#Togo #AshRévolution Message Résistance Togolaise Antoine Randolph: « A des moments historiques la #Diaspora a toujours été l’un des moteurs! L’Etat voyou doit être détruit ! »

MESSAGE DU Dr ANTOINE RANDOLPH A LA DIASPORA TOGOLAISE

                            Ati Antoine Randolph    antoinerand@hotmail.com

                   A des moments historiques la diaspora a toujours été l’un des moteurs

                                                  du changement au Togo !

 

Chers compatriotes de la Diaspora,

Vaillant peuple togolais,

Je vous salue tous fraternellement sur les 4 points cardinaux de notre mère la Terre !

Lorsque je fus kidnappé le 19 février 2016 par les sbires de la dictature cinquantenaire à Sanvee  Condji, au sud de la frontière orientale de notre pays avec le Bénin, et que la nouvelle se répandit comme une traînée de poudre, nombreux vous étiez à exprimer votre solidarité à mon égard. Les diverses manifestations que vous aviez organisées effrayèrent considérablement la dictature et, conjuguées à des efforts venus de tous horizons, elles aboutirent à ma libération. Je tiens à vous renouveler encore ici ma profonde gratitude.

Vous étiez alors loin de considérer ces manifestations comme un échauffement car, comme les desseins divins sont insondables, l’appel historique du 19 août 2017 de Me Atchadam Tikpi, président national du PNP ( Parti national panafricain ) bouleversa la donne en relançant la lutte pour l’alternance démocratique, la liberté et la justice. Ainsi les marches pacifiques et citoyennes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays se répandirent partout et mirent à nu la nature démoniaque et féroce de l’Etat voyou que pilotent Faure Gnassingbé et sa bande de forbans et de génocidaires.

A un autre moment de notre histoire, dans la première moitié du long règne sans partage du Sergent-Général Etienne Eyadéma Gnassingbé, la diaspora fut la principale force de contestation du pouvoir autocratique jusqu’aux événements du 5 octobre 1990 dont l’aboutissement fut la Conférence nationale souveraine ( CNS ) et la cohabitation.

Si l’on remonte encore plus loin, la lutte pour l’indépendance fut largement relayée par la diaspora dont une partie militait au sein de la FEANF ( Fédération des étudiants d’Afrique noire) et de l’association des étudiants togolais en France  ( Jeune Togo ) dans lesquelles  notre doyen Godwin TETE fut très actif.

Nous voyons donc qu’à des moments historiques la diaspora a toujours été l’un des moteurs du changement au Togo.

Depuis le 19 août 2017, une nouvelle page de notre histoire s’est présentée devant nous ; nous avons commencé à la remplir avec nos larmes, notre sang et nos sacrifices mais aussi avec notre détermination, notre bravoure, notre espérance que le point final sera la victoire d’où jaillira la joie, une joie si immense que l’univers entier en sera bouleversé et frappé d’admiration !

Frères et sœurs de la Diaspora ! Chers compatriotes ! Restons fermement debout ! Soyons lucides et rationnels !Nous devons transformer nos faiblesses et considérer nos qualités et nos compétences pour en faire  une force et décupler celle-ci pour qu’elle devienne invincible. Ce faisant, la Diaspora sera plus solidaire, efficace, altruiste et sera plus apte à défendre l’intérêt général du peuple, l’indépendance et la souveraineté de notre pays en coopérant étroitement avec les forces démocratiques internes.

Certes la diaspora est plurielle ; cette pluralité est une richesse et non un handicap. Les actions que mènent ses différentes parties ne doivent pas se mettre en opposition mais elles doivent être en synergie et se compléter les unes et les autres pour atteindre les mêmes objectifs : démission immédiate et inconditionnelle de Faure Gnassingbé et alternance démocratique. Droiture, rectitude, rigueur, patience, bienveillance, endurance, équité, justice, harmonie, vérité, paix, noblesse de cœur  sont les principes universels qui fondent une civilisation florissante, pacifique, stable et pérenne. Ce sont ces principes qu’incarnait Maât, la déesse de nos ancêtres de l’Egypte pharaonique pour maintenir l’ordre et l’équilibre du monde. Cela n’a donc rien à voir avec le nouvel ordre mondial, encore appelé « la mondialisation », qui est plutôt fondé sur le désordre, le rejet du divin, la course au profit, le banditisme, la domination, la pensée unique, le crime organisé etc   Que les principes de nos ancêtres puissent nous revigorer et nous guider au long de notre lutte de libération nationale !

Quel est notre apport dans cette lutte de libération ? Et quels en sont nos rôles ?

Depuis le 19 août 2017 jusqu’à aujourd’hui, nous avons pris une part active et importante dans cette lutte tant au niveau financier qu’aux autres niveaux de la communication, du lobbying et des manifestations tels que la marche et le sit-in aux quatre coins du monde. Il s’agira avant tout de mieux nous organiser et de mieux déterminer nos cibles afin d’être plus efficaces et plus percutants. Nous sommes plus de deux millions de Togolais que le régime RPT/UNIR a poussés directement ou indirectement au dehors. Nous devrions nous mobiliser davantage, davantage encore, être innombrables et plus déterminés dans nos manifestations. Je dirai aux « Parisiens » de sortir « sans modération » ! Chaque élément diasporique où qu’il se trouve devrait se considérer comme un ambassadeur plénipotentiaire du Togo libre pour informer ses voisins de pallier, le public, les élus locaux de la réalité de ce qui se passe dans notre pays et de notre lutte.

Je souhaiterais une rencontre entre les principaux regroupements d’associations tels que le RCDTI ( Réseau de la coordination de la diaspora togolaise indépendante ), TogoDebout Europe, la Coditogo ( la Coalition de la diaspora togolaise  pour l’alternance et la démocratie ) pour élaborer une stratégie propre à la diaspora qui s’imbriquerait dans la stratégie globale élaborée sur la base de la revendication fondamentale du peuple à savoir le départ immédiat et inconditionnel de Faure Gnassingbé et la fin de la dictature. Cette rencontre définirait aussi les tâches qui incomberaient à chaque partie et celles-ci devraient être programmées et planifiées pour une meilleure efficacité.

Quelles sont nos tâches ? Elles sont nombreuses ; je ne citerai ici que quelques-unes:

-élaboration d’un programme de gouvernement couvrant la période transitoire ;

-diplomatie et lobbying auprès des gouvernements, parlements nationaux des pays d’accueil, des institutions internationales régionales et mondiales, des institutions financières etc

manifestations composées de marches et de sit-ins aboutissant  devant les sièges sociaux des groupes commerciaux mafieux complices de la dictature cinquantenaire comme Bolloré, Havas, Vivendi, Heidelberg Cement, Contour Global, Vitol, Deutsche Bank, Castel, Leonardo, ENI , Brenham Oil, International American Industries, Wacem, PEFACO, lydia Ludic, Ferrex Ltd,  Gruppo Curimbaba, Elenilto, TFC, MM Mining, Panafrican Gold Corporation Togo, Togo-Or, Groupe Zetes de Louis Michel ( kits et trucages électoraux )….Les marches et les sit-ins peuvent aboutir aussi sur les places symboliques ou de pouvoir ou encore devant nos ambassades ;

-actions d’occupation « soft » de nos ambassades et consulats ;

-événements culturels : concerts etc…

-communication dans tous les domaines et sous ses différentes formes. Rien ne doit nous échapper car la communication est le second nerf de la guerre après l’argent ;

-soutien financier. Les cotisations seules ne suffiront pas. Nous rechercherons des fonds par d’autres moyens..

Voilà en quelques lignes comment la diaspora peut aider notre lutte à avancer. Les forces démocratiques de la Diaspora et les forces démocratiques internes (la coalition 14 et la société civile) sont complémentaires et doivent travailler la main dans la main dans une structure commune que nous pourrions appeler  le » Conseil National de la Résistance » ! L’issue de la lutte dépendra de la volonté des différentes parties de coopérer. La coalition 14 ne peut représenter à elle seule la résistance populaire. Elle devra nécessairement prendre en compte la revendication fondamentale du peuple et  l’existence de la société civile et la diaspora pour ne plus jamais refaire les erreurs commises lors de ce faux dialogue » Lomé 2018 «.

