#MacronGate Affaire #Benalla-#Crase: Khélifa M. la victime Jardin des plantes raconte: Vincent Crase lui donne un coup de matraque télescopique.« Je pense qu’il l’a dépliée, parce que j’ai entendu le bruit et il m’a frappé direct au niveau du tibia droit. J’en garde encore la marque. »

 

Affaire Benalla-Crase: la victime du Jardin des plantes raconte

 PAR 

Khélifa M. raconte comment le 1er mai, au Jardin des plantes à Paris, Alexandre Benalla et Vincent Crase l’ont violemment interpellé. À la suite de la diffusion de ces vidéos par Mediapart, le parquet de Paris a élargi l’enquête à ces nouveaux faits. Auditionné dans le cadre de l’enquête, Khélifa M. annonce vouloir déposer plainte.

Il est l’autre victime de l’affaire Benalla. Khélifa M., 36 ans, est l’homme que l’on voit sur les vidéos tournées le 1er mai au Jardin des plantes, trois heures avant les événements survenus place de la Contrescarpe, dans le Ve arrondissement de Paris. Sur ces images, il est violemment et illégalement interpellé par Alexandre Benalla, ex-collaborateur d’Emmanuel Macron, et par son acolyte Vincent Crase, ancien salarié de LREM.

Au lendemain de cette publication, le parquet de Paris a annoncé l’élargissement de l’enquête ouverte pour « violences volontaires en réunion par personne dépositaire de l’autorité publique », « atteinte arbitraire à la liberté individuelle », « usurpation de signes réservés à l’autorité publique », « immixtion dans l’exercice d’une fonction publique ».

Le 6 août, Khélifa M. a été auditionné par la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), en charge des investigations. Il a fait part aux enquêteurs de sa volonté de porter plainte. Un médecin des urgences médico-judiciaires a constaté ses blessures – toujours visibles trois mois après les faits – consécutives au coup de matraque qu’il a reçu. Il a fixé une incapacité temporaire de travail à quatre jours. Khélifa M. a accepté de témoigner pour la première fois auprès de Mediapart.

Interpellation de Khélifa M. par Alexandre Benalla et Vincent Crase au Jardin des plantes, le 1er mai 2018. © Alamy Stock photoInterpellation de Khélifa M. par Alexandre Benalla et Vincent Crase au Jardin des plantes, le 1er mai 2018. © Alamy Stock photo

Le 1er mai, comme chaque année, il se rend à la manifestation organisée pour la fête du Travail, en compagnie d’un ami. Vers 16 heures, un restaurant McDonald’s boulevard de l’Hôpital vient d’être saccagé par des Black Blocs. Khélifa M. choisit de quitter cette artère. « Les gaz lacrymogènes rendaient l’air irrespirable. Je suffoquais. J’ai perdu de vue mon ami. J’ai décidé d’aller vers le Jardin des plantes où il y avait moins de fumée. »Plusieurs manifestants y trouvent également refuge pour fuir les affrontements.

« Nous nous sommes retrouvés contre les grilles du jardin. On a eu peur d’être écrasés contre elles. Une femme se sentait pas bien. Et les gens ont commencé à s’entraider pour escalader les grilles. » Selon Khélifa M., il sort ses gants de soudeur, sa profession, et fait la courte échelle à plusieurs personnes, avant de rentrer lui-même dans le jardin. « Dans le parc, c’était calme. Il y avait des familles. Entretemps, l’accès au jardin a été ouvert par les pompiers. Quelques manifestants continuaient de rentrer dans le parc. Je me suis assis à l’écart pour reprendre mon souffle. Je me sentais en sécurité. »

Khélifa M. est alors accosté par trois hommes, parmi lesquels « un grand brun avec une capuche grise et un homme chauve avec une écharpe ». Depuis la diffusion des vidéos, Khélifa M. a reconnu Alexandre Benalla et Vincent Crase. Ces images confirment la participation d’Alexandre Benalla à des interpellations, contrairement à ce qu’il affirmait le 29 juillet au JDD : « Aucune intervention de ma part à ce moment-là. »

« Sur le moment, je n’ai rien compris. L’un d’entre eux, je ne me rappelle pas lequel précisément, me tend des pierres en me disant de les prendre parce qu’elles étaient à moi. Je suis resté perplexe. Je me suis dit que c’étaient peut-être des policiers de la BAC. » Selon ses déclarations lors de son audition auprès des enquêteurs, devant son refus de prendre les pierres, Vincent Crase lui donne un coup de matraque télescopique. « Je pense qu’il l’a dépliée, parce que j’ai entendu le bruit et il m’a frappé direct au niveau du tibia droit. J’en garde encore la marque. »

Khélifa M. s’enfuit. « J’ai eu peur de prendre d’autres coups. Ils m’ont alors gazé à plusieurs reprises. Au bout du troisième coup de lacrymogène, je ne voyais rien. Puis j’ai senti une main sur mon épaule et tout est allé très vite. Je me suis retrouvé au sol. Je me souviens d’avoir protégé ma tête et j’ai reçu plusieurs coups de pied sur le corps. » Il se souvient avoir crié à plusieurs reprises. « Je leur disais que je n’avais rien fait et je me rappelle que des passants leur disaient de me laisser. » Khélifa M. précise qu’il n’a opposé aucune résistance. Le témoignage de l’auteur de la vidéo de l’interpellation, publié le 30 juillet, relate les faits à l’identique.

« Je ne sais pas qui m’a donné des coups lorsque j’étais au sol mais j’ai trouvé que mon interpellation était très violente. » « L’un me tordait le bras dans le dos, tandis que l’autre tirait le buste en sens contraire. C’était très douloureux. Ils me faisaient une clef de bras, alors que je ne me débattais pas. » Les vidéos publiées attestent de cette violence.

Il est ensuite pris en charge par un autre policier. Lorsque celui-ci décide de le soigner en soulageant, notamment, ses yeux touchés par les gaz lacrymogènes, l’un des deux comparses lui aurait dit : « Non, garde ça pour nous. » Avant d’ordonner : « Embarquez-le. »  Finalement, le policier menotte Khélifa M. et le soigne.

Conduit au commissariat du VIIIe arrondissement, sa fiche d’interpellation mentionne « violences sur PDAP [personne dépositaire de l’autorité publique – ndlr] ». Il est poursuivi pour avoir jeté une pierre en direction des CRS.

« Je n’ai pas souhaité voir un médecin pendant ma garde à vue parce que j’avais peur qu’elle soit prolongée à cause de cette demande, vu le nombre de manifestants arrêtés avec moi. » Comme il est fait état lors de sa garde à vue, « le mise en cause a été coopératif ». Il donne accès aux policiers à la consultation de son téléphone. À la lecture de certains messages, son usage de stupéfiants est vérifié médicalement. Khélifa M. est contrôlé positif à la cocaïne et au cannabis. « Je vais à des soirées, comme tout le monde à Paris. Je ne vois pas le rapport avec ce qui m’est reproché sur le jet de pierre, que j’ai toujours contesté. »

Des incohérences dans la procédure

Le 2 mai au matin, à l’issue de sa garde à vue, une confrontation avec « l’agent interpellateur » est organisée. Le procès-verbal que Mediapart a pu consulter révèle plusieurs incohérences et démontre la singularité de la procédure.

Khélifa M., le 13 août 2018 à Paris. © Pascale PascarielloKhélifa M., le 13 août 2018 à Paris. © Pascale Pascariello

Tout d’abord et de son propre aveu, le policier reconnaît ne pas être l’auteur de l’interpellation : « Nous étions 25 effectifs en civil environ, ce groupe était composé de diverses autorités. Mr. M. se faisait interpeller par 3 à 4 collègues », parmi lesquels Alexandre Benalla et Vincent Crase, alors censés être de simples observateurs et absolument pas habilités à participer à des opérations de maintien de l’ordre.

Le policier explique avoir « procédé à son menottage. Puis nous nous sommes dirigés vers les forces de l’ordre en tenue ». Il précise  également ne pas considérer Khélifa M. comme un « membre des Black Blocs ».

