Transmigration Cosmique des Âmes: Boucle spatio-temporel, cycle du CHAOS!

Transmigration Cosmique des Âmes

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Conférences de Samael Aun Weor

zodiac
Verseau Opposé au Lion

Une fois le voyage cosmique du système solaire autour du zodiaque achevé, quand il arriva à son point de départ à l’époque Lémurienne, Hercolubus arriva.

La Lémurie était un continent situé dans l’océan Pacifique, et a eu une race merveilleuse; combien de temps a duré cette race? Elle a duré le temps que le voyage du système solaire prend autour du zodiaque. Une fois le voyage terminé, quand ce voyage cosmique a pris fin, Hercolubus est arrivé, qui joue un merveilleux rôle cosmique dans ce voyage, une pièce extraordinaire, cosmique et mécanique. Avec sa force magnétique puissante, il a tiré le feu de l’intérieur de la Terre, ainsi des volcans ont poussé partout en Lémurie qui a causé des tremblements de terre massifs, et à travers 10.000 ans de tremblements de terre incessants et de tsunamis.

Ensuite, le nouveau voyage du système solaire autour de la ceinture zodiacale a servi de fondement à la race Atlante. Combien de temps a duré la race Atlante? Elle a enduré le temps que prend le voyage du système solaire autour du zodiaque. Une fois ce voyage terminé, Hercolubus arriva, ce qui provoqua une révolution à l’axe de la Terre; alors, les mers ont changé leurs lits, et l’Atlantide a fini.

Maintenant, en ce moment même, le voyage actuel, le voyage du système solaire autour de la ceinture zodiacale, se termine également. Après le naufrage de l’Atlantide, le présent voyage a été initié dans la constellation du Verseau, le porteur d’eau, qui pointe perpendiculairement à la direction de la constellation du Lion, le lion. Maintenant, le nouveau voyage du système solaire autour de la ceinture zodiacale se termine, alors que se passera-t-il? Ce qui va se passer, c’est le naufrage de la race Aryenne, qui est notre cas.

root-races-terrestrial

Ainsi, à la suite du déluge universel, avec le nouveau voyage du système solaire autour de la ceinture zodiacale, notre race racine aryenne a commencé. À ces moments le voyage est fini, il a pris fin; nous sommes encore dans le Verseau. Le voyage a commencé en Verseau et se terminera en Verseau, ainsi notre race racine durera jusqu’à la fin du voyage; elle ne peut pas durer un peu plus longtemps ou un peu moins, mais jusqu’à la fin du voyage. Donc, le voyage est juste en train de se conclure.

Je le répète, maintenant nous sommes dans le Verseau, et devant Verseau se trouve la constellation du Lion, le lion.

Qu’est-ce qui va se passer maintenant? Au fur et à mesure que cette planète Hercolubus se rapproche, les feux qui se trouvent à l’intérieur de la Terre, attirés par la masse magnétique d’Hercolubus, vont germer à la surface, puis des volcans apparaîtront, provoquant des tremblements de terre partout. Alors, c’est ainsi que cette race racine périra par le feu et les tremblements de terre; le feu et les tremblements de terre ensemble feront un massacre.

Barnard2005
Hercolubus, aussi appelé Étoile de Barnard

L’approche complète d’Hercolubus à la Terre produira exactement une révolution de l’axe de la Terre. Alors les mers changeront de lits, et les continents actuels seront engloutis par elles. Ensuite vient un duel à mort entre le feu et l’eau, qui durera plusieurs siècles. Pendant ce temps, la race choisie, les sélectionnés, devra vivre sur une certaine île dans l’océan Pacifique jusqu’à l’apparition d’un double arc-en-ciel dans les nuages. Quand cela arrivera, la race choisie, ce noyau de choisis, vivra dans «de nouveaux cieux et une nouvelle terre» qui ont émergé des profondeurs des mers. Alors l’âge d’or sera arrivé.

Maintenant, en termes de saisons, vous savez très bien qu’il y a quatre saisons: le printemps, l’été, l’automne et l’hiver. Notre Terre voyage autour du Soleil et a quatre saisons; en ce moment nous sommes exactement au printemps, puis l’été, l’automne et l’hiver viendront. De même, dans le voyage du système solaire autour de la ceinture zodiacale – c’est-à-dire dans la grande année sidérale, le grand cycle solaire sidéral – quatre saisons se produisent également, à savoir le printemps (l’âge d’or), l’été (l’âge d’argent), l’automne (l’âge de cuivre) et l’hiver (l’âge de fer).

Printemps: il n’y a pas de frontières ni de douanes, pas de police ou d’armées, pas de guerres. Tout le monde vénère le Soleil, tout le monde vénère l’étoile roi. L’amour, la fraternité, règne. Les gens n’ont pas d’ego. Ils sont venus propres des mains de leur créateur.

L’âge d’argent: la beauté de l’humanité perd légèrement de la splendeur, mais néanmoins elle continue magnifiquement.

L’âge de cuivre: les premières guerres commencent. Douanes, frontières, commencent. Les royaumes, les empires, viennent à l’existence.

L’âge de fer: nous y sommes en ce moment. Quand une race atteint son âge de fer, elle tourne comme elle est maintenant, comme nous le sommes maintenant: terriblement perverse. Ensuite, elle est détruite, soit par le feu soit par l’eau soit par les deux.

Si nous examinons le zodiaque maintenant, nous voyons que nous sommes dans la constellation du Verseau [un signe d’eau], qui fait face au Lion, un signe de feu. Qu’est-ce que ça veut dire? La réponse est claire, elle est devant nos yeux: en ce siècle, il y aura un duel mortel entre l’eau et le feu, le feu contre l’eau.

Regardez le Verseau; il est gouverné par Uranus et Saturne. Uranus est une planète extrêmement catastrophique, révolutionnaire, redoutable. En ce qui concerne Saturne, il est représenté dans l’Alchimie par un corbeau noir, la mort, le retour au chaos originel, primitif.

Si nous observons que le Verseau fait face au Lion, qui est en ce moment face à nous (c’est un signe de feu), nous comprenons que le lion de la loi se lance avec le feu contre cette humanité perverse.

Donc, à ce moment les deux signes (l’eau et le feu) sont face à face, et c’est terrible. Cela signifie la destruction complète de cette race.

Il n’y a aucune chance que tout soit amour, que les frontières disparaissent, et que tout mal disparaisse d’elle-même après l’an 2000, qu’une ère de fraternité vienne, comme attendu par les «Verseaux», non! Comme si l’ego pouvait créer un âge d’or! Croiriez-vous peut-être que l’ego pourrait créer un âge d’or? Écoutez, tandis que les facteurs de discorde continuent d’exister en soi, il doit y avoir des guerres dans le monde. Alors que les facteurs d’égoïsme et d’avidité, de luxure et d’orgueil continuent d’exister en nous, il doit y avoir des guerres.

Que l’ego va créer un âge d’or? C’est absurde! D’où l’ego aura-t-il un âge d’or? Pour qu’il y ait un âge d’or, la destruction de cette humanité est nécessaire, afin qu’une nouvelle terre surgisse du chaos pour être habitée par une humanité innocente, une humanité dépourvue d’ego.

Dans l’âge d’or, toute personne ayant un ego ne recevra pas de corps physique. N’importe quelle âme avec l’ego sera retenue, parce qu’une seule âme ayant l’ego à l’intérieur (qui prend un corps physique) finira l’âge d’or; celui-là va corrompre tout le monde, bien sûr.

Un âge d’or est un âge d’innocence, de beauté et de bonté, d’amour, de fraternité, de fraternité entre personnes sans ego.

Étudiant: Vénérable Maître, puisque cette humanité sera innocente et pure, aura-t-elle finalement des âges d’argent, de cuivre et de fer?

Samaël Aun Weor: En effet.

Étudiant: Cela signifie-t-il que dans les étapes ultérieures, les egos y accéderont, je veux dire que certaines personnes ayant un ego en feront partie?

Samaël Aun Weor: Par la suite, dans les dernières étapes, l’ego émerge au sein des mêmes êtres humains; l’ego commence, naît, parmi les humains. C’est la dure réalité des faits. Heureusement, il y a une loi appelée loi de la transmigration des âmes. Elle a été enseignée par le Seigneur Krishna en Inde, aux environs de 1000 ans avant Jésus-Christ. La doctrine de la transmigration des âmes établit une fondation pour l’âge d’or.

Il est clair que tous ces millions, 4,500 millions d’êtres humains qui peuplent la surface de la Terre, étant incapables de dissoudre leur ego – puisque tout le monde ne peut le faire par manque de compétences ou de dévouement – alors la nature s’occupera de leur désintégration. Où la nature va-t-elle désintégrer leur ego? Eh bien, elle le fera dans les mondes infernaux; c’est pourquoi les mondes infernaux existent, pourquoi le Tartare existe. Par conséquent, pour les Soufis, l’enfer n’est pas un lieu de punition, mais un lieu de purification et d’instruction pour la Conscience. Quant à nos ancêtres les Aztèques, l’enfer est Mixtlán (comme on dit), pas un lieu de punition, mais un lieu de probation, de tests, et si on sort victorieux après avoir traversé les neuf cercles de Dante, on a le droit d’entrer dans le paradis.

evolution-and-devolution-kingdoms

Donc, que l’enfer soit considéré de ce point de vue, c’est-à-dire non seulement comme un lieu de punition, mais d’instruction et de dépuration pour la Conscience. Cela signifie que dans les mondes infernaux ou dans les neuf cercles Dantesques du Tartare, l’ego se désintègre, il devient progressivement poussière; c’est la fameuse Seconde Mort. Par la suite, la meilleure, la plus décente, la plus digne, la plus aristocratique que nous portons à l’intérieur, qui est l’Essence, émerge librement au soleil pour commencer une nouvelle marche. Elle va commencer à évoluer à partir du minéral, se poursuivre éventuellement dans la plante, puis l’animal, et par la suite l’Essence reconquiert à nouveau l’état humanoïde qu’elle avait autrefois perdu.

Alors, appliquons ceci aux 4,5 milliards d’êtres humains qui entreront dans le Tartare. Ces 4 500 millions sortiront un jour du Tartare sans ego ; ainsi, dépourvus d’ego, ils auront des corps physiques parmi les descendants du noyau choisi, et comme ils sont nés physiquement, la race sera augmentée, mais une race innocente, parce qu’ils n’auront pas d’ego. Cette race innocente, dépourvue d’ego, sera alors soigneusement dirigée par les dynasties solaires.

Étudiant: Dans ces infra-dimensions, l’âme passera-t-elle par beaucoup de souffrances, d’horribles souffrances, et le passage dans chacun de ces cercles sera-t-il très long?

Samaël Aun Weor: Oui, on souffre beaucoup, parce qu’on doit se confronter, face à face, soi-même.

Par exemple, si vous étiez un assassin ou avez commis de tels crimes, vous avez le «Moi» de l’assassinat. Alors, vous vous retrouverez face à face avec ce «Moi» d’assassinat, ce «Moi» qui vous poursuit, un monstre qui se cache pour vous tuer, et vous vous cacherez derrière les rochers, et le monstre vous attendra de tout temps. Ainsi, à toutes les heures, cet affreux monstre armé veut vous tuer, et pourtant vous ne pouvez pas l’enlever parce que c’est vous aussi, ça fait partie de vous; c’est votre «Moi» d’assassinat.

Les «Moi» de la luxure vous harcèlent là-bas, vous verrez plusieurs monstres lubriques qui vous attaquent, ainsi, vous voudrez les enlever de vous-même, mais vous ne pouvez pas, et vous les verrez horrifiants et effrayants dans les ténèbres du monde souterrain, et pourtant ces «Moi» sont vous-même.

Donc, ainsi, la Conscience est instruite là-dedans. En tant qu’instruction cognitive, elle est de première classe, parce que la Conscience reçoit une instruction directe et formidable, et que l’ego se désagrège dans la pleine connaissance des faits, de sorte que lorsque l’Essence réussit à être libérée à travers les portes de la Seconde Mort, en effet, elle part à la surface de la Terre complètement heureuse et très instruite, et dans la lumière du soleil.

Elle part pour démarrer de nouveaux processus évolutifs qui vont commencer dans le règne minéral. Ce sera encore un gnome, mais non plus un gnome comme au début, comme dans le passé, derrière les anciens cycles humains, mais ce sera un gnome de la hiérarchie, de sa catégorie, due à la spirale. Quand elle entre dans les paradis élémentaux du règne végétal, elle sera toujours un certain élémental végétal avec une certaine catégorie; et quand elle entre dans les paradis du règne animal, elle sera toujours un élémental de sa catégorie, et quand elle entre dans l’état humain, ce sera avec plus de conscience, mais innocente.

Ainsi, tels seront les innocents du futur, les gens qui ont traversé la terrible Seconde Mort, et qui seront gouvernés par les dynasties solaires, puis l’âge d’or commencera à poindre. C’est pourquoi Virgile, le poète de Mantoue, s’exclama:

«L’âge d’or est arrivé et de nouvelles progénitures commandent.»

Quelles progéniture commandent? Quelle est cette nouvelle progéniture? Les dynasties solaires, bien sûr.

L’âge d’or sera précieux. L’évangile de Luc correspond précisément au futur âge d’or. C’est pourquoi on l’appelle «l’évangile selon Saint Luc», puisque c’est l’évangile de la lumière, l’évangile solaire qui dit.

«Et quand vous verrez Jérusalem entourée d’armées, sachez que sa désolation est proche.» Luc 21:20

En ce qui concerne l’évangile de Matthieu, c’est l’évangile de la science, et si nous la lisons, nous savons à travers elle quand ces choses seront. L’évangile de Matthieu nous dit:

«Et vous entendrez parler de guerres et de rumeurs de guerres: faites en sorte que vous ne soyez pas troublés, car toutes ces choses doivent arriver, mais cela n’est pas encore la fin. Car une nation s’élèvera contre une autre nation, et un royaume contre un autre royaume; et il y aura des famines, et des pestes, et des tremblements de terre, en divers lieux. Tout cela est le début des douleurs.» – Matthieu 24: 6-8

Nous avons actuellement Jérusalem entourée d’armées, de tremblements de terre partout, de famines, d’épidémies, de maladies, de faim – c’est ce que nous voyons. Saint Matthieu nous dit scientifiquement que c’est pour cette époque.

Maintenant, si nous regardons largement le prophète Daniel, il voit: «Les quatre vents des cieux qui luttent sur la grande mer.» Et il voit un monstre, une bête qui vient d’abord de la mer, et cette grande bête «avait des ailes d’aigle» (c’est un grand lion avec des ailes d’aigle) et «le cœur d’un homme lui a été donné» – c’est l’âge d’or. Et «voici une deuxième» bête surgit, «comme un ours», l’âge d’argent. Et après cela il a vu la troisième bête qui ressemble à un sphinx, l’âge de cuivre. Alors, une quatrième bête différente surgit, «redoutable et terrible, et fort excessivement; et il avait de grandes dents de fer; il dévorait et broyait en morceaux, et frappait le résidu avec ses pieds; et il était différent de toutes les bêtes qui étaient devant lui; et il avait dix cornes.» La quatrième bête est l’âge de fer actuel. La quatrième bête est capable de l’emporter sur les saints du ciel et est capable de détruire tout sur son passage.

AA526555: NY Office

«Mais le juste [Christ] s’assiéra, et ils [ouvriront les livres et] ôteront sa domination, la consumeront et la détruiront jusqu’à la fin. Et le règne et la domination, et la grandeur de tous les royaumes qui sont sous les cieux, seront donnés au peuple des saints du Très-Haut, dont le royaume est un royaume éternel, et tous les domaines lui serviront et lui obéiront.» – Daniel 7

C’est-à-dire que l’âge de fer se terminera par de grands cataclysmes.

Et quand Daniel demande, «O mon Seigneur, quand sera la fin de ces choses?»

Il a répondu: «Ce sera pour un temps, des temps et une moitié.»

«Temps», qu’est-ce que le temps à l’intérieur d’un temps? C’est l’âge d’or.

«Temps?» Les âges d’argent et de cuivre.

«Et une moitié?» La moitié de l’âge de fer.

Donc, par conséquent, nous sommes dans la moitié, le milieu (selon les calculs orientaux) de l’âge de fer. Alors la fin est pour cette moitié de temps, parce que l’autre moitié de l’âge de fer sera dépensée dans le chaos, et ce sera dur. Donc, c’est ce que le temps, les temps et une moitié signifie.

Étudiant: Vénérable Maître, maintenant que j’entends de vous la référence sur les monstres et les mondes infernaux, il s’avère que quand j’avais deux ou trois ans, au moment de me coucher, je voyais caché dans les grands murs de ma chambre des monstres qui m’ont toujours attaqué. Mon père m’a grondé parce que je pleurais toujours, effrayé; il m’a dit que c’était juste des choses idiotes, et qu’il n’y avait rien là.

Samaël Aun Weor: De telles choses ne sont pas toujours idiotes; c’est pourquoi, quand j’étais petit, je me suis tue et j’ai tellement fermé ma bouche, et je n’ai parlé à personne de ces choses. La différence entre vous et moi est que vous avez «chanté» et je n’ai pas chanté. J’ai fermé ma bouche, parce que je savais que si j’avais chanté, mes proches me qualifieraient de mouchard. Je savais que ceux qui m’entouraient (mon père, ma mère, mes frères) étaient complètement endormis et inconscients. Je savais que parce que je m’étais incarné à volonté dans ce corps physique, j’étais entré dans cette «coquille» à volonté, donc je le savais très bien. Alors, qu’est-ce que j’ai fait? J’ai fermé ma bouche. J’ai pensé: «Ces gens ne comprennent pas un iota, ce que je vais faire c’est de ne pas contredire ces gens, mais dès que je grandirai un petit peu, je partirai.

Donc, ces monstres sont ce que vous portez à l’intérieur, vos «Moi». Les désintégrez-vous déjà? Parce que vous devez les réduire en poussière cosmique; ce sont vos «Moi» que vous avez portés avec vous depuis les temps anciens, des siècles anciens qui ont déjà passé dans l’histoire. Nous devons les réduire en poussière, les réduire en cendres, en poussières cosmiques. C’est la crue réalité des faits. Sinon, vous devrez les affronter dans le monde souterrain. Quel effet ces monstres vous ont-ils causé en tant qu’enfant?

Étudiant. Beaucoup de terreur, vénérable maître.

Samaël Aun Weor: Bien, dans le monde souterrain, vous allez ressentir la même terreur, mais multiplié par mille si vous ne les transformez pas en poussière maintenant. Si vous ne les transformez pas en poussière maintenant, la nature le fera pour vous, elle vous aidera en vous opérant. Oh oui, elle vous engloutira dans ses entrailles; ainsi, dans ses entrailles, elle accomplira l’opération très dure et très difficile. Vous les trouverez avec franchise, point noir, face à face; vous verrez ce que vous en ferez. Vous savez que ce n’est pas bien, de vivre des milliers et des milliers d’années à affronter ces monstres.

Si parfois ils vous ont affligé en tant qu’enfant, que diriez-vous de vivant et de chair, se battre, se cacher parmi les rochers, voir si vous pouvez vous protéger, et en vain parce que vous ne trouvez nulle part une protection? Ce sont les tourments du Tartare.

Par conséquent, je suggère que vous désintégriez votre ego.

Et étudiez mon livre «Psychologie Révolutionnaire». C’est le livre qui doit vous servir de compagnon de chevet. Ce livre devrait être reproduit par milliers à travers l’Amérique et autour du monde, parce que l’annihilation de l’ego est fondamentale.

Sans désintégration, on ne vaut rien. Vous devez désintégrer l’ego, sinon on ne fait rien, on perd son temps misérablement.

Disons si quelqu’un n’a malheureusement pas fini de développer les corps existentiels supérieurs de l’Être, mais a dissous l’ego, l’a transformé en poussière; seulement avec cela il est sauvé d’avoir à descendre dans l’abîme, et déjà avec cela il a le droit de prendre un corps physique dans le futur âge d’or. Mais si vous n’avez pas dissous l’ego, même si vous avez construit les corps existentiels supérieurs de l’Être et êtes donc un véritable humain, vous ne serez pas admis dans l’âge d’or, car cet être humain fera beaucoup de dégâts. Je parle des véritables humains, et non pas des «humanoïdes intellectuels». En d’autres termes, ceux qui atteignent le niveau de l’humain ne verront pas leur entrée dans l’âge d’or s’ils continuent avec leur ego vivant.

st.luke

L’âge d’or est l’âge du paradis. Il est représenté dans l’évangile de Saint Luc par le taureau ailé. C’est l’évangile selon la lumière, l’évangile solaire. Pour que quelqu’un entre dans l’âge d’or, il faut que quelqu’un soit pur de l’ego. L’âge d’or sera l’humanité de l’innocence – je répète: l’innocence! Quand on détruit l’ego, on devient si innocent qu’on ne le soupçonne même pas à distance. Je suis moi-même devenu terrifié par le degré d’innocence que j’avais atteint, que je ne savais pas que j’avais atteint; tout à coup, le moment est venu où j’ai découvert que j’ignorais des choses élémentaires que toute l’humanité connaît fondamentalement; c’est quelque chose d’exceptionnel.

Étudiant: J’ai écouté ce que vous venez de dire sur la réincarnation. Enfant, je pensais aussi que j’avais vécu plusieurs fois et que j’avais été liquide, eau ou plante. À quoi était-ce dû?

Samaël Aun Weor: Vous avez déjà eu une connaissance intérieure et intuitive parce que vous avez été initié dans d’autres siècles, dans d’autres âges, et de toute évidence, vous portez cette connaissance à l’intérieur de vous. À cause de cela, vous pourriez vous rappeler quelques réminiscences de cette ancienne connaissance.

Maintenant, en ce qui concerne la transmigration des âmes, à titre d’exemple, je suis aussi une de ces âmes qui l’a vécu. C’est pourquoi je parle de la doctrine de la transmigration, qui est une doctrine révolutionnaire que les écoles ultramodernes de Théosophie, ou le pseudo-Rosicrucianisme bon marché, ou le Spiritisme, et tous ces contorsionnistes et caravaniers pseudo-ésotériques Yoga, et des choses du genre dans le monde. Ils ne l’acceptent pas. Ils rejettent la doctrine de la transmigration des âmes malgré le fait que le Seigneur Krishna l’a enseigné. Même ainsi, les Théosophes ne l’acceptent pas. Néanmoins, si dans la vie on a éveillé la Conscience, si l’on s’est éveillé un moment, alors il faut évidemment reconnaître la crue réalité de la doctrine de la transmigration des âmes, c’est clair.

Mais laissez-moi vous dire sur quoi je base la doctrine de la transmigration des âmes. Je me base simplement sur le fait que je me souviens parfaitement des étapes de l’évolution et de l’involution à travers lesquelles, en tant qu’âme, je passais auparavant. Précisément, j’ai été développé sur une planète très ancienne qui n’appartient même pas à l’ancienne Terre-Lune. Avant l’apparition de notre chaîne terrestre actuelle, la chaîne lunaire existait, et avant que cette chaîne lunaire existe, il y avait une autre chaîne planétaire. Eh bien, j’appartenais à cette très ancienne chaîne planétaire. Ainsi, sur cette planète, sur cette ancienne planète, j’ai évolué à mesure que chaque âme du monde évolue. J’ai évolué à travers le minéral, végétal et animal, et finalement atteint l’entrée dans les organismes humains, un état que j’ai perdu, etc. Donc, j’ai traversé toutes ces étapes, et quand je suis arrivé au niveau humain, 108 existences ont été assignées pour moi (comme toujours, puisque c’est ce qui est normal).

Pendant ces 108 vies, je ne m’intéressais même pas au moindre, pas même à la moindre fraction, à tout ce qui avait trait à la spiritualité. Je me consacrais exclusivement aux choses terrestres, aux choses profanes, et jetais dans l’oubli tout ce qui semblait être de la spiritualité. Cela ne m’intéressait pas. Puis j’ai eu la dernière existence (qui était la 108e existence); dans cette dernière, 108e, j’ai eu la vie, l’existence, je peux dire, d’une personnalité mauvaise. Cette 108e physicalité était d’une personnalité féminine, le mal; une très petite femme, petite, mais diabolique. C’était le dernier corps humain que j’avais, et après avoir quitté ce corps féminin clairement, je suis entré dans les mondes infernaux; c’est ainsi que je suis entré dans les mondes infernaux.

J’ai involué dans les entrailles de cette planète. J’ai maudit et juré. Je détestais le Divin. J’étais une âme perverse jusqu’à ce que je traverse la Seconde Mort. Je me désintégrais, devenant poussière. Tous mes «Moi» se transformaient en coquilles, devenaient poussière. Finalement, il n’y avait plus rien. Quand il ne me restait plus rien, je me sentais comme si je mourais pour toujours, une grande annihilation. Puis je me suis vu transformé en un enfant innocent, un garçon. Qu’est-il arrivé? L’Essence, l’Elémental, était devenue libre d’éléments subjectifs; les éléments subjectifs des perceptions avaient été éliminés, les agrégats psychiques entièrement désintégrés, réduits en poussière cosmique par les forces centrifuges de cette planète. Mon Essence restait donc libre, nue, devant le soleil.

Bien, la liberté a été accordée à cela. Les devas ont examiné mon Essence de la tête aux pieds afin de voir si un élément indésirable a été laissé dans mon intérieur. Quand ils furent convaincus qu’il n’y avait pas un seul élément indésirable, alors les devas m’accordèrent la sortie à travers les portes atomiques et je sortis à la surface de cette planète, maintenant libre et sous la lumière du soleil d’un soleil hydrogéné qui illuminait cette planète de ce système solaire, dont aujourd’hui même pas ses ombres n’existent, mais seulement des souvenirs, au moins, les souvenirs de celle-ci dans les Régistres Akashiques).

Puis je suis entré dans les évolutions du règne minéral. Puis je me vis converti en gnome, mais pas un gnome comme je l’avais été auparavant; non, maintenant j’étais un gnome d’un taux plus élevé.

Beaucoup plus tard, à travers les siècles, j’ai gagné le droit d’entrer dans l’évolution du règne végétal. J’étais encore un élémental de plante, mais un élémental plus conscient. Ensuite, je me suis déplacé vers les états du règne animal où j’ai évolué dans différentes créatures animales. Je parle de cela dans mon livre «Les Trois Montagnes», quand, à travers l’évolution, j’ai eu le corps de cette petite créature nommée «grenouille». J’étais partout, sautillant sur les berges d’un ruisseau d’eau pure et chantante. Je me souviens en effet, je n’avais pas oublié les terribles souffrances que j’avais dans le monde souterrain, et je ne voulais plus jamais retourner au monde souterrain à cause des horreurs que j’avais subies là-bas… Je suis devenu un ami, oui, de l’élémental de cette rivière. Ainsi, quand j’ai senti là des pas d’humanoïdes, que je savais terriblement pervers, j’ai plongé dans l’eau pour éviter ces humanoïdes, parce que je savais qu’ils étaient méchants, et c’est ainsi que j’ai passé le temps.

Plus tard, on m’a donné le droit d’entrer dans des évolutions plus élevées, ainsi j’ai pu entrer dans le règne des poissons très intelligents qui vivaient sur cette planète. J’ai toujours aimé aller à l’arrière, pas au premier plan, car parfois un monstre apparaissait soudainement. Ainsi, je me souviens d’un monstre terrible qui a englouti toute l’école; j’étais à l’arrière, alors il n’a pas réussi à me dévorer, mais il a avalé les autres. Je me souviens encore qu’après avoir rempli son ventre, cette misérable tourna le dos et se retira très doucement. J’étais parmi quelques survivants. Et c’est ainsi que j’ai vécu dans l’océan profond en tant que poisson.

Plus tard, je suis entré dans un règne d’amphibiens qui sont venus sur Terre pour prendre un rayon de soleil. J’ai nagé parmi la meute de ces amphibiens.

Plus tard, j’ai ensuite obtenu le droit de prendre le corps humain. Je me suis réincorporé avec la promesse de ne plus retourner à l’abîme. Ce souvenir était resté vivant dans ma Conscience, à savoir les tortures de l’abîme, les frayeurs, les horreurs à travers lesquelles j’avais passé. Puis, là-bas, déjà avec un corps humain, j’ai dit: «Eh bien, je vais me transformer en un véritable être humain, puisque je sais que je suis un humanoïde mais j’ai la résolution de devenir un véritable humain.»

J’ai trouvé le gourou (mon gourou). Il m’a instruit dans les mystères, précisément, de la vie et de la mort. Il m’a donné la clé, le secret innommable du Grand Arcane. J’ai travaillé dans la forge des Cyclopes parce qu’il m’a guidé. J’ai construit les corps existentiels supérieurs de l’Être en exerçant le Devoir Partkdolg de l’Être, et c’est ainsi que j’ai accompli les grandes transformations, disons, du sperme sacré (le mercure des sages), et ainsi j’ai géré par le moyen du mercure à cristalliser mes corps, car il est très vrai que le sperme sacré est l’Azoth Brute de l’Alchimie qui, en le transmutant, devient du mercure.

L’énergie sexuelle est le mercure, l’âme métallique du sperme, et le mercure à son tour (qui est l’énergie qui monte à travers les cordes sympathiques au cerveau) est fécondé par le soufre, c’est-à-dire le feu qui s’éveille. Le sel est la matière première du Grand Œuvre. Le sel est dans le sperme, il y a du sel aussi dans les métaux, il y a du sel dans l’or, il y a du sel dans tout; il faut donc aussi sublimer le sel.

Je vous parle à propos du moment où je suis devenu un véritable être humain pour la première fois. Je parle d’un très ancien système solaire, lorsque j’ai réussi à atteindre l’état, disons, d’un véritable être humain sur une planète disparue, dont il ne reste rien, pas même la poussière des siècles. C’est de cela que nous parlons.

Puis, au moyen des opérations du soufre et du mercure sur le sel, j’ai réussi à cristalliser le soufre, le mercure et le sel en un Corps Astral ; en d’autres termes, j’ai fabriqué un Corps Astral. Dans une octave supérieure, ce sel sublimé qui servait de base aux opérations du soufre et du mercure se cristallisait sous la forme d’un Corps Mental, et par la suite, avec cette même base, je gérais la création du Corps Causal.

tree-of-life-twelve-bodies

Ainsi, déjà en possession des corps physique, astral, mental et causal, je réussis alors à incorporer en moi-même les principes psychiques ethniques (Pneuma des Gnostiques), et je devins, je me suis transformé, converti en être humain. Je suis devenu un vrai humain. J’avais quitté l’état d’humanoïde. Puis, étant déjà devenu un humain, j’ai continué à travailler. Postérieurement, j’ai atteint d’autres états. Je suis arrivé à l’état angélique, à l’archange, etc., etc., etc. Eh bien, en conclusion (pour ne pas avoir tant de détails): j’ai réussi l’intégration avec mes Logoi, et (dans ce mahamanvantara) je suis devenu le gouverneur de la planète Mars et a acquis tous les pouvoirs des cieux et des abîmes, toute la sagesse et tous les pouvoirs universels.

Vous pourriez dire, «Bien, si c’est ainsi, alors pourquoi vivez-vous ici parmi nous, les terriens?»

Et je vais vous dire sincèrement pourquoi. Par la suite, j’ai continué à vivre dans différents systèmes solaires. Dans mon existence cosmique passée, j’étais dans l’ancienne Terre-Lune. J’ai vécu parmi les Sélénites. Par conséquent, j’ai formé le mouvement Gnostique parmi les Sélénites; je leur ai parlé comme je vous parle maintenant. Les Sélénites ont créé une civilisation puissante. J’ai vécu parmi eux. Mais, là j’étais terminé, car les Sélénites étaient très cruels. Il y avait beaucoup de gens dans une religion qui était terrible, pire que la religion Catholique; ils m’ont poursuivi, ainsi j’ai été condamné à mort et ils m’ont crucifié, comme je vous le dis.

Puis, au début de l’aurore de ce présent mahamanvantara, j’ai – intégré avec mon Dieu intérieur – devenu l’esprit vivant du noyau de la planète Mars. Mais mon profond seigneur intérieur, comprenant la nécessité d’acquérir des qualités de terriens que nous n’avons pas là-bas (certaines caractéristiques telles que celles du comte Saint Germain, du comte Cagliostro, caractéristiques d’un diplomate, d’un politicien du même genre), il m’envoya ici pour acquérir ces caractéristiques que je n’avais pas.

J’ai retenu les caractéristiques de l’innocence et de la sapience, mais pas cet esprit que possèdent les Cagliostros, les Saint Germains (les maîtres ici sur Terre); ainsi, il m’a envoyé ici, pendant ce temps, je pouvais aider. Donc, certainement il m’a envoyé, mais oui, j’ai fait une erreur. Quand? Dans cette révolte des anges en Lémurie. J’étais parmi les premiers qui sont entrés dans cette vague, n’est-ce pas? C’était l’objet de la chute dans la génération animale. Néanmoins, dans la même Lémurie, j’ai réussi à me relever, et dans la même Lémurie j’ai réussi à acquérir de nouveau l’Elixir de Longue Vie, la Pierre Philosophale.

J’ai vécu avec un corps de Lémuriens en Lémurie et en Atlantide, alors j’ai vu la Lémurie sombrer au fond de la mer, et j’ai vu la civilisation de l’Atlantide s’élever, et plus tard je l’ai vue engloutie par l’océan. J’ai toutes ces connaissances ici, et je peux parler de la Lémurie et de l’Atlantide. Je n’ai perdu aucune connaissance. Ma mémoire est exacte.

Sur le plateau central de l’Asie, j’ai commis une autre erreur. J’ai jeté la pierre dans l’eau à nouveau, et je «suis tombé à nouveau le jour du sabbat.» Alors je devais souffrir beaucoup sur la face de la Terre. Jusqu’à présent, jusqu’à cette époque, je termine la fabrication de la Pierre Philosophale à nouveau. En 1978, j’aurai de nouveau en ma possession cette pierre précieuse.

Alors, certes, vraiment, c’est la raison pour laquelle je suis ici. Bien sûr, quand je suis entré dans l’aspect supérieur du travail dans le Grand Œuvre, je fus prit dans l’abîme par le Père. Il m’a instruit de la planète Mars, et il a donné une énorme réprimande. Il a dit: «Tu as eu tous les pouvoirs de l’univers, tous les sapience de l’infini, toute la sagesse du cosmos, et néanmoins, tu t’es jeté dans le précipice. Pourquoi as-tu fait ça?»

Ensuite, ma réponse était: «Seigneur, je reconnais mon erreur, mais maintenant que peux-je faire? La seule chose que je peux faire est de demander pardon.»

Et en effet, le Seigneur m’a pardonné. Ainsi, je continué à travailler dans le Grand Œuvre, et je travaille toujours dans le Grand Œuvre. Dans quel but? Dans le but d’obtenir à nouveau la Pierre Philosophale en mon pouvoir, l’escarboucle rouge, la pierre précieuse. En 1978, je l’aurai en mon pouvoir, l’escarboucle rouge. Quand cela arrive, je partirai pour l’Europe pour commencer mon travail là, qui sera très similaire à celle de Cagliostro en Europe. Telle est la crue réalité des faits.

Donc, à ce moment, il est clair que je connais tous les processus cosmiques de la transmigration des âmes, et si je parle de la transmigration des âmes c’est parce que je l’ai vécu, je la connaît.

J’enseigne donc une doctrine qui est rejetée par tous les pseudo-ésotéristes et pseudo-occultistes de notre époque. En effet, ils ne sont pas passés par ces phases; ils n’ont pas vécu la transmigration des âmes. Ils ont seulement vécu dans le monde fantasque des différentes écoles Kalkiennes. Les Personnalités Kalkiennes sont abondantes dans les écoles Kalkiennes: elles ne savent rien, et théorisent trop. Qu’entendons-nous par des personnalités Kalkiennes? Ce sont des personnalités pleines de pseudo-ésotérisme et de pseudo-occultisme bon marché. Je ne suis pas intéressé par ces petites écoles de pseudo-ésotérisme et pseudo-occultisme. Je ne suis préoccupé que par une chose: je ne suis préoccupé que par l’aigle et le serpent, mon aigle et mon serpent. L’aigle est mon seigneur profond intérieure, et mon serpent est ma Divine Mère Kundalini.

Depuis il y a plusieurs années, je suis installé dans Isis. Je vis dans Isis. En d’autres termes, je suis «dévoré» par le serpent. Je suis un serpent qui profère, qui parle, qui explique. À cette fin, je suis un serpent parce que je suis «avalé» par le serpent. Voilà pourquoi je vous dis que je suis établi dans Isis, et la seule chose à laquelle je suis intéressé est cela. Je pense que la chose la plus importante dans la vie est de devenir un surhomme.

Tout d’abord, nous devons créer l’être humain, et ensuite nous devons acquérir la stature du surhumain. L’humain est quelque chose qui doit être créé, car c’est quelque chose qui n’existe pas encore. Ce qui existe maintenant c’est l’animal intellectuel appelé à tort «humain.»

Une fois que l’être humain est créé, il est nécessaire d’atteindre la stature du surhumain; voilà ce qui importe. Le surhumain est l’humain qui a atteint la pleine intégration avec le divin, qui a été intégré, qui a fusionné avec Dieu ; c’est le surhumain.

Si quelqu’un éveille le serpent, le fait monter au cerveau, cela ne suffit pas, car on ne peut pas profiter des pouvoirs du serpent tant que l’on ne devient pas un serpent, et pour qu’on soit transformé en un serpent, il faut être «avalée» par le serpent.

Au Yucatan, dans les temples, j’ai trouvé un serpent de pierre avalant un homme. C’est seulement ainsi qu’on peut devenir un serpent; c’est la seule façon.

Que le serpent fini par être dévoré par l’aigle, le Dieu intérieur? Il le dévore, le Logoï l’avale, et c’est ainsi que le serpent à plumes apparaît comme notre Seigneur Quetzalcoatl, le Christ Mexicain.

Ainsi, la crue réalité des faits est que l’on doit devenir un serpent à plumes comme Quetzalcoatl. Voilà ce qui compte.

Ainsi, pour atteindre les hauteurs du surhumain – qui est, pour pouvoir se transformer en un serpent à plumes, on doit aller au-delà du bien et du mal – on doit se retirer du bien et se retirer du mal, à l’étape en dehors de tous les codes moraux traditionnels écrits par des mentals rassis et ternes, pour remplacer tout cela avec la compréhension.

Nous devons faire un inventaire de nous-mêmes et voir ce qui doit être laissé et ce qui manque, et de se retirer de tous les codes d’éthique et de tous les préjugés de cette époque, de marcher sur le chemin rebelle et révolutionnaire qui mène au surhumain, faire un pas hors des lignes d’évolution et d’involution, qui sont des lois mécaniques de la nature qui ne mènent nulle part, sauf à la mécanique de la nature. Nous devons entrer dans le chemin de la grande rébellion. C’est seulement de cette façon que l’on atteindra le surhumain.

Les virtus, aussi nobles qu’elles puissent paraître, servent parfois comme des obstacles au surhumain, parce que si nous ne savons pas comment gérer les vertus, on peut faire beaucoup de mal avec elles: combien de personnes vertueuses remplissant leur juste devoir a conduit beaucoup de gens innocents à la prison ou à la potence – au moyen de la vertu de devoir juste? De nombreux juges ont condamné des innocents ou les ont conduits à la guillotine. Ainsi, donc on doit se retirer du bien et du mal, et marcher sur le chemin de la compréhension – donc, au lieu du bien et du mal – la compréhension.

Avec la compréhension, on peut avancer beaucoup. Il faut faire un inventaire de soi-même afin de savoir ce qu’il y a de trop en nous et ce qui manque, et c’est ainsi qu’il faut changer. Il faut se résoudre à mourir en soi-même.

Pour mourir en soi-même, le mieux est la forge des Cyclopes. Quand on travaille, il faut utiliser la lance dans la forge ardente de Vulcain. Toute la puissance électrique sexuelle doit être utilisé pour détruire les démons que nous avons créé, tous ces agrégats psychiques, tous ces «Moi» auquels nous avons nous-même donné la vie. Il faut les détruire soi-même, et on peut les détruire avec une grande force au fond de l’abîme.

Personne ne pourrait se lever sans avoir préalablement descendu. «Si quelqu’un veut monter il doit d’abord descendre.» Il est absurde de vouloir monter sans descendre au préalable. Le trésor ne doit pas être cherchée dans le ciel ; il faut le chercher en enfer, dans la Neuvième Sphère, dans la forge des Cyclopes : c’est là que le trésor se trouve, parmi les démons. Le trésor que l’on cherche, la Toison d’Or, est épargné, oui, il est bien gardé par nul autre que Lucifer, mais on doit être assez intelligent pour vaincre Lucifer.

Lucifer est le grand dragon qui doit être surmonté avec la lance. Je ne veux pas dire que Lucifer est le mal – au contraire, il doit être notre meilleur ami. Lucifer est un grand ami, est le Christ déguisé. Lucifer est le Christ déguisé, qui est adapté à nos conditions, converties en la force qui peut nous libérer, parce que s’il n’y avait pas l’impulsion luciférienne, personne ne pourrait effectuer la copulation sacrée, ou chimique ou copulation métaphysique, ou qu’importe nous aimons l’appeler.

L’impulsion luciférienne – qui est une impulsion rebelle – est nécessaire pour que l’on puisse effectuer véritablement la copulation chimique; on vainc Lucifer avec la lance. En d’autres termes, il faut être assez fort pour éviter le renversement de la coupe d’Hermès Trismégiste (le trois fois grand Dieu Ibis de Thot), être assez astucieux pour faire le passage à Lucifer, jouer avec lui, être assez intelligent pour le vaincre. Si l’on réussit, on monte sur le dos de Lucifer, qui nous servent d’échelle. «Lucifer est une échelle pour descendre. Lucifer est une échelle pour monter.» Telle est la réalité des faits.

Si l’on parvient à vaincre Lucifer, qui est le dragon, on prend possession de la Toison d’Or, c’est-à-dire le trésor. Le trésor est là-bas en enfer, sous terre. Les trésors sont cachés sous terre. Tout trésor est caché dans la terre, et il est nécessaire de creuser très bien dans la terre pour le trouver. Les racines du surhumain sont dans l’abîme, dans le précipice, car d’où l’Arbre de Vie prend sa force? N’est-ce peut-être pas de l’intérieur de la terre [Malkuth], l’abîme? Un arbre se développera aussi haut que ses racines sont profondes; plus un arbre pousse, plus profonde va ses racines, et un arbre ne peut pas grandir si ses racines ne vont pas plus profonde.

De même, personne ne pourrait atteindre le niveau de surhumain, personne ne pourrait, on peut dire, s’émanciper ou se libérer, se transformer en un Dieu avec puissance sur le feu, l’air, l’eau et la terre, si auparavant on ne descend pas au fond du précipice, et on doit vivre parmi les démons, comme un démon parmi les démons.

Nous devons apprendre à marcher avec deux pieds. De nombreux petits frères – en particulier les personnalités Kalkiennes qui sont si abondants dans les écoles ultra petites de pseudo-ésotérisme et pseudo-occultisme bon marché – veulent marcher avec un pied. Ils ne se rendent pas compte que l’on doit marcher avec deux pieds; car ils ignorent cela, ils veulent marcher avec un pied.

Par exemple, que dirions-nous d’un funambule qui effectue des cascades acrobatiques sur une corde raide, sautant? Et qui voudrait rester en équilibre sur un pied, comment pourrait-il marcher avec un seul pied? Il tomberait. De même celui qui veut atteindre la réalisation intérieure de l’Être doit marcher avec deux pieds, et ne pas avoir peur de Satan ou de l’enfer, ou l’Abîme. L’enfer est nécessaire et Satan est nécessaire; que ferions-nous sans Satan, sans l’Abîme? D’où allons-nous obtenir le trésor? Avec quelle impulsion va-t-on travailler dans la forge des Cyclopes? Cela doit être pris en compte, mesdames et messieurs.

Au Moyen Age, il y avait une secte appelée Satanians. La terrible Inquisition a terminée cette secte. Tous les membres de cette institution ont été brûlés vifs sur le bûcher; mais qu’est-ce qu’ils adoraient? Ils adoraient, bien sûr, Lucifer. Et qui est Lucifer? Eh bien, Lucifer est Christus Lucifer, le reflet du Logos à l’intérieur de nous, sans Christus Lucifer il ne peut jamais y avoir une «étincelle électrique» pour le travail dans la forge des Cyclopes.

Il y avait une autre secte au Moyen Age, c’était la secte des Caïnites, qui adoraient Cain. Ils ont également été brûlés vifs sur le bûcher. Mais voyons l’argument, la base de cette secte. Leur argument était très intéressant: ce fut le feu. Comment prononcons-nous «Cain» à l’envers? Nous prononçons «Inca»: les Incas ou les prêtres du feu. Ainsi, «Caïn» signifie «prêtre du feu.» Quel feu? Le feu sacré à l’intérieur de l’être humain.

Et pourquoi Caïn tue Abel? Qui est Abel? On trouve «Abel» quand on trouve «Isabel». Ici, on doit faire appel aux racines de toutes les études, pour mieux dire, à l’étymologie de toutes les langues. Is-abel, Is est une syllabe qui nous rappelle les mystères isiaques, qui n’est autre que Buddhi, Guenièvre, la reine des chevaliers Jinn, qui versait du vin dans les délicieuses tasses de Sukra et Manti pour Lancelot. Elle est la Buddhi intérieure.

Quant à Abel, il est l’Âme Humaine, qui est masculin, le causal. Voyez le signe des Gémeaux à l’intérieur de nous: Isabel, les jumeaux, l’Âme Spirituelle qui est féminine, et l’Âme Humaine qui est masculine.

L’Intime a deux âmes: l’une est l’Âme Spirituelle (qui est Isis ou Is, l’Âme Spirituelle, Buddhi, féminine) et l’Âme Humaine qui est masculine (le causal).

Caïn tue Abel. Qui est Caïn? Caïn est le feu qui tue Abel. Qui est Abel? L’Âme Humaine. Avec quoi Caïn tue Abel? Il le tue avec le mâchoire d’une âne. Et que symbolise l’âne dans l’alchimie? L’âne symbolise le mercure des sages, le sperme sacré, l’azoth brute. Donc, qu’est-il arrivé alors? Simplement, quand on renverse la coupe d’Hermès Trismégiste (le trois fois grand Dieu Ibis de Thot), le feu sacré est descendu; quand le feu est descendu, le feu est sorti d’Éden et a tué l’homme spirituel, et il a perdu tous ses pouvoirs; c’est pourquoi il est dit que Caïn tue Abel (qui est, l’Âme Spirituelle), avec les «mâchoires d’un âne,» le sperme sacré, parce qu’Abel l’a renversé, alors l’Âme Spirituelle est entré dans la mort mystique; il a perdu tous ses pouvoirs, autrement dit Abel est sorti du paradis. Eh bien, ce fut la base de la doctrine des Caïnites. Ils ont été brûlés vifs sur le bûcher par l’Inquisition.

De plus, il y avait une autre, tout aussi importante secte Gnostique qui était en Europe, la secte des Iscariots, partisans, disciples, de Judas Iscariot. Ils ont également été brûlés sur le bûcher sans aucune considération. La «Sainte Inquisition» a pris soin d’eux. Mais que sont les Iscariots?

Notons que Judas, l’apôtre du divin Nazaréen, n’est pas comme on dit, un traître; c’est une calomnie élevée contre cet apôtre. Judas Iscariot est le meilleur disciple de notre Seigneur le Christ. Il est un grand hiérophante qui a juste joué un rôle qu’il a appris par coeur.

1933

C’est un drame cosmique, un drame qui est représenté dans toutes les époques et dans tous les âges. Le drame cosmique est écrit dans les évangiles Christiques. Ce drame a été porté à la Terre par les Elohim; il est venu d’autres sphères. D’ailleurs, Judas ne voulait pas jouer ce rôle; il voulait le rôle de Pierre, mais Jésus l’avait déjà choisi pour le rôle de Judas.

Ainsi, chacun des douze apôtres ont appris leur rôle par cœur. C’est une œuvre d’art, une pièce de théâtre dramatique; donc chacun d’entre eux ont dû mémoriser leur rôle, comme Judas a dû apprendre son rôle. Judas l’a répété plusieurs fois, et il devait être parfait pour coïncider avec les écritures sacrées.

Étudiant: Alors, vénérable maître, dans l’accomplissement de ce rôle Judas n’a pas reçu de karma?

Samaël Aun Weor: Au contraire, des millions de dharma, des tonnes. Judas Iscariot est un grand maître. Je le répète, il ne voulait pas ce rôle, pas du tout. Il ne faisait que répéter ce qu’il avait appris par cœur, comme ce rôle devait être représenté. Il devait être exact, précis, en temps opportun; tout devait être parfait, selon le jeu. Ainsi, il n’a jamais trahi Jésus; plutôt il est le meilleur disciple de Jésus. Et Judas n’a pas arrêté là, mais en plus, il est descendu dans l’abîme et vit dans les mondes infernaux.

Quand je suis allé visiter l’abîme, j’ai vu Judas pendu. Dans l’abîme, il avait autour de lui des cordes, et il se laissa pendre par elles. Parce qu’il a tué l’ego, il a une humilité unique. Il n’a pas l’ego, et pourtant il vit dans l’abîme.

Que fait-il là? Il se démène pour sauver les perdus, ceux qui n’ont pas de remède. Il est comme un rayon du Christ perdu dans l’abîme, souffrant pour les perdus.

C’est extraordinaire. Personne ne sait à quel point Judas est allé. S’il y a un homme qui a gagné le droit d’entrer dans l’Absolu immanifesté, cet homme est Judas Iscariot.

Aucun d’entre nous n’est digne d’enlever les sandales de Judas. Je ne me sens pas capable d’enlever les sandales de Judas. Je ne me sens pas capable de faire ce qu’a fait Judas. Je ne me sens pas capable. Je ne sais pas si vous vous sentez capable.

Ce sujet de la vie dans l’abîme, renonçant à tout bonheur, dépourvu de l’ego, mais vivant dans l’abîme en essayant de sauver les perdus – même pas dans le monde physique – et détesté par toutes les foules et tout le reste de cette affaire, considérée comme traître, alors que tout ce qu’il a fait c’est d’obéir au Seigneur.

Même pas une personne de toute l’humanité suspecte à distance le sacrifice de Judas. Il est le seul qui n’a pas eu les honneurs. Pour lui, il n’y a pas eu de louanges. Personne ne lui a fait l’éloge. À quel point son ego doit être mort!

Alors, Judas est le meilleur parmi les disciples du Christ, bien, et pourtant…

Son corps de doctrine est extraordinaire. Les Iscariots ont étudié le corps de la doctrine de Judas: la mort totale de l’ego. Tous les mystères de Judas doivent être vécu dans le monde causal: les mystères de Judas, la mort absolue de l’ego animal, parce que rien de ce qui se rapporte à l’ego ne peut être laissé, étant donné que Judas, en tant qu’un maître, n’a tout laissé de l’ego. Il a renoncé à tout ce qui est connu comme bonheur; ainsi il vit dans l’abîme parmi les perdus… le meilleur des disciples du Seigneur, le plus grand des sacrifiés, celui qui a le plus de droit au bonheur, et vit néanmoins dans l’abîme parmi les réprouvés, parmi ceux sans remède. Il est là seulement par amour pour l’humanité, recherchant, essayant de trouver dans les ténèbres quelqu’un qui veut la lumière. Quand il parvient à trouver quelqu’un qui se repent, il va à lui et l’instruit, et s’il peut le faire sortir, il le fait sortir de l’abîme. Voilà ce que fait Judas. Par conséquent, condamner Judas est le pire des crimes.

Celui que nous devons condamner c’est notre Judas intérieur; qui est le principal point du corps de la doctrine de Judas.

Le Judas intérieur est le traître qui vend le Seigneur pour trente pièces d’argent, ce qui n’est rien d’autre que d’échanger le Christ pour des plaisirs, des liqueurs, et toutes choses banales du monde. Voilà ce que nous devons condamner et juger. Judas a enseigné tous cela au moyen de sa doctrine. Telle est sa doctrine. La doctrine de Judas est la plus profonde de tous: la mort absolue de l’ego.

S’il y a un homme digne de respect, c’est Judas Iscariot.

La secte Gnostique des Iscariots en Europe a été persécuté par l’Inquisition. Tous les membres de la secte des Iscariots ont été brûlés vifs dans les feux qui brûlaient en Europe. Alors, voyez, vous commencez à prendre conscience de beaucoup de choses terribles, n’est-ce pas?

Je veux vous dire de manière catégorique que tous les humanoïdes qui habitent la surface de la Terre ne sont que des petites machines chargées de capturer certains types et sous-types de l’énergie cosmique, qui est ensuite automatiquement transformées et retransmises aux couches intérieures de l’organisme planétaire, et grâce à cela, la planète Terre peut vivre. Alors, voyez, l’animal intellectuel est placé uniquement et exclusivement au service de la nature, qui est leur seul objectif: l’économie de la Nature.

Maintenant, cependant, le Soleil n’est pas cruel. Le Soleil a également déposé dans les glandes de ces petits gadgets le matériel génétique pour l’être humain. Mais, le matériel génétique peut être perdu, et le plus souvent ils sont perdus. Mais si l’on coopère avec le Soleil, si l’on coopère vraiment avec l’étoile roi, alors ce matériel génétique se développe et se déploie, et un être humain émerge à partir de l’animal intellectuel, de la même manière que le papillon est formé dans la chrysalide, qui un jour émerge et vole. Donc, la chose intéressante c’est de coopérer avec le Soleil, et l’un des meilleurs moyens de coopérer c’est de ne pas modifier le «sol» dans lequel ces germes doivent être développés.

Étudiant: Le sol?

Samaël Aun Weor: Oui, je me réfère au sol [אדמה adamah], la terre [הארץ ha-Aretz], mieux dit, le champ [שדה Sadeh] où les germes doivent être développé, ce qui n’est autre que précisément le corps humain.

Si les glandes sont altérées, si le corps des gens est soumis à des greffes de tissus animaux, si l’on prête son corps pour expérimenter des glandes (c-à-d remplacer des glandes humaines avec des glandes de singe) ou les régimes de thérapie thyroxine pour devenir mince, et les choses de la sorte, le résultat est que les germes humains sont altérés et ne peuvent pas se développer, et donc l’expérience solaire échoue.

Quand une race devient trop mécanique et perd tout intérêt pour les idées solaires, l’intérêt pour l’intelligence solaire, alors à son tour le Soleil perd tout intérêt pour cette race et la détruit, car elle n’est plus utile pour son expérience solaire. Et le soleil a, tout à fait raison, parce que le Soleil a créé ce film délicat de la vie organique sur la croûte terrestre, un travail très détaillé et très méticuleux pour le Soleil; c’est donc à juste titre que le Soleil prend sa récompense, à savoir une récolte d’homme solaire. Le Soleil a le droit d’obtenir cette récompense, une récolte de l’humain solaire. Donc, si une race ne sert pas l’objectif solaire, le Soleil la détruit, c’est ce qui se passe avec cette race racine actuelle. Cette race ne sert pas l’objectif solaire, donc elle sera détruite. Elle sera détruite, car elle est inutile pour l’expérience solaire. Donc alors, il est nécessaire de coopérer avec le Soleil pour que l’être humain puisse naître à l’intérieur de nous.

