#Togo #AshRévolution Résistance Togolaise Ati Randolph: Message à tous les corps habillés.

 

 M E S S A G E    A   T O U S   L ES   C O R P S   H A B I L L E S

                                              A R M E E  –    G EN D A R M E R I E  –   P O L I C E

 

                                 C’EST LE REGIME MILITAIRE  RPT/UNIR  QUI VIOLE LA CONSTITUTION

Chers compatriotes !

Vous êtes une institution de l’Etat chargée des fonctions régaliennes c’est-à-dire que vous devez assurer l’ordre, la sécurité et  défendre l’intégrité territoriale, en somme, protéger le peuple, mais vous faites tout à fait le contraire en violant constamment et impunément la loi fondamentale de notre pays ! Ecoutez donc !

Vous êtes tous issus du peuple tout comme les civils et vous êtes payés par lui pour le protéger. Le peuple ne vous paie pas pour le battre, le torturer, le tuer ou le pousser en exil. Le peuple n’est pas votre ennemi ou votre cible sur le champ de tirs pour vous entraîner.

Depuis 55 ans, vous vous livrez sans cesse et sans vergogne à des actes de guerre, à des actes de barbarie tout comme les avaient faits auparavant vos aînés au moment de la lutte pour l’indépendance. Pourquoi, à chaque fois que le peuple réclame la liberté, la paix, plus de justice et plus de développement, vous, les corps habillés, vous vous dressez toujours contre lui ? Etes-vous là pour défendre l’injustice, l’oppression et l’esclavage fondés sur l’ordre colonial ou néocolonial ?

Avant l’indépendance, vos donneurs d’ordres étaient facilement identifiés et visibles : c’était les colons !? Ils avaient divisé notre pays en fonction de leurs intérêts  en opposant le nord au sud. Nous avons bavé pour arracher notre indépendance. Il y a eu beaucoup de sacrifices et beaucoup de martyrs dont les martyrs de Pya, Mango, Vogan, Lomé etc…Nous les avons vaincus ! Pendant ce temps, Eyadéma Gnassingbé et les autres demi-soldes étaient dans l’armée coloniale française qui combattait  les peuples indochinois, puis le peuple algérien aspirant à l’indépendance. Eyadéma n’avait rien de nationaliste et il combattait la liberté des autres peuples ! Et c’est à son image que vos trois corps et surtout celui des FAT ont été façonnés avec l’aide constante de la France et aussi avec l’aide d’autres pays et de la mafia internationale. Eyadéma avait exacerbé et instrumentalisé cette  division Nord- Sud pour pérenniser son pouvoir dictatorial et, de ce fait, il faisait de vous les complices et les gardiens du néocolonialisme français et de l’ordre mafieux dans notre pays.

Depuis 55 ans, vos donneurs d’ordres se cachent derrière des marionnettes. Hier, c’était Eyadéma Gnassingbé devenu président  après avoir participé à l’assassinat de Sylvanus Olympio qui voulait réellement développer  le Togo et assurer sa souveraineté politique, économique et monétaire. Cet homme, cynique, avait régné 38 ans d’une main de fer en recourant à la stratégie de la terreur ; il avait versé, au tout début de son règne, des repris de justice  dans les trois corps. Il avait laissé notre pays exsangue et divisé. Aujourd’hui, c’est le tour de son fils Faure Gnassingbé, fier du règne sanguinaire de son père, qui s’accroche désespérément au pouvoir après l’avoir pris dans un bain de sang ! Le sang a coulé même le 27 avril 2005, il continue de couler jusqu’au jour d’aujourd’hui !

Il y a quelques semaines seulement, le rapport préliminaire du REJADD et du RAIDHS sur les répressions des manifestations pacifiques d’août 2017 à janvier 2018 et le rapport annuel 2017 d’Amnesty International ont été publiés. Ces rapports, bien détaillés et objectifs, vous ont gravement mis en cause dans des violations graves et systématiques des droits de l’homme pourtant garantis par notre constitution et d’autres instruments internationaux ratifiés par notre pays.

Le régime mafieux RPT/UNIR que vous soutenez et auquel vous participez aussi accuse souvent l’opposition et le peuple de tous les maux de la république et de ne pas respecter la constitution. Je vous renvoie toutes ces fausses accusations. Comme 97% de vos effectifs n’ont probablement jamais lu la loi fondamentale et qu’ils ne connaissent peut-être pas leurs droits et leurs devoirs, nous allons parcourir en survolant .ensemble la constitution en vigueur.