Alors même qu’il n’a pas procédé à l’interpellation, les déclarations du policier ne résistent pas à la réalité des faits et présentent de nombreuses incohérences, voire erreurs, qui pourraient fragiliser la procédure.

Le lieu de l’interpellation qu’il précise est erroné. Il indique que Khélifa M. est arrêté à l’entrée du jardin. Or comme les vidéos le montrent, son interpellation a lieu dans une allée, à l’intérieur du parc, non loin d’un manège.

Le policier affirme avoir vu Khélifa M. lancer une pierre, précisément à « 17 h 01 ». Seulement voilà, les heures d’enregistrement des vidéos révélées par Mediapartmontrent qu’à 16 h 52, il était déjà interpellé. Khélifa M. peut difficilement être l’auteur de ce jet de projectile.

Alors qu’il affirme avoir été le témoin de ces jets, le policier explique néanmoins que les projectiles n’ont pas été retrouvés par lui, mais « par les collègues. Ce projectile a été remis à l’officier de police judiciaire. À vue d’œil, il semblerait que le projectile fait une dimension approximative de 5 cm sur 5 cm ».

À la suite de cette interpellation, Khélifa M. doit comparaître en novembre prochain pour « avoir participé sciemment à un groupement (…) en vue de la préparation caractérisée (…) de violences volontaires contre les personnes ou de destructions ou dégradations de biens », pour avoir « exercé volontairement des violences n’ayant entraîné aucune incapacité totale de travail sur des victimes non identifiées (…) en lançant un morceau de bitume en direction des policiers dont l’identité n’est pas connue » et pour avoir « fait usage de manière illicite de cannabis et de cocaïne ».

Interpellation de Khélifa M. par Alexandre Benalla et Vincent Crase au Jardin des plantes, le 1er mai 2018. © ATInterpellation de Khélifa M. par Alexandre Benalla et Vincent Crase au Jardin des plantes, le 1er mai 2018. © AT

Khélifa M. ne souhaitait pas jusqu’à présent médiatiser cette affaire, étant lui-même pris dans un conflit conjugal. Il a été condamné, en septembre 2015, à trois mois avec sursis pour violences conjugales avec une incapacité temporaire de travail (ITT) d’une journée pour la victime, son ex-compagne. Selon la procédure, il lui a donné une gifle et l’a insultée. « Je n’ai pas toujours été dans le droit chemin, comme on dit. J’ai une petite fille âgée de 7 ans et je me bats pour que mes droits de visite soient respectés. Tout ce qui compte pour moi, c’est ma fille. J’ai fait une énorme connerie en 2015 en giflant sa mère. » Par la suite, il l’a, selon la victime, menacée de nouveau en 2015 et 2017. Faits qu’il conteste et pour lesquels il doit être jugé en octobre prochain.

« C’est aussi pour protéger ma fille et régler devant les juges ce conflit conjugal que je ne souhaite pas paraître dans les médias. Depuis un an, je me tiens bien et c’est aussi pour cela que j’ai coopéré avec la police pendant ma garde à vue après la manifestation. Je leur ai fait part de mes antécédents judiciaires pour lesquels j’ai été condamné. Mais je n’ai rien fait le 1er mai et je ne veux pas me soustraire à la justice. Cette interpellation est illégale et c’est en cela que je vais défendre mes droits. »

Mediapart fait le choix d’un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

TOUS LES COMMENTAIRES

Tout ça c’est vraiment du pipi de chat par rapport aux drames que nous connaissons :

1° La dangerosité du glyphosate

2° Les changement climatiques -incendies -inondations

et

ce jour :

3° L’écroulement du pont de GENES avec au moins 30 morts.

 

Il est vraiment temps de siffler la fin de la récrée sur l’affaire BENALLA et de passer aux affaires sérieuses…….!!!!!

 

Mais qui est donc cet accompagnateur de Benalla et Crase, cet homme grand dont aucun journal n’a cité le nom?

Benalla et Crase étaient peut etre en examen d’intégration aux forces de l’ordre ….

Météorite géante ? Pfui… c’est du pipi de chat ! Le choc de deux trous noirs géants, le big crunch, voilà qui aurait de la gueule !

Poutine n’a jamais présidé l’URSS.

C’est une affaire sérieuse.

A diffuser !

Quelle belle construction policière! Pas du Julien Coupat, mais presque.

Merci pour vitre apport de …bon sens.

« venez me chercher » et me mettre en prison!

oui ,en effet, c’est ce qu’il faut faire.

Mais la justice a bien plusieurs vitesses.

Et pour lrem c’est carrement point mort.

massacron ne tourne pas rond…

oui , barbie girl fait du velo electrique avec stephane berne.

ça c’est de l’info qui vends , pas la france est dirigée par un faciste .

=artnaif=plusla=fakenews

Comment qualifier l’inertie des CRS encadrant et protégeant les deux barbouzes? Quelqu’un peut m’expliquer le film?

ELIANE92

Les animaux sauvages agissent en fonction de leurs besoins, nourriture, défense, protection, pas par plaisir … je ne les insulte pas, vous y allez fort ! J’emploie les termes  plus bestiale  car les flics des  civilisés  normalement tout en retenue, bastonnent par plaisir, instinct pervers, spontanément, mais pas par besoin, simplement pour rabaisser, faire du mal, et se défouler, en sachant ce qu’ils font (imprégnés ou pas) et sur la portée brutale de leurs actes … Ils s’imaginent puissants, importants … c’est l’ordre établi par les pervers du Palais Collomb/Macron !

Je cite les animaux sauvages ! Vous lisez entre les lignes, interprétez, et ça vous arrange, l’agacée, de citer les animaux qui souffrent. Vous avez tout faux car je défends l’espèce ANIMALE toute confondue  !!!  tongue-out

Mais  non! Ils font juste partie de la petite équipe de groupies qui investit  les forums, Twitter etc,   pour glorifier  les prouesses du  grand homme ! Une bande de rigolos aveuglés par la passion .Les porte-flingues de la macronie *** qui ,parce qu’ils sont à la botte , s’imaginent être des élus de dieu jujupiter.

 

*** : titre dans Marianne de la semaine dernière.

Excellent !!!

pas longtemps

N’importe quoi !

Jean-Marc JOUBERT, il faut vraiment ramener l’affaire BENALLA à une affaire courante de chiens écrasés. Il n’y avait pas de quoi fouetter un chat.

Par contre, j’espère que MACRON mettra de l’ordre dans ces dysfonctionnements de la police qui durent depuis bien longtemps. La préfecture de police est un état dans l’étt depuis 2 siècles.

à Annie Louise.

Vous avez la mémoire très courte …….!!!!!

Le chômage ne date pas d’hier…….!!!!

Depuis trente ans, les gouvernements successifs ont laissé les entreprise partir à l’étranger….!

Le déficit budgétaire est un problème, mais le déficit de la balance commerciale est une vrai catastrophe …..

Produisons français et consommons français..  !!!

En ce qui concerne les désert médicaux, il suffit de donner des avantages consistants aux futurs médecins …..!

Attendons la réforme en cours….!

 

TRES DROLE VOTRE REPONSE !!!!

LAVERITE VOUS DEPLAIT !!!!!

DONC JE CONTINUE A PUBLIER MES COMMENTAIRES NE VOUS DEPLAISE !!!!!

C’est vrai votre commentaire !!!!

Mais j’aimerais que les commissions d’enquête continuent leur travail à la rentrée, afin d’éclaicir les zones d’ombres….!!!!!

Notamment, il faut connaître l’identité du policier « taupe » qui a remis la vidéo au Journal Le MONDE !!!!! En infraction caractérisée ….!

Cela veux dire quoi ?

Certainement pas quoi ?

Faut dire aussi que les MEDIAS ont mis le paquet …..!

C’est leur rôle !!!!!

Bien sûr que MACRON que MACRON va nettoyer les écuries d’AUGIAS.

Il était trop gentil. Maintenant il faut qu’il devienne un adepte du « SPOIL SYSTEM »

OUI ! En ce qui concerne la guerre des polices et de gendarmerie pour la SECURITE DU PRESIDENT MACRON !