Maintenant, je lis un codex de l’Anahuac où il est écrit ce qui suit: «Les dieux ont créé des hommes de bois et les ont fusionné ensuite avec le divin», mais le même codex ajoute, «Pas tous les hommes atteignent l’intégration avec le divin.»

Alors, voyez, créer l’être humain est une chose, et fusionner cet humain avec le divin est une autre. Lorsque l’humain fusionne avec le divin, il devient un surhumain. Alors, en effet, le surhumain peut naître si l’être humain est fusionné avec le divin, car l’être humain ne fusionne pas toujours avec le divin. L’être humain ne fusionne pas avec le divin lorsque les éléments indésirables que nous portons à l’intérieur ne sont pas éliminés, qui est quand les défauts psychologiques de la colère, l’avarice, la gourmandise, l’orgueil, la paresse, et etc., etc., etc., et beaucoup d’autres mauvaises herbes ne sont pas éliminés. Ainsi, tant que ces éléments indésirables que nous portons à l’intérieur ne sont pas supprimés, il est impossible d’être intégré avec le divin, et si l’on n’est pas intégré avec le divin, alors on devient un hasnamuss avec un double centre de gravité, un avortons de la Mère cosmique, un échec. Il y a beaucoup de hasnamussen; ils ont échoué. Ils ont créé l’être humain à l’intérieur, mais ils n’ont pas réalisé l’intégration avec le divin.

Est-ce que vous comprenez bien en profondeur ce que sont les hasnamussen?

Eh bien, permettez-moi maintenant de préciser cette question d’hasnamussen, car il vaut la peine de les connaître: il y a quatre classes de hasnamussen.

La première classe de hasnamussen sont des personnes qui ne possèdent qu’un corps planétaire et rien d’autre. Savez-vous quel est le corps planétaire? C’est le corps physique. Au-delà, ce qu’ils ont en eux c’est l’ego et rien de plus; ils ont l’Essence mis embouteillée dans leur ego. Alors, Ce sont des sujets, à cause des activités de leur ego et un peu de magie noire, qui ont créé une – on peut dire – substance fatale, qui est pratiquement la substance d’un hasnamuss. Eh bien, la première classe est mortelle parce que quand le temps de mourir arrive, tous les «Moi» sort du corps et sont laissés dans les mondes internes, mais leur substance hasnamuss continue d’exister pendant une courte période, mais ne cause pas de dommages importants car ils n’ont pas les corps existentiels supérieurs de l’Être. Il n’y a pas de point focal, il n’y a pas de centre de gravité permanent. Cette classe de hasnamussen est mortelle. La substance se désintègre, et l’ego retourne, comme toujours, dans de nouveaux corps physiques.

Mais il y a une deuxième classe de hasnamussen qui ont créé le Corps Astral, qui l’ont, mais ils n’ont pas créé un autre véhicule; ils ont seulement fabriqué le Corps Astral. Eh bien, cette classe d’individus, de toute évidence, si elles ne suppriment pas ce qu’ils ont de hasnamussen (la sorcellerie, la magie noire et toutes ces choses du genre), alors il n’y a pas d’autre choix que de les réintégrer dans des organismes animaux: chiens, chevaux, chats, etc., etc., etc. Ils doivent continuer à se réincorporer dans des corps d’animaux afin d’éliminer ce qu’ils ont de hasnamussen.

Il y a un troisième type de hasnamussen qui sont de vrais êtres humains, mais qui n’ont pas éliminé leur ego. Cette classe est ce que nous pourrions appeler des hasnamussen avec un double centre de gravité. Ils ont deux personnalités: l’une divine, vêtue avec les corps existentiels supérieurs de l’Être, et l’autre terriblement maligne, composée de leur ego et de l’abominable organe Kundartiguateur développé dans leurs chakras. Ce sont des hasnamussen très dangereux. S’ils ne suppriment pas ce qu’ils ont de hasnamussen, il n’y a pas d’autre choix que de les passer à travers la Seconde Mort dans les mondes infernaux.

Enfin, il y a une quatrième classe de hasnamussen: des Dhyâni bodhisattvas tombé. J’étais une quatrième classe de hasnamussen quand j’étais tombé. Je faisais partie de la quatrième classe. J’avais formé deux personnalités distinctes: l’une divine et l’autre ténébreuse. La quatrième classe conserve la mémoire des âges, la conscience éveillé. Ils souffrent toujours beaucoup, l’indicible, jusqu’à ce qu’ils se lèvent à nouveau, mais s’ils ne se relèvent pas à nouveau, il n’y a pas d’autre choix pour eux, sauf d’entrer dans les régions submergées des mondes infernaux jusqu’à la Seconde Mort.

Alors voilà, ce sont les quatre classes de hasnamussen, quatre types de Marut.

Étudiant: Alors, dans le monde commun et ordinaire, la première classe involuent mieux, bien que en tant qu’individus ils ne font rien pour le compte d’eux-mêmes?

Samaël Aun Weor: Eh bien, ils sont juste un peu au service de l’économie de la nature, et grâce à cette nature devient assez de nourriture, car ils ne sont que des machines au service de la nature. En tant que machines ils sont utiles et nécessaires pour nourrir la planète Terre.

Disciple: Maître, je veux vous poser une question afin que vous puissiez clarifier mon mental un peu, et être enregistré. C’est la suivante: le mouvement Gnostique de l’Amérique du Sud a été particulièrement ému en entendant la triste réalité que le mouvement est entré en déclin et dégénérescence. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet?

Samaël Aun Weor: Il y avait quelques secteurs dégénérés, c’est vrai. Certains secteurs marchaient de façon involutive. Voilà pourquoi c’est l’année de la loi, où nous devions prendre des mesures énergiques et rigoureuses, et il est nécessaire que ces mesures deviennent encore plus forte, parce qu’il n’y a pas d’autre choix. Ceci afin de redresser le mouvement.

Il y avait des processus de désintégration dans certaines sections. Je ne me réfère pas seulement à la Colombie, non! Je précise: je prends la parole devant l’ensemble de l’hémisphère occidental en général. Voilà pourquoi nous avons dû prendre des mesures d’austérité. Il y avait des processus de désintégration, y compris au Mexique, mais on peut dire en termes – on peut dire, dans la synthèse – que le mouvement progresse victorieusement, triomphalement; il marche vers le succès totale. Ainsi, aujourd’hui, il triomphe dans toute l’Amérique. Il est vrai que les corrections ont dû être apportées, comme il est naturel, le mouvement triomphe dans toute l’Amérique, victorieux, y compris les Etats-Unis et avec les principes de base au Canada. Telle est la réalité.

Même Disciple: Parce que tout le monde en Amérique du Sud a tout accepté comme il a été dit. Parce que les rumeurs ont dit que tout le monde, absolument tout le monde dans l’ensemble du mouvement dégénérait, qu’ils étaient des échecs de l’avatar qui a semé un quart des graines dans le désert.

Samaël Aun Weor: Eh bien, la réalité est que le mouvement est triomphant. Il y avait des sections, des lieux, des régions, où il y avait des processus de désintégration, de décadence, mais tout cela a déjà été surmontée, et aujourd’hui le mouvement marche triomphant. Telle est la crue réalité des faits.

Bien, donc, je vois que vous avez compris toute cette question sur ce que sont les hasnamussen.

En effet, cela est très important à connaître. Il faut marcher très consciemment sur ce chemin, n’est-ce pas? Nous devons avoir la connaissance complète.

Il y a aussi des cas très graves, très graves. Permettez-moi de vous parler d’un cas très grave. Par exemple: nous avons un cas comme Moloch. J’ai décidé d’investiguer sur lui. Je suis descendu dans les mondes infernaux pour investiguer sur lui. Je l’ai appelé là-bas avec le grand appel de Petrus De Apono, Petrus Aponensis, également nommé Pietro d’Abano. Ainsi, Moloch est venu chevauchant sur un cheval vivant dans la plaine rouge (parlant en termes dantesques). Alors, c’était ses mots: «Oh, Samael, je pensais que tu étais là-haut parmi les petits anges. Donc, tu es ici aussi?»

Ma réponse: «Tu as tort, Moloch. Je ne vis pas ici bas. Je suis seulement descendu pour investiguer sur toi, voilà tout.»

Il se retourna et partit, à cheval sur son destrier vivant. Néanmoins, à travers le sarcasme avec lequel il a dit: «Je pensais que tu étais là-bas parmi les petits anges,» Je réussi à investiguer sur lui. Moloch ne donne pas un damné de «petits anges». Ils valent comme des brochures de la maternelle pour lui. Je réalisai que j’ai pu mettre en évidence que cet homme était dans une plus grande entreprise. Investiguant sur lui, je savais qu’il était un trône tombé, il n’est rien de moins que le bodhisattva d’un trône, un trône, un trône tombé: Moloch.

Étudiant: L’un des quatre trônes?

Samaël Aun Weor: Non, il est différent, parmi les trônes tombés.

Que cherche cet homme s’il est un trône? Et pourquoi parle-t-il avec sarcasme au sujet des anges? Que que recherche cet homme?

J’ai essayé d’en savoir plus sur lui, et me suis rendu compte de la conclusion de son but: de toute évidence, il sera soumis à la Seconde Mort avec la destruction de l’ego et ses corps existentiels supérieurs de l’Être. Il vivra peut-être quelques millions d’années de plus dans l’abîme, mais finalement il sera atomiquement désintégré et son Essence émergera à nouveau dans la lumière du Soleil, afin de commencer un nouveau voyage à un niveau supérieur, selon la loi de la spirale de la vie. Ensuite, il deviendra un type supérieur hiérarchique, de gnome qui avec sa conscience examinera attentivement les lois qui régissent le monde minéral. Et quand il entre dans les paradis végétaux, il sera un élémental qui étudiera en profondeur la science des plantes, il pratiquera et apprendra à gérer les lois des plantes. Il sera un élémental plante hiérarchique très intelligent. Et quand il entrera dans l’évolution animale, il sera un élémental animal avec la possibilité d’étudier les lois du monde animal, et apprendre à conduire ces lois.

Puis, quand il pénètre à nouveau dans l’état humain qu’il a perdu autrefois, il sera à nouveau un humanoïde, mais un humanoïde avec une conscience supérieure, n’est-ce pas? On peut dire qu’il sera, dans l’état humanoïde, une sorte d’humanoïde superconscient. Ainsi, alors en tant qu’humanoïde, il fabriquera alors les corps existentiels supérieurs de l’Être à nouveau, mais en raison de sa connaissance et maîtrise il créera des corps existentiels plus grands. Et quand il s’intègre avec son Dieu, Qui est un trône, il se sera élevé au niveau d’un cosmocréateur. Il aura appris comment créer des mondes et la façon de conduire les lois cosmiques. Donc, c’est-ce que je suis venu à découvrir. Ceci est une procédure qui est utilisée par les dieux qui veulent monter en degrés. Voilà pourquoi une fois j’ai dit dans mon livre La Révolution de Beelzebub:

«Ceux qui sont devenus des dieux étaient des démons avant; la plupart des dieux divins sont ceux qui étaient des démons.»

«Les démons sont transformés en dieux» – ceci est l’un des grands mystères… Je suis en train de divulguer rien de moins que le secret de l’abîme.

