#Togo #AshRévolution Antoine Randolph: » Le pouvoir du clan Gnassingbé est-il plus fort que le pouvoir de l’#apartheid? »

#Togo #AshRévolution Antoine Randolph: » Le pouvoir du clan Gnassingbé est-il plus fort que le pouvoir de l’#apartheid? »

 

 

Je voudrais remercier ici, d’abord, notre frère et doyen Tété Godwin et, en suite, notre frère Dany Ayida pour leurs contributions à l’éclaircissement du problème togolais que beaucoup de  » patriotes « ont déjà compris. Ce problème étant connu, pourquoi tourner autour du pot? Ne devrait-on pas prendre le taureau par les cornes? Au demeurant, lorsque nous commençons une lutte, pourquoi nous pensons toujours que ce sont les autres qui doivent la terminer pour nous? Et nous nous  faisons toujours avoir! Et cela se répète …indéfiniment, aujourd’hui c’est le 27ème dialogue et ainsi de suite! Nous appelons ceux qui ont créé le problème, pour défendre et perpétuer leurs intérêts, de venir le régler pour nous et à chaque fois nous aboutissons toujours à un accord de dupes. Et à chaque fois nous disons que cette fois-ci ça va marcher …et nous courons au dialogue! Nos intérêts sont opposés aux intérêts de ceux que nous appelons. La coalition est tombée dans un piège tendu par la communauté internationale pour défendre subtilement son protégé, le régime mafieux du clan Gnassingbé. Ce piège consiste à la faire entrer rapidement dans une » corne de buffle »; elle est arrivée à l’extrémité de la corne et ne peut plus avancer puisqu’il n’y a plus de place pour avancer. Et de surcroît elle a suspendu la marche, sa principale arme: elle ne peut que se rendre en signant un nouvel accord de dupes, bien ficelé, pour impressionner le peuple: la trahison bien  » emballée ». C’est pourquoi dans l’un de mes textes j’ai écrit: A des moments différents la trahison a des visages différents, et pour des objectifs différents la trahison se  manifeste sous des formes différentes! J’ai crié à la trahison parce que tous ses éléments sont présents et tout se déroule selon un scénario écrit par le colonisateur de l’Elysée. Dans un autre texte j’ai demandé la rupture de ce dialogue.

Sortons de l’émotionnel pour être lucides et rationnels et analysons bien les faits. Nous verrons bien qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans cette affaire! Pour sortir de ce piège: une seule solution: rompre le dialogue pour reprendre son droit et sa liberté de « marcher ». Le pouvoir RPT/UNIR est passé à l’offensive et veut neutraliser tous les meneurs, voyez vous-mêmes les différentes arrestations en cours et le siège des villes rebelles du nord. La communauté internationale soutient aussi financièrement le régime pour qu’il ne s’écroule pas .Pendant ce temps la coalition est inactive….et laisse faire! Le peuple attend!

Contrairement aux autres fois où une grande minorité contestait le pouvoir, cette fois-ci c’est pratiquement tout le peuple qui s’est dressé. Alors la communauté internationale ( y compris le facilitateur ) et le régime démoniaque sont confrontés à un gros problème: comment faire plier le peuple ? Ils veulent affamer,  fatiguer, épuiser et effrayer le peuple pour le faire plier! Comprenez-vous cette stratégie afin de maintenir et de nous imposer encore Faure Gnassingbé durant encore quelques années? Croyez- vous que l’apparition subite des « gayman » dans notre pays soit un hasard? C’est une  » arme mystique  » que ceux qui veulent maintenir Faure Gnassingbé au pouvoir emploient pour créer la peur, la panique et pousser le peuple dans les bras de la police comme institution protectrice, alors que cette même police martyrise le peuple! Bien sûr, cela aurait été suspect si leur apparition s’était faite d’emblée au Togo! L’ennemi utilise toujours la ruse pour tromper sa victime. C’est pourquoi on a d’abord signalé la présence des « gayman » au Bénin dont on sait que le Président est hostile au régime togolais! Les « gayman » sont des groupes de jeunes désoeuvrés drogués par des mafieux pour accomplir des tueries en série pour je ne sais quel vaudou! N’y aurait-il pas en même temps un juteux trafic d’organes humains?Je voudrais vous rassurer tout de suite en vous disant que l’être humain est la créature la plus précieuse des êtres vivants. Dieu ne permettrait jamais à un esprit aussi maléfique qu’il soit de se nourrir exclusivement de sang humain. Il l’aurait déjà détruit si un tel esprit avait existé. Donc c’est une affaire humaine, politique, faussement mystique, pour effrayer et démobiliser le peuple togolais déjà confronté à la force militaire. Chers compatriotes réagissons vite et ne laissons plus la peur et le doute regagner le peuple!

Le pouvoir du clan Gnassingbé est-il plus fort que le pouvoir de l’apartheid? Que le pouvoir raciste nord-américain combattu par Martin Luther king? Que le pouvoir communiste est-allemand avant la chute du mur de Berlin?

Comment pourrions-nous continuer à faire appel à la communauté internationale pour terminer la lutte que nous avons si bien commencée? Nous devons la terminer nous-mêmes pour ne dépendre de personne après!

Par ailleurs, le lieu où se déroule ce fameux dialogue devrait nous interpeller sur le plan symbolique: le nom de cet hôtel, bâti sous la dictature, ne nous rappelle-t-il pas le « retour triomphal d’Eyadéma à Lomé » après son accident de Sarakawa dû à la surcharge de son avion et non à un complot international contre lui? Si on laisse Faure jusqu’en 2020, alors qu’il est renié par le peuple, ne serait-ce pas pour lui  aussi « un retour triomphal »? Et ce n’est pas sûr qu’il parte en 2020 vu son ambition démesurée pour le pouvoir et vu le contexte politique général dans lequel la tendance à la domination forte l’emporte partout, tout particulièrement, dans les pays africains.

Je voudrais vous rappeler qu’en février 1993, lors de la conférence inter-togolaise à Colmar, lorsque la « mouvance » présidentielle conduite par Natchaba fut coincée par l’opposition elle n’éprouva aucune honte de s’enfuir au petit matin sans prévenir qui que ce soit.

Supplier n’est pas de ma nature. Cependant, au nom de notre peuple et au nom de nos martyrs, je vous supplie d’intervenir rapidement auprès de la coalition 14 pour qu’elle rompe ce dialogue. Il est encore temps de réparer les erreurs, de sauver les meubles et de voguer vers la victoire. Les intérêts du peuple sont au-dessus des intérêts de la petite classe d’intellectuels!

Enfin, pour terminer, je vous envoie un nouveau texte en fichier joint. Il est l’un des échos de la manifestation du 6 avril à Berlin. Je vous remercie d’avance pour sa large diffusion. La ville de Berlin, longtemps possédée par des démons de tous genres, s’est libérée le 9 novembre 1989 par l’action non violente de la jeunesse allemande aboutissant à la chute du mur de Berlin! Elle n’a pas eu recours à un dialogue! C’est à méditer! Mes salutations patriotiques à tous ceux qui sont vraiment engagés dans notre lutte de libération nationale.
Je vous souhaite une excellente soirée! Antoine
Publicités

Une réflexion sur “#Togo #AshRévolution Antoine Randolph: » Le pouvoir du clan Gnassingbé est-il plus fort que le pouvoir de l’#apartheid? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s