MERCI à SUZANNE DE BEGON !

Certainement pas quoi ?

Je ne comprends rien de votre commentaire !

CERTAINEMENT PAS …….!!!!!

MERCI ENCORE SUZANNE DE BEGON ……! A la rentrée vous verrrez les changements opérés par MACRON.

Il va devenir un adepte du « SPOIL SYSTEM » . Il a été trop gentil avec les « hauts fonctionnaires  » qui l’ont torpillé.

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

D’autant qu’il ne se rend pas compte que de prendre de la cocaïne et cannabis n’est pas  » rester tranquille » surtout quand on veut élever un enfant de 7 ans. Les femmes saisissent rarement la justice pour un claque. La cour aurait punis cet homme de 3 mois avec sursis pour une claque ?… et peut-être rebelote pour les mêmes faits en 2017 …

Il est victime de barbouzes, qu’il porte plainte effectivement.

Cela étant, et de manière générale le fait de s’appuyer sur des vidéos pour juger une action peut être équivoque dès lors que le début de la scène n’est pas filmé et qu’on ne s’appuie que sur l’arrestation. Et inversement, imaginez qu’on ne film que le début de la scène et pas l’arrestation litigieuse ?

C’est pourquoi il faut que les policiers soient également équipés de caméras pour éviter les bavures comme c’est prévu je crois lors de contrôle .

 

questions : aller à une manif avec ses gants de soudeur?

comment savoir pour les pierres ?

 

arrêtez de comparer à l’oas des nervis plus que répréhensibles

CQFD!
Ce qui serais intéressant c’est le passé de Benalla et des autres .. puisque l’on cherche dans le passé des délinquants .. par définition il a vomi un délit , donc délinquant et l’a reconnu donc la présentation d innocence est pas applicable

C’est « marrant » car cela me rappelle fortement ce qui s’est passé au States avec des policiers qui battaient, tiraient et dénigraient de façon systématique toutes les personnes interpellées (toujours encore d’actualité). En somme, la technique est assez simple, dès qu’un policier est mis en cause, le shérif et son équipe fouillent et cherchent le moindre « antécédents » pour ensuite s’en servir et dénigrer sans vergogne la personne en la faisant passé pour une personne dangereuse, leur technique favorite consistant évidemment à faire des conférences de presse sans fin, à mentire, et à diffuser leur merde dans le plus de médias possibles.

C’est « marrant » car cela me rappelle fortement ce qui s’est passé au States avec des policiers qui battaient, tiraient et dénigraient de façon systématique toutes les personnes interpellées (toujours encore d’actualité). En somme, la technique est assez simple, dès qu’un policier est mis en cause, le shérif et son équipe fouillent et cherchent le moindre « antécédents » pour ensuite s’en servir et dénigrer sans vergogne la personne en la faisant passé pour une personne dangereuse, leur technique favorite consistant évidemment à faire des conférences de presse sans fin, à mentir, et à diffuser leur merde dans le plus de médias possibles.

Les antécédents de la victime ne changent rien aux faits.

Disons plutôt “coupable un jour, suspect toujours”. C’est à ce niveau que se situe la difficulté.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

c’est peut-être l’influence de la « culture » américaine, largement diffusée en séries et films politique ou policiers d’un niveau…. moral difficile à évaluer (quand on n’a pas de microscope électronique).

C’est vrai mais c’est comme ça que ça se passe dans la vrai vie du tribunal. Ils sont capable de vous ressortir vos PV pour non paiement de ticket de bus de votre casier mineur censé être « effacé »…

Le témoignage d’un drogué est-il légitime ?

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

oui

Ah non ! Junker, c’est la sciatique. cool

A ne pas confondre avec le viatique…

De Gaulle dernière semaine de Mai 68 face à Pompidou qui fait état de flottements dans la police: « Il faut faire ce qu’il faut avec la police. Donnez-lui de la gnôle ! » 

Tiens QUASAR-17 … réflexion intéressante !

Les moralisateurs réagissent en fonction de ce qui les arrangent… ils feraient bien de se poser des questions sur eux-mêmes et leur personnalité hypocrite !

Excellent !  surprised  laughing

Ce qui serait bien, c’est que Mediapart cesse d’utiliser le mot témoignage qu’il emploie quasi-systématiquement pour qualifier le récit d’une victime ou d’un plaignant.

L’intéressé n’est pas un témoin des faits.

Un témoin est un tiers, non partie prenante aux faits, et qui en a été témoin.

Et il doit pas être le seul………. Alors l’Europe si la tête est si malade ……. Le reste……..

@SYCOPHANTE
Excusez-moi, mais je pense que vous avez tort car le type (témoin) qui s’est fait gazé et plaqué par le gentil pote de Macron en a une connaissance personnelle undecided

Le « témoin » est une personne physique, qu’une des parties fait citer à comparaître devant le juge pour qu’elle certifie sous serment l’existence d’un fait dont elle a une connaissance personnelle. L’information indirecte (par ouï-dire) ne constitue pas un témoignage. 

Définition de Témoin

Un propos inventé…

Un témoin est bien une personne qu’une des parties fait citer à comparaître..

Elle ne peut donc être l’une de ces parties. Vous confirmez ce que j’ai écrit…

C’est juste la réalité cher monsieur mais sinon vous pouvez aussi continuez à dormir.

Larousse en ligne : Témoignage : 1. Action de témoigner, de rapporter ce qu’on a vu, entendu, ce qu’on sait.

Tout le monde peut donc témoigner de ce qu’il a vécu.

Ne pas confondre langue française et jargon juridique. D’ailleurs ce que le témoin (au sens juridique) dit, cela s’appelle une déposition, non ?

Le témoin est celui qui voit de l’extérieur. Pas celui qui subit.

L’article ne parle pas de témoin mais de témoignage. Mais peu importe, on peut très bien témoigner de ce que l’on a subi. Apparemment certains ont oublié les notions les plus élémentaires de français. Devant un tribunal, certes, on distingue témoin d’accusé ou de victime, mais c’est un usage technique du mot. L’usage premier c’est bien celui qu’emploie l’article et il est indiscutable. Que je sache ici on ne parle pas d’une déposition mais bel et bien d’un témoignage, c’est-à-dire du fait de partager ce que l’on a vécu ou ce que l’on sait.

Oui, un témoin fait une déposition.

Cet article traite d’un cas de violation des droits d’une personne qui a l’intention de porter plainte et de se constituer partie civile. C’est du droit.

Il faut employer les bons termes. L’intéressé n’est pas un témoin mais un plaignant ou une victime. Un plaignant ou une victime ne peut pas témoigner des faits qu’il dit avoir subis. On ne peut être partie et témoin…

« Un témoin est bien une personne qu’une des parties fait citer à comparaître.. »
@SYCOPHANTE
Là, on n’est pas encore dans un tribunal.
Cette notion sera sans doute utilisée si notre soudeur va en Justice auquel cas il deviendra le plaignant ou la victime dans les prochains articles de Médiapart.
Pour l’instant, il n’est qu’un témoin des faits.

 

« Le témoin est celui qui voit de l’extérieur. Pas celui qui subit. »
@SETH
Cette notion sera sans doute utilisée si notre soudeur va en justice auquel cas il deviendra le plaignant ou la victime dans les prochains articles de Médiapart.
Pour l’instant, il n’est qu’un témoin des faits.

« L’intéressé n’est pas un témoin mais un plaignant ou une victime. »
@SYCOPHANTE
Au moment où le journaliste de Médiapart fait son article, l’intéressé n’a pas porté plainte et est donc témoin.
Imaginez la réaction de certains lecteurs si le terme « victime » était utilisé ?
Certains diraient que nous n’avons que la parole de l’intéressé et que le journaliste prend le parti de notre soudeur.
Vous avez montré votre connaissance des termes juridiques dans un tribunal et je vous en remercie laughing

Tout le monde peut témoigner de ce qu’il a vécu. Dans un tribunal, un témoin fait une déposition. Là on n’est pas dans un tribunal, et l’intéressé ne s’exprime pas en tant que partie prenante d’un procès mais en tant qu’être humain qui a quelque chose à faire savoir : ça s’appelle en bon français un témoignage… Ce n’est pas du droit, c’est du vécu, cela peut être considéré sous l’angle du droit mais pas seulement. Peut-être qu’un jour la même personne se retrouvera au banc des plaignants, ou des accusés, ou des témoins… alors, il portera une autre casquette et on pourra déployer son vocabulaire juridique tout à son aise…

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.

