#Togo #Urgent #ZoneDeGuerre Une équipe de #gendarmes du SRI vient de quitter les bureaux de REJAAD sis à Gbossimé #Lomé

 

Une équipe des agents du SRI vient de quitter les bureaux de REJAAD sis à Gbossimé . l’équipe est composé de plus de 6 agents accompagné des éléments de renseignement positionné d’un peu partout dans le quartier. Ils étaient venus avec Asssiba dans le but de faire des perquisitions sans un avocat. Mais ils n’ont pas trouver de clé pour ouvrir ses bureaux.

Défenseur des droits de l’homme dans les mailles du pouvoir de Lomé : Le Président du REJADD, Assiba JOHNSON enlevé à Aflao Sagbado

04 Avril 2018: Selon de sources proches des Organisations de défense des droits de l’homme au Togo, le Président du REJADD, Assiba JOHNSON venait d’être enlevé enfin de matin d’aujourd’hui au quartier Aflao Sagbado, une zone, banlieue de Lomé, la capita togolaise.
Pour l’heure, il est difficile de signaler avec précision la destination du premier responsable de ce réseau des associations de défense des droits de l’homme au Togo à qui le pouvoir de Lomé reprocherait pas mal de choses dans le rapport annuel que son association (REJADD) à publié en début de cette année 2018 sur les violences perpetrées contre les populations lors des manifestations publiques de l’opposition depuis le 19 Août 2017, date de la première manifestation du Parti National Panafricain, PNP de Me Tikpi ATCHADAM jusqu’aux dernières manifestations de l’année écoulée.
Ce rapport parle de plus de 100 personnes tuées et la partie septentrionale à enregistré beaucoup de personnes tuées dont des enfants. Le même rapport du REJADD qui en son temps a été publié par certains médias fait cas également de charnier découvert dans la région centrale notamment dans la zone de Tchaoudjo fief de la contestation du pouvoir au nord du pays.
Les autorités n’ont pas apprécié le contenu de ce rapport et selon les mêmes sources, le Président de ce réseau de associations de défense des droits de l’homme, Assiba JOHNSON et les siens ont été l’objet de menace d’où la cabale depuis quelques mois. Certains de ses collaborateurs sont contraints de vivre dans la clandestinité.
Depuis lors, signale les mêmes sources, le Président du REJADD est recherché et voilà ce matin sans une démarche judiciaire ordinateur, Assiba JOHNSON a été enlevé pour une destination que beaucoup ignorent.
Si véritablement le pouvoir de Lomé estime que le rapport du REJADD n’est pas fondé, c’est de cette façon, il faut procéder dans un pays où le régime en place prône l’apaisement ? Au moment où les citoyens sont en colère et exigent la libération des détenus politiques, le pouvoir en rajoute dans les geôle pour en faire un sujet de discussions au dialogue. Comme ça, Faure GNASSINGBE gagnera du temps pour organiser « son élection  » chère à lui.
Quoi qu’on dise, les choses ne se passeront plus comme avant au Togo. Le peuple est à présent debout. Le régime doit entendre raison.

J. A

Publicités

Une réflexion sur “#Togo #Urgent #ZoneDeGuerre Une équipe de #gendarmes du SRI vient de quitter les bureaux de REJAAD sis à Gbossimé #Lomé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :