L’Arabie saoudite menace le Qatar d’une « action militaire » s’il se dote de missiles S-400 ! USA/ISRAEL VS RUSSIA

L’Arabie saoudite menace le Qatar d’une « action militaire » s’il se dote de missiles S-400

Selon les informations du « Monde », Riyad demande à Paris de faire pression sur le Qatar afin de l’empêcher d’acquérir ce système russe de défense antiaérien sophistiqué.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Benjamin Barthe (Beyrouth, correspondant)

Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Ajouter

Le système de défense antiaérien S-400, près de Moscou (Russie), en août 2017.

Un an après son début, la crise interne aux monarchies du Golfe ne donne aucun signe d’apaisement. La tension entre le Qatar, d’un côté, l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn, de l’autre, qui ont rompu leurs relations diplomatiques et économiques avec Doha depuis le 5 juin 2017, n’a peut-être même jamais été aussi vive.

Selon des informations obtenues par Le Monde, la couronne saoudienne a récemment envoyé un courrier à la présidence française, dans lequel Riyad se dit prêt à mener une « action militaire » contre le Qatar si ce dernier acquiert, comme il en a exprimé l’intention, le système de défense antiaérien russe S-400.

L’ambassadeur du Qatar à Moscou, Fahad Bin Mohamed Al-Attiyah, avait affirmé en janvier que son pays entendait se doter de ce modèle de missiles antimissiles, considéré comme l’un des plus performants au monde, précisant que les tractations avec le Kremlin étaient à un « stade avancé ». Un mois plus tard, Riyad avait reconnu à son tour être en lice pour obtenir ces batteries sol-air.

Dans la lettre envoyée à l’Elysée, dont le contenu a été dévoilé au Monde par une source française proche du dossier, le roi Salman exprime sa « profonde préoccupation » vis-à-vis des négociations en cours entre Doha et Moscou. Le souverain saoudien s’inquiète des conséquences qu’une installation des S-400 sur le territoire qatari aurait sur la sécurité de l’espace aérien saoudien et met en garde contre un risque d’« escalade ».

Guerre froideDans une telle situation, « le royaume serait prêt à prendre toutes les mesures nécessaires pour éliminer ce système de défense, y compris une action militaire », écrit le monarque, qui conclut son courrier en demandant à Emmanuel Macron son aide pour empêcher la vente et préserver la stabilité de la région.

Beuveries, drogue et prostituées : le quotidien révélé d’un prince saoudien

Beuveries, drogue et prostituées : le quotidien révélé d'un prince saoudien© Capture d’écran The Independent
Majed ben Abdullah ben Abdoulaziz Al Saoud

Une enquête de la justice californienne a révélé que le prince saoudien Majed ben Abdulaziz Al-Saoud sniffait de la cocaïne et se livrait à des journées entières de beuverie entouré de prostituées et à des actes sadiques sur ses employées féminines.

Tout récemment, trois membres du personnel féminin chargées de s’occuper de la somptueuse villa que possède le prince Majed ben Abdoullah ben Abdoulaziz Al-Saoud à Beverly Hills en Californie, ont déposé une plainte contre ce dernier, révélant une vie de débauche totale.

Il s’avère, selon les plaignantes, que le Prince mènerait une vie complétement trash, à mille lieux des traditions islamiques saoudiennes particulièrement puritaines : il passerait en effet la plupart de son temps à se saouler et sniffer de la cocaïne, entouré de prostituées qu’il ferait venir chez lui pour satisfaire son appétit sexuel insatiable ainsi que celui de ses collaborateurs.

Trita Parsi

@tparsi

Former king Abdullah’s son…

Female staff: Saudi prince made us watch a male aide pleasure him http://dailym.ai/1MC6sCx  via @MailOnline

Female staff: Saudi prince made us watch a male aide pleasure him

Shocking new revelations about what happened in the days before Saudi Arabia’s Prince Majed’s arrest in Los Angeles for the alleged sex assault on his maid have come to light in court documents.

dailymail.co.uk

Le prince aurait même des relations homosexuelles avec certains de ces derniers, alors qu’en Arabie saoudite, de telles pratiques sont passibles de la prison, voire de la mort dans certains cas.

Dans la dernière plainte, dont a eu connaissance le Los Angeles Times, une des membres du personnel de Majed ben Abdoullah ben Abdoulaziz-Al-Saoud affirme que ce dernier s’est accroupi au-dessus d’elle, se frottant contre son corps de façon obscène et violente, avant de lui donner des coups au genou, lui aggripant violemment le bras en y laissant de sévères contusions et des traces d’ongles, ainsi que sur ses cuisses.

Les plaignantes expliquent également avoir vu la petite amie du prince ainsi qu’une autre femme, en larmes, tremblantes et couvertes de bleus et de sang. «A croire qu’une minute de plus et il les aurait tuées», ont-elles dit dans leur plainte.

Toujours selon ces désormais ex-employées, le prince ne se fatiguait même plus à se livrer à quelque séduction que ce soit : s’étant un jour épris d’une jeune femme, il est venu la voir en lui disant tout simplement «Demain on va faire la fête avec toi et tu vas faire tout ce que je veux ou alors je te tuerai».

La révélation récente de ces documents judiciaires intervient peu de temps après que les procureurs du comté de Los Angeles se soient résignés à faire suite aux accusations pour agression sexuelle qui pesaient sur le prince Al-Saoud depuis le mois dernier après sa première arrestation.

Al-Saoud avait été arrêté sur les accusations d’une première employée qui affirmait que l’homme l’avait forcé à avoir des rapports sexuels avec lui en lui disant «je suis le prince, je fais ce que je veux», selon la police. Il s’est ensuite avéré qu’il y avait plusieurs victimes et finalement,  quelques jours plus tard, les trois femmes l’ont poursuivi au civil.

Les réclamations des plaignantes n’ont pas été spécifiées, mais il est déjà certain que le prince sera poursuivi pour «discrimination sexuelle», «maltraitance», «violence envers employés», «coups et blessures et «actes de sadisme ayant entraîné une profonde détresse émotionelle».

En savoir plus : Los Angeles, quatre femmes accusent un prince saoudien d’agression sexuelle

Le prince saoudien avait été libéré il y a un mois après avoir versé une caution de 300 000 dollars à la prison dans laquelle il était retenu. L’ambassade d’Arabie saoudite à Washington n’avait pas commenté les faits.

En savoir plus : Alcool, drogue et prostituées… la police saoudienne «ferme les yeux» sur tout ça !

Résultat de recherche d'images pour "al saoud scandals sex"

Publicités

Une réflexion sur “L’Arabie saoudite menace le Qatar d’une « action militaire » s’il se dote de missiles S-400 ! USA/ISRAEL VS RUSSIA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s