#IsraelLeaks Scandale Sara Netanyahu sur le point d’être inculpée, attaque physiquement le DIR CAB de son mari benyamin ! Qui va enfin les mettre au trou ce couple maudit ?! #TogoLeaks

#IsraelLeaks Scandale Sara Netanyahu sur le point d’être inculpée, attaque physiquement le DIR CAB de son mari benyamin ! Qui va enfin les mettre au trou ce couple maudit ?!

 

Sara Netanyahu, l’épouse du régime israélien, Benjamin Netanyahu, le Premier ministre a tenté d’attaquer physiquement le directeur général du bureau de son mari.

L’épouse du Premier ministre israélien Eli Groner a tenté d’attaquer quand il est allé en Janvier au bureau de Netanyahu demander directeur des finances, les médias israéliens ont rapporté jeudi.

Sara Netanyahu voulait financer des rénovations à la maison familiale dans la ville portuaire de Césarée, à l’ouest des territoires palestiniens occupés, dont l’acquisition au début des années 2000 coûte environ 5 millions $.

Cependant, Groner a catégoriquement refusé la demande, de sorte que l’épouse du Premier ministre israélien enragé et a essayé de l’attaquer physiquement, au point qu’un autre officier devait les séparer.

 

Eli Groner, directeur général du bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.
Selon le quotidien israélien Haaretz, Groner a décidé de démissionner après l’altercation, mais Yoav Horowitz, chef de cabinet du Premier ministre Netanyahu a promis de prendre si nécessaire que de telles mesures ne se reproduisent plus.

Cependant, des sources dans le régime de Tel-Aviv disent que le premier ministre n’a pas parlé Groner sur la question.

Récemment, le directeur général du bureau de Netanyahu a décidé de démissionner et de quitter le poste plus tôt cette semaine. Enfin, il prendra sa retraite en Juillet, étant la principale raison de l’altercation.

Sara a critiqué jeudi les « médias mensonges ». En outre, le premier ministre israélien que son PDG a nié l’incident.

Les nouvelles viennent à la lumière au milieu de divers scandales impliquant l’épouse du Premier ministre israélien. Le journal israélien The Times d’Israël a rapporté dimanche dernier que le général Avichai Mandelblit procureur d’Israël envisage de poursuivre Sara Netanyahu pour détournement de fonds et d’utiliser ces fonds pour un usage personnel.

Sara avait proposé le procureur général payer une amende de 14 000 $ à avouer leurs crimes contre les autorités israéliennes de se retirer les accusations portées contre lui, une offre rejetée Mandelblit.

Sara Netanyahu was ‘forcibly’ removed from angry meeting with PMO director

TV news claims to corroborates report PM’s wife became violently angry, lunged at Eli Groner during row over renovations at Caesarea home

Prime Minister Benjamin Netanyahu and his wife Sara attend the opening ceremony of the inauguration of the new emergency ward at the Barzilay hospital, in Ashkelon, Israel on February 20, 2018. (Flash90)

Prime Minister Benjamin Netanyahu and his wife Sara attend the opening ceremony of the inauguration of the new emergency ward at the Barzilay hospital, in Ashkelon, Israel on February 20, 2018. (Flash90)

Prime Minister Benjamin Netanyahu’s wife Sara was “forcibly” removed from a meeting with outgoing Prime Minister’s Office Director-General Eli Groner after she berated and tried to attack him, Hadashot news reported Friday, adding details to earlier reports of a violent altercation over expenses.

Sources from the Prime Minister’s Office told the TV station that Sara Netanyahu confronted Groner during a January meeting, yelling “We hate you,” while pointing a pen at him “in a threatening manner,” until she was removed from the room by chief of staff Yoav Horowitz.

“Horowitz grabbed her hand and pulled her, some would say forcibly, out of the room while telling her to ‘calm down, calm down,’” sources told Hadashot.

Groner, who announced earlier this week that he is stepping down from the position, has denied that the incident occurred. Netanyahu has not yet announced his replacement.

On Thursday, the Haaretz daily reported that Sara Netanyahu become violently angry during a dispute over the funding of renovations at the prime minister’s private residence in Caesarea, and lunged at Groner, forcing him to push her off.

Sara Netanyahu slammed the report as false.

Haaretz quoted sources in the PMO who said that in early January, Sara Netanyahu requested money to renovate their property in Caesarea. After she was unable to reach Groner on the phone, Sara Netanyahu went to the PMO where she angrily confronted him. The sources said the exchange became so heated that Sara Netanyahu lunged at Groner, who pushed her off before they were separated.

After the confrontation, Groner allegedly considered resigning immediately. He discussed it with Netanyahu’s bureau chief, Yoav Horowitz, who said he would raise it with the prime minister. Horowitz promised that Netanyahu would ensure it did not happen again.

The report said that Sara Netanyahu had asked her husband several times to fire Groner but he refused.