Quant à moi, je vous le dis franchement, grâce à mon Dieu intérieur j’ai atteint le degré de Cosmocréateur avec des descentes dans l’abîme, mais maintenant j’implore seulement une chose: aller au-delà du chemin des Cosmocréateurs, si c’est ce que veut aussi mon père, et de suivre le chemin vers l’Absolu. Pourquoi? Parce que, par exemple, je vois le Dieu Sirius: combien de fois le Dieu Sirius est descendu dans l’abîme? Combien de fois l’âme de ce Dieu est passé par la Seconde Mort pour devenir aujourd’hui le gouverneur de la Voie Lactée? Par conséquent, c’est un chemin dans lequel on s’enchevêtre dans le karma des mondes. Par conséquent, il est préférable d’atteindre l’Absolu.

Et qu’est-ce que l’Absolu? Vous pouvez l’expliquer du point de vue du Moyen-Orient, ou de manière Turkmenistane, ou d’une manière Arménienne ou Persane, mais je préfère penser au Père éternel cosmique commun, pas d’une manière froide, mais d’une manière plus chaude, qui est le point de vue de la substance du Siam, comme le Père éternel cosmique commun, le Omnimiséricordieux, l’infinitude qui soutient tout. Bien sûr, il est nécessaire de fusionner avec son Dieu intérieur pour que l’on puisse devenir un véritable surhumain, un véritable Kumara, mais ensuite il est préférable de fusionner avec le Père éternel cosmique commun, l’ineffable Dieu, L’Ain Soph Aur ou Ain, le Père éternel cosmique commun, l’infinitude qui soutient tout. En arrivant à ce point, il est dit que l’on a atteint l’Anklad sacré, mais rester dans le sein du Père éternel cosmique commun est difficile, car l’aspiration, même pour une seconde, l’aspiration d’être quelque chose ou quelqu’un ou d’exister dans n’importe quelle forme, dans un monde ou être quelque chose, suffit pour être immédiatement éjecté du Père éternel cosmique commun et tomber dans le monde des trois lois, dans le royaume du Démiurge Créateur. Alors, voilà, pour rester à l’intérieur du Père éternel cosmique commun est ce qui est difficile.

Nous avons devant nous deux chemins. Parmi ceux qui suivent le chemin direct, il y a le chemin pour devenir Cosmocréateurs, ou le chemin pour se fondre au sein du Père éternel cosmique commun.

Je dirais: pourquoi de plus en plus hiérarchique dans la poussière des mondes? Il est préférable de devenir fusionné dans le sein du Père éternel cosmique commun, qui a tous les pouvoirs et attributs et tout le bonheur. Ceci est mon explication pour vous au sujet des chemins, et c’est très important. Alors, voici: «les dieux étaient des démons avant.»

Dans tous les cas, les dieux étaient des démons avant et souvent un Dieu hiérarchique comme le Dieu Neptune se lance dans l’abîme pour refaire surface plus tard, plus puissant. Neptune, une fois ici, se laissa tomber. Mais bon, il y a des dieux qui descendent dans l’abîme intentionnellement et se confondent avec les démons et se désintègrent, ils deviennent de la poussière cosmique – des dieux qui tombent, qui se précipitent dans l’Averne, et plus tard, beaucoup plus tard, ils refont surface plus puissant qu’auparavant. L’alchimiste jette également la pierre dans l’eau; plus tard, il lui donne la vie et devient plus puissant que jamais, cela est évident.

Disciple: J’ai toujours senti un profond respect pour la sagesse du mal.

Samaël Aun Weor: La sagesse du mal est énorme, mais néanmoins pensons… Par exemple, le marquis de Sade, qui pensait obtenir la libération par le mal, sans doute, malgré qu’il y a une raison, d’une manière involutive il avait raison. Il est évident que, lorsque le pervers passe par la Seconde Mort, son Essence est libérée, cela est évident, mais après beaucoup d’horreurs et de souffrances, et tous ce tourment. Le passage de l’âme par l’Averne est terrible, horrible, et parvient à sortir de l’autre côté, mais après avoir traversé les neuf cercles Dantesques.

Disciple: Bien, et il pourrait y avoir quelque chose dans la sagesse des cercles, parce que l’on voit non seulement sur le chemin de la lumière; dans le chemin matériel que j’ai vu beaucoup d’élémentaux de la nature décrivant de beaux cercles autour de moi, une partie de la défense, d’autres de la protection, d’autres de l’information, de très beaux cercles.

Samaël Aun Weor: En effet, mais les élémentaux sont tout le monde. Toute personne qui n’a pas atteint l’état de l’être humain est une élémentale embouteillée à l’intérieur du «Moi». Donc, les humanoïdes sont juste des élémentaux. Si un humanoïde détruit le «Moi», ce qui reste de lui est un pur élémental, le même élémental qui a commencé comme minéral et comme plante, et a continué comme animal, il est donc le même élémental. Ainsi, lors de la destruction du «Moi», ce qui reste est l’élémental. L’humanoïde devient élémental, et rien d’autre.

Disciple: Je pense que présentement ceux qui font partie en tant qu’élémentaux, à savoir, en tant que Gnomes de la Terre, en tant qu’ondines et Néréides, en tant que sylphes et sylphides, qui sont dans un état paradisiaque, ont une sagesse gigantesque et ils informent et dirigent des événements.

Samaël Aun Weor: En effet, ils l’ont, parce que leur conscience est éveillée. Les élémentaux sont éveillés, mais ce que je veux vous dire est ceci: un élémental incorporé dans un corps humain ou dans une plante ou un animal ou vivant dans le monde des roches, c’est le même élémental. J’ai vu cela dans les expériences.

Voilà pourquoi le sujet XX, un gentleman qui m’écoutait dans l’antique Egypte des Pharaons, il n’était pas un initié, ni quoi que ce soit du genre, mais il a accepté la doctrine concernant la désintégration des démons rouges de Seth – comme nous avons appelé l’ego dans la Haute et Basse Egypte – en d’autres termes, le «Mo». Il a réussi à effectuer une partie du travail au cours de sa vie, il a désintégré, dirions-nous, environ 50%. Ainsi, après sa mort, il a reçu l’instruction. Nous lui avons appris comment fermer les utérus-portes. Par conséquent, après la mort, quand l’ouragan du karma hurlait horriblement, il est resté calme, impassible. Quand les démons ténébreux l’ont attaqué furieusement, il est resté serein, impassible. Lorsque la tempête a versé sur sa tête la pluie, le tonnerre et la foudre, il a continué, impassible. Quand il a atteint un certain endroit où les hommes et les femmes ont copulé, il était serein, sans sympathie pour personne, ni antipathie pour quiconque; il n’a pas cherché refuge dans une grotte au milieu de la tempête, parce qu’il savait que chercher un abri dans la tempête équivalait à devenir un prisonnier dans un utérus. Cette grotte serait un utérus. Ainsi, il n’a pas cherché un abri à l’intérieur de quoi que ce soit ou à l’intérieur de qui que ce soit. Finalement, le Père-Mère l’a soumis à de terribles épreuves, mais il est resté ferme.

Les prêtres du temple l’aidèrent en lui rappelant son but, qui était de ne jamais revenir au monde. Finalement à la fin, il a été admis dans un royaume de ces nombreux royaumes du monde moléculaire, à savoir le Tlalocan, le Royaume des Cheveux Longs ou la Concentration Élevée, dans les différents domaines qui sont là dans l’au-delà.

Donc, finalement, quand cette Essence a été admise dans un de ces nombreux royaumes, sa Mère Divine l’a aidé à éliminer le reste du «Moi» que l’Essence a besoin d’éliminer. Et enfin l’Essence est devenue libre, et a commencé à prendre de belles formes. Tout d’abord, l’Essence a pris la forme d’une jeune fille de 14 ou 12 ans, puis elle a pris la forme d’une jeune fille très belle, enfin, se transforma en une simple, la plus belle élémentale femme. Puis, ayant cet aspect, comme telle elle s’est immergé dans le grand Alaya de l’univers comme un seul élémental.

Ici aussi, dans l’antique Mexique, de nombreux initiés ont fait de même, et comme tels ils ont quitté le scénario cosmique. Ils ne reviennent pas à prendre partie. En d’autres termes, ils étaient des élémentaux qui ne sont pas intéressés à atteindre les hauteurs de l’humain ou des dieux, ou quoi que ce soit, mais ils restent étant des élémentaux dans le grand sein de l’univers. Certains initiés de l’antique Mexique l’ont fait volontairement afin de revenir plus tard dans l’âge d’or, et d’entrer dans une école de mystère pour devenir des Adeptes qualifiés. Pendant ce temps, ils quittent les évolutions et les involutions, et se sont retirés du scénario cosmique et se sont plongés dans le grand Alaya de l’univers, exclusivement à travers ce processus.

Étudiant: Vénérable maître, alors dans l’âge d’or les élémentaux de le grand Alaya peuvent se réincorporer dans des corps humains?

Samaël Aun Weor: Oui, si tel est leur volonté ils peuvent se réincorporer dans des corps humains, puis créer les corps existentiels supérieurs de l’Être, et de devenir des êtres humains, puis des Adeptes, et ensuite des Dieux, mais beaucoup d’entre eux préfèrent différer, et certains d’entre eux ne veulent simplement pas être des êtres humains, ni des dieux, ni quoi que ce soit, mais ils veulent tout simplement rester à jamais dans l’éternité comme simples élémentaux submergés dans le grand Alaya de l’univers.

Donc voyez, il y a une variété. Il y a des gens qui sont passés par tous les cycles de manifestation, pour 3000 cycles, et n’ont jamais créé les corps existentiels supérieurs de l’Être, ni n’ont fait un travail sur eux-mêmes. Ceux qui ont finalement terminé leurs 3000 cycles de manifestation seront submergées dans l’esprit universel de vie comme de simples élémentaux – des élémentaux avec la connaissance du bien et du mal, mais des élémentaux.

Être un être humain est quelque chose de très différent. Quand on devient un être humain, on n’est plus un élémental. Pour devenir être humain, il faut créer les corps solaires, avoir effectué tout le travail sur soi-même, avoir désintégré l’ego, avoir des véhicules créés, avoir tout accompli. Mais, il y a beaucoup qui préfèrent rester comme de simples élémentaux. Alors voyez, je vous ai montré sur différents types d’âmes.

Je suis le chemin direct, qui est le chemin le plus élevé, mais aussi le plus difficile et le plus dangereux. Je marche sur ce chemin, le direct.

Étudiant: Vénérable maître, peut-on atteindre aussi le niveau humain à travers le chemin en spirale?

Samaël Aun Weor: Le chemin en spirale peut seulement être pris un être humain, seulement par des êtres humains. Quand quelqu’un devient un être humain, il fait face à deux chemins: le chemin en spirale qui est cent pour cent Nirvanique (les Nirvanis prennent rarement un corps physique), et le chemin direct qui va droit au sein du Père éternel cosmique commun. Bien sûr, ceux qui prennent le chemin en spirale ne reçoivent pas les mêmes triomphes que celui qui prend le chemin direct, puisque, mesdames et messieurs, le chemin en spirale a moins de dangers.

