#TogoLeaks #Israel #Gnassingbe communique avec du matériel FirstPoint qui met au point une carte SIM qui protège des interceptions

 

 

Lancée par deux spécialistes israéliens des interceptions, la société FirstPoint Mobile Guard protège les smartphones contre les intrusions et les IMSI-catcher, à partir d’une simple carte SIM.
Réseau sous contrôle
Sélectionné lors du Combating Terrorism Technology Startup Challenge (CTTSC) organisé le 17 juin dernier à Tel Aviv par le ministère israélien de la défense et le Pentagone, FirstPoint Mobile Guard y a présenté son service de protection des téléphones mobiles. Se distinguant des solutions de chiffrement des communications sur smartphone, proposées par Ercom (IOL n°700), Cellcrypt (IOL n°600) ou DarkMatter, FirstPoint se concentre sur la sécurisation des communications depuis le réseau mobile. Sans avoir à changer de smartphone, ni à installer d’application, l’utilisateur n’a qu’à utiliser une carte SIM fournie par la start-up.

Connecté à des opérateurs partenaires, FirstPoint prend en charge, depuis un sous-réseau sécurisé, les connexions et requêtes liées à ses utilisateurs, y compris en cas d’itinérance à l’étranger (roaming) dont les failles sont exploitées par des attaques très répandues. Les algorithmes de FirstPoint détectent les tentatives d’identification, de géolocalisation ou d’interception provenant d’IMSI-catchers, mais aussi de sociétés de surveillance ayant accès au réseau inter-opérateurs SS7, autre vecteur habituel de pénétration des téléphones portables. En cas d’anomalie, FirstPoint modifie à la volée les données permettant d’identifier ou de localiser un utilisateur (IMSI, IMEI, etc.) pour tromper les intrus.

Protection IoT
La start-up israélienne vise aussi la protection des objets connectés et des systèmes industriels utilisant les réseaux mobiles, et dont le nombre est amené à s’accroître avec le déploiement de la 5G. Ses algorithmes analysent le trafic en temps réel pour détecter l’envoi de code malveillant ou des attaques par déni de service.

Les fournisseurs
Firstpoint Mobile guard
Netanya. Lancé en 2016, FirstPoint MG offre ses services depuis Israël, grâce à un premier partenariat avec l’opérateur mobile Cellcom. La start-up est dirigée par Dror Fixler, ancien haut responsable du groupe d’interception du Shin Bet. Professeur à l’université Bar-Ilan, Fixler est également membre des principaux comités internationaux fixant les normes de télécommunications mobiles, qui vont être décisifs concernant la future 5G, sur laquelle travaille d’ailleurs FirstPoint. Le directeur technique de la start-up, Adam Weinberg, est un ancien lieutenant-colonel de l’Unité 8200, la NSA israélienne, et ancien cadre de Nice Systems dont il dirigeait la division renseignement jusqu’en 2015.

Résultat de recherche d'images pour "FirstPoint mobile"

Publicités

2 réflexions sur “#TogoLeaks #Israel #Gnassingbe communique avec du matériel FirstPoint qui met au point une carte SIM qui protège des interceptions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s