After the report was published, Sara Netanyahu accused the media of constantly blowing the stories about her out of proportion. She said the media had been spreading its “delirium of lies for the last 20 years.”

“Tendentious lies. The Israeli media is so wicked to me. The proportion shows how petty, delusional, and small this is,” she said in a video filmed while visiting the grave of a fallen IDF soldier.

Benjamin Netanyahu said he was waiting for the day the Israeli media would write something true about his wife “as a wife, mother, and daughter, as someone who does so much good for the Israeli public,” adding that he would have to wait a long time for that to ever happen.

Though slamming the the media for reporting “lies,” the Netanyahus stopped short of directly denying the report.

Asked if they could unequivocally deny the incident took place, a spokesperson for the Prime Minister’s Office referred The Times of Israel to Groner’s denial, quoted by Haaretz, but declined to comment on whether Benjamin or Sara Netanyahu personally reject the account. A spokesperson for the Netanyahu family also declined to comment on whether couple deny the incident took place.

This is not the first time the prime minister’s wife has been accused of violent conduct, with the Jerusalem District Labor Court having awarded compensation to former employees of the prime minister’s wife on two separate occasions.

In one 2016 case, the court awarded NIS 120,000 ($31,000) in damages to a former employee of the Netanyahus official residence, ruling that Sara Netanyahu, had mistreated him with verbal abuse and unreasonable demands. In a separate case that year, the court awarded Menny Naftali, a former caretaker at the Prime Minister’s Residence, NIS 170,000 (about $43,735) in damages, accepting his claims of mistreatment by Sara Netanyahu.

In the Naftali case, a former cook at the residence, Eti Haim, also testified against Sara Netanyahu, telling the court that the prime minister’s wife once hit her on the hand for mistakenly opening a door on her. In a lengthy deposition, Haim, who was compelled to testify by the court after initially refusing to do so, also told of an occasion where Sara Netanyahu threw plates at her across the garden patio.

Separately, on Sunday it was reported that the attorney general intends to indict Sara Netanyahu wife for allegedly diverting state funds for her own personal use.

 

 

Sara Netanyahu dit préférer la prison au paiement d’une amende jugée exorbitante

La femme du Premier ministre aurait été irritée par la suggestion des avocats de payer 200 000 NIS et d’avouer avoir détourné des fonds publics

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara lors d'une cérémonie décernant des soldats exceptionnels dans le cadre des célébrations du 70ème Jour de l'Indépendance d'Israël, à la résidence du Président à Jérusalem. 19 avril 2018. (Yonatan Sindel / Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara lors d’une cérémonie décernant des soldats exceptionnels dans le cadre des célébrations du 70ème Jour de l’Indépendance d’Israël, à la résidence du Président à Jérusalem. 19 avril 2018. (Yonatan Sindel / Flash90)

Peu de temps avant une ultime tentative de conclure un accord qui empêcherait les poursuites pour un présumé détournement de fonds publics, la femme du Premier ministre Benjamin Netanyahu aurait dit à ses avocats qu’elle préférait aller en prison plutôt que de rembourser l’Etat.

Lors d’une réunion mercredi avec le procureur général Avichai Mandelblit, les représentants légaux de Sara Netanyahu ont proposé d’avouer les accusations de détournement de fonds à la résidence officielle du Premier ministre et de rembourser l’argent, a rapporté jeudi soir Hadashot TV. En retour, selon le rapport, l’enquête serait close sans mise en accusation.

Cependant, lors d’une réunion préliminaire pour discuter de la proposition, Sara Netanyahu aurait été furieuse contre ses avocats, disant qu’elle préférait aller en prison plutôt que de payer les 200 000 NIS (55 000 dollars) estimés.

Ses avocats ont nié ces propos en bloc, et ont affirmé à Hadashot que « pas un seul mot dans le rapport n’est correct ». Ils ont également dit que tous les reportages des médias sur le contenu de la réunion avec Mandelblit étaient faux.

Selon le reportage, ses avocats espéraient trouver un compromis avec Sara Netanyahu à la lumière de la méfiance de l’accusation, et au regard du fait qu’elle ne souhaite pas être comparaître devant les tribunaux avec toute la publicité négative que cela engendrerait.

En septembre, Mandelblit a informé Sara Netanyahu qu’il avait l’intention de l’accuser de fraude pour avoir détourné quelque 360 ​​000 shekels (104 000 dollars) de fonds publics pour son propre usage, avec l’intention spécifique d’éviter le paiement de dépenses personnelles.

Les accusations portent sur le retrait de fonds des caisses de l’Etat pour des repas privés commandés à la résidence du Premier ministre.

Publicités

Une réflexion sur “#IsraelLeaks Scandale Sara Netanyahu sur le point d’être inculpée, attaque physiquement le DIR CAB de son mari benyamin ! Qui va enfin les mettre au trou ce couple maudit ?! #TogoLeaks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s