🔮đŸ‡ČđŸ‡ŸINFO – L’ex 1er ministre malaisien N.Razak vient d’ĂȘtre arrĂȘtĂ© dans l’affaire du fonds souverain #1MDB. #SQUARCINI Au menu: des milliards envolĂ©s, des politiques et des stars d’Hollywood, et des assassinats… #Mafia Corse #SARKOZY

🔮đŸ‡ČđŸ‡ŸINFO – L’ex 1er ministre malaisien N.Razak vient d’ĂȘtre arrĂȘtĂ© dans l’affaire du fonds souverain #1MDB. #SQUARCINI Au menu: des milliards envolĂ©s, des politiques et des stars d’Hollywood, et des assassinats… #Mafia Corse #SARKOZY

 

 

Résultat de recherche d'images pour "squarcini squarcini 1MDB"

Résultat de recherche d'images pour "squarcini squarcini 1MDB"

1MDB : L’arnaque du siùcle

Des milliards envolĂ©s, des politiques de premier plan et des stars d’Hollywood impliquĂ©s, deux assassinats
 Le tout sous le regard des services secrets des grandes puissances en alerte maximale. Voici l’affaire 1MDB, le plus grand scandale politico-financier du xxie siĂšcle. Dans l’environnement de l’un des escrocs, on retrouve notamment un ancien prĂ©sident de la RĂ©publique, Nicolas Sarkozy, l’un de ses ministres, Éric Besson et Bernard Arnault, l’homme le plus riche du pays. Mais 1MDB n’a pas fini de livrer tous ses secrets.

Révélation

SANG-FROID n°10 –

Auteur : Jacques Duplessy et Lionel LĂ©vy

Dans la chaleur moite de cette nuit malaisienne du 9 au 10 mai 2018, personne ne dort : il est prĂšs de trois heures du matin, et sur les rĂ©seaux sociaux, c’est l’effervescence. Les rumeurs les plus folles circulent : l’UMNO, le parti au pouvoir depuis l’indĂ©pendance de l’ex-colonie britannique en 1957, vacille. AprĂšs onze heures de suspense, les urnes dĂ©jouent tous les pronostics : Najib Razak, le Premier ministre malais Ă  la tĂȘte du pays depuis dix ans, vient de perdre les Ă©lections lĂ©gislatives. « Aucun politologue, analyste ou expert n’avait vu le coup venir », explique Bruno Hellendorff, spĂ©cialiste belge de la Malaisie Ă  Egmont-Institut royal des relations internationales. Pas plus que les Malais qui, chose rare, vont enfin connaĂźtre une transition politique sans coup d’État, coups de feu, ni effusion de sang.
La principale cause de la perte de Najib Razak porte un nom : 1MDB. « 1Malaysia Development Berhad », un fonds souverain crĂ©Ă© en 2009 pour accĂ©lĂ©rer le dĂ©veloppement du pays. ProblĂšme : au moins 8,3 milliards de dollars de ce fonds appartenant au peuple malaisien se sont volatilisĂ©s. Aujourd’hui, pas moins de quatorze États ont ouvert des enquĂȘtes sur cette tĂ©nĂ©breuse affaire dont les États-Unis et la France, par le biais du parquet national financier (PNF).
L’entourloupe germe fin aoĂ»t 2009 sur un yacht somptueux de 92 mĂštres au large de Monaco. FraĂźchement Ă©lu, le Premier ministre malaisien Najib Razak y retrouve Jho Low, un homme d’affaires jet-setteur que lui a prĂ©sentĂ© son gendre, Riza Aziz, producteur Ă  Hollywood. Les deux hommes viennent rencontrer un prince saoudien et son ami entrepreneur, un « conseiller privĂ© de la couronne saoudienne ».
La petite Ă©quipe dĂ©cide alors de crĂ©er un joint-venture, une sociĂ©tĂ© commune, entre le fonds souverain malaisien 1MDB et l’Arabie saoudite. La Malaisie vient tout juste de crĂ©er ce fonds pour « moderniser le pays » et « doper la croissance Ă©conomique » via « des investissements stratĂ©giques » entre Kuala Lumpur et le Moyen-Orient. La proposition saoudienne tombe Ă  pic. Le deal est bouclĂ© en quelques jours au cours d’une visite officielle de Najib Razak en Arabie saoudite. PetroSaudi apporterait 1,5 milliard de dollars d’actifs pĂ©troliers et gaziers Ă  la coentreprise tandis que 1MDB injecterait 1 milliard de dollars en cash.
Sauf que seuls 300 millions de dollars sont rĂ©ellement transfĂ©rĂ©s sur le compte de PetroSaudi. Le reste prend le chemin d’un compte offshore contrĂŽlĂ© par Jho Low, l’homme d’affaires malaisien. Pas facile de camoufler une telle somme. La transaction intrigue Ernst & Young, le cabinet d’audit de 1MDB de l’époque. D’autant que les champs pĂ©troliers ressemblent aussi Ă  des mirages. Trop curieux, les auditeurs sont remerciĂ©s.
Les grandes manƓuvres se poursuivent l’annĂ©e suivante. Entre septembre 2010 et mai 2011, 1MDB injecte 830 millions de dollars supplĂ©mentaires Ă  l’entreprise commune. Un joli magot Ă  se partager et mĂȘme Ă  flamber. Entre 2009 et 2010, les compĂšres se partagent 85 millions de dollars, dont 20 seront destinĂ©s au Premier ministre malaisien. À ce jeu de bonneteau, tout le monde gagne. Riza Aziz, patron de la maison de production Red Granite et gendre du Premier Ministre malaisien, profite lui de l’argent sale pour financer Ă  hauteur de 100 millions de dollars le film de Martin Scorsese Le Loup de Wall Street, avec comme tĂȘte d’affiche Leonardo DiCaprio. La rĂ©alitĂ© dĂ©passe la fiction !

