Jean-Philippe Démont-Piérot le mafioso français se cache au 39 avenue Henri Pontier 13100 Aix-en-Provence chez sa maman ! Place Beauvau Eric Duval #AubergeEspagnole #Franchi #Squarcini #Marchiani Francis Pérez #Cambodge

Jean-Philippe Démont-Piérot le mafioso français se cache au 39 avenue Henri Pontier 13100 Aix-en-Provence chez sa maman !
Jean-Philippe Démont-Piérot le mafioso français assassin de français à l’étranger s’est réfugié chez sa maman josette car il n’a pas coupé le « cordon ombilical » !
Il n’a plus que maman et sa brillante conseillère miss « danielle » pour l’aider dans sa cavale.
Aux dernieres nouvelles il est terré dans la maison de sa maman pour se faire consoler car il n’ose plus sortir dehors:le domicile de celle ci est 39 avenue Henri Pontier 13100 Aix-en-Provence Résidence « la Cardinale »
L’assassin Jean-Philippe Demont-Pierot un bigame en fuite ? Qu’en pense Danielle ?
C’est un sale bigame , il ursurpe son identité pour contracter des mariages gris avec des étrangeres surtout des asiatiques , perso pour moi c’est un petit pd qui n’a pas de couille car on s’est déjà trouvé 2 fois face à face et c’est chié dessus , alors c’est sale pédophile ,mais vous voullez savoir pourquoi il se croit intouchable parce que sa vrai femme est conseillere d’appel d’aix en provence et elle s’appelle Danielle Demont pierot.
chaque année, des centaines d’enfants sont CONCUS par des pédophiles pour être violés, alerte une ONG.
Ces pédophiles peuvent passer des années à convaincre des femmes d’avoir des enfants, à leur faire croire qu’ils ont avec elles une relation normale.
Cette ONG a constaté que dans un bon tiers de ses dossiers d’abus sur mineur, le parent protecteur (la mère quasiment à chaque fois) a été ciblée par le pédophile dans le seul but d’avoir une victime sous la main.
…Un des pédos a même dit qu’il voulait que la mère tombe enceinte pour violer leur fille.
Pour ces pédophiles, avoir une relation avec une femme n’est qu’un moyen d’avoir accès à un enfant. Ils sont donc très manipulateurs pour que la femme ne se doute de rien, ni avant la naissance, ni après.
==> J’ajoute que cela arrive aussi en France, mais comme les affaires sont classées sans suite 9 fois sur 10, l’enfant est carrément confié au pédophile et la mère risque de perdre tous ses droits parentaux
Lina, Lorédana les enfants du « Démon » victimes de leur père mafieux/assassin ?!…
La co-épouse cambodgienne du « Démon » et leur fille…
abbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

Les mafieux Jean-Pierre Franchi et Jean-Philippe Demont-Pierot n’ont pas réussit à buter Serge Chevalier

Les mafieux Jean-Pierre Franchi et Jean-Philippe Demont-Pierot n’ont pas réussit à buter Serge Chevalier
Sous le lien bleu photo du mafieux Franchi
photo de personnes au Cambodge  dont le mafieux Jean-Pierre Franchi
Jean-Pierre Franchi est le troisième à partir de la gauche. Photo de 1999. Maintenant il n’a plus de cheveux. A sa gauche, Serge Chevalier qu’il tentera de tuer en 2001 avec la complicité de Jean-Philippe Demont-Pierot.
La mafia française ses méthodes, ses réseaux, de Bruno Mercier
Lorsqu’il découvre le titre de cet ouvrage, le commun des lecteurs est tenté de se dire : bof, encore un bouquin sur les parrains et autres caïds « bien de chez nous ». Eh bien non, c’est une autre pègre qui est ici passée au crible par Bruno Mercier, ancien sous-officier parachutiste de la Coloniale retiré de l’armée depuis 2002. Une pieuvre redoutable qu’il a fréquentée de près, étendant ses tentacules jusqu’en Afrique et en Asie, et bien moins sympathique que feu Paul le poulpe, le brave céphalopode qui fit couler tant d’encre lors du Mondial de football 2010.
