#TOGO Par DAVID KPELLY PROFANATION DES MOSQUÉES : CE QUE LE RÉGIME TOGOLAIS CACHE AVEC SES PROPRES PIEDS

PROFANATION DES MOSQUÉES : CE QUE LE RÉGIME TOGOLAIS CACHE AVEC SES PROPRES PIEDS

Le Togo, et il n’y a que ceux qui n’ont jamais voulu le voir ou avoir le courage de le dire qui continuent de ne pas le voir, a bel et bien un problème ethnique entre le Sud et le Nord, entretenu et envenimé au fil des ans par le clan Gnassingbé et ses sbires. Mais le Togo n’a jamais eu un problème religieux, notamment entre les chrétiens, les animistes et les musulmans.

Il est vrai que ce n’est pas tous les jours qu’on voit des alliances comme le mariage entre des chrétiens et musulmans togolais, chacun des adeptes de ces deux religions monothéistes préférant s’unir au sein de sa confession, mais les cris d’un muezzin n’ont jamais dérangé un chrétien togolais et les « Alléluia » enflammés à crever les tympans des milliers de pasteurs togolais, les vrais et les faux, importunent encore moins les musulmans togolais.

Nous avons été iniquités quand, après le soulèvement du 19 août 2017 orchestré par le PNP de Tikpi Atchadam, des responsables du parti au pouvoir, le RPT-UNIR, ont commencé à taxer ce parti, composé dans une grande partie de Tems (majoritairement musulmans) de djihadistes. Christophe Tchao, Christian Trimua, Gilbert Bawara et même le ministre Agadazi, Tem lui-même, se sont bien gargarisés en traitant Tikpi Atchadam et ses militants de terroristes islamistes. Nous avons vu, en octobre 2017, des jeunes de Kara saccager une mosquée dans leur ville et des audios des militants du parti au pouvoir traitant Sokodé, Bafilo et Mango, fiefs du PNP, de villes terroristes.

Depuis quelques jours, des mosquées et des exemplaires du coran sont profanés, vandalisés et incendiés à Agoè, banlieue de Lomé, un quartier habité par une forte majorité de musulmans.

Ce que l’on peut dire les yeux fermés est qu’aucun Togolais, chrétien ou animiste n’a nul intérêt à commettre ces actes, puisque si un chrétien ou un animiste ou un athée togolais avaient envie de s’en prendre à l’islam, ils n’attendraient pas que ce pays entre dans la période de turbulence qu’il traverse depuis un an pour agir.

Ceux qui organisent la profanation de ces mosquées savent ce qu’ils font et ce qu’ils attendent. Et ils savent que nous savons tous ce qu’ils font et ce qu’ils recherchent. Qu’on nous promette, à travers le ministre de la Sécurité, des enquêtes sur ces actes est une chose. Mais nous connaissons tous l’adage qui stipule qu’il est très difficile de demander à quelqu’un de retrouver une aiguille qu’il a cachée avec ses propres pieds.

L’image contient peut-être : chaussures

Publicités

Une réflexion sur “#TOGO Par DAVID KPELLY PROFANATION DES MOSQUÉES : CE QUE LE RÉGIME TOGOLAIS CACHE AVEC SES PROPRES PIEDS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s