Résultat de recherche d'images pour "squarcini squarcini 1MDB"

 

Résultat de recherche d'images pour "squarcini squarcini 1MDB"

L’arnaque du siĂšcle ? Une enquĂȘte de la revue Sang froid raconte l’affaire 1MDB, un scandale financier et politique tentaculaire, oĂč l’on croise pĂȘle-mĂȘle Leonardo DiCaprio, Nicolas Sarkozy et Bernard Squarcini, tous proches d’escrocs soupçonnĂ©s d’avoir dĂ©tournĂ© de l’argent malaisien et saoudien.

Plus de 14 polices et parquets financiers enquĂȘtent sur 1MDB, cette affaire mondiale.
Plus de 14 polices et parquets financiers enquĂȘtent sur 1MDB, cette affaire mondiale. © AFP / MOHD RASFAN

Une gigantesque affaire planétaire. Les journalistes Lionel Lévy et Jacques Duplessy (du collectif de journalistes Extra-Muros) décortiquent dans le dixiÚme numéro de la revue Sang Froid(parution le 28 juin) le scandale 1MDB.

En 2009, le premier ministre de Malaisie, Najib Razak, crĂ©e, avec l’aide de l’Arabie Saoudite, un fond souverain dans le but de moderniser son pays. Chaque pays apporte entre 1 et 1,5 milliard de dollars. ProblĂšme : les Malaisiens n’en verrons pas la couleur.

Petit Ă  petit, cet argent disparaĂźt – dans un premier temps, ce sont 700 millions de dollars qui s’envolent. DerriĂšre cette disparition, plusieurs acteurs :

  • un sulfureux homme d’affaires hongkongais, Jho Low
  • le gendre de Najib Razak, Riza Aziz, un grand producteur hollywoodien, qui a notamment produit le film de Martin Scorcese, Le Loup de Wall Street

Cette petite Ă©quipe se partage une grande partie de ce fond souverain, qu’ils rĂ©investissent pour leur usage personnel dans diffĂ©rents pays. Aujourd’hui, 14 polices et parquets financiers dans le monde enquĂȘtent sur cette affaire.

De Bernard Arnault Ă  Leonardo DiCaprio

Lorsque les saoudiens se retirent du fond, un autre acteur entre en jeu : l’Émirati Khadem al-Qubaisi, grand argentier d’Abu Dhabi. Caricature des hauts dignitaires des monarchies pĂ©troliĂšres, il est le premier propriĂ©taire de boĂźtes de nuit aux États-Unis, et possĂšde ses habitudes Ă  Saint Tropez. Organisateur des 40 ans de Leonardo DiCaprio, Khadem al-Qubaisi dĂ©pense sans compter : il dĂ©tient pour plus de 120 millions d’euros de valeurs  immobiliĂšres en France.

Ces biens ont-ils Ă©tĂ© acquis grĂące Ă  l’argent de ce fond malaisien ? Le Parquet national financier enquĂȘte toujours.

Certains hommes d’affaires ou politiques français ont des liens avec les personnalitĂ©s citĂ©es dans cette affaire : 

  • Nicolas Sarkozy est un proche de Khadem al-Qubaisi, ce dernier ayant financĂ© les confĂ©rences du premier Ă  Abu Dhabi, rĂ©munĂ©rĂ©es chacune 100 000 euros.
  • Le milliardaire français Bernard Arnault, propriĂ©taire de LVMH, a siĂ©gĂ© au conseil consultatif de ce fond souverain malaisien durant 3 ans.
  • Bernard Squarcini, ancien directeur du renseignement intĂ©rieur français, a travaillĂ© pour Khadem al-Qubaisi.  Il a Ă©tĂ© approchĂ© par l’Émirati pour enquĂȘter sur des tĂ©moins qui pourraient ĂȘtre gĂȘnants dans cette affaire…

Le journaliste Lionel LĂ©vy est l’invitĂ© de Jacques Monin pour Ă©voquer cette enquĂȘte.

Le journaliste Lionel LĂ©vy, du collectif Extra-muros
Le journaliste Lionel Lévy, du collectif Extra-muros © Radio France / Martin Broyer

â–ș 1MDB, l’arnaque du siĂšcle, une enquĂȘte de Lionel LĂ©vy et Jacques Duplessy, Ă  lire en intĂ©gralitĂ© dans le numĂ©ro 10 de la revue trimestrielle Sang Froid (parution le 28 juin 2018)

Résultat de recherche d'images pour "squarcini squarcini 1MDB"

aeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

Publicités

2 réflexions sur “🔮đŸ‡ČđŸ‡ŸINFO – L’ex 1er ministre malaisien N.Razak vient d’ĂȘtre arrĂȘtĂ© dans l’affaire du fonds souverain #1MDB. #SQUARCINI Au menu: des milliards envolĂ©s, des politiques et des stars d’Hollywood, et des assassinats… #Mafia Corse #SARKOZY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s