Dans le préambule de la constitution en vigueur tout comme dans la constitution originelle de 1992,  le peuple togolais ,placé sous la protection de Dieu, proclame sa volonté de bâtir un état de droit (alinéa 1) et proclame solennellement sa ferme volonté  de combattre tout régime politique fondé sur l’arbitraire, la dictature, l’injustice ( alinéa 4). N’est-ce pas le cas ?!

Article 1er : – La République Togolaise est un État de droit, laïc, démocratique et social. :n’est-ce  pas plutôt une dictature qu’un  Etat démocratique ?!

Article 2  Sa devise est: « Travail – Liberté – Patrie». Le chômage est environ de 62%, la liberté confisquée, la Patrie est dominée par les étrangers: c’est  une république bananière !

Article 4 La souveraineté appartient au peuple : cette souveraineté lui a été arrachée par la dictature : le peuple ne doit-il pas la reconquérir ?

Art. 10 – Tout être humain porte en lui des droits inaliénables et imprescriptibles….. L’État a l’obligation de les respecter, de les garantir et de les protéger. Est-ce le cas lorsqu’on est violenté chez soi, lorsqu’on est arrêté arbitrairement et jeté en prison,  tué ou poussé en exil ?

·  Art. 12 – Tout être humain a droit au développement, à l’épanouissement physique, intellectuel, moral et culturel de sa personne.  Est-ce le cas ? Certainement pas !

·  Art. 13 – L’État a l’obligation de garantir l’intégrité physique et mentale, la vie et la sécurité de toute personne vivant sur le territoire national. Nul ne peut être arbitrairement privé ni de sa liberté ni de sa vie. Est-ce le cas ? Certainement pas non plus !

Art. 15 – Nul ne peut être arbitrairement arrêté ou détenu Est-ce le cas ? Messieurs les juges, ne soyez pas complices de la dictature ! Osez défendre votre indépendance !

Art. 21 – La personne humaine est sacrée et inviolable. Nul ne peut être soumis à la torture ou à d’autres formes de traitements cruels, inhumains ou dégradants. Nul ne peut se soustraire à la peine encourue du fait de ces violations en invoquant l’ordre d’un supérieur ou d’une autorité publique.      Tout individu tout agent de l’État coupable de tels actes,  soit de sa propre initiative soit sur instruction, sera puni conformément à la loi. : est-ce le cas ? L’arbitraire,  la stratégie de la terreur et la culture de l’impunité vont ensemble !

-Tout individu, tout agent de l’État est délié du devoir d’obéissance lorsque l’ordre reçu constitue une atteinte grave et manifeste au respect des Droits de l’Homme et des libertés publiques.

Art. 28 – Le domicile est inviolable ! Est-ce le cas, Colonel Yark ?!

Art. 34 – l’État reconnaît aux citoyens le droit à la santé. Il œuvre à le promouvoir : les  hôpitaux sont des mouroirs, les équipements sont vétustes, obsolètes, souvent en panne ; les médicaments sont chers

·  Art. 36 – L’État protège la jeunesse contre toute forme d’exploitation ou de manipulation. L’enseignement est bradé, les locaux délabrés, les conditions d’étude sont des plus pénibles, les étudiants sont poursuivis sur les campus universitaires par la police universitaire, les gendarmes et militaires !

Art. 37 – L’État reconnaît à chaque citoyen le droit au travail et s’efforce de créer les conditions de jouissance I Taux de chômage élevé, licenciements abusifs, arbitraires, salaires indécents !

·  Art. 38- Il est reconnu aux citoyens et aux collectivités territoriales le droit à une redistribution  équitable des richesses nationales par l’État : confiscation  des richesses par une minorité pilleuse dont Faure Gnassingbé est le chef!

·  Art. 45 – Tout citoyen a le devoir de combattre toute personne ou groupe de personnes qui tenterait de changer par la force l’ordre démocratique établi par la présente constitution. : le peuple exerce son droit constitutionnel : sa lutte est légitime et juste. Il veut rétablir l’ordre démocratique en combattant la dictature!

Art. 49-Les Forces de sécurité et de Police, sous l’autorité du Gouvernement, ont pour mission de protéger le libre exercice des droits et des libertés, et de garantir la sécurité des citoyens et de leurs biens. Est-ce le cas lorsque la police, la gendarmerie, l’armée et la milice cagoulée poursuivent et répriment des manifestants pacifiques aux mains nues ?

Art. 58 – Le Président de la République est le Chef de l’État. Il est garant de l’indépendance et de l’unité nationales, … du respect de la constitution ….. L’indépendance et la souveraineté nationales sont bradées à la mafia internationale, l’unité nationale est menacée, le tissu social est déliquescent, plus de 2 millions de Togolais sont en exil, ils forment la diaspora

article 150  En cas de coup d’État, ou de coup de force quelconque …Dans ces circonstances, pour tout Togolais, désobéir et s’organiser pour faire échec à l’autorité illégitime constituent le plus sacré des droits et le plus impératif des devoirs.  Faure Gnassingbé a pris le pouvoir par un coup d’Etat et l’a consolidé par un coup de force constitutionnel et un hold-up électoral. Il s’accroche au pouvoir par des fraudes électorales ! N’est-ce pas juste et légitime de l’en chasser ?

L’examen rapide de la constitution nous permet de situer les responsabilités  et de mieux comprendre les revendications justes et légitimes de notre peuple qui ne fait que défendre et réclamer le retour de la constitution originelle de 1992 pour remettre l’ordre démocratique dans le pays pour le bien et le bonheur de tous.  L’accord politique global était censé ramener la paix sociale, préparer l’alternance politique et rétablir l’ordre démocratique. C’est son  non-respect par le régime RPT/UNIR qui est à la base de cette nouvelle crise sociopolitique. A cause d’un individu, de sa famille et d’une minorité pilleuse, 7 millions de Togolaises et de Togolais doivent-ils mener une vie d’enfer ?

C’est en enfer que se trouvent les démons et d’autres mauvais esprits pervers. La sortie inopinée et abracadabrantesque  de Mgr Kpodzro n’était pas complètement négative car elle nous confirme que le régime RPT/UNIR est démoniaque, satanique. Eyadéma Gnassingbé était possédé par de nombreux démons ; il gouvernait avec eux et il les avait transmis à son fils Faure Gnassingbé. Beaucoup de gens savent que dans la littérature  ésotérique  le nombre de la bête est composé de 3 chiffres identiques, c’est-à-dire 6 donc 666. Il n’y a pas de hasard, Faure Gnassingbé est né à Afagnan le 6 juin 1966 que nous pouvons écrire 06/06/66 ou encore 6/6/66. En rapprochant sa date de naissance du nombre de la bête nous sommes tentés d’écrire 6 x 666, donc 6 fois le nombre de la bête ! Et pour son coup de « ténèbre » il monta sur le »trône » le 6 février 2005. C’est le prince des terroristes car il les utilise pour défendre ce qu’il croît être son « trône ». Il a eu recours au terroriste  libérien Benjamin Yeaten  et à de nombreux autres dont les miliciens cagoulés. Il avait rendu visite  en 2016 à des terroristes syriens  blessés et hospitalisés en Israël au Ziv Hospital. Ces rebelles syriens appartiennent à la branche Jabhat Al Nostra ( devenue depuis Fath Al-Sham) alliée à Al Qaïda. Certains de ces blessés, d’origine inconnue, sont soupçonnés d’être des soldats de DAESH.

Ne  craignez pas Faure Gnassingbé car il est faible et tous ses démons sont neutralisés et désintégrés par le Divin créateur qui guide notre lutte ! La lutte de notre peuple, sous la protection divine, est invincible ! Si la victoire tarde à venir c’est pour voir comment vos cœurs bougent, comment ceux d’entre  vous  vont se positionner par rapport au «  bien «  et au « mal »,  la justice et l’injustice. Car le bien est rétribué par le bien et le mal par le mal

J’espère que vous retrouverez  l’esprit lucide et que vous n’irez pas rejoindre Eyadéma  qui, depuis sa mort, est soumis au feu ardent de l’enfer ! Ne servez plus les démons !

Sachez que toutes les divinités ont les yeux braqués sur vous ! Rien ne peut leur être caché !

Nos aïeux et nos martyrs  vous regardent aussi !

Ces lignes que vous venez de lire sont adressées, avant tout, à vous tous du plus petit grade au plus haut grade ; notre peuple les lira aussi. Elles constituent la première partie de mon message. Je vous adresserai bientôt la deuxième partie.

« Salut à toi pays de nos aïeux,

Toi qui les rendais forts, /  Paisibles et joyeux ! »

La Joie approche ! Vive le Togo libre !  ABLODE !  FEZIRE !  FEZIYE !

Votre frère Ati                                                      Colmar, le 2 mars 2018

Le peuple et l'armée - L'Express

Publicités

Une réflexion sur “#Togo #AshRévolution Résistance Togolaise Ati Randolph: Message à tous les corps habillés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s