#Togo #Chine Tong Mei Laboratoire a-t-il été sanctionné au #Bénin pour trafic de faux médicaments ? #Poison #Justice

 

Tong Mei Laboratoire a-t-il été sanctionné au Bénin pour trafic de faux médicaments ?

Tong Mei importe certains produits pharmaceutiques de la Chine

Au Togo, le laboratoire chinois Tong Mei est l’une des trois entreprises pharmaceutiques spécialisées dans la fabrication des produits génériques. Selon une information relayée en juillet 2018 par plusieurs médias togolais, le Procureur de la République du Bénin près le Tribunal de Cotonou aurait cité le laboratoire -lors d‘une émission sur RFI- comme étant une société qui fait dans le trafic de faux médicaments dans la sous-région. L’information avait causé une psychose au sein de la population puisque les produits du laboratoire Tong Mei se retrouvent dans la quasi-totalité des pharmacies du pays. Qu’en est-il réellement ?

D’après le site d’informations Telegramme228 qui était le premier à publier l’information, Gilbert Ulrich Togbonon, le Procureur de la République du Bénin près le Tribunal de Cotonou, aurait déclaré sur RFI au cours de l’émission « Le Débat Africain » du 15 juillet 2018 que « Tongmei Laboratoire basé au Togo, reconnu et enregistré légalement auprès des autorités togolaises comme fabricant de produits pharmaceutiques, serait un laboratoire écran dont les produits proviendraient de la Chine ».

« Tongmei Laboratoire a donc été sanctionné par les autorités béninoises comme étant une société de trafic de faux médicaments », écrit le site d’informations qui citait le magistrat. Dans la foulée, l’information a été reprise par plusieurs sites d’informations et a fait l’objet de vifs débats sur les réseaux sociaux.

Déclarations mal interprétées

Ces déclarations ne figurent, en réalité, pas dans les propos du magistrat béninois lors de l’émission dont le Podcast a été publié sur le site de RFI.
A la question du présentateur de l’émission, Alain Foka, de connaitre les zones d’origine des personnes physiques ou morales traduites devant les tribunaux au Bénin, le Procureur Ulrich Togbonon avait indiqué que ces dernières provenaient d’un peu partout dans le monde (Suivre à partir de la 21e minute de l’émission).
« Ils viennent, de la Chine, de l’Inde, du Congo Kinshasa. J’ai par exemple un laboratoire Tong Mei qui est, semble-t-il, basé à Lomé mais les produits proviennent de la Chine. (…) C’est-à-dire que c’est un laboratoire écran», avait répondu le magistrat.
Pour ce qui est de la sanction du laboratoire Tong Mei par les autorités béninoise, elle a été évoquée par le magistrat sans que ce dernier ne précise si les faits sanctionnés étaient relatifs au trafic de faux médicaments.

Ces faits sont, par contre, énumérés dans une autre déclaration faite par le Procureur le 23 février 2018 à la suite de l’interpellation de plusieurs personnes accusées de trafic de faux médicaments au Bénin.
« Un important lot de produits a été également saisi entre les mains d’un autre représentant de laboratoire TONG MEI. Ce représentant, en violation des textes régissant le secteur vend et livre aussi des grossistes répartiteurs », précisait-il dans sa déclaration.
Contacté par notre équipe, la direction du laboratoire a reconnu que leur représentant au Bénin ne disposait pas d’une autorisation administrative pour écouler leurs produits sur le marché béninois.
« Ce qu’on nous reproche c’est le manque de papiers administratifs et plus précisément la carte professionnelle de notre responsable au Bénin. Ce n’est pas la qualité des produits qui est remise en cause», confie M. Li, le Directeur Général Adjoint du laboratoire Tong Mei.

Le laboratoire Tong Mei importe-t-il des médicaments de la Chine ?

Le Directeur Général Adjoint du laboratoire Tong Mei, M. Li, a confié que le laboratoire importe des produits de la Chine « à des occasions spéciales ».
« Notre ligne de fabrication de comprimés est fonctionnelles mais nos deux autres grandes lignes que sont les solutés massifs et les collyres sont encore à améliorer. Lorsque nous avons de fortes demandes dans ces deux lignes, par exemple, il nous arrive de faire appel à notre société mère en Chine », a-t-il précisé.

« Nous disposons des autorisations d’importation à cet effet, et un contrôle qualité se fait dans nos locaux à chaque fois que nous importons des produits », poursuit-il.

Les médicaments importés de la Chine sont-ils des « faux » ?

Pour le Dr Innocent Kpeto, le président du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens du Togo -que nous avons contacté- c’est un amalgame très récurrent de considérer que les produits pharmaceutiques importés de la Chine sont des faux médicaments.
« C’est vrai que des études et rapports ont prouvé qu’une bonne quantité des faux médicaments en circulation sur le continent proviennent de la Chine et de l’Inde, mais cela ne veut pas dire que tous les produits pharmaceutiques en provenance de ces pays sont contrefaits. La preuve, la plupart des industries pharmaceutiques dont nous nous approvisionnons de façon réglementaire produisent dans ces deux pays », indique le Dr Innocent Kpeto.

Ecouter l’intégralité de l’émission “Le Débat africain” de RFI sur les faux médicament ici:

Publicités

Une réflexion sur “#Togo #Chine Tong Mei Laboratoire a-t-il été sanctionné au #Bénin pour trafic de faux médicaments ? #Poison #Justice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s