Tout commence en 1944, en pleine Seconde Guerre Mondiale, donc à une époque où les armes n’ont pas encore rendu leur verdict. Lucide, le Premier ministre britannique Winston Churchill prend conscience qu’il va bientôt falloir faire face à l’URSS : « A mes yeux, la menace soviétique a remplacé l’adversaire nazi » (p. 19-20).
Au sortir du conflit, les services secrets de Sa Majesté décident de mettre en place en France des réseaux officieux de combattants anticommunistes. Composés d’anciens résistants, certes … mais pas seulement : « des fidèles du gouvernement de Vichy, des collaborateurs et des agents du IIIe Reich ont été sauvés par les Anglais » (p. 23).
En clair, nos amis d’Outre-Manche se seraient livrés à une opération de recyclage de rescapés du « Nouvel Ordre européen ». D’aucuns observerons que nécessité fait loi, et qu’il fallait bien, à l’époque, pour citer un personnage du célèbre polar et nanar Ne réveillez pas un flic qui dort lutter « contre la pègre et le communisme ». Oui, mais il y a un hic : dans le cas qui nous occupe, il faudrait plutôt écrire « la pègre contre le communisme », ces hommes de l’ombre s’étant progressivement transformés en mafieux. Cela commencera par le trafic d’opium durant la guerre d’Indochine – avec le concours de la CIA, qui a pris la relève des services secrets britanniques (p. 27) – et se poursuivra longtemps après la défaite de Dien Bien Phû.
Dans un long chapitre (p. 33-86), l’auteur fournit une description détaillée des procédés de la « mafia française ». Il évoque le cas de Triangle Holding, une société-écran basée au Cambodge, dont les méthodes de recrutement sont notamment les suivantes : piéger des pédophiles ou des personnes qu’on souhaite faire passer pour tels, grâce à des sex-tapes tournées à leur insu. « Chaque cible touchée et acquise doit rapporter à l’organisation d’autres cibles à travailler. Au total, vingt cibles doivent rabattre au moins deux cent autres cibles soit dix cibles par personne » explique Bruno Mercier.
Est-ce là tout ? Que nenni : du financement occulte d’ONG (p. 53) au commerce de snuff movies – vidéos de viols et meurtres d’enfants vendus 6 000 à 7 000 $ la pièce (p. 69-70) – en passant par les chantages exercés sur le groupe Total (p. 54-56) et l’infiltration de la chaîne Canal + via un journaliste (p. 64-67), la démonstration de l’ancien militaire a de quoi donner le vertige.
Le chapitre traitant de divers dossiers sensibles (p. 137-166) ne manque pas d’intérêt non plus. Exemple : dans l’affaire de la grotte d’Ouvéa (mai 1988) – assaut de la gendarmerie visant à libérer les otages de rebelles indépendantistes Kanaks, retenus dans une grotte de cette île calédonienne –, l’auteur met en évidence certaines bizarreries : « Sur dix-huit cadavres décomptés le 5 mai 1988 autour de la grotte d’Ouvéa, douze sont retrouvés une balle dans la tête, exactement au même niveau pour chacun. Ce ne sont pas des tirs provenant de l’échange de coups de feu durant l’assaut mais des tirs de sang froid, méthodiques et précis, sur des cadavres ou des blessés pour les achever. » (p. 143)
Aurait-on voulu faire taire des témoins gênants ? Témoins qui auraient pu faire des révélations relatives à des documents compromettants découverts par des parachutistes dans la maison du chef de la tribu Gossanah (p. 141-142) ? Bruno Mercier penche clairement pour cette explication. Dans une autre affaire ô combien controversée, le décès du juge Bernard Borrel (dont le corps à moitié calciné a été retrouvé le 19 octobre 1995 en bordure du golfe de Goubet, à Djibouti), l’ex-officier parachutiste est catégorique : constatations médico-légales et pyrotechniques à l’appui, il affirme que c’est un assassinat, non un suicide (p. 147-166). Thèse soutenue par la veuve du magistrat, du reste.
