#MacronGate Mais qui est au juste Alexandre #Benalla ? Celui qui s’appelait au départ #Lahcène Benahlia, dont la mère est arrivée du #Maroc en 1980 ?!

Mais qui est au juste Alexandre Benalla ? Celui qui s’appelait au départ Lahcène Benahlia, dont la mère est arrivée du Maroc en 1980, vivait dans un quartier pauvre d’Evreux avec sa mère, son frère et sa sœur. Ils étaient pauvres et s’habillaient au secours populaire. Adolescent violent, il a grandi en rêvant d’être garde du corps et a fini par être coopté auprès du Parti socialiste par la nébuleuse liée au Makhzen marocain, à savoir Najat Vallaud Belkacem, Rachida Dati et Myriam El Khomri. Il existe un plan d’infiltration des milieux politiques européens par le Makhzen marocain. D’ailleurs, la députée européenne et diplomate Ana Gomes m’a confié dans une interview que le lobby marocain était très actif au Parlement européen et rétribuait même des députés. Elle a aussi décrit Emmanuel Macron comme un président qui joue sur tous les tableaux. Les Français sont-ils entre de bonnes mains ? La réponse est non. Ils sont dirigés par un président mégalomane qui n’accepte pas les contre-pouvoirs et qui entend régner sans partage en supprimant tous les corps intermédiaires. Si certains considèrent l’affaire Benalla comme franco-française, je leur dis, non, la France fait partie du Conseil de Sécurité et est une puissance nucléaire. De savoir qu’elle est dirigée par un agité instable, il y a de quoi s’inquiéter, surtout quand la France est présente militairement dans plusieurs pays comme le Mali, le Niger, etc. Macron qui s’était présenté comme le candidat d’un monde nouveau, prétendant incarner une République exemplaire où les coups fourrés et autres magouilles appartiendraient au passé, vient de montrer qu’il n’était que le successeur des présidents français précédents, une image parfaitement représentative de la Ve République. Seule différence, il montre une nette propension à se considérer comme un monarque absolu. À force de faire des discours au château de Versailles et d’y recevoir des chefs d’État comme ce fut le cas avec Vladimir Poutine, le fantôme de Louis XIV a du prendre possession de Macron qui se prend désormais pour Jupiter et qui aime s’entourer de mignons. Les Français, croyant avoir élu un président jeune et dynamique, se retrouvent avec un roi et une reine extravagants, cette dernière coûtant à elle seule à l’État français, d’après les chiffres de la Cour des Comptes qui ne peut chiffrer les coûts avec précision, la coquette somme de 278.750 € par an (au moins) pour couvrir les frais de quatre employés, six bureaux, et deux voitures. La France n’a décidément pas évolué depuis les frasques de François Hollande comme avec l’affaire des croissants livrés dans l’appartement loué au gang corse la Brise de Mer où Hollande passait des heures chaudes avec Julie Gayet. Ici, ce n’est pas une actrice de cinéma qui fait la Une des journaux, non, c’est un « Rambo » de bas étage amateur de castagne. Macron n’est-il pas l’élève de Hollande ? La France à l’ère de Macron n’a pas du tout l’air d’être une démocratie, mais plutôt une République bananière ou couscoussière et, désormais, le président français doit arrêter de donner des leçons de démocratie et de droit de l’homme à toute la planète. Le peuple français n’a vraiment pas de quoi être fier de son monarque qui est à mettre dans la même catégorie que les despotes du Tiers Monde.

Cette affaire est symptomatique du règne de Macron et reflète une crise majeure du régime français qui a imposé ce président via un establishment médiatico-politique qui l’a porté au pouvoir, lui qui n’était qu’un novice en politique et inconnu jusqu’à il y a quelques années. À la lumière de ce scandale d’État, le monarque-président, à défaut de faire découvrir aux Français « le monde nouveau » promis, les a plongés dans les abysses d’une monarchie ténébreuse et sachant qu’il ambitionne d’être le leader de l’Europe, le danger concerne tout le monde. Macron est dangereux pour la France mais aussi pour l’Europe, voire pour toute la planète, à l’image de son alter ego Donald Trump. Quand on voit des chefs d’État à la limite de la maladie mentale comme Macron et Trump, il y a lieu de s’inquiéter pour la paix dans le monde.

Mohsen Abdelmoumen

Publicités

2 réflexions sur “#MacronGate Mais qui est au juste Alexandre #Benalla ? Celui qui s’appelait au départ #Lahcène Benahlia, dont la mère est arrivée du #Maroc en 1980 ?!

  1. 10 aout 2018

    Bonjour de France.

    Je suis d’accord avec vous sur É. Macron pour lequel je n’ai pas voté.
    Je pense que le président Macron est dangereux et nuisible pour les français et pour les étrangers,
    il a fait bombarder la Syrie (pour faire comme D. Trump)
    et ses soldats tuent des gens en Afrique et ailleurs,
    c’est criminel, abominable et intolérable.
    Je suis française mais je désaprouve toute la politique du président Macron et de son épouse Brigitte Trogneux qui le conseille.

    Salutation respectueuse

    Béatrice B.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s