Il faudrait aussi connaître son profil Tinder pour se faire une idée 🙂

Je préfère que l’article mentionne ce point pour que je puisse me faire ma propre opinion moi-même (qui en passant n’est pas très éloignée de la vôtre mais ce n’est pas le sujet).

Ach, vous !…. Groβ komike ! cool

Vous êtes sympa Annie ! laughing

Il faudrait fouiller chez Mac-Bribri-Collomb avec toute leur coterie, Médef, CAC40, banquiers, cols-blancs… tous ces anges de malheurs… et… surprise……

« Quelle société hypocrite ! A quand les prises de sang chez les chaussettes à clous, après manif, pour mesurer leur degré d’alcoolémie ? »

Et baladure , Chirac, villepint leotard et tous les autres? La vie est belle!!

@OLMICCIA
Normal, ils ont des témoins de moralité comme le juge Azibert dit «Annulator» innocent

Dans un autre genre, en 2001, Azibert a également annulé une partie des poursuites visant Xavière Tibéri dans l’affaire des faux électeurs du Ve arrondissement. Elle était défendue par Thierry Herzog, l’actuel avocat de Nicolas Sarkozy, soupçonné lui aussi de trafic d’influence.

Gilbert Azibert

Gilbert Azibert, né le 2 février 1947 dans le 6ᵉ arrondissement de Marseille, est un magistrat français. Ancien directeur de l’École nationale de la magistrature et procureur général près la cour d’appel de Bordeaux, il a été nommé en septembre 2010, premier avocat général près la Cour de cassation, avant de prendre sa retraite le 17 juillet 2014.

« ahurie et niais »
@ANNIE LASORNE
Petite erreur d’orthographe, c’est « ahurie et niaise » smile
Non, je déconne  laughing

Vous aussi vous avez cru lire le Parisien?

Chère »collégues » en 68 j’ai été emmené à beaujon: arrivée avec comité d’accueil (une double file de policiers nous gratifiant de quelques coups de matraque) direction les cages grillagées et sortie au petit matin sans suite judiciaire. J’irais vérifier si cet épisode est toujours dans mon dossier. merci pour l’info.

tout ce qui est excessif est insignifiant

  • NOUVEAU
  • 14/08/2018 14:09
  • PAR 
Bon OK, lui il n’est pas très clean comme témoin. Mais le tabassé de la place de la contrescarpe, pourrait-il nous donner sa version des faits ?

surprised  laughing

  • NOUVEAU
  • 14/08/2018 14:19
  • PAR 

Creuse mon journal préféré creuse ….au fond du trou la  » Gloire  » ! Même si ( au fond du trou ) le nombre de Procureur est impressionnant tu peux t’en sortir haut la main ! Comme disait l’autre :- » A vaincre sans péril , on triomphe sans gloire- »

La y a le droit aux yeux de mediapart, aucun article.

Aie ….. RT ….. vade rétro satanas !

Je vais prier pour vos âmes en péril !

PATRICKV undecided

Fr2,tf1, BFMTV, 28’… et cie, ce ne sont pas des journalistes, ce sont des communicants, des colporteurs, bien dociles, intéressés, opportunistes… La France est surtout devenue très pourrie depuis 2002 …

« mais, quand je vois ce que fait France 2, et probablement d’autres médias Français, pas encore « démasqués », je suis « inquiet », mais, surtout DEGOUTE ! »

« c’est donc ceci, la France, de nos jours ? »

« et vous, Journalistes qui me lisez éventuellement, c’est CELA votre « métier » ? »

 

Amen

Allez un article sur Benalla et ces pauvres tarés de trolls pro Poutine en profitent pour ramener leur fraise et faire leur propagande pour le blog fachosphérique du sinistre sieur Berruyer.

Lamentable !

C’est marrant comme tous les fans de Poutine commencent toujours par dire ‘je ne suis pas un fan de Poutine loin de là… mais…. » hahaha !
Merci d’avor débunké cette horrible fake news si importante. Faites donc de même avec celles de RT et Sputnik à propos de l’Ukraine, la Syrie ou… la Russie !

C’est malheureux d’avoir à parler de ça sur un fil de commentaire lié à un article sur Benalla. C’est le boulot des trolls du Kremlin de pourrir tous les échanges.

… sauf que vous n’y apprendrez jamais à quel point Poutine est un dictateur pour la bonne raison qu’il n’y a jamais l’ébauche d’une esquisse de la moindre critique à son égard. Au contraire tous les articles sont en sa faveur. Critiques au vitriol de l’UE, de l’occident, de la Syrie, de l’Ukraine, de ceux qui critiquent Poutine, le Brexit, le Venezuela etc. Étonnant non ?

Hélas c’est bien pire même car actuellement avec tout ce qui se passe, nous avons malheureusement atteint la fosse des mariannes et pourtant ils creusent toujours encore……….

« tous les fans de Poutine commencent toujours par dire ‘je ne suis pas un fan de Poutine loin de là… mais…. »

Poutine est un dictateur, et je n’aimerais pas vivre en Russie, actuellement !

tout comme je n’aimerais pas vivre en Chine ou aux USA !

et dans plein d’autres pays, d’ailleurs.foot-in-mouth

il faut reconnaitre que le Pays que j’aime le plus, c’est la France !

j’aime suffisamment  mon Pays, pour être INQUIET ! très inquiet !

pas vous BERTRAND COSTET  ?

M. Benalla (police « parallèle »), tout comme France 2(digne successeur de « la pravda »), me donnent le sentiment qu’il y a « quelque chose de pourri dans le royaume de France » !

mais vous BERTRAND COSTET, vous semblez être heureux de la France ? heureux qu’une dictature s’installe dans votre(?) Pays ? heureux d’être « fiché » ?

continuez, car « bienheureux les simples d’esprit, le Royaume des cieux leur est ouvert« laughing

PS: je n’aime toujours pas Poutinelaughing (sans « mais » après)

***** j’aime bien le site « les crises »

PATRICKV

« j’aime suffisamment  mon Pays, pour être INQUIET ! très inquiet ! »

« M. Benalla (police « parallèle »), tout comme France 2(digne successeur de « la pravda »), me donnent le sentiment qu’il y a « quelque chose de pourri dans le royaume de France » ! »

« mais vous BERTRAND COSTET, vous semblez être heureux de la France ? heureux qu’une dictature s’installe dans votre(?) Pays ? heureux d’être « fiché » ? »

Malheur, des Costet… il s’en trouve un sac bien plein chez lREM et sur les fils, et ces gandins s’imaginent protégés « tout puissant » « autoritaire » « au-dessus des lois » « important » …  mais ça ne dure qu’un temps comme pour le locataire du Palais… ils retourneront dans leurs pénates et n’auront appris que le nuisible, l’indignité, le déshonneur … ces imbéciles bas de niveau ! C’est çà la France innovante EnMarcheArrière d’aujourd’hui !

GRACQUES écrit :

… «  En ce qui concerne BERRUYER je trouve son site remarquable par la diversité de des articles et analyses« …

Ce site, ayant l’habitude de « mettre les pieds dans le plat », déplaisant trop souvent et depuis trop longtemps de ce fait aux Pouvoirs successifs, a été classé « douteux » [[ assimilable à « à recommander » pour quiconque désire s’informer sans oeillères..!!..]] par certains auto-proclamés « Décodeurs »(de l’info) dits « de référence »..