Paru il y a près d’un an (avril 2010), La mafia française aurait été selon son auteur la cible d’un torpillage pour en empêcher la diffusion. (1) Vrai ou faux, il est certain que cet ouvrage n’a pas plu à tout le monde, et des internautes n’ont pas hésité de traiter Bruno Mercier de mythomane – plus grave encore : d’autres  l’ont carrément accusé de sévices sexuels . (2)
Pour en revenir au livre, pour ma part je ne le considère pas comme un catéchisme, même si on ne peut que ressortir troublé de cette lecture. C’est un travail qui mérite d’être lu, et débattu, l’auteur soulevant des questions intéressantes. On l’a vu, il évoque le commerce de snuff movies (films montrant des mises à mort non simulées) ; la thèse de l’existence de tels négoces ne fait pas l’unanimité, loin de là, et ce type de vidéo est souvent considéré comme une légende urbaine. A tort ou à raison ? Cela mérite discussion. En outre, la version de l’affaire Borrel présentée ici peut être mise en balance avec celle de Chris Lafaille, journaliste à Paris Match qui après une longue enquête a conclu au suicide du magistrat. (3)
En bref, même si il convient de la lire en gardant son esprit critique en éveil, la plongée en eaux troubles à laquelle nous invite Bruno Mercier mérite le coup d’œil.
Bruno Mercier, La mafia française ses méthodes, ses réseaux, Férolles-Attilly, Actania presses, 2010, 192 pages, 19,50 euros.
Blog : http://www.dakaronline.net/Blog-de-Bruno-Mercier_r60.html
———————–
De droite à gauche, Sa Majesté Norodom Sihamoni, Alexis Chevalier et Papa Serge Chevalier.
totall’assassin Jean-Philippe Demont-Pierot.
Thierry Darnaudet “Action pour les enfants” membre du réseau mafieux corse au Cambodge avecJean-Pierre Franchi, Xavier Mathevet, Frédéric Amat
Les gars qui travaillent avec lui sont en lien avec les mafieux corses. Son activité contre les pédophiles est le prolongement de TRIANGLE HOLDING et de SOLARIS.
Il lui arrive de faire arrêter de faux pédophiles pour avoir toujours plus de subventions. Jean-Pierre Franchi, Xavier Mathevet, Frédéric Amat sont les représentants de la mafia française au Cambodge et avec qui collabore Thierry Darnaudet…
Bonjour, je suis le president de l ONG francaise “Action pour les enfants” (aple) 
http://www.wat.tv/video/pedophiles-traques-1yiqn_2flv7_.html ( TV docu TF1 , sept a huit)
je travaille en inde et au cambodge. Au cambodge nous enquetons sur les pedophiles etrangers qui abusent des enfants cambodgiens. Nous travaillons avec la police locale et les polices internationales.
-Recemment le gouvernement hollandais a accepte la formation legale d un groupe hollandais pedophile qui s’ appelle martijn et qui fait la promotion de la pedophilie et des rapports sexuels entre enfants et adultes.
-Notre ONG avec l ONG sud africaine operation bobbi bear (OBB) avons lance la petition internationale “ring the alarm” http://ring-the-alarm.com/sign-the-petition/ que nous allons remettre au Ministre de la justice hollandaise en septembre en demandant l interdiction legale de tels groupes pedophile qui violent et abusent les enfants n’ importe ou dans notre monde.
-123 ONGs de plus de 35 pays sont de notre cote et ont signees. Nous lancons un appel aux ONGs francophones de protection de l’enfance de se pencher sur la question avec nous. Merci de votre attention. Thierry Darnaudet (www.aplefrance.fr).
uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
abbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb
Publicités

Une réflexion sur “Jean-Philippe Démont-Piérot le mafioso français se cache au 39 avenue Henri Pontier 13100 Aix-en-Provence chez sa maman ! Place Beauvau Eric Duval #AubergeEspagnole #Franchi #Squarcini #Marchiani Francis Pérez #Cambodge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s