AMESIAME

#Togo #AshRévolution Si les bouffons de la C14 préparent les élections dans le dos des Togolais, ils vont finir tondus sur la place publique ! Dixit Chef Résistance Togolaise ! #AchacunSaTondeuse

 

Message court à l’attention des politichiens togolais:

« Si vous venez à yovodé nous allons vous fesser et lorsque vous rentrerez à Lomé vous vous ferez fesser une seconde fois, politichiens corrompus. Vous trimbalez le Peuple depuis des décennies dans vos loges maçonniques pourries, Gnassingbé a des dossiers sur chacun de vous avec photos et vidéos pendant que vous lui léchez la main qui tient les valises de pognons.

J’attends que l’on m’annonce votre venue pour faire votre speech et là nous nous batterons jusqu’au sang._ »

Signé Comte Mathieu Cichocki-Zantman

Chef de la Résistance Togolaise

 

 

 

 

Chers collègues,

Dans un audio destiné à une personne dénommé Malik et z s’est retrouvé sur des plateformes whatsap,, le député OURO AKPO Tchagnao, vice-président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) s’est attaqué à certains leaders de la C14, notamment Monsieur HABIA Nicodème, Me Paul Dodji APEVON et Madame Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JONHSON qu’il accuse, d’une part, de refuser, contrairement à monsieur Jean Pierre Fabre, de se battre pour obtenir un découpage électoral équitable et le mode de scrutin à deux tours pour les élections législatives à venir et de part d’autre, de ne chercher, à travers des arrangements, qu’à être élus députés respectivement dans l’Avé, le Vo et l’Ogou.

Monsieur OURO AKPO Tchagnao insinue ainsi que les leaders qu’il incrimine dans son audio s’activent pour que la C14 présente une liste commune aux législatives annoncées , parce qu’ils sont incapables de se faire élire députés sans une coalition.

En ma qualité de représentant des Forces Démocratiques pour la République (FDR), tiens à élever une vive protestation contre les propos discourtois, irrespectueux, voire insultants tenus par le député OURO AKPO Tchagnao vice Président de l’ANC à l’encontre du Président National, Me Paul Dodji APEVON.

Depuis que j’ai eu connaissance de ces propos de monsieur OURO, traitant avec mépris le président APEVON, j’aurais pu apporter la réplique à mon tour en publiant un vocal sur les plateformes whatsap. Je ne l’ai pas fait par souci de préserver l’unité de la coalition que les populations togolaises éprises de changement ne cessent de souhaiter de toutes leurs forces.

Cependant, je tiens à mettre en garde tous ceux qui, à l’avenir, par pure méchanceté, prendront sur eux le vilain plaisir de tenir des propos mensongers et diffamants et tendant à présenter Me APEVON et nous ses compagnons aux yeux des populations comme des lâches qui refusent de lutter pour obtenir les meilleurs conditions pour la tenue des législatives.

Ceci dit, je voudrais rappeler à monsieur OURO AKPO Tchagnao et ses complices qui se comportent comme des contrebandiers de l’histoire et à tous ceux qui feront comme lui que Me APEVON n’a pas eu besoin d’une coalition pour être élu député à deux reprises dans le Vo, en 1994 et 2007.
En 2013, Me APEVON s’est lancé u’ défi en se portant candidat au nom de arc-en-ciel dans le Grand Lomé où il a eu l’onction de la population pour être député aujourd’hui à l’Assemblée Nationale.
Par conséquent, si les pourfendeurs de Me APEVON sont honnêtes ils devraient pouvoir reconnaître que s’il s’active pour que la C14 se présente aux législatives en liste commune ce n’est pour sauver son siège de député, mais c’est pour que l’opposition en sorte vainqueur afin de créer les conditions de l’alternance pour 2020.

Je suis d’avis que le découpage et le mode de scrutin actuels défavorisent les forces de l’opposition. Je suis également d’avis que les partis dans l’opposition doivent se battre pour obtenir un nouveau découpage et le scrutin uninominal majoritaire à deux tours.Tout le monde peut témoigner que ce combat nous le menons quotidiennement.
Se battre pour avoir un découpage électoral équitable et le scrutin à deux tours est un devoir sacré pour les démocrates que nous sommes. Mais, en personnes intelligentes et avisées, nous avons l’obligation d’avoir un plan B au cas où, à cause du refus du régime en place d’accéder aux revendications légitimes des populations, les prochaines législatives devraient être organisées comme en 2007 et 2013 suivant le scrutin proportionnel.

Devant un tel scénario, seule une liste commune pourra permettre à l’opposition démocratique regroupée dans la C14 de gagner les législatives à venir. Toute autre voie conduira au suicide collectif de toute l’opposition et le peuple épris de changement ne nous le pardonnera jamais.

En l’absence d’une liste commune, la C14 perdra les législatives parce que d’une part les partisans du changement seront découragés et n’iront pas voter et d’autre part, parce que ses voix seront partagées entre plusieurs candidats. A titre d’illustration, en 2007, si l’opposition avait présenté une liste commune, elle aurait pu avoir, au regard des voix obtenues sur toute l’étendue du territoire la majorité des 81 sièges mis en jeu.

Pour s’en convaincre, voici les résultats obtenus par région

Région des savanes
Le RPT avec 136034 voix (57,25%) a eu 11 sièges ;
l’opposition (UFC, CAR, CDPA, ADDI, UPR, PSR, MCD, Alliance) a obtenu 69159 voix, soit 27,62%, mais a eu zéro siège

Région centrale
Avec 170887 voix, soit 69,60%, le RPT avait enlevé 10 sièges sur les 11 mis en jeu ;
l’opposition (UFC, CAR, CDPA, MCD, PSR, Alliance) avec 61165 voix, soit 24,9% n’a obtenu qu’un siège sur un total de 11 mis en jeu ;

Région des Plateaux
RPT : 240.819 voix, soit 43,19% pour 12 sièges ;
Opposition (UFC, CAR, CDPA, PSR, Alliance) : 278.583, soit 49,98% pour 10 sièges (deux de moins que le RPT).

NB : Dans ces trois régions, si l’opposition avait présenté une liste commune, elle aurait obtenu plus de sièges que ce qu’elle a eu en allant en rangs dispersés. Les mêmes causes produisant toujours les mêmes effets, si la C14 aborde les prochaines législatives en rangs dispersés, elle sera à l’origine de la victoire du régime rpt-unir.

Dr James AMAGLO,
Coordinateur du Grand Lomé .

Résultat de recherche d'images pour "GIF Tondre la tete"

Publicités

Une réflexion sur “#Togo #AshRévolution Si les bouffons de la C14 préparent les élections dans le dos des Togolais, ils vont finir tondus sur la place publique ! Dixit Chef Résistance Togolaise ! #TRAHISON #AchacunSaTondeuse #AMESIAME

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s