Pour le lecteur qui s’interrogerait (à raison) sur l’invraisemblable (et ultra-dangereux..!!..) usage de l’achat de données brutes privées « TWITTER » et leur exploitation politique par des officines auto-proclamées « ONG » d’analyse de données , il lui serait très utile de prendre connaissance de cette dernière « histoire franco-belge » au travers de l’analyse incontestable (et non contestée) d’un service du journal « Libération » :

http://www.liberation.fr/checknews/2018/08/13/les-fichiers-eu-disinfolab-donnent-ils-les-infos-sensibles-gay-lesbienne-juif-queer_1672409

dont j’extrais :

  »  »  » De fait, aucunes données personnelles ne figuraient dans les deux fichiers publiés le 8 août par l’ONG, jour de la publication de l’étude.

En revanche, et contrairement à ce qu’a indiqué DisinfoLab dans son démenti, ces informations figuraient bien dans le premier fichier publié le 5 août par Nicolas Vanderbiest, un des fondateurs de DisinfoLab, lors d’échange avec des twittos.

Ce fichier, qui comportait 55 000 pseudonymes sur Twitter (ayant tweeté ou retweeté 7 fois ou plus sur l’affaire Benalla), reprenait aussi le profil public de chaque twittos, c’est-à-dire la courte biographie par lesquels les internautes se présentent publiquement sur leur compte. C’est dans cette biographie que les twittos mentionnent parfois leur orientation sexuelle et religieuse. Un certain nombre des 55 000 profils comportaient de telles mentions, qui figuraient donc dans le fichier.

Précisons qu’il s’agit donc de données publiques, mises en avant par les twittos eux-mêmes. Et qui n’ont, de ce côté-là, rien à voir avec la classification politiqueque mentionnait un des fichiers, et qui était, elle,  déduite grâce à un algorithme étudiant notamment les interactions sur Twitter.   ...  »  »  »

Les liens disponibles dans l’article suffiront au lecteur curieux pour comprendre l’importance du danger de manipulation que représentent ces apprentis-sorciers pas si éloignés de l’Oreille( O majuscule) présidentielle (p minuscule) .

A quand une suite Médiapart à la hauteur de la capacité de nuisance de ce genre d’officine ?

A quand une analyse sérieuse des circuits de diffusion des données personnelles récoltées  « pas vraiment à l’insu de notre plein gré »…?

15.août.2018 // Les Crises [ACTION COLLABORATIVE] Les-Crises attaque DisinfoLab en justice, on a besoin de vous !

ENTRAIDE : si vous êtes familier de l’API informatique de Twitter ou du Droit des données personnelles et RGPD, contactez-nous ici – merci !

De même si vous avez un peu de temps pour la transcription en texte d’une interview audio, ou pour nous aider à rédiger des courriers d’alerte sur le sujet du fichage…

La suite, là : https://www.les-crises.fr/action-collaborative-les-crises-attaque-disinfolab-en-justice-on-a-besoin-de-vous/

N’hésitez surtout pas à me la demander le plus souvent possible parce que je sens que vous avez besoin d’aide, étant dans l’incapacité d’échanger avec autrui.

Votre commentaire ne parlait absolument pas de Benalla alors n’essayez de vous rattraper aux branches. J’ai dit par ailleurs tout le mal que je pensais de ce Benalla, de ses copains et des mœurs policières de nos dirigeants. Vous parlez d’être fiché, je trouve que Benalla devrait être fiché « S » car c’est une menace pour la sécurité de tous.
Ne regardez plus France 2, ça vous évitera vos montées de sève.

par

  •  DISSEM   DISS EMarche

Aucun doute : un simulateur bien traité par un dissimulateur.

« républicain22 »!!! Original au demeurant comme couverture… Profession? Sans les « gants » bien sûr…

Comme vous j’etais très étonné de cette publication, il n’y avait vraiement pas mieux comme témoignage ?

a ce niveau il faut laisser ça à l’enquête Judiciaire, le risque de présenter n’importe quoi et grand …

… un mois pour se médiatiser? Notre soudeur n’avait pas l’adresse de Mimi ou de Marco…

Les gants de soudeur sont des protèges-mains contre la chaleur des flammes, de l’arc et des étincelles provoquées lorsqu’on soude.

Dans le cas de M. Khélifa M. s’il les portait c’est peut être pour renvoyer les grenades lacrymogènes aux CRS ou lancer des cocktails Molotov enflammés, mais c’es un hypothèse qu’apparement la journaliste d’investigation Madame PASCALE PASCARIELLO n’a pas eu la présence d’esprit de lui demander.

83629515-gros-plan-homme-dans-a-noir-construction-uniforme-masque-soudeur-gants-protecteurs-noirs-soudure-metal

 

Au passage, je signale qu’il avait été demandé d’arborer des gants rouges lors des manifs pour se souvenir de la main arrachée d’un des zadistes de NDDl par une bombe lacrymo. C’est peut-être juste pour ça qu’il a eu droit à un traitement de faveur.

Ce que l’on ne sait toujours pas, c’est l’identité et la raison d’être de la dizaine de nervis en civil casqués, sac au dos, précédant le trio au jardin des plantes.

en fait ce ne sont toujours que… Des gants !

Et pour se protéger de quoi ? Pas du froid il faisait beau et chaud. C’est étonnant de voir porté ce genre de gants en dehors de son travail. Dans le contexte il n’est pas insensé de se questionner.

Il reste quand même 3 interrogations:

– le 1er Mai c’est la fête du travail pas celles des zadistes

– pourquoi DES gants rouges… alors qu’un seul aurait suffit car la Zadiste a eu une main arrachée (et sachez que je le déplore), et cela aurait été encore plus symbolique

– ensuite pourquoi des gants de soudeur qui résistent bien à la chaleur d’une grenade lacrymogène dégoupillée ou d’un cocktail molotov enflammé, un gant ménager beaucoup moins cher aurait pu faire l’affaire

 

 

Votre pointillisme est remarquablement policé… mais ne saviez-vous pas qu’un gant retourné (fût-il rouge) ouvre à la quatrième dimension?

Le Republicain22 n’est pas près d’ y accéder à la 4ème dimension

UN ECHAPPE du GROUPE  DES BLACKS BLOCS » PRIS LA MAIN DANS LE SAC .!!!

SAC = SERVICE ACTION CIVIQUE  d’autrefois !!!!!

Un BB aux gants rouges qui se fait serrer ? Là, vous avez le Chef !

aie! aie ! vous allez bien ?

Je voudrais savoir si le courageux benalla  à ete licencie

 

 

 

 

 

je pense sincèrement qu’il va bien (en tous cas sa tête)

Rien n’ a ajouter, rien retrancher. Vous avez parfaitement décrit le système.

Avec l’aide d’un avocat solide et qui en veut, absolument .

C’est systématique, je vous signale… Ils sont payés pour dire n’importe quoi justifiant leur violence. Vous n’êtes pas au courant?

« Avec l’aide d’un avocat solide et qui en veut, absolument » .Pfff! Comme si ça existait… les avocats des causes perdues d’avance ne plaident que si l’audience est médiatisée. Ils ne sacrifient leur salive et leur temps que pour investir. Si la veuve et l’orphelin les intéressaient vraiment, il y a longtemps qu’on serait débarrassés du capitalisme. Et d’eux, par la même occasion.

surprised  tongue-out

Médiapart a probablement déjà quelqu’un sur l’enquête !

mais il faut recouper, vérifier, avant de publier un article inattaquable !smile

  • NOUVEAU
  • 14/08/2018 16:09
  • PAR 
Ce qui est triste pour notre collectivité: Plus le temps passe et plus on remarque Le poids des votes abstentionnistes qui ont eu lieu et qui prennent du sens.les autres se volatilisent à fur et à mesure de toutes ces « histoires indignes ».
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.

Lambda: désolé j’ai pas compris

L’un d’entre eux, je ne me rappelle pas lequel précisément, me tend des pierres en me disant de les prendre parce qu’elles étaient à moi.

 

La provocation policière pure et simple ! (et même pas par un flic !)

On peut peut-être envisagé que le suspect avait balancé une pierre, non ? Quelqu’un a une vidéo du début de la scène ? Tout comme les 2 jeunes de la Contrescarpe ont reconnu avoir balancé une bouteille qui se trouvait à portée de mains. Ce qui ne justifie en aucun cas une arrestation musclée. Mais une arrestation quand même.

