#Israel URGENT Sara Netanyahu refuse négociation de 50 000 USD avec la justice, le Procureur envisage de l’inculpé immédiatement ! Sara Netanyahu to be Indicted !

#Israel URGENT Sara Netanyahu refuse négociation de 50 000 USD avec la justice, le Procureur envisage de l’inculpé immédiatement !

 

Le procureur général de Srael envisage d’inculper Sara Netanyahu, l’épouse du Premier ministre Benjamin Netanyahu, après qu’elle aurait rejeté un accord de négociation de plaidoyer qui lui aurait demandé de payer plus de 50 000 $ à l’État, selon un rapport INN.

Mme Netanyahu, qui est sous enquête pour détournement de fonds publics AURAIT sera probablement face à des poursuites si elle ne correspond pas à un régime de négociation de plaidoyer offert par le procureur général, Avichai Mandelblit, Canal 2 dimanche soir rapporté.

Selon la convention de négociation de plaidoyer proposée dans le rapport, Mme Netanyahu serait tenue de payer à l’État plus de 55 000 dollars et plaider coupable de détournement de fonds publics.

Sara Netanyahu aurait refusé la proposition et est disposée à ne pas payer plus d’un quart du montant demandé par les procureurs.

Un rapport distinct par Yediot Aharonot, cependant, il est suggéré que le procureur général Mandelblit l’arrangement qui s’oppose de négociation de plaidoyer, et que Mandelblit se prépare à déposer l’acte d’accusation contre Mme Netanyahu dans les prochains jours, selon le rapport INN.

Il y a deux ans, la police a recommandé des poursuites contre Sara Netanyahu pour détournement de fonds publics, bien que le procureur général ne l’ait pas inculpée à ce moment-là.

Les enquêteurs ont enquêté sur une série d’allégations contre Mme Netanyahu concernant son utilisation des fonds de l’Etat, y compris les réclamations pour le bureau du Premier ministre, a été transféré à la résidence de la famille Netanyahu à Césarée.

En outre, il y aurait des allégations selon lesquelles elle aurait utilisé des fonds publics pour payer des chefs et des repas privés dans la résidence de la famille Netanyahu, ainsi que des réclamations concernant les remboursements de bouteilles recyclées achetées avec des fonds des contribuables.

A la fin du mois de mars de cette année, Mme Netanyahu a été interrogée dans les locaux de l’unité des crimes graves de Lahav 433 à Lod alors qu’elle était interrogée par l’Autorité israélienne des valeurs mobilières, selon le rapport de TPS. Il s’agissait d’allégations selon lesquelles le Premier ministre Netanyahu aurait promu les intérêts du géant des télécommunications de l’homme d’affaires Shaul Elovitch, Bezeq, en échange d’une couverture favorable par une autre de ses entreprises, le site Internet de Walla!

Selon le rapport TPS, plusieurs autres suspects dans l’affaire, y compris Elovitch, sa femme Iris et Handler Stella, qui a récemment démissionné de son poste de chef de la direction de Bezeq, ont également été interrogés, tout en même temps, les deux témoins de l’accusation dans l’affaire Connu sous le nom cas 4000, l’ancien directeur général du ministère de la communication Shlomo Filber et ancien conseiller médiatique de Netanyahu, Nir Hefetz aurait communiqué avec un lien informatique par la police en temps réel, de répondre aux demandes formulées par les suspects au cours de l’interrogatoire.

Dep. attorney general mulls combining Netanyahu graft cases
Raz Nizri hints at possibility of joining various probes facing Netanyahu, saying ‘Case 4000 projects on other cases;’ he also says investigations’ pace cannot keep up with media’s appetite.

Deputy Attorney General Raz Nizri, hinted Sunday at the possibility of incorporating into one case several separate probes involving Prime Minister Benjamin Netanyahu, saying « everything depends on the circumstances, it is impossible to know. »

 

 

Making his remarks during a speech at the 18th conference of the Israel Bar Association in Eilat, Nizri stressed that « news items regarding the investigations are released daily or weekly. We are aware of the need to make a quick decision.

 

« Currently, two cases that are in the hands of the Prosecutor for Taxes and Finance are expected to be transferred to the State Attorney’s Office, » he said. The deputy attorney general also added that « part of Case 4000 (the Bezeq-Walla affair) projects on other cases as well. »

 

PM Netanyahu is possibly facing multimple indictments (Photo: Reuters)

PM Netanyahu is possibly facing multimple indictments (Photo: Reuters)

 

Aware of segments of the population who are eager to see a decision made in a hurried fashion, Nizri insisted that the appropriate amount of time would be taken on the matter.

 

« I can say that serious work has been done by all the relevant elements. I know that there are elements that are in a hurry, but we are unable to work according to the law of the streets, but rather according to the rules of evidence. We cannot satisfy the pace of the media,” he said.

Raz Nizri (Photo: Ohad Zwigenberg)

Raz Nizri (Photo: Ohad Zwigenberg)

 

Earlier, Ynet revealed that Nir Hefetz, former media adviser to Prime Minister Benjamin Netanyahu, did not only provide for police information regarding cases 1000 (the gifts affair ), 2000 (the Netanyahu-Mozes affair) and 4000 (the Bezeq affair), but police investigators asked Hefetz for evidence on his knowledge on the events surrounding the placing of metal detectors on the Temple Mount and the diplomatic crisis with Jordan following the shooting of the security guard at the Israeli Embassy in Amman.

 

They also carried out additional investigations, and possibly involved other investigative bodies.

 

Hefetz claimed that the prime minister acted on these issues under the pressure of his son and his wife, contrary to the opinion of security officials. 

Nir Hefetz (Photo: Reuters)

Nir Hefetz (Photo: Reuters)

 

The same claims were published three months ago after the signing of an agreement with the state witness. Then, after applying significant pressure on the man who was once a close confidant of the Netanyahu family, Hefetz explained to the investigators the decision-making process regarding security incidents. 

« The decisions made at the Prime Minister’s House are bizarre, » Hefetz was quoted as saying. « The security echelons would make a decision, but then Yair would scream at him and Sarah would make a scene and he would give in. » 

After the statements by Hefetz were published, some argued that the details he raised were unrelated to a criminal matter, and therefore did not concern the police at all. However, it now turns out that events at the Prime Minister’s Residence on Jerusalem’s Balfour Street certainly were of major interest to the interrogators.

Résultat de recherche d'images pour "sara netanyahu crying"
Publicités

Une réflexion sur “#Israel URGENT Sara Netanyahu refuse négociation de 50 000 USD avec la justice, le Procureur envisage de l’inculpé immédiatement ! Sara Netanyahu to be Indicted !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s