#MacronLeaks Myriam Benalla : pourquoi la police PJ #BRDP a recherché la compagne d’Alexandre Benalla ? #Poupée en plastique Où sont les bans ? #Bisexuel #AllonsChercherMacron

Les enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance à la personne ont mené un gros travail pour tenter de retrouver la compagne d’Alexandre Benalla, révèle le Parisien.

Le Parisien révèle ce mercredi 23 août quelques éléments sur la garde à vue d’Alexandre Benalla qui, pour le moins, interpellent. Le 20 juillet dernier, dans les locaux de la police judiciaire, l’ancien conseiller d’Emmanuel Macron a refusé de dire où était sa compagne. Les fonctionnaires de police n’ont pu que regretter un « manque de coopération », Alexandre Benalla justifiant son silence par la volonté de « protéger » sa compagne. Pourtant, aucun élément de l’enquête ouverte pour « violences en réunion » n’implique sa fiancée Myriam. La police entend malgré tout savoir où elle se trouve, surtout lorsqu’elle souhaite réaliser une perquisition au domicile du couple. Le gardé à vue accepte que son logement soit fouillé, mais prévient : « Je tiens juste à dire que je n’ai pas les clés avec moi. La seule personne qui a les clefs de mon domicile est ma femme qui, à cette heure, est certainement partie à l’étranger se reposer et fuir les journalistes avec notre bébé », aurait-il déclaré en substance, toujours selon Le Parisien.

Les policiers tenteront de forcer la porte, en vain, et seront contraints de revenir le lendemain avec un serrurier bien équipé. Sauf qu’une fois identifié la présence d’un coffre-fort, les enquêteurs auront la surprise de découvrir que celui-ci a été vidé. Quel rôle a pu jouer son épouse dans la disparition du contenu dudit coffre ? A la police, Alexandre Benalla aurait rapidement voulu écarter tout soupçon pesant sur sa compagne : « Le 19 juillet […] j’ai demandé à un ami d’aller chercher ma femme et de récupérer tout ce qui pouvait être volé, des objets de valeur et notamment les armes ». La police entend alors confirmer ou infirmer cette version des faits, considérant que la jeune femme pourrait être un témoin de poids. Des moyens très importants seront employés pour retrouver la trace de la compagne d’Alexandre Benalla. Les enquêteurs ont notamment géolocalisé son téléphone. Un travail qui leur a permis d’établir qu’elle ne s’était sans doute pas rendu à l’étranger, son appareil émettant dans le XVIe arrondissement de la capitale. Le Parisien indique qu’il a contacté Myriam Benalla, mais cette dernière n’a pas souhaité donner suite.

Publicités

Une réflexion sur “#MacronLeaks Myriam Benalla : pourquoi la police PJ #BRDP a recherché la compagne d’Alexandre Benalla ? #Poupée en plastique Où sont les bans ? #Bisexuel #AllonsChercherMacron

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s