On est en train de tout confondre. Les flics font une bavure donc la victime est innocente. Ben non. L’interpellation est disproportionnée et contraire à la loi , voilà ce qu’on peut dire. Pas que le suspect est innocent.

tout le monde peut imaginer que Micron se prend pour Erdogan, tout permis.  Il est permis aussi d’imaginer que cela va aussi mal se terminer

 

Le flic détruit votre téléphone

?? n’en rajoutez quand même pas, du coup vous devenez partial. Non, le téléphone n’a pas été détruit puisque le soupçonné l’a mis à disposition des flics pour qu’ils contrôlent son contenu.

Quand aux vidéos comme je l’ai dit, ce n’est une preuve que pour une partie de la séquence. Lorsqu’il arrive des incidents les gens ne filment qu’une scène en cours, ils n’ont pas le début. C’est pourquoi dans ce genre d’affaire il faudrait que les flics filment les faits, ce serait justement une garantie qu’ils n’y ait pas de bavures.

Notez : n’importe quel citoyen aurait porté plainte

D’autant que la cocaïne est un excitant. Beaucoup l’utilise pour « tenir le coup » en cas de surmenage , grosses consommations dans les milieux de la finance, etc … où le burn out guète.

Cet homme amateur de « claque » envers une femme n’avait peut-être pas besoin de stimulant  …

Il est vrai là encore que même dans la délinquance ce sont les plus riches qui s’en sortent le mieux.

finalement, vu la théâtralisation (nombreux public, smartphones en pagaille), le but n’était-il pas de faire monter la mayonnaise ? (bonne vieille recette : répression/réactions/répression etc.)

S’il est démontré qu’il a produit un faux en écritures publiques, le policier risque gros, tant sur le plan pénal que sur le plan administratif. Il peut effectivement être révoqué.

Le plus gros qu’ il risque c’ est d’ étre mis au piquet dans un coin de pièce pour s’ étre fait prendre .

Parfaitement d’accord sur le raisonnement en général.

Toutefois, d’après le témoignage de ce mis en cause, le policier qui l’a menotté non seulement ne l’a pas molesté, mais il a même tenté de le soigner, avant d’être vertement repris par les 2 voyous macronniens n’ayant pourtant aucune légitimité : « tu gardes ça pour nous ! ». Et il a obéi. (Pourquoi ?…)

Par la suite, ses approximations, comme par hasard disculpent la « victime/coupable ».

Enfin, les chefs d’accusation sont tout à fait comiques : « « exercé volontairement des violences n’ayant entraîné aucune incapacité totale de travail sur des victimes non identifiées (…) en lançant un morceau de bitume en direction des policiers dont l’identité n’est pas connue » !!!

Pour moi, cela signifie qu’il a menti sous contrainte, voire menace, et d’une certaine façon, désobéi autant que possible, et donc, qu’il désapprouve.

Mais cette déduction n’a rien pour rassurer…

Le torchon brûle entre Mediapart et le Pouvoir. Ca va mal se terminer.   Les réseaux respectifs fourbissent leurs armes… La lune de miel aura été de courte durée.

Hé oui, le Président Emmanuel Macron a engagé les hostilités lors de l’interview Playnel/Bourdin.

Le PR a rappelé à Plenel son redressement fiscal. ça fait mal quand on joue les incorruptibles.

Alors Pleynel fâché se venge, et la vengeance est un plat qui se mange froid ou réchauffé!

dbaay5-xkaak5vj

… même technique, mais Lancetre nous épargne les fautes de syntaxe et d’orthographe… La Team n’est vraiment plus ce qu’elle était.

Si Charlie Hebdo ne vous sied point, j’ai pour vous et accessoirement JEAN GUINARD (qui je suis sûr constatera mes fautes d’orthographe et de syntaxe), une illustration parue dans Mediapart sur le sujet du redressement fiscal infligé à Monsieur Pleynel.

mediapart-redresse-par-le-fisc

Pauvre type …..

« Les commissions d’enquêtes auront permis de prouver une chose en tout cas: on ne risque rien à mentir devant elles… »

On peut mentir comme on veut : elles n’ont aucun moyen de coercition.

C’est pourquoi je préconise la création de Chambres Ardentes avec le droit d’appliquer la question extraordinaire dans ce cas où le respect du souverain, en l’occurrence de la République, est bafoué.

Et je ne rigole pas.

On n’aura pas tous ces problèmes.

D’accord, ces commissions ne servent à rien. Il n’en reste pas moins que de très hauts fonctionnaires déposant sous serment ont menti avec un cynisme extraordinaire. Qui va pouvoir réprimer ces délits de parjure concernant des conseillers du cercle premier de la République, d’un ministre de l’intérieur et autres de moindre importance ?

Est-ce qu’un citoyen lambda pourrait se parjurer ainsi impunément ?

Ils ont menti sous serment parce qu’ils se savent ne pas être menacés.

Il faut menacer ces gens-là s’imaginant en droit de tromper la République et de raconter n’importe quoi. Les menacer jusqu’à leur vie si nécessaire, même si ça choque les bisounours. Et je précise bien « question extraordinaire »utilisant les moyens nécessaires pour entendre la vérité des socialisses stroda et autre ordures de préfets, énarques et sbires du pouvoir qui visiblement mentent à la République à laquelle ils doivent le service et qui ont pourtant certainement plus à dire sur ce qui s’est passé que les laquais belnana et crasse qui n’ont fait que ce qu’on leur a ordonné.

Relisez mon commentaire et interprétez le, ce n’est pas une plaisanterie, contrairement à ce que vous pourriez croire.

je conserve ma confiance à Mediapart mais je n’aime pas le côté haut -parleur et pour tout dire BFM du traitement de cette affaire

  • NOUVEAU
  • 14/08/2018 17:28
  • PAR 

C’est chouette comme article.

Il suffit de dire que les femmes sont plus intelligentes que les hommes.

cool Bonne idée, ça nous changera.

Depuis un an, je me tiens bien et c’est aussi pour cela que j’ai coopéré avec la police pendant ma garde à vue après la manifestation.

Puisqu’on veut faire l’enquête allons y :

Cet homme dit bien se tenir depuis 2017. Est-ce donc à penser qu’il ne se tenait pas bien avant ? En 2017 il y a une nouvelle plainte pour violence de la part de la mère de sa fille. La précédente en 2015 avait donné lieu à une IRRT d’une journée ( pour une claque ( selon lui) qui a donné lieu à 3 mois de prison avec sursis ?…)

 

 Alors il y aurait les puissants qui font du mal , qui font s’ écrouler les ponts et qui font des expériences sur les gens.

Vous êtes sérieux ou vous êtes en train de vous foutre de la gueule des villageois ?

 

Il ne s’agit pas de discuter mais de traduire vos propos mielleux et surfaits pour que vous réalisiez que vous faites du surplace. Vous vous écoutez parler mais à part ça, quedal…

Non tabasser une femme à plusieurs reprises ne relève pas de la vie privée ! Ce n’est pas  « je la cogne et occupez vous de vos affaires »!

Les violences conjugales tue une femme toutes les 5 minutes. c’est un fait social et donc politique dont il ne faut pas minimiser l’importance.

Mes commentaires comme ceux des autres ont autant d’intérêt que les vôtres. C’est ça la démocratie: toute le monde peut s’exprimer.

Nous n’avons vu que la fin de l’interpellation, pas ce qui s’est passé avant. Quand on prend position il faut avoir toutes les données. Pour l’heure ce qui est factuel : arrestation brutale avec coups et violence , la victime avaient ses gants de travail pour symboliser le 1er mai certainement (ou pour ne pas laisser d’empreintes ? ) ,  était sous l’emprise de la cocaïne qui comme chacun sait est un excitant, aucune vidéo de son comportement précédent la scène. Nous apprenons par la suite qu’il était violent au moins avec sa femme.

« son CV » n’était pas connu lors de l’arrestation. ce n’est donc pas pour ses antécédents qu’il a été maltraité. Dans une histoire il y a un début et une fin. Pour l’heure nous n’avons que la fin.