Justement le sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation en Guinée Bissau et au Togo, tenu le 14 avril à Lomé en pleine ébullition, qui devait relancer ce dialogue a, une fois de plus, accouché d’une souris noyée dans la langue de bois. Cette institution non seulement n’a pas tenu compte de la nature dictatoriale et démoniaque du régime dont le chef est actuellement son président en exercice jusqu’en juin prochain mais encore a banalisé la lutte que nous menons et n’a pas osé condamner la barbarie et les très graves violations des droits de l’homme dont ont été victimes des marcheurs pacifiques, d’autres citoyens dans leurs maisons, de nombreux citoyens dans les villes assiégées et les leaders des partis de la coalition 14 rassemblés au siège de la CDPA. Elle en a été témoin ! Et pourtant, la charte africaine des droits de l’homme et des peuples a bien été ratifiée par tous les pays de l’UA dont ceux  de la CEDEAO. Cette  dernière institution s’est comportée comme un vulgaire syndicat du crime en défendant l’opprobre dont elle se couvre la tête comme un chapeau. Honte à cette institution ! Nous ne sommes plus à l’époque d’Al Capone !

D’ores et déjà, la résistance patriotique rejette fermement et totalement les recommandations sur le Togo de ce sommet et appelle le peuple, la coalition 14, toutes les forces démocratiques de l’intérieur et de l’extérieur à résister vaillamment et à boycotter activement  toutes les consultations électorales y compris le référendum qu’organise la dictature. Il est démontré par A+B par tous les chercheurs et experts en lutte non-violente que les élections en dictature ne sont pas un bon moyen de ramener la démocratie. Tout ce que la dictature recherche c’est sa légitimité !!!

Vaillant peuple togolais ! Chers compatriotes de la Diaspora ! Voilà ce que je voulais porter à votre connaissance. Maintenant comptons sur nos propres forces ! La lutte que nous avons commencée il y a 50 ans nous devons la terminer maintenant  nous-mêmes. Cette lutte est comme un examen de passage d’une classe inférieure à une classe supérieure. Est-ce à l’examinateur de terminer l’épreuve que nous avons commencée ? Est-ce à l’un de nos professeurs habituels de terminer cette épreuve ? Chaque fois que nous avons fait appel à l’un des deux et chaque fois nous avons été recalés et nous avons redoublé, nous avons triplé, nous avons quadruplé etc…Cette fois-ci nous avons bien révisé nos leçons parce que nous avons eu un excellent professeur : Dieu lui-même ! Le Créateur de l’univers ! Le Créateur de tout ce qui est ! Pour réussir nous devons Lui prouver que nous méritons ce que nous désirons et Il nous le donnera car Il est Bienveillant ! N’écoutons plus le chant des sirènes !

Mes profondes pensées affectueuses et compatissantes à tous les blessés et aux familles éplorées qui ont perdu leurs proches dans cette barbarie sans nom qui s’est abattue sur notre pays du 11 au 14 avril. L’Etat voyou doit être détruit !

Chers compatriotes ! La joie approche ! L’aube nouvelle commence à dissiper les ténèbres de la nuit noire ! L’astre royal va bientôt s’élever dans le firmament et éclairer la Terre de nos Aïeux, l’Afrique et la Nouvelle humanité à naître! Togo, la Joie approche ! La Victoire ne nous sera plus volée ! Vox populi, Vox dei !

Vive le vaillant peuple du Togo !

Vive la Jeunesse togolaise !

Vive le Togo libre !

ABLODE !      FEZIRE !      FEZIYE !      ABLODE GBADZA !

                                                                                           Fait à Colmar, le 16 avril 2018

Votre frère Ati.

zzzzzzz

Publicités

Une réflexion sur “#Togo #AshRévolution Message Résistance Togolaise Antoine Randolph: « A des moments historiques la #Diaspora a toujours été l’un des moteurs! L’Etat voyou doit être détruit ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s