#TogoSexe #Gnassingbé #Togo et sa pute favorite #Haram Reckya Madougou EPOUSE AHEHEHINNOU YEDO ont passé du bon temps sur un bâteau avec Ouattara et Compaoré à Assinié #CIV fin juin! #Stratégie du #CHAOS ! #ASHAWO #Benin #CEDEAO #Vagin #MeToo

#TogoSexe #Gnassingbé #Togo et sa pute favorite #Haram Reckya Madougou EPOUSE AHEHEHINNOU YEDO ont passé du bon temps sur un bâteau avec Ouattara et Compaoré à Assinié #CIV fin juin! #Stratégie du #CHAOS ! #ASHAWO #Benin #CEDEAO #Vagin #MeToo

 

Résultat de recherche d'images pour "ouattara assinié"

Faure Gnassingbé a effectué un bref séjour en Côte d’Ivoire, le 30 juin, au cours duquel il a eu droit à un déjeuner avec Alassane Ouattara, à Assinie, à une centaine de kilomètres d’Abidjan. Le chef de l’Etat ivoirien a fait chercher son homologue avant de le faire venir dans la station balnéaire, où il possède une résidence privée. Le n°1 ivoirien a également offert à Faure Gnassingbé une virée en bateau. Pour l’occasion, le président togolais était accompagné par sa communicante, la Béninoise Reckya Madougou.

Précision du 11//07/19 : A la suite à la parution de cet article, Reckya Madougou nous précise que plusieurs autres personnalités dont le ministre togolais de la Fonction publique, Gilbert Bawara, avaient également pris part à cette virée en bateau, à Assinie. Reckya Madougou rappelle par ailleurs qu’elle n’est pas « communicante », mais conseiller spécial du président de la République Togolaise, Ancien Garde des Sceaux, ministre de la justice, de la législation et des droits de l’homme – Porte-parole du gouvernement.
NDLR : Le terme « communicante » était naturellement à comprendre au sens générique. Comme nous l’avons écrit, Reckya Madougou (LC n°763) n’hésite pas à distiller ses conseils au chef de l’Etat togolais, notamment sur la crise politique.

 

Après donc son bunker privé et sa résidence privée d’Assinie que nos hommes ont pu infiltrer avec des détails très précis, le chasseur d’hier qui est devenue le gibier a décidé de changer de tanière de faire plus discrètement. Mais sa sécurité pour laquelle il gaspille l’argent des ivoiriens est compromise depuis fort longtemps. Donc sa vie de fuyard n’a plus aucun secret pour nous.

Depuis environ deux semaines, Ouattara, comme le disent les étudiants ivoiriens, est devenu un «cambodgien» chez deux personnalités du RDR. Il passe la nuit aujourd’hui chez l’un et demain, il dort chez l’autre.

Il croyait tellement se camoufler qu’il se déplace en voiture banalisée avec deux gardes du corps. Pour la sécurité lourde en cas de menace, ses sécurocrates s’arrangent toujours pour mettre en mission de patrouille, 3 ou 4 détachements du GSPR (Groupement de Sécurité Présidentiel), dans le périmètre où il se cache.

Voulez-vous connaître les noms des personnalités chez qui il se cache?

Eh bien, je vais vous le dire. Ouattara dort par rotation chez Henriette Dagri Diabaté (Grande Chancelière) et chez Youssouf Bakayoko (Président de la CEI).

Sur le coup de 23 heures ou au plus tard à 1 heure du matin, une voiture de couleur noire de type véhicule de commandement, certainement blindée, dont nous taisons volontairement la marque et l’immatriculation, entre dans le parking intérieur de Youssouf Bakayoko ou Henriette Diabaté, selon le choix du jour. A bord, il y a un chauffeur et deux gardes du corps puis évidemment Ouattara lui-même.

Une fois sur les lieux, les éléments en arme, assurant la sécurité de ces personnalités sont mises en alerte et reste en contact radio très étroit avec un chef de sécurité dont nous n’avons pas encore l’identité. Le même contact est maintenu avec les éléments du GSPR en faction non loin du lieu de cachette.

Aujourd’hui plus que jamais, la Révolution Permanente entend convaincre Ouattara du fait qu’on ne peut quitter son pays, aller imposer sa présence aux autres, et puis croire béatement qu’on va se sentir en sécurité.

Il en est ainsi d’un individu qui entre chez son voisin, agresse femme et enfant, et lorsque le voisin entend riposter à cette agression, il trouve comme refuge, une des pièces de la maison de ce même voisin.

En toute objectivité, un tel individu peut-il avoir la chance de s’en sortir? Surtout lorsqu’il s’agit d’un individu qui vient d’être déclaré «Wanted! A capturer mort ou vif» par des personnalités non ivoiriennes de très haut rang dont nous taisons volontairement les noms.

Je ne vous en dirai pas plus. Seulement j’ajouterai, soyez rassurés, nous nous occupons de la localisation du bandit à «capturer mort ou vif».

 

A Très bientôt.

Hassane Magued

La Révolution Permanente N°00283/06/12

Infodabidjan.net

Samedi dernier, le ministre de la Microfinance, Réckya Madougou a régularisé sa situation matrimoniale avec Ahéhéhinnou Yèdo Gérard Francky Barack à la mosquée centrale de Parakou.

Désormais, toutes les casquettes qu’on peut porter à une femme célibataire ne pourront plus aller avec la tête de la ministre Réckya Madougou. Cette ministre de la République n’est plus célibataire encore moins concubine comme nombre de Béninois de mauvaises langues lui collaient à la peau. L’histoire retiendra en tout cas qu’elle est désormais madame Ahéhéhinnou et ce, depuis le samedi 25 août 2012.

En effet, vivant en France, c’est à trois jours de la cérémonie nuptiale, que Ahéhéhinnou Yèdo Gérard Francky Barack va fouler le sol béninois spécialement pour ce mariage. C’était à bord d’un vol Air France qu’il a regagné le pays qui l’a vu naître et grandi via l’aéroport international Bernadin Cardinal Gantin de Cotonou. Originaire d’Abomey, cet homme a connu celle qui tient actuellement le portefeuille ministérielle de la Microfinance au Collège de l’Union. Mais cette relation précoce ayant échoué à un moment donné, Réckya Madougou a eu le temps d’avoir un enfant tandis que Yèdo Barack en a eu deux de son côté. Aujourd’hui, par la force des choses, les vieilles amours se sont ravivées et unies pour toujours devant Allah et devant les hommes. Vive les mariés et bon vent au couple Yèdo.

Prince BOCO

Résultat de recherche d'images pour "ouattara assinié"

Résultat de recherche d'images pour "ouattara assinié"

Publicités

Une réflexion sur “#TogoSexe #Gnassingbé #Togo et sa pute favorite #Haram Reckya Madougou EPOUSE AHEHEHINNOU YEDO ont passé du bon temps sur un bâteau avec Ouattara et Compaoré à Assinié #CIV fin juin! #Stratégie du #CHAOS ! #ASHAWO #Benin #CEDEAO #Vagin #MeToo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s