Le chemin direct, par exemple, est si terrible que très peu d’humains peuvent le suivre. Il va au-delà des lois de l’évolution et de l’involution. Il révolutionne contre tout et contre tous. Il est un briseur de chaîne dans tous les sens, un chemin avec une épée à la main, contre soi-même, contre le monde, contre tous – c’est la doctrine du Christ rouge en marche, un Christ rebelle qui n’a rien à voir avec les ganaches ou les prudes, comme ceux des églises paroissiales, mais un Christ révolutionnaire et terrible qui marche sur le chemin direct. Donc, très peu de gens peuvent le suivre.

(c) Glasgow Museums; Supplied by The Public Catalogue Foundation

Étudiant: Vénérable Maître, à la fin est-ce que le Christ rouge de ceux qui prennent le chemin direct est le même que le Christ de ceux qui suivent le chemin en spirale?

Samaël Aun Weor: Eh bien, sans doute le Christ est toujours le Christ. Mais comprenez que ceux qui prennent le chemin direct acquièrent certains pouvoirs, certaines qualités, certains attributs ésotériques profonds que ceux qui prennent le chemin en spirale n’atteindront jamais.

Ceux du chemin en spirale passent leur temps à profiter du Nirvana. Ils prennent rarement un corps.

Celui qui marche sur le chemin direct renonce à tout bonheur et reste ici en chair et en os, vivant comme un homme parmi les hommes, luttant, souffrant dans le mahamanvantara pour voir si à la fin du mahamanvantara il peut s’immerger dans le sein du Père éternel cosmique commun pour toujours, et sinon, il doit suivre à nouveau le même chemin jusqu’à ce que finalement, à la fin de certains mahamanvantara y parvenir.

J’ai suivi ce chemin depuis plusieurs Mahamanvantaras et je ne l’ai pas encore atteint – et je marche sur le chemin direct, mais je ne l’ai pas atteint.

Étudiant: Est-ce que le Maître Jésus-Christ y est parvenu?

Samaël Aun Weor: Eh bien, en effet, il l’a fait. Mais je ne l’ai pas atteint. Voyons si je réussis. Je ne sais pas. Pour ma part, j’ai décidé de renoncer à tout bonheur de haut en bas et de rester ici, comme ils disent, « point-blanc, face à face,» à travailler pour l’humanité, terriblement, renonçant à tout bonheur, tout paradis et toute joie. C’est assez difficile, n’est-ce pas?

À cette fin, afin de continuer à travailler pour l’humanité, je n’avais pas d’autre choix que de passer par un processus de réincarnation, donc je suis actuellement dans un processus de réincarnation. Je n’ai pas besoin de passer par la réincarnation de la manière de tout être humain commun et ordinaire le passe, non! J’effectue ce processus tout en étant vivant. La durée de vie totale de mon corps physique Sud Américain n’a pas donné plus de 58 ans. Ce corps est mort à l’âge de 58 ans. Ainsi, cette vie n’existe plus; cette physicalité est mort. Elle est morte l’année dernière. Vous pouvez dire: «Que cela est étrange,» n’est-ce pas? Depuis l’année dernière, j’ai commencé à se réincarner dans mon corps Égyptien, et ai commencé un échange atomique entre le véhicule physique Sud-Américain et Égyptien, un corps qui est replié à l’intérieur d’un sarcophage sous une pyramide. Ainsi,un échange atomique moléculaire très intéressante a commencé. Cet échange atomique moléculaire permet à tous les atomes Sud-Américain de rester là-bas, coincé en Egypte, dans le sarcophage, et tous les atomes de ma momie de rester ici. Bref, imaginons par exemple une expérience: un atome de notre frère «A» sort de son bras et cet atome va là au bras de notre frère «B.» À son tour, un atome du bras du frère «B,» dans le même point exactement, va au bras du frère «A» exactement où l’atome doit être placé, et retourne et occupe l’espace atomique vide. Ainsi, c’est ainsi qu’un échange atomique est réalisée entre les deux d’entre eux; frère «A» finit par porter le corps du frère «B» et frère «B» se termine habillé avec le corps du frère «A», c’est évident; c’est ce qu’est l’échange atomique.

Étudiant: Vénérable maître, dans l’un de vos premiers livres vous nous avez dit le cas d’un maître qui devait aussi faire ce travail.

Samaël Aun Weor: Oui, d’une manière similaire, mais pas la même chose parce que l’échange atomique que je suis en train d’effectuer est avec mon propre corps Égyptien qui est vivant dans un cercueil, vivant dans un état cataleptique, donc je suis en train d’échanger mes atomes physiques, se réincarnant dans mon propre corps Égyptien.

Aujourd’hui, ésotériquement, on dit que je suis vieux d’un an.

Étudiant: Ce sarcophage, vénérable maître, est-il caché?

Samaël Aun Weor: Oui, il est sous une pyramide, et j’y ai mon corps Égyptien. J’ai au moins une partie de la tête Égyptienne, et le reste du corps entier est sous échange atomique constante, d’instant en instant, de seconde en seconde. Quand j’atteins deux ans, il sera remarqué plus. Quand j’atteindrai l’âge de sept ans cette réincarnation sera plus visible. Et quand j’atteindrai l’âge de vingt et un, vous verrez le plein Égyptien, et il sera totalement complet à l’âge de trente ans. Ensuite, l’ensemble du corps Égyptien sera ici, et tout le corps Sud Américain restera en Égypte, dans le sarcophage. Cet échange atomique est appelé dans l’ésotérisme «réincarnation.» Je me réincarne dans la vie afin de rester avec le corps Égyptien travaillant pour le compte de l’humanité pour un temps infini, tout au long du mahamanvantara.

Étudiant: Vénérable maître, votre corps Sud Américain reste comme un véhicule réservé à tous les besoins?

Samaël Aun Weor: Pour tout besoin, il restera là dans le sarcophage. Donc, je n’ai pas ici tout le corps Sud Américain que vous avez connu. Déjà la tête est une autre. Si vous regardez attentivement la tête, vous verrez que ce ne soit plus le même. Ma tête physique est surtout Égyptienne. Je ne veux pas vous dire que l’échange physique totale a été déjà fait, elle vient de commencer et est maintenant un an et rien de plus.

Le corps Sud Américain est mort. Le corps vital que j’ai ici est le corps vital Égyptien. J’ai fait l’échange. Le corps vital que mon corps Sud Américain avait est là en Égypte. Le corps vital de la momie est ici.

La personnalité de mon corps Sud Américain (cette personnalité qui a parlé avec vous et tout cela), je me bats constamment avec elle. Parfois, quand cette personnalité se présente devant moi, je tire mon épée et la pousse loin. Un jour, je donnais une conférence et il était assis à côté de moi; il est venu donner une conférence. Je devais tirer mon épée et la faire fuir, pour la repousser. «Retour à la tombe,» lui ai ja dit. Ainsi, elle est allée en Égypte. Je les mis au rebut.

La personnalité que j’ai ici est la même que celle que j’avais à l’époque de l’Égypte antique des pharaons. Voilà ce que j’ai ici, la personnalité Égyptienne. À travers cette personnalité je parle et agis. Il est clair qu’en ayant le corps vital Égyptien et la personnalité Égyptienne ici, je tire les atomes de mon corps Égyptien plus rapidement et plus efficacement à chaque instant. Donc, de cette façon, je vais continuer à travailler, parce que mon corps physique Sud Américain est mort à l’âge de cinquante-huit ans.

Étudiant: Est-il vrai que, dans un proche avenir, vous posséderez le pouvoir des langues?

Samaël Aun Weor: Eh bien, cela dépend du Père, et s’il me l’accorde, tant mieux, puisque j’en ai besoin pour travailler pour l’humanité.

Étudiant: Pouvez-vous nous donner une définition complète de ce qu’est réellement la Pierre Philosophale?

Samaël Aun Weor: La Pierre Philosophale est le Christ intime habillé avec les corps d’or. Néanmoins, pour que les corps existentiels de l’Être puisse devenir de l’or pur, il faut être un alchimiste et travailler dur dans le Grand Œuvre. Tous les alchimistes peuvent avoir le luxe de posséder des corps d’or pur, mais bien sûr, un alchimiste n’est pas ordinaire.

Étudiant: Vénérable maître, quand allez-vous atteindre cette Pierre Philosophale?

Samaël Aun Weor: En 1978, l’escarboucle rouge me sera donnée. Heureusement, avec l’escarboucle nous aidons vraiment beaucoup l’humanité. Cette escarboucle rouge est aussi appelé «diamant précieux» avec lequel les murs du temple de Salomon ont été ciselés (celui qui a de l’intelligence qu’il entende, car ici se trouve la sagesse). Il est difficile d’obtenir les véhicules supérieurs de l’Être, et personne ne peut les posséder si auparavant, il ne supprime pas le Mercure Sec de la philosophie. Ce Mercure Sec n’est rien d’autre que les «agrégats psychiques inhumains,» vives personnifications de nos erreurs, nos défauts psychologiques.

Il serait impossible de tailler la Pierre Philosophale si l’on ne désintègre pas le Mercure Sec et si le Soufre Arsenic ou le poison, bestial, le feu animal n’est pas supprimé. Il y a beaucoup d’initiés qui ont eu le luxe de la fabrication des corps existentiels de l’Être, mais rares sont ceux qui ont réussi à mettre l’or dans ces corps. Cet or se trouve dans le sperme sacré. Heureusement, dans chaque être humain se trouve un alchimiste appelé Antimoine. Certes: l’Antimoine a pour tâche de fixer l’esprit de l’or dans les corps existentiels de l’Être… Voilà comment les corps existentiels de l’Être fabriqués dans la forge des Cyclopes peuvent devenir des véhicules d’or pur, peuvent devenir le Christ intime couvert de ces corps, qui est la même Pierre Philosophale…

Étudiant: Pouvez-vous nous dire quels pouvoirs la Pierre Philosophale nous confère?

Samaël Aun Weor: Quand le maître acquiert la Pierre Philosophale, il a, en outre, la médecine universelle. Cela signifie que le maître ne sera plus jamais malade. Cela signifie que le maître peut vivre sainement, car entre l’Être et le corps physique il n’y a plus l’obstacle de l’ego, car c‘est l’ego qui détruit le corps vital avec ses impacts brutaux, à savoir avec ses luxures, les ressentiments, etc. Lorsque le corps vital est altéré, ainsi est donc le corps physique, puis viennent les maladies qui raccourcissent la vie de toute évidence… L’ego injecte du poison dans le corps physique et peu à peu le détruit jusqu’à sa mort totale. Ainsi, donc, si l’ego est détruit, rien ne peut affecter le corps, à l’exception de la personnalité. Ainsi, cette personnalité doit être détruite. Puis, en effet toutes les interférences entre l’Être et le corps physique auront été radicalement éliminés. Quand l’Être est intégré, sans interférences avec le corps humain, une harmonie totale qui permet de se nourrir des fruits de l’Arbre de Vie est définie…

La meilleure façon d’éliminer l’ego et la personnalité est par la coopération de l’homme et de la femme au cours de la copulation chimique. L’homme, au cours de la transmutation sexuelle, doit implorer la Mère Divine Kundalini pour la désintégration de tel ou tel agrégat psychologique, et la femme, à ce moment-là, doit accompagner l’homme implorant sa Mère Divine Kundalini pour la dissolution des mêmes agrégats, et vice versa.

Publicités

2 réflexions sur “Transmigration Cosmique des Âmes: Boucle spatio-temporel, cycle du CHAOS!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s