Ce qui n’empêche pas que nous retrouvons la même bande Benalla et consorts qui eux sont en tort et personne ne le conteste au contraire. Mais ça ne disculpe pas le suspect de faits éventuellement répréhensibles.

Argumentaire parfait.

  • NOUVEAU
  • 14/08/2018 18:26
  • PAR 
Ce genre d’enquête me réconcilie avec Médiapart que je comptais abandonner pour leur vision systématique anti FI
  • NOUVEAU
  • 14/08/2018 18:26
  • PAR 
Ce genre d’enquête me réconcilie avec Médiapart que je comptais abandonner pour leur vision systématique anti FI

On fait l' »union sacrée » désormais !

On fait l' »union sacrée » désormais !

Ah bon! Alors la vision pro-FI c’est victimiser un manifestant qui manifeste avec des gants de soudeur, sa profession, contrôlé positif au canabis et à la cocaïne et condamné pour violences conjugales, et qui a un autre procès en cours. Mediapart continuez comme ça vous allez attirer de nouveau abonné LFI.

vous êtes fatigant !

CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
  • NOUVEAU
  • 14/08/2018 18:50
  • PAR 

Et surtout, ne pas lâcher Macron et Cie avec cette affaire !!!

On a quand même un très beau duo d’ordures sadiques. L’Elysée est vraiment un lieu mal famé.

Avec Maçon crado ?

De toute façon démocratie et capitalisme n’ont jamais fait bon ménage! L’alcoolo junker le rappelle souvent: la démocratie doit s’effacer devant les traités, Tout est dit!

Le junker du duché ne souffre pas d’alcoolisme à ce que la presse officielle dit mais de sciatique et du traitement ceci cela…
Naturellement, les esprits critiques pensent ce qu’ils veulent. Pour moi, il est confit dans la gnôle, le vieil inutile dangereux !

Qu’il rajoute les analgésiques, lamaline et autres extrais d’opium à sa picolade, c’est possible. Et bien sûr le résultat se manifeste.

Mais ce vieux con, la mauguérini, le moscovichy, tout cela est à supprimer. Un bon coup de cyanure lors d’un apéritif, et on est libérés  et ça calmerait efficacement et définitivement la sciatique du junker

oui, on lui a demandé pourquoi il portait une capuche ?innocent

Bravo, bien dit. Je vais peut-être acheter un téléphone portaààble bien que j’aie horreur de ça et ferrailler avec les archers cagoulés ou élyséens.

Il en sortira sans doute quelque chose ?

Beau travail Pascale, Médiapart.

Continuer de fouiller, faites durer la série encapuchonnée BENALLA … il s’agit de la bande faisandée au gros poisson Macron/Collomb et de ses méfaits, exactions … important, c’est chaud, ça dérange !

Soutien total.

Et voici le héros de la contestation anti-Macron:

Khélifa M. gentil manifestant du 1er Mai,

– avec des gants de soudeur, sa profession

– contrôlé positif au canabis et à l’héroîne

– condamné pour violences conjugales

– nouveau procès en cours pour violences conjugales

avec des tâches comme ça, le Président peut dormir tranquille….

– Khélifa… quel patronyme suspect!

Si dés que quelqu’un a un casier la milice privée (avec notre argent) de Macron peut le tabasser : on va où là ? Vous réalisez ce que vous défendez ?

En supposant que ce soit une milice privée (de Macron) qui l’a tabassé ou peut-être seulement  interpellé (on verra avec l’enquête) , je vois mal ces agents viser ce Monsieur parce qu’il a un casier! Comment pouvaient-ils le savoir?

Donc je ne défends absolument pas ce que vous imaginez.

Qui n’avait pas pris de coke ce jour là ?
Il y a aucune analyse journalistique, aucune objectivité. Ce n’est que ragots et de la désinformation Pas tres beau pour le journal Mediapart.
Et vous êtes abonné !!! MDR

Il s’est abonné par esprit de sacrifice .C’est un apostolat  pour ces pauvres macronophiles monomaniaques .Les Apôtres de la nouvelle religion sont en missionpour le jujupiter

Et si ça se trouve c’est  le Ferrand qui paie les abonnements des adeptes

Vous croyez vraiment ce que vous dites ou bien c’est comme ça pour parler?

Non, non il paraît que le prochain  Roy sera une reine  avec pas mal de déconvenues avec la justice,

Largarde ? Vous oubliez qu’elle a été condamnée mais dispensée de peine ! Elle va nous revenir des states toute propre sur elle.

A mon avis Macron va la trouver sur sa route en 2022.

N’est-elle pas un peu trop décatie pour ce job ! Quoique bien spécialisée en coups tordus (sur ordre,certes,mais on a toujours le pouvoir de dire non.Il suffirait d’avoir de la conscience et de l’honneur )
Bonne santé à toutes et tous 😉

Santé, Fresnes, Fleury-Merogis,les Baumettes ,Corbas eu autres lieux charmants pour une villégiature bien méritée.

Le fond de la brutalité de Macron et sa clique, c’est d’abord le contenu de sa politique d’injustice et de casse sociale toutes directions, et sa totale absence de base populaire.

Il est un nouveau palier de la dégénérescence de cette république dont les institutions étaient faites pour un Bonaparte.

Là, on n’a plus de Bonaparte, Sarko en a joué la caricature, Hollande n’a pas tenu un an, et Macron recourt en parfaite connaissance de cause à l’intimidation physique systématique, à l’insulte et au mépris pour tendre toutes les relations conflictuelles et emmener les opposants à la confrontation violente

Ses gesticulations et ses mises en scène surjouées relèvent de la grenouille et du boeuf. Il ne peut plus se la jouer gaullien, ni mitterrandien, il se la joue carrément Louis.

En fait tous ces braves gens préparent la prochaine crise et la catastrophe sociale.

Il fiche la pagaille façon Trump : diviser pour régner.

A quand les lettres d’embastillement ?

On s’indigne pour un pet foireux dont notre monarchie républicaine n’a jamais été avare et personne ne s’inquiète vraiment de nous voir s’enfoncer dans la politique la plus ringarde et dangereuse menée depuis au moins cinquante ans..

C’est effrayant

« Le policier affirme avoir vu Khélifa M. lancer une pierre, précisément à « 17 h 01 ». Seulement voilà, les heures d’enregistrement des vidéos révélées par Mediapart montrent qu’à 16 h 52, il était déjà interpellé« .

Quelqu’un a réussi à tenir le compte de tous les gentils-policiers-qui-servent-et-nous-protègent dont on a découvert qu’ils ont menti, triché, volé, couvert leurs collègues, trahi leurs principes, entravé la procédure, inventé n’importe quoi, refusé de dénoncer des faits délictueux, se sont parjuré sous serment, et ce dans la seule affaire Benalla ?

En fait, dans cette affaire qui a vu défiler des dizaines de flics de tous grades impliqués à différents degrés, je crois qu’on n’en a pas vu un seul honnête (peut-être Gibelin).

Khélifa M. est contrôlé positif à la cocaïne et au cannabis.

 » Je vais à des soirées, comme tout le monde à Paris. « 

C’est certain qu’avec un argument aussi imparable que celui-là, un bon avocat sera nécessaire.

Aaah, le participatif… Essentiel !

Substantiel, tu veux dire.

Chers amis de Mediapart, ne serait-il pas temps de mettre la pédale douce sur ce fait divers, désormais qualifié d’affaire Benalla-Crase, et de concentrer votre travail d’enquête sur des sujets autrement plus importants, comme vous savez si bien le faire ? En  effet, à quoi bon attaquer M. Macron sous cet angle des plus anecdotiques.

Notre président est sans nul doute possible notre meilleur chef d’État depuis, à tout le moins, la Révolution  française. Certes il pourrait mieux faire, notamment pour tout ce qui touche à la transition énergétique, mais force est de reconnaître qu’il s’attache, avec une énergie remarquable, aux nécessaires réformes à entreprendre pour moderniser notre société et tenter de remettre la France sur les rails du progrès, alors que ses prédécesseurs n’avaient de cesse que d’accompagner le déclin de notre pays.

Respectueusement,

Francis

oui vous avez raison cher Francis,

il ne faut surtout plus parler des choses qui fâchent, les minimiser, évoquer d’autres affaires par le passé (donc pourquoi pas celle-ci ?), surtout ne pas impliquer M. Macron, puis surtout les faire disparaître dans l’oubli médiatique.

Bon allez ! Parlons d’autre chose, alors :

d’autres faits magistraux de notre président Macron, je vous cite « sans nul doute possible notre meilleur chef d’État depuis, à tout le moins, la Révolution  française. »

Parlons donc de Parcoursup par exemple ?

1. Parcoursup a planté ce matin dimanche 12 août, avec, en tout et pour tout, le message suivant : 

 

« Une erreur interne s’est produite. Veuillez vous reconnecter ultérieurement. »

 

 

Pas de délai, pas d’information: quelles conséquences pour ceux qui ne peuvent pas être connectés en permanence ? Quelles conséquences pour ceux qui devaient formuler une réponse dans la journée ? etc.

 

2. http://m.leparisien.fr/societe/parcoursup-les-etudiants-en-attente-a-bout-de-nerfs-09-08-2018-7847823.php

 

Parcoursup : les étudiants en attente à bout de nerfs

 

Le Monde.fr

Parcoursup : plus de 66 000 candidats encore sans affectation

Le ministère considère que seuls 16 300 d’entre eux veulent encore « s’inscrire via Parcoursup » et ont ainsi répondu à des propositions d’accompagnement.

 

https://www.nouvelobs.com/education/20180810.OBS0732/parcoursup-encore-66-000-candidats-dans-le-flou.html

Parcoursup : encore 66.000 candidats dans le flou

https://www.lesechos.fr/amp/85/2196485.php?__twitter_impression=true

 

Inscriptions tardives, surbooking : les universités désemparées face à Parcoursup

Moins de 60 % des futurs étudiants ont définitivement validé leur orientation.La plupart des établissements d’enseignement supérieur regrettent de n’avoir pu boucler les inscriptions des étudiants avant la pause estivale.

Respectueusement, AV

Oui nickel,  Benalla et consorts, , on va les leur couper et les cuisiner en rognons.

Notre président est sans nul doute possible notre meilleur chef d’État depuis, à tout le moins, la Révolution française.

Rien que ça ! Lui qui se prend déjà pour Jupiter , n’en jeter plus ! Il est certain que votre idole n’aurait pas participé à la Révolution française , abattre la royauté qui affamait le peuple quelle horreur.

« …aux nécessaires réformes à entreprendre pour moderniser notre société et tenter de remettre la France sur les rails du progrès… »

Vous avez une drôle de conception du mot progrès, c’est le moins que l’on puisse dire…

Purée ! Vous êtes bon pour la prochaine distribution des hochets de la vanité  et de la ripoublique,vous !

Quelle flagornerie ….et quel manque de lucidité … Quoi ? voilà un citoyen parvenu grâce  à un coup de bol géant comme son culot et son ambition ,aux plus hautes fonctions.Qui promettait  une république  irréprochable, le balayage de l’ancien  régime  et des magouilles en tous genres et qui se retrouve couvrant les actes délictueux de son petit  protégé au mépris de la franchise et du respect qu’il  nous doit.

Et ça ne vous perturbe pas  plus que  ça ?Ben vous n’êtes  pas trop regardant ni à cheval sur les principes  … Triste mentalité. ..

 

A part « l’affaire Benalla »… quoi de neuf… dans le monde ?

Bon !… Ça suffit comme ça la « nouvelle » rédaction de Mediapart…

Benalla ET laisser Chikirou en une ET  passer à la trappe une série sur Marx… ça ne me convient pas… du tout… mais alors pas du tout du tout…

Si Mediapart roule pour FI il suffit de le dire… tout simplettement…

Les fondateurs regardent ailleurs… ou quoi ?

Je ne dois pas être le seul à réagir ?… Et il ne se passe rien… la « bénallalisation » de l’information ne fait pas du tout le compte… et les réactions ne suivent pas…

Faut juste que cela cesse…

 

Faudrait savoir : vous reprochez à MDP de rouler  pour la FI et les z’Insoumis lui reprochent de mettre JLM en quarantaine …

Et si les uns et les autres vous accordiez un peu vos violons ?

On a eu toute la clique  du FN pour squatter par ici, maintenant ce sont les macronophiles qui envahissent ces fils ,sans compter les zabonnés de la première heure , et Alberstein et ses amis et les autres NPA, et rouges de toutes obédiences. ..Il vous manque qui pour vous rendre heureux ?

 

Démonstration de ce qui arrive quand les fascisants se sentent protégés et soutenus

Edifiant ! Merci pour le lien.

Votre lien n’a aucun rapport avec le premier mai qui est la fête du travail, pas des poivrots.

J ai comme l’impression d’avoir raté un épisode. Il s’est passé quoi entre le moment où on voit ce délinquant Benalla avec barbe et capuche sur les videos, agresser et tabasser des innocents en toute impunité, encadré par les forces de police et le Benalla style gendre idéal, rasé de près, avec les petites lunettes à la Jean Luc DELARUE venu nous faire sa télé réalité sur tous les plateaux ?

La protection royale et les lecons – apprises par coeur- de l’armada de communiquants – courtisans qui grenouille autour du souverain. C’était dans le cadre de l’opération « il faut rendre sa virginité à mon Benalla si injustement mis en cause alors qu’il exécutait une mission secrète,lors d’une remise à niveau de ses compétences, afin de lui donner sa chance et un CDI  » Sa maîtrise du « droit » manquait de punch. C’est aussi simple que cela … Un honnête travailleur …

Certains disent…. c’est un fait mineur, on passe à autre chose. L’histoire a souvent  démontré que l’important est souvent révélé à travers des soi disant « non évènements »

Si Benalla veut aller casser des manifestants, il peut aller se confronter aux blacks blocks, mais pour ça il faut 2 conditions: avoir du courage ou que ces blacks blocks ne soient pas au service d’un pouvoir qui cherche à décrédibiliser les manifestants et à décourager les personnes qui souhaitent manifester, c’est à dire, du même bord que lui, et au service des mêmes personnes .

Par contre si Benalla est en service commandé pour foutre sa « merde » au milieu de manifestants qui sont monsieur et madame tout le monde, il vient donner de l’ampleur au agissement des blacks blocks qui donnent une image destructrice du droit de manifester.

Si Mr Macron a parmi ses plus proches et intimes collaborateurs et conseiller ce genre de personne et qu’il n’a nulle connaissance des dérives de cet intime, alors il y a danger pour nous peuple français à être dirigé par une personne avec un si mauvais discernement. Or, justement Macron est tout sauf  un imbécile. Voilà pourquoi cet évènement est tout sauf anodin.

On s’en fiche, passez à autre chose enfin…

Pas question :

Polizei dein feind und henker.

La police n’a plus depuis longtemps le rôle de gardien de la paix civile ni du service  aux citoyens, tous sans exception.

Elle est redevenue  – depuis longtemps aussi –  la garde prétorienne des petits trouillards  si soucieux de conserver  leurs privilèges .

  • NOUVEAU
  • 15/08/2018 19:00
  • PAR 

 « étant lui-même pris dans un conflit conjugal. Il a été condamné, en septembre 2015, à trois mois avec sursis pour violences conjugales avec une incapacité temporaire de travail (ITT) d’une journée pour la victime, son ex-compagne »

Le roi des bon type quoi!

 

Médiapart, ou défendre l’indéfendable!

Ne pas réduire le problème à la question des chiens qu’il faut tenir en laisse.

Mais puisque vous le demandez si gentiment en allemand ça donne :

Bitte nehmen sie ihren hund an die leine.

Publicités

2 réflexions sur “#MacronGate Affaire #Benalla-#Crase: Khélifa M. la victime Jardin des plantes raconte: Vincent Crase lui donne un coup de matraque télescopique.« Je pense qu’il l’a dépliée, parce que j’ai entendu le bruit et il m’a frappé direct au niveau du tibia droit. J’en